Vous êtes sur la page 1sur 21

Association des Responsables Techniques de l’Immobilier de l’Enseignement Supérieur

LES CAHIERS D’ARTIES

LA FONCTION TECHNIQUE IMMOBILIERE

dans les Etablissements d’Enseignement Supérieur

Référentiel ARTIES

CAHIER N° 1
NOVEMBRE 1998
SOMMAIRE

INTRODUCTION ............................................ 3 CHAPITRE C : LES RESSOURCES HUMAINES


NECESSAIRES A L’ACCOMPLIS-
CHAPITRE A : LES FONCTIONS SEMENT DE LA FONCTION
IMMOBILIERES DANS LES TECHNIQUE IMMOBILIERE ... 13
PRÉAMBULE .................................................................. 13
ETABLISSEMENTS D’ENSEI-
GNEMENT SUPERIEUR ............ 5 1 RESPONSABLES DE SERVICE............................... 13
PRÉAMBULE .................................................................... 5 1.1 Le chef de service .................................................... 13
1.2 L’adjoint au chef de service ...................................... 13
1 LA FONCTION IMMOBILIÈRE DE L’«EXÉCUTIF» .. 5
2 ASSISTANTS .......................................................... 14
2.1 L’assistant ingénieur pour la maintenance
2 LA FONCTION TECHNIQUE IMMOBILIÈRE .......... 5 des bâtiments .......................................................... 14
2.2 L’assistant ingénieur pour les installations
3 LES FONCTIONS IMMOBILIÈRES électriques............................................................... 14
D’EXPLOITATION COURANTE ............................... 5 2.3 L’assistant ingénieur pour les installations de
chauffage et climatiques.......................................... 14
3.1 Nettoyage des locaux................................................. 5
2.4 L’assistant ingénieur chargé de la gestion
3.2 Surveillance et gardiennage....................................... 5 patrimoniale ............................................................ 14
2.5 L’assistant administratif pour la gestion financière
CHAPITRE B : LA FONCTION TECHNIQUE et comptable ........................................................... 14
IMMOBILIERE........................... 6
3 COLLABORATEURS............................................... 15
PRÉAMBULE .................................................................... 6 3.1 Le technicien des études générales .......................... 15
1 SCHÉMA DIRECTEUR DE MAINTENANCE, DE 3.2 Le technicien des installations électriques ............... 15
MISE EN SÉCURITÉ ET DE DÉVELOPPEMENT ...... 6 3.3 Le technicien des installations sanitaires et
de fluides................................................................. 15
2 GESTION PATRIMONIALE...................................... 7 3.4 Le technicien en documentation technique ............. 15
3.5 Le secrétaire comptable ........................................... 15
3.6 Le secrétaire technique............................................ 15
3 CONSTRUCTION ..................................................... 8
3.1 Phase pré-opérationnelle ........................................... 8 4 EQUIPE TECHNIQUE ............................................ 16
3.2 Phase opérationnelle - Maîtrise d’ouvrage.................. 8 4.1 Les agents d’intervention sur site ............................ 16
3.2.1 Cas général........................................................... 8 4.1.1 L’agent spécialiste en électricité de la
3.2.2 Cas particulier ...................................................... 9 construction ....................................................... 16
4.1.2 L’agent spécialiste en menuiserie de la
construction ....................................................... 16
4 MAINTENANCE, MISE EN SÉCURITÉ, 4.1.3 L’agent spécialiste en serrurerie et métallerie
ADAPTATION .......................................................... 9 de la construction............................................... 16
4.1 L’établissement assure en propre la maîtrise 4.1.4 L’agent spécialiste en plomberie ......................... 16
d’ouvrage................................................................. 10 4.1.5 L’agent spécialiste en chauffage, climatique
4.1.1 L’établissement assure la conduite d’opération ... 10 et aérolique ........................................................ 16
4.1.6 L’agent spécialiste du gros œuvre....................... 16
4.1.2 L’établissement se fait assister par un conducteur
4.1.7 L’agent spécialiste en revêtement de finition ...... 17
d’opération externe... ......................................... 11 4.1.8 L’agent spécialiste en espaces verts .................... 17
4.1.3 Dans les deux cas ............................................... 11 4.1.9 L’agent de surveillance technique ....................... 17
4.2 L’établissement délègue la maîtrise d’ouvrage ......... 12 4.2 Les agents d’atelier et/ou de maîtrise....................... 17
4.2.1 Le responsable d’atelier des «équipements
5 EXPLOITATION TECHNIQUE................................ 12 techniques» ........................................................ 17
4.2.2 Le responsable d’atelier de «l’agencement et
5.1 Gestion en matière d’énergie et de fluides .............. 12
finition des locaux» ............................................ 17
5.2 Conduite des installations techniques immobilières. 12 4.2.3 Le responsable des «aménagements et
5.3 Vérifications techniques et contrôle des installations équipements extérieurs» .................................... 17
techniques immobilières .......................................... 12 4.2.4 Le responsable du magasinage............................ 17
INTRODUCTION

Pour mener à bien sa mission, l'enseignement supérieur dispose d'un patrimoine immobilier de
13 millions de m2.

