Vous êtes sur la page 1sur 7

QU’EST-CE QUE LE MEMOIRE DE FIN D’ETUDE ?

Cet article met en avant les étapes clés d’un mémoire professionnel. Il s'agit d'un projet confié
au participant par son entreprise. Ce projet est un rapport écrit de 50 à 80 pages, hors annexes
qui représente la mise en situation de sa future fonction, dans laquelle le participant doit :

 Piloter/gérer un projet (ou un lot de projet) dans l'ensemble de ses dimensions


 Manager des acteurs/contributeurs à ce projet et en assurer la communication
 lntégrer la dimension budgétaire dans ses réalisations
 Présenter en réunion de travail ou de management, le résultat et/ou l'avancement du
projet qui lui a été confié

Il s'agit avant tout d'un travail individuel de rédaction, même si de nombreux acteurs doivent
être associés au projet (tuteur, groupes de travail, experts, comité de projet, comité de
pilotage, référents externes ...).

LE BUT DU MEMOIRE

Le mémoire professionnel de fin de parcours a pour but de:

 Présenter une problématique


 Restituer une expérience partielle ou totale, celle du projet
 Mesurer les compétences dans un exercice de communication écrite professionnelle et
convaincante
 Apprécier les qualités d'analyse et de synthèse
 Justifier les choix méthodologiques retenus (solutions, méthodes et outils)
 Analyser les difficultés rencontrées
 Dresser un bilan critique de son expérience
LE FOND : LES ÉTAPES CLÉS DE LA CONSTRUCTION DU MÉMOIRE
PROFESSIONNEL

Le participant qui souvent réalise un mémoire professionnel pour la première fois, rencontre
des difficultés dans l'organisation de son travail à moyen terme. Il est utile de rappeler à cet
égard qu'un des objectifs du chantier d'application est aussi de s'entraîner à gérer un projet,
prioriser ses tâches, répondre aux objectifs, gérer son temps et la pression à court et moyen
terme.

Questions à vous poser avant la rédaction du mémoire

 Quelle problématique ? (quels sont les enjeux, comment faire pour résoudre le
problème posé ?
 Quel objectif? (à quels résultats dois-je arriver ?
 Quelle méthodologie? (comment vais-je m'y prendre?)
 Quelles observations ? (la collecte de données, la situation dans le contexte actuel,
l'état des lieux)
 Mes analyses (comprendre, expliquer)
 Quel plan d'action? (les étapes, le planning)
 La mise en œuvre: quelles méthodes?
 Quels résultats ?
 Quel bilan ?

Analyser la situation, délimiter le sujet et l'objectif visé

Le thème du projet est soit apporté par le participant soit proposé par l'entreprise. Il n'est pas
toujours exprimé de manière précise et se limite souvent à un objectif. Par exemple :
«organiser un nouvel atelier ». Il est donc essentiel de :

 Repérer les différents problèmes posés


 Choisir celui ou ceux qui peuvent raisonnablement être traités dans le cadre du
mémoire et de ses contraintes
 Définir comment les traiter
 Identifier le ou les commanditaires du projet et la hiérarchie

Poser une problématique

Une problématique est un ensemble de problèmes, qui dépendent souvent les uns des autres et
peuvent contenir nombre d'objectifs et de sous-objectifs. Ces problématiques sont souvent
liées au contexte économique, réglementaire, social, historique, technologique... du secteur
d'activité de l'entreprise. Il faut donc repérer la problématique « mère» dont découlent les
contraintes et impacts sur l'entreprise. Par exemple : le contexte sanitaire actuel qui conduit
les consommateurs à exiger le maximum de transparence et de traçabilité sur les produits
alimentaires.

Définir les enjeux

Qu'avons-nous à gagner? A perdre? Quel est l'enjeu pour soi, pour l'entreprise, pour les
clients? Que se passera- t-il si on ne fait rien ? Qu'avez-vous à y gagner si vous réussissez le
projet? Qu'avez-vous à y perdre? Quelles seraient les conséquences pour l'entreprise, pour les
équipes,.... ? Il existe de nombreux outils de synthèse pour présenter les enjeux et les risques.
Il ne faut pas hésiter à les utiliser!