La conservation en parfait état de fonctionnement et de sécurité de ce patrimoine, son adap-


tation aux besoins et son développement doivent apparaître comme une préoccupation
constante de l'établissement en raison de leur retentissement sur la vie et le financement de
l'institution.

En dehors du Service Technique Immobilier qui s'occupe spécifiquement, et plus spéciale-


ment de la construction, de la maintenance et de l’exploitation technique des bâtiments,
d'autres services ont des interactions avec ce patrimoine.

Il est donc proposé ici de traiter un noyau qui ne prend en compte que les missions spécifiques
et exclusives du Service Technique Immobilier et de citer, sans développement, les tâches
relevant aussi de la fonction immobilière mais n’incombant pas de fait à ce même service.
LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

CHAPITRE A : LES FONCTIONS IMMOBILIERES DANS LES ETABLISSEMENTS


D’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR

PREAMBULE

La classification des fonctions immobilières relève d’une approche sensible ; néanmoins une analyse rigoureuse et
logique dégage trois types de fonctions dont les compétences correspondantes peuvent être clairement dégagées
et isolées

1 LA FONCTION IMMOBILIÈRE DE L’"EXÉCUTIF"

Sous la responsabilité du Président ou du Directeur, chaque établissement met en œuvre la politique immobilière
qu’il a définie.
Dans ce cadre, la fonction de l’ «exécutif» est essentiellement politique. Son exercice peut être délégué à un élu
chargé de mission. Les décisions relatives à cette fonction peuvent, le cas échéant, être préparées par une com-
mission chargée de la politique d’investissement dans l’immobilier. Les programmes d’investissement, qui en
découlent, sont dans tous les cas soumis à l’approbation du Conseil d’Administration.

2 LA FONCTION TECHNIQUE IMMOBILIÈRE

La gestion technique et le développement du patrimoine immobilier comportent des fonctions organiques spéci-
fiques dont la mise en œuvre induit des fonctions techniques qui feront les unes et les autres l’objet d’un déve-
loppement au chapitre B.

3 LES FONCTIONS IMMOBILIÈRES D’EXPLOITATION COURANTE

Ces fonctions, bien qu’immobilières, ne font pas partie du cadre de la fonction technique immobilière. Elles revê-
tent cependant un caractère fondamental dans une perspective plus générale d’intendance et concernent princi-
palement les deux secteurs d’activité ci-après.

3.1 Nettoyage des locaux

Ce secteur d’activité concerne le nettoyage régulier des locaux à l’exclusion de tous travaux de rénova-
tion qui porteraient sur des prestations généralement confiées à des entreprises du bâtiment.

3.2 Surveillance et gardiennage

Ce secteur d’activité, de prestations de services uniquement, comprend entre autres la gestion du contrô-
le d’accès.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 5


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

CHAPITRE B : LA FONCTION TECHNIQUE IMMOBILIERE

PREAMBULE

Pour mener à bien sa mission d’enseignement, de recherche et son action culturelle, l’établissement dispose de
moyens immobiliers importants et suscite, dans le cadre de son développement, la création de moyens nou-
veaux.

Les terrains, bâtiments et installations techniques immobilières constituent un investissement à long terme
considérable.

La gestion et le développement du patrimoine immobilier comportent des fonctions organiques spécifiques :

- Schéma Directeur de maintenance, de mise en sécurité et de développement


- Gestion patrimoniale
- Construction
- Maintenance, mise en sécurité et adaptation
- Exploitation technique

La mise en œuvre de ces fonctions organiques spécifiques induit des fonctions techniques importantes dont il
apparaît indispensable de préciser la place et le rôle dans le dispositif afin de mieux définir les structures
humaines qui pourront les assurer.

Ces fonctions portent sur :

- L’exercice de conseil technique du Chef d’établissement en matière immobilière.


- La gestion technique du patrimoine immobilier existant, en terme de maintenance, mise en sécurité,
adaptation, exploitation technique et gestion patrimoniale.
- La participation au développement de ce patrimoine afin de résorber le déficit en capacité d’accueil
et faire face aux besoins nouveaux.

1 SCHÉMA DIRECTEUR DE MAINTENANCE, DE MISE EN SÉCURITÉ ET DE


DÉVELOPPEMENT

Ce schéma permet à l’établissement, à partir d’un diagnostic de son patrimoine, de préciser les priorités d’ac-
tions et les besoins, et de définir les possibilités d’intervention en maintenance, en mise en sécurité, en restruc-
turation et en construction neuve.

Véritable outil stratégique, ce schéma est établi, sous la responsabilité du Chef d’établissement, en concertation
avec le Recteur et les responsables des collectivités pour ce qui concerne les objectifs d’insertion des sites uni-
versitaires dans l’agglomération.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 6


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

La fonction technique assure le conseil technique du Président pour l’élaboration et le suivi de l’évolution du Schéma
Directeur et comporte :

- le recensement des besoins en maintenance et mise en sécurité du patrimoine, s’appuyant sur des
diagnostics techniques.
- la participation aux réflexions prospectives en matière de développement du patrimoine.

Ce schéma directeur constitue le fondement :

- des Contrats d’Etablissement, pour leur volet immobilier, en terme de fonctionnement et d’investissement,
pour lequel l’établissement doit élaborer le plan prévisionnel de maintenance, de mise en sécurité et
d’adaptation et définir les besoins financiers.
- des Contrats de Plan Etat-Région dont l’établissement doit assurer la préparation, le suivi de l’évolution et
le contrôle d’exécution.

Dans ce cadre, la fonction technique porte sur :

- la définition des besoins financiers en fonctionnement, l’élaboration du plan prévisionnel de mainte-


nance, de mise en sécurité et d’adaptation ainsi que la définition des besoins financiers corrélatifs pour
le volet immobilier des contrats d’établissement.
- la participation à la préparation et à l’évolution des contrats de plan Etat-Région.

2 GESTION PATRIMONIALE

Afin de conduire avec le maximum d’efficacité la gestion de son patrimoine, les réflexions prospectives sur son
développement ainsi que la définition et la réalisation des opérations de construction, l’établissement doit dispo-
ser de toutes les informations relatives à la connaissance de ce patrimoine.

La fonction technique intervient au niveau de la gestion patrimoniale dans les conditions suivantes :

- Fichier surfaces :
Contribution au recensement et à la déclaration des surfaces bâties et non bâties qui sous tend la défi-
nition de la subvention ministérielle de fonctionnement et la préparation du budget.
- Dossier technique du patrimoine :
Elaboration des plans topographiques, planimétriques et de réseaux ainsi que les plans architecte et
techniques des bâtiments en s’appuyant, le cas échéant, s’ils existent sur les D.O.E. produits par le
maître d’ouvrage.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 7


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

3 CONSTRUCTION

L’ Etat est le maître d’ouvrage de droit commun des constructions Universitaires.


Il exerce cette maîtrise d’ouvrage dans les conditions définies par la circulaire du 11 mai 1995 relative aux procé-
dures techniques des constructions Universitaires.

Il s’agit d’opérations d’investissement relatives à des créations de moyens immobiliers nouveaux portant sur des
restructurations complètes de bâtiments existants, des extensions de bâtiments ou des constructions neuves.

3.1 Phase pré-opérationnelle

L’établissement élabore, sous le contrôle du Recteur, le dossier d’expertise des projets d’implantation et d’ex-
tension universitaire prévu par la circulaire du 20 juillet 1994.

Ce dossier d’expertise doit faire l’objet d’un agrément ministériel.


Après validation du dossier d’expertise de l’opération, le Recteur élabore le Programme Technique de
Construction (P.T.C.) en concertation avec l’établissement.

L’établissement donne son avis sur le programme technique de construction dont l’approbation est pronon-
cée par une décision du Recteur qui permet d’enclencher la phase opérationnelle du projet.

La fonction technique contribue à l’élaboration du dossier d’expertise et émet un avis technique sur le
programme technique de construction.

3.2 Phase opérationnelle – maîtrise d’ouvrage

3.2.1 Cas général


L’ Etat, maître d’ouvrage de droit, exerce en propre cette maîtrise d’ouvrage ou la confie à une collectivité
locale.

La fonction technique participe, avec les autres utilisateurs de l’établissement, à l’équipe de projet
constituée par le Recteur pour l’assister dans les phases de concours et d’études de l’opération.

La réalisation des travaux s’effectue sous la responsabilité du maître d’ouvrage.

La gestion des garanties de parfait achèvement biennale et décennale appartient au maître d’ouvrage de
réalisation (Etat ou Collectivité locale).