Collecter les informations

C'est une phase de collecte qui vise à recueillir tous les matériaux d'étude, internes et externes
à l'entreprise {source). Ces matériaux sont de deux natures:

Les éléments factuels et observables

Ils peuvent être recueillis de façons diverses et doivent être exprimés de manière mesurable
et/ou observable chaque fois que possible:

 Relevés, statistiques, tableaux de bord, bilans sociaux, revues documentaires...


 Audits, états de lieux, diagnostics
 Enquêtes effectuées à partir de questionnaires, sondages, entretiens
 Documentation reprenant les travaux effectués par d'autres personnes sur le même
sujet (bibliographie, webographie, rapports, revues)
 Fiches de travail, d'observations, réalisées avec une méthodologie identifiée

Les éléments sociaux et psychologiques

Si certains de ces faits peuvent être mesurables {tout ou partiellement, par exemple une
enquête de climat social, un taux d'absentéisme, le turn-over,....), d'autres relèvent davantage
de l'impression, de l'opinion, du ressenti, des réactions, notamment dans des situations de
changement, de communication ou de management. Ces éléments doivent être repérés comme
subjectifs, mais ne doivent pas être pour autant ignorés car ils racontent quelque chose de
l'entreprise. Il faut donc être rigoureux dans leur transcription, distinguer les faits et les
opinions et privilégier au maximum une formulation neutre. Par exemple, on n'écrit pas« il y a
une mauvaise ambiance à la maintenance »mais« les résultats de la dernière enquête de climat
social, le dernier CHSCT, semblent montrer une insatisfaction des personnels de maintenance
sur leurs conditions de travail».

Analyser les informations recueillies

Si la recherche documentaire doit être suffisamment détaillée et analysée, le mémoire


professionnel doit restituer ces analyses de façon synthétique.

Elaborer des scénarios, proposer des solutions possibles et les évaluer


Il s'agit de tirer parti de son expérience, de ses connaissances, de ses analyses et benchmarks,
pour bâtir des hypothèses et imaginer de nouvelles façons de résoudre le problème posé. Les
solutions possibles doivent être présentées dans le mémoire, ainsi que celle retenue au final
par l'entreprise. Il faut passer au crible les solutions imaginées en termes de forces et
faiblesses ou d'avantages et inconvénients, retenir et chiffrer les solutions réalistes, proposer
des critères de hiérarchisation et de choix.

Proposer des préconisations

Vous êtes pour votre entreprise force de proposition. C'est donc à vous de proposer la solution
la plus adaptée et de l'argumenter pour convaincre votre entreprise de votre choix. Toutefois,
la décision reste bien évidemment à la discrétion de l'entreprise et vous devrez respecter son
choix.

Structurer un plan d'action pour la mise en œuvre

La mise en œuvre des préconisations doit être modélisée sous la forme d'un plan d'action
obéissant aux principes de la gestion de projet ou de chantier: plan management, planning
prévisionnel, budget, découpage des tâches, acteurs et calendrier, étapes, reporting,...

Réaliser un bilan

Ce bilan doit porter sur :

 L'évaluation de la mission et la réussite du projet


 Le « et après », ou, quelle démarche d'amélioration continue est envisagée?
 Les acquisitions de compétences personnelles et professionnelles que le participant en
retire
 L'inscription de ce projet dans votre projet professionnel.

Ces éléments devront figurer dans le mémoire.

CONTENU PRINCIPAL DU MEMOIRE

Introduction

L'introduction doit permettre d'amener le lecteur à comprendre ce que le mémoire


professionnel présenter et démontre. Elle débute le mémoire, cependant elle doit être rédigée
en dernier car celui-ci peut évoluer durant la rédaction. Elle soir donner envie au lecteur de
poursuivre la lecture. Elle contient en général:

 L'accroche
 La présentation du titre et du projet, l'intérêt du projet
 Le cadre de l'étude et la problématique
 L'annonce du plan

Présentation de l'entreprise

Cette partie contient:

 Historique, implantation, organisation, effectif de l'entreprise


 Activité/produits/services de l'entreprise, chiffres d'affaires, clients, concurrence,
 Processus de production et/ou synthèse des activités,
 Organigramme, place du participant dans l'organisation et missions du service
 Présentation spécifique de données liées à la spécialité de formation : certifications,
métiers, technologie...