La fonction technique consiste à informer le maître d’ouvrage des désordres et dysfonctionnements ren-
contrés.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 8


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

3.2.2 Cas particulier

L’ Etat, maître d’ouvrage de droit, confie cette maîtrise d’ouvrage à l’établissement, sous réserves (circu-
laire n° 50 du 4/12/89 et circulaire n° 16 du 11/05/95) :

- qu’il soit volontaire,


- qu’il dispose en son sein des compétences et des moyens techniques et administratifs suffisants pour
assurer l’ensemble des obligations du maître d’ouvrage.

L’établissement peut déléguer cette maîtrise d’ouvrage à un mandataire, l’exercer en propre, ou se faire
assister par un conducteur d’opérations externe dans le respect des dispositions de la loi n° 85-704 du 12
juillet 1985 sur la maîtrise d’ouvrage publique.

Il conclut avec le prestataire désigné une convention de mandat de maîtrise d’ouvrage ou une convention
de conduite d’opérations.

La fonction technique prépare les pièces et documents techniques nécessaires à l’élaboration et à la


passation des conventions dont elle assure le contrôle d’exécution. Elle intervient dans la gestion tech-
nique des garanties biennale et décennale.

4 MAINTENANCE, MISE EN SECURITE, ADAPTATION

L’établissement est maître d’ouvrage de droit de la maintenance, de la mise en sécurité et de


l’adaptation du patrimoine existant.

Aux termes de l’article 20 2e alinéa de la loi n° 89-486 du 10 juillet 1989 d’orientation sur l’Education, il
exerce, pour les locaux qui lui sont affectés ou qui sont mis à sa disposition par l’ Etat, les droits et obliga-
tions du propriétaire, à l’exception du droit de disposition ou d’affectation des biens.

Les opérations de maintenance immobilières ont pour but d’assurer le maintien des possibilités d’utilisa-
tion de toute installation immobilière en exploitation, telles quelles ont été prévues au stade de la concep-
tion et de la réalisation de l’ouvrage.

Les opérations d’adaptation immobilières ont pour objet l’amélioration des conditions de vie et de travail,
l’amélioration des performances des bâtiments et des équipements techniques existants ainsi que l’adap-
tation des ouvrages à des besoins nouveaux.

La fonction technique assure la préparation et le suivi de la programmation annuelle et pluriannuelle.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 9


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

4.1 L’établissement exerce en propre la maîtrise d’ouvrage

4.1.1 L’établissement assure la conduite d’opération


Selon l’importance de l’opération, la maîtrise d’œuvre et les travaux peuvent être réalisés soit en régie, soit
par des prestataires extérieurs, soit par la combinaison des deux.

a) Opérations courantes :

♦ Maintenance
Il s’agit d’opérations de fonctionnement portant soit sur des opérations régulières d’entretien imposées
par la réglementation (ascenseurs, chauffage, installations électriques, gaz, éclairage, SSI, etc...) soit sur des
opérations ponctuelles portant sur des ouvrages altérés par un usage courant et continuel (utilisation cou-
rante normale, vieillissement, détériorations accidentelles de faible importance).

Elles se rapprochent des travaux d’entretien de l’usufruitier définis par l’article 605 du Code Civil.

La maintenance peut être préventive ou curative.

- Contrats de maintenance :
La maintenance régulière nécessite souvent le recours aux contrats avec des prestataires extérieurs.

La fonction technique élabore ces contrats et s’il y a lieu de conclure des marchés publics prépare
les pièces et documents techniques nécessaires à leur élaboration et à leur passation.
Elle en assure le contrôle d’exécution.

- Travaux :
La fonction technique assure la conduite d’opération et le plus souvent, la maîtrise d’œuvre.
Les travaux peuvent être réalisés soit en régie, soit confiés à des entreprises extérieures. Dans ce
cas, et s’il y a lieu de conclure des marchés publics, la fonction technique prépare les pièces et docu-
ments techniques nécessaires à leur élaboration et à leur passation.
Dans tous les cas, elle assure le contrôle d’exécution des travaux.

♦ Mise en sécurité et adaptation


Il s’agit d’opérations de fonctionnement portant sur des travaux de faible importance, des améliorations
de locaux ou d’équipements techniques, des mises en sécurité limitées.

La fonction technique assure les mêmes prestations que celles citées au paragraphe «travaux» visé ci-
dessus.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 10


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

b) Opérations lourdes

Il s’agit d’opérations d’investissement qui portent :

♦ En maintenance, sur des travaux de grosses réparations nécessaires à la conservation des bâtiments et
équipements techniques (structures portantes y compris fondations, remplacement en totalité de couver-
tures ou d’étanchéités, ravalement total d’une façade ou d’un pignon, remplacement de la totalité d’une ins-
tallation électrique ou de ses gros équipements, remplacement de la totalité d’une installation de chauffa-
ge ou de ses gros équipements, remplacement de gros équipements techniques, ascenseurs, reconstructions
des voiries et réseaux divers etc...).

Ils se rapprochent des travaux de grosses réparations du propriétaire définies par l’article 606 du Code Civil.

♦ En mise en sécurité et adaptation, sur des travaux de moyenne importance relatifs à des aménage-
ments, réaménagements de locaux ou d’équipements techniques, d’adaptation à une nouvelle affectation,
de mise en sécurité, d’amélioration des performances...

La fonction technique assure la conduite d’opération qui comporte les actions suivantes :

- élaboration du pré-programme,
- consultation et marché d’étude de diagnostic (maîtrise d’œuvre, contrôleur technique, coordonna-
teur de sécurité),
- conduite des études de diagnostic,
- élaboration, en concertation, du programme qui sera validé par le Chef d’établissement,
- estimation du programme,
- conduite des études,
- gestion technique des autorisations administratives,
- lancement des appels d’offres de travaux,
- participation à l’élaboration des marchés,
- contrôle d’exécution des marchés,
- gestion des réceptions de travaux,
- gestion de la garantie de parfait achèvement.

La maîtrise d’œuvre et la réalisation des travaux sont confiées à des prestataires extérieurs.

4.1.2 L’établissement se fait assister par un conducteur d’opération externe avec lequel il
conclut une convention de conduite d’opération.

La fonction technique prépare les pièces et documents techniques nécessaires à l’élaboration et à la pas-
sation de cette convention dont elle assure le contrôle d’exécution.

Elle conserve le pilotage général de l’opération.

4.1.3 Dans les deux cas


La fonction technique intervient dans la gestion technique des garanties biennale et décennale.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 11


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

4.2 L’établissement délègue la maîtrise d’ouvrage

L’établissement peut déléguer la maîtrise d’ouvrage à un mandataire, (dans le respect des dispositions
de la loi n° 85-704 du 12 juillet 1985 sur la maîtrise d’ouvrage publique) avec lequel il conclut une conven-
tion de mandat de maîtrise d’ouvrage.

La fonction technique prépare les pièces et documents techniques nécessaires à l’élaboration et à la


passation de cette convention dont elle assure le contrôle d’exécution.
Elle intervient dans la gestion technique des garanties biennale et décennale.

5 EXPLOITATION TECHNIQUE

L’établissement est maître d’ouvrage de l’exploitation de son patrimoine immobilier.

L’exploitation technique a pour objet d’assurer en permanence et au moindre coût le fonctionnement de tous
les équipements immobiliers dans les conditions prévues lors de leur installation.

Elle porte notamment sur la gestion des fluides et du chauffage ainsi que sur des actions de conduite, de contrô-
le et de vérifications techniques des équipements techniques immobiliers et des réseaux.

5.1 Gestion en matière d’énergie et de fluides

La fonction technique porte sur :

- la préparation de pièces et documents techniques nécessaires à l’élaboration et à la passation des


marchés publics et des contrats de fournitures d’énergie et de fluides (chauffage, électricité, eau,
gaz).
- le contrôle de la bonne exécution des marchés et contrats.
- le suivi des consommations et des dépenses afin d’en maîtriser l’évolution.

5.2 Conduite des installations techniques immobilières

Elle concerne notamment les installations de chauffage, climatiques, aéroliques et d’autres équipements
techniques du bâtiment. Elle peut le cas échéant, faire l’objet d’une gestion technique centralisée (GTC).

La fonction technique assure la conduite des installations, qui peut être réalisée soit en régie soit
confiée à des prestataires extérieurs. Dans ce cas, et s’il y a lieu de conclure des marchés publics, la
fonction technique prépare les pièces et documents techniques nécessaires à leur élaboration et à leur
passation.
Dans tous les cas, elle assure le contrôle d’exécution.

5.3 Vérifications techniques et contrôle des installations techniques immobilières

Il s’agit des vérifications techniques imposées par le règlement de sécurité incendie (ascenseurs, moyens
de secours contre l’incendie, désenfumage, SSI, installations électriques, installations de gaz, installations
thermiques etc...) et d’autres réglementations (installations thermiques, portes et portails automatiques
etc...).