Chantier d'application

Cette partie doit permettre de comprendre:

 Le contexte (environnement, contraintes du sujet, données internes, ...)


 La problématique de départ au projet confié, formulation du besoin, définition d'un
objectif mesurable
 Le cadrage de la mission: enjeux, risques, planning, reporting, ressources et budget
 La démarche de projet : étapes, planning, budget prévisionnel; indicateur de suivi et de
performance
 Le plan de management
 Le diagnostic de l'existant / état des lieux concernant le sujet choisi
 La mise en œuvre : déroulement, étapes, plans d'action, outils et méthodes, difficultés
 Les critères de choix et les cotations ayant permis de retenir une solution
 Le résultat de l'action
 L'analyse critique

Conclusion, bilan personnel et professionnel

Le mémoire professionnel dois se conclure par :

Un bilan d’entreprise

 L'évaluation de la mission, du projet, l'atteinte des objectifs et la réussite/non des


actions (le Retour d'Expérience REX)
 Quelles démarches d'amélioration continue sont envisagées à l'issue du déploiement
du projet

Un bilan personnel du participant

 Quels bénéfices ?
 Quelle acquisition de compétences personnelles et professionnelles?
 L'inscription de ce chantier dans le projet professionnel du participant.
 Quel est mon objectif professionnel? Quels sont mes atouts et mon plan d'actions?
LA FORME

Un mémoire professionnel est écrit pour être lu par des personnes n'étant pas forcément
expertes du domaine et n'en maîtrisant pas tout le vocabulaire. Aussi, pour faciliter la lecture
et la compréhension, le mémoire professionnel doit respecter les consignes suivantes:

 Etre clair, avec des phrases courtes et une seule idée par phrase
 Avoir un vocabulaire positif et professionnel
 Etre précis, tout doit être vérifié et vérifiable
 Etre concis mais complet et évoquer une question en la plaçant dans son contexte
 Le vocabulaire doit être exact et les informations sources. L'imprécision est à bannir.
 Les informations et les illustrations doivent être utiles, appropriées et commentées
 Les mots ou expressions techniques doivent être explicités
 La ponctuation, le vocabulaire, l’orthographe et la syntaxe doivent être
particulièrement soignés
 L'expression doit être personnelle, le« je» utilisé pour les actions menées par le
participant lui-même, le, «nous » pour ce qui est du registre collectif. Exemple: «j'ai
pré validé la nouvelle procédure que nous avons mis en œuvre avec les services
techniques»
 Le document doit être organisé le plan, parties; sous-parties, enchaînement des idées ...
 La mise en forme doit être visuelle et fluide
 Les sigles utilisés doivent faire l'objet d'un glossaire avec leur signification et être
répertoriés par ordre alphabétique. Il est conseillé, lorsqu'on les emploie pour la
première fois dans le texte de les expliciter immédiatement et d'utiliser ensuite le sigle
ou l'abréviation
 La page de couverture doit comporter : les nom et prénom du participant, le nom de la
formation suivie, l'année de la promotion, les logos et nom de l'entreprise, le nom du
tuteur, le logo de l’école, le nom du pilote et le titre du mémoire
 La mise en page doit comporter une pagination et respecter une police de caractères
homogène, de taille comprise entre 10 et 12, des marges de 2,5 centimètres maximum
et des interlignes simples
 Le mémoire professionnel doit comprendre: le sommaire, la fiche de-confidentialité,
l'introduction, la présentation de l'entreprise; le corpus organisé en parties selon le plan
choisi, le bilan, Ia conclusion, les annexes organisées, les sources, la bibliographie et
le glossaire
 Le participant peut remercier s'il le souhaite les différents contributeurs au projet, au
rapport, à sa progression…. Dans ce cas; il intègre une page spécifique avant
l'introduction.

CONCLUSION
Une fois le mémoire de fin d'étude réalisé, l'étudiant devra alors se concentrer sur sa
présentation orale. En principe celle-ci est réalisée à la fin de la quatrième ou cinquième
année d'études.

L'étudiant sait alors s'il a obtenu son diplôme en fonction des résultats qu'il a obtenu au
mémoire mais également en fonction des résultats qu'il a obtenu tout au long de l'année.