La fonction technique porte sur :

- la préparation des pièces et documents techniques nécessaires à l’élaboration et à la passation des


marchés publics de contrôles réglementaires et de vérifications techniques.
- le constat de la bonne exécution de ces contrôles et vérifications.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 12


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

CHAPITRE C : LES RESSOURCES HUMAINES NECESSAIRES A


L’ACCOMPLISSEMENT DE LA FONCTION TECHNIQUE IMMOBILIERE

PREAMBULE

Le cadre fonctionnel d’un service technique immobilier est comparable à celui d’une structure composée de pro-
fessionnels du bâtiment, qui aurait en charge la maîtrise de projets immobiliers.

La trame générale d’un service technique immobilier devrait être dans tous les établissements la même. Elle
nécessite l’appoint d’un éventail de spécialités qui diffère suivant l’importance et les spécificités de l’établisse-
ment et qu’il convient de hiérarchiser immuablement, pour le cas général, en quatre niveaux.

La présente formulation retiendra exclusivement les métiers disponibles, d’une part dans le corps des ITARF en
BAP 13, et en BAP 14 avec en variante les spécialités équivalentes du corps de l’ASU, et d’autre part dans le corps
des OP, lesquels pourvoient aux besoins des missions de la fonction technique immobilière. L’inventaire que per-
met l’association " filière/métier " forme ainsi un ensemble relativement vaste. Il appartient de ce fait, notam-
ment aux établissements les moins importants, d’organiser la polyvalence de certains de leurs agents selon leurs
compétences, et ceci en fonction des réalités factuelles des dotations en postes de l’établissement.

1 RESPONSABLES DE SERVICE

1.1 Le chef de service

Fonctions : L’ingénieur responsable de service, généraliste en bâtiment et génie civil, participe à la


définition de la politique de gestion du patrimoine immobilier et de sa mise en œuvre. Il représente,
ou seconde, le Chef d’établissement auprès des maîtres d’ouvrage extérieurs. Il assure les conduites
d’opérations et, pour le compte du Chef d’établissement, la maîtrise d’ouvrage conformément à l’en-
semble des dispositions décrites au chapitre B. Il gère les marchés publics de travaux, de maîtrise
d’œuvre, et le cas échéant, de fournitures et de services.

Filière/métier : - Ingénieur de recherche en bâtiment et génie civil,


- Ingénieur d’études bâtiment et génie civil.

1.2 L’adjoint au chef de service

Cette fonction dépend de la taille ou de la configuration de l’établissement.

Fonctions : Les attributions de l’adjoint au chef de service peuvent être de deux types :

- Soit il occupe dans le service une fonction transversale, qui recoupe une partie des prérogatives du
chef de service,
- Soit il exerce une délégation pour la gestion quotidienne d’un site délocalisé.

Filière/métier : - Ingénieurs d’études bâtiment et génie civil,


- Assistant ingénieur en techniques du bâtiment.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 13


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

2 ASSISTANTS

2.1 L’assistant ingénieur pour la maintenance des bâtiments

Fonctions : L’assistant ingénieur exerce des responsabilités d’entretien des bâtiments tous corps
d’Etat (grande et petite maintenance). Il a en charge les études (avant-projets et projets) et la réalisa-
tion de cahiers des charges : dossiers de consultation des entreprises dans le cadre d’opérations de maî-
trise d’œuvre intégrée. Il assure la direction de chantiers réalisés tant par des entreprises extérieures
qu’en interne. Il assure des fonctions d’encadrement.

Filière/métier : Assistant ingénieur en techniques du bâtiment

2.2 L’assistant ingénieur pour les installations électriques

Fonctions : L’assistant ingénieur a en charge l’installation, la maintenance et le contrôle des installa-


tions électriques de l’établissement. Il valide les études. Il assure le suivi des installations et leur exten-
sion. Il assure le suivi des contrats de fourniture d’électricité et propose des économies. Il assure la
consignation et pilote, pour sa part, la gestion technique centralisée. Il peut assurer des fonctions d’en-
cadrement.

Filière/métier : Assistant ingénieur en électricité.

2.3 L’assistant ingénieur pour les installations de chauffage et climatiques

Fonctions : L’assistant ingénieur assure la maintenance, le contrôle et la régulation des installations


de chauffage, climatiques et frigorifiques. Il mène les études relatives aux développements des ins-
tallations et aux économies d’énergie. Il pilote, pour sa part, la gestion technique centralisée. Il peut
exercer des fonctions d’encadrement.

Filière/métier : Assistant ingénieur en génie thermique et climatique.

2.4 L’assistant ingénieur chargé de la gestion patrimoniale

Fonctions : L’assistant ingénieur a en charge la gestion des dossiers et fichiers patrimoniaux ainsi que
l’exploitation en DAO des plans.

Filière/métier : Assistant ingénieur en techniques du bâtiment.

2.5 L’assistant administratif pour la gestion financière et comptable

Fonctions : L’assistant administratif a en charge l’avant-projet de budget, le suivi administratif des


conventions, marchés et contrats. Il est le correspondant NABUCCO.

Filière/métier : - Attaché d’administration de l’ARF,


- Attaché d’administration de l’ASU,
- Secrétaire d’administration de l’ARF,
- Secrétaire d’administration de l’ASU.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 14


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

3 COLLABORATEURS

3.1 Le technicien des études générales

Fonctions : Le technicien travaille à la préparation des chantiers, met au point les méthodes et pro-
cédés de mise en œuvre. Il peut assurer des fonctions d’encadrement.

Filière/métier : Technicien en bâtiment.

3.2 Le technicien des installations électriques

Fonctions : Le technicien a la responsabilité de l’entretien des installations de haute et basse tensions.


Il réalise des études complètes de rénovation de tout ou partie des réseaux, y compris la conception
d’armoires de distribution avec les protections. Il peut assurer des fonctions d’encadrement.

Filière/métier : Technicien en électricité.

3.3 Le technicien des installations sanitaires et de fluides

Fonctions : Le technicien est chargé de l’exploitation et de la maintenance des installations ther-


miques, climatiques et frigorifiques. Il est chargé de leur exploitation et de leur maintenance. Il assure
le dépannage de ces installations.

Filière/métier : Technicien en plomberie, chauffage et climatisation.

3.4 Le technicien en documentation technique

Fonctions : Le technicien documentaliste a en charge la mise à jour de la documentation normative


et réglementaire, ainsi que la constitution des fonds de la documentation technique et d’échantillons.
Il assure la conservation des DOE et l’archivage du service. Il gère l’organigramme des serrures.

Filière/métier : - Secrétaire d’administration de l’ARF,


- Technicien en bâtiment.

3.5 Le secrétaire comptable

Fonctions : Le secrétaire comptable a en charge le traitement des mémoires, factures, décomptes et


le suivi journalier des lignes budgétaires. Il a en charge la saisie des différentes pièces des marchés et
autres contrats.

Filière/métier : - Secrétaire d’administration de l’ARF,


- Secrétaire d’administration de l’ASU.

3.6 Le secrétaire technique

Fonctions : Le secrétaire technique a en charge la saisie des correspondances et la gestion adminis-


trative du pré-contentieux. Il assure le dispatching des interventions techniques au moyen de fiches.W

Filière/métier : - Secrétaire d’administration de l’ARF,


- Secrétaire d’administration de l’ASU,
- Adjoint administratif de l’ARF,
- Adjoint administratif de l’ASU.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 15


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

4 EQUIPE TECHNIQUE

4.1 Les agents d’intervention sur site

4.1.1 L’agent spécialiste en électricité de la construction

Fonctions : L’agent spécialiste réalise à l’intérieur comme à l’extérieur des bâtiments des tra-
vaux d’installation électrique. Il exerce des fonctions, d’organisation de chantiers, de construc-
tion et d’installation, de mise en service et de maintenance d’équipements et d’installations
électriques (basse tension et courants faibles).

Filière/métier : - Adjoint technique en électricité,


- Ouvrier professionnel en installations électriques.

4.1.2 L’agent spécialiste en menuiserie de la construction

Fonctions : L’agent spécialiste réalise des opérations de découpe et d’assemblage du bois. Il exé-
cute des opérations d’entretien courant sur les éléments de second œuvre (huisseries, portes,
cloisons…).
Filière/métier : - Adjoint technique en bois,
- Ouvrier professionnel pour l’agencement intérieur.

4.1.3 L’agent spécialiste en serrurerie et métallerie de la construction

Fonctions : L’agent spécialiste réalise et assure la maintenance d’éléments faisant appel à des
matériaux métalliques et à des techniques de travail mécanique et manuel sur métaux.

Filière/métier : Adjoint technique en constructions métalliques.

4.1.4 L’agent spécialiste en plomberie

Fonctions : L’agent spécialiste assure l’entretien et le dépannage de tous les éléments néces-
saires à un équipement sanitaire. Il peut procéder à de petits aménagements.

Filière/métier : - Adjoint technique en plomberie,


- Ouvrier professionnel pour installations sanitaires et thermiques.

4.1.5 L’agent spécialiste en chauffage, climatique et aérolique

Fonctions : L’agent spécialiste participe à la mise en service, à l’entretien et au dépannage des


installations de production de chaleur et de frigories et les installations de traitement d’air.

Filière/métier : - Adjoint technique en chauffage et génie climatique,


- Ouvrier professionnel pour les installations sanitaires et thermiques.

4.1.6 L’agent spécialiste du gros œuvre

Fonctions : L’agent spécialiste réalise des travaux de maçonnerie (cloison, enduit, chape) et par-
ticipe à l’entretien du gros œuvre des bâtiments.

Filière/métier : Adjoint technique en maçonnerie et gros œuvre.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 16


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

4.1.7 L’agent spécialiste en revêtement de finition

Fonctions : L’agent spécialiste exécute des travaux de finition et d’entretien des surfaces (pein-
ture, vitrerie et revêtement de sols et murs).

Filière/métier : - Adjoint technique en finition et revêtement,


- Ouvrier professionnel pour les revêtements et finitions.

4.1.8 L’agent spécialiste en espaces verts

Fonctions : L’agent spécialiste est chargé de l’entretien général des espaces verts et de la voi-
rie et, le cas échéant, procédera à de petits aménagements paysagés.

Filière/métier : Ouvrier professionnel pour les espaces verts et installations sportives.

4.1.9 L’agent de surveillance technique

Fonctions : L’agent de surveillance est chargé de vérifier l’état général des locaux et de signa-
ler les dysfonctionnements et dégradations rencontrés. Il peut, le cas échéant, réaliser lui-même
de simples interventions. Il peut intervenir dans le suivi de la signalétique.

Filière/métier : - Adjoint technique services généraux,


- Agent technique services généraux.

4.2 Les agents d’atelier et/ou de maîtrise

4.2.1 Le responsable d’atelier des «équipements techniques»

Fonctions : Le responsable coordonne l’action des agents d’intervention sur site relevant de cet
atelier, et assure les approvisionnements et l’entretien du matériel.

Filière/métier : Maître ouvrier pour les installations électriques, sanitaires et thermiques.

4.2.2 Le responsable d’atelier de «l’agencement et finition des locaux»

Fonctions : Le responsable coordonne l’action des agents relevant de cet atelier, assure les
approvisionnements et l’entretien des matériels.

Filière/métier : Maître ouvrier pour l’agencement et revêtement.

4.2.3 Le responsable des «aménagements et équipements extérieurs»

Fonctions : Le responsable coordonne l’action des agents relevant de cette activité, assure les
approvisionnements et l’entretien des matériels.

Filière/métier : Maître ouvrier pour les espaces verts et installations sportives.

4.2.4 Le responsable du magasinage

Fonctions : Le responsable assure la gestion des stocks en association avec les responsables
d’approvisionnements.

Filière/métier : - Maître ouvrier en magasinage,


- Ouvrier professionnel en magasinage.

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 17


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

Notes :

..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 18


LES CAHIERS D’ARTIES • N°1

Notes :

..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 19


LES CAHIERS D’ARTIES • N° 1

Notes :

..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................
..........................................................................................

La fonction technique immobilière - cahier n°1 • page 20


Ce cahier a été élaboré par :
Robert AYALA : Université de Toulouse le Mirail - Toulouse 3 _ Commission
Jean-Michel BAZIR : Université Denis Diderot - Paris 7
Paul BENHAÏM : Université Claude Bernard - Lyon 1 _ Commission
Jean CADENA : Université René Descartes - Paris 5 _ Commission
Pascal CELISSE : Université Charles de Gaulle - Lille 3 _ Commission
André DAVID : Université Lumière - Lyon 2
Michel FAURE : Université Stendhal - Grenoble 3 _ Commission
Jean-Louid FRAIMBAULT : Université Joseph Fourier - Grenoble 1 _ Commission
Bernard LAMBERT : Université Décartes - Paris 5
Jean-Pierre MANCEAU : Université Michel de Montaigne - Bordeaux 3
Gérard NIOULOU : Université Jean Moulin - Lyon 3 - Président de commission
Vital PASCUTTI : Université d’Angers _ Commission
Jean-Jacques TROCHET : Université François Rabelais - Tours _ Commission
Sophie VAILLANT : Université de Savoie

et, pour la maquette, par :


Dominique BASSET : Université Jean Moulin - Lyon 3
Comité Editorial
ARTIES
Association des Responsables Techniques
de l’Immobilier de l’Enseignement Supérieur

Rédaction
Commission «Missions et Constitution des Services Techniques Immobiliers»

Mise en page et suivi de fabrication


Service Edition
Université Jean Moulin Lyon 3