Vous êtes sur la page 1sur 24

Progrès auto-école

Ecole de formation de conducteur/BF


09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Document d’aide pour une approche de la


formation au code de la route

3è Edition

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

1
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

COURS D’INTRODUCTION

1°) Définition du code de la route

Le code de la route est un ensemble de textes ou de lois qui réglementent la


circulation routière dans le but d’éviter les accidents.
Son respect est obligatoire et tout contrevenant s’expose à des sanctions prévues par la
législation.

2°) Composition du code

La législation routière comprend trois types de signalisation et les signes des agents.
Nous avons la signalisation horizontale, la signalisation verticale puis la signalisation
lumineuse.

¾ La signalisation lumineuse qui regroupe l’ensemble des feux qui réglementent la


circulation. Ces feux peuvent être définis selon :

- Leur couleur : rouge, jaune, vert ;


- Leur forme : circulaire, fléché, croix etc.….
- Leur association : tricolore, bicolore, monocolore

Exemples : le feu tricolore, le feu jaune clignotant, le feu rouge clignotant

¾ La signalisation horizontale qui est l’ensemble des marques peintes sur la


chaussée. Ces marques permettent entre autre d’indiquer les différentes parties
de la route, de délimiter les voies affectées aux différents sens de circulation ou à
certaines catégories d’usagers et d’indiquer la conduite à tenir sur les routes.
Exemples : La ligne de rive simple ou ligne de type T2
La ligne discontinue ou ligne de type T1
La ligne d’avertissement ou ligne de type T3

¾ La signalisation verticale qui est l’ensemble des panneaux implantés en bordure


des chaussées.
Cette signalisation a pour but :

-d’avertir des dangers qu’on peut rencontrer ;


-d’informer des règles de conduite à appliquer ;
-de donner des indications utiles pour la conduite.

3°) Caractères de reconnaissance des différentes catégories de panneaux

a) Principes généraux (Formes et couleurs)

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

Formes Couleur

b) Quelques indications sur les panneaux

¾ Les panneaux de danger

Ce sont des panneaux de forme triangulaire, de bordure rouge ; le fond en général


est blanc pour signifier que le danger est permanent et peu être jaune pour les dangers
temporaires. Ce sont généralement des signaux avancés de 150 m hors agglomération et
50m en agglomération.

Remarque : les panneaux de << Cédez le passage >> et de << Circulation à double
sens >> sont des signaux de position.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------

3
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
¾ Les panneaux de renseignement ou de d’information

Ce sont des panneaux de forme carrée ou rectangulaire. Ils peuvent être de couleur
blanche, bleue, jaune ou noire…..
Ce sont des signaux de position sauf au cas où on a une mention de distance.

¾ Les panneaux d’interdiction


Ce sont des panneaux de forme circulaire, de bordure rouge, le fond peut être blanc ou
bien bleu pour les interdictions d’arrêt et de stationnement. Ce sont des signaux de
position sauf les cas de mention de distance.

¾ Les panneaux de fin d’interdiction


Ce sont des panneaux de forme circulaire, fond blanc et barrés d’un trait noir. Ce sont
des signaux de position sauf au cas où on a une mention de distance.

¾ Les panneaux d’obligation

Ce sont des panneaux de forme circulaire, et de fond bleu. Ce sont aussi des signaux de
position sauf au cas où on a une mention de distance.

¾ Les panneaux de fin d’obligation

Ce sont des panneaux de forme circulaire, de fond bleu et barrés d’un trait rouge.
Ce sont aussi des signaux de position.

4°) Le véhicule

a) Définition

Le terme véhicule désigne tout moyen de transport ou de déplacement.


b) Types de véhicules

Il existe deux types de véhicules ; des véhicules à moteur et des véhicules sans
moteur.
b 1) Les véhicules sans moteur

- Les véhicules à bras

Ce sont des véhicules qui se déplacent grâce à la force de l’homme.

- Les véhicules à traction animale

Ce sont les véhicules qui se déplacent grâce à la force des animaux.


Exemple : la charrette à âne

b 2) Les véhicules à moteur


------------------------------------------------------------------------------------------------------------

4
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
Ce sont des véhicules qui sont pourvus de moteur.

- Le cyclomoteur

C’est un véhicule à moteur dont la cylindrée est inférieure ou égale 50 cm3 ; il n’est pas
soumis à l’immatriculation et sa vitesse limite par construction est de 45km/h ; s’il est
sous l’aspect de deux roues , il est muni de pédales.

Remarque : il y a des cyclomoteurs carrossés qu’on appelle des voiturettes.

- Le vélomoteur

C’est un véhicule à moteur dont la cylindrée est inférieure ou égale à 125cm3 ; ce sont
des engins immatriculés.

- La motocyclette

C’est un véhicule à moteur dont la cylindrée est supérieure à 125 cm3. Ce sont des engins
très puissants qui peuvent développer jusqu’à 100 CV.

- Les automobiles

Ce sont des véhicules à moteur que nous définissons par catégories :

Le poids léger : Un véhicule automobile poids léger est un véhicule dont le poids total
autorisé en charge (PTAC) est inférieur ou égale à 3,5 tonnes et dont le nombre de places
assises y compris celle du chauffeur est inférieur ou égale à neuf (9).

Le poids lourd : Un véhicule automobile poids lourd est un véhicule affecté au


transport de marchandises ou de matériels dont le poids total autorisé en charge (PTAC)
est supérieur à 3,5 tonnes.

Le transport en commun : c’est un véhicule affecté au transport de personnes dont


le nombre de places est supérieur à neuf (9) quelque soit le poids.

Remarques : La visite technique des véhicules automobiles est obligatoire ; elle est
effectuée périodiquement et la périodicité est fonction de la catégorie du véhicule.
Ainsi donc la visite technique du poids léger est valable pour une année, celle du poids
lourd est valable pour 6 mois et enfin celle du transport en commun est valable pour
trois mois.

5°) Le permis de conduire

a) Définition

Le permis de conduire est un diplôme d’état qui atteste que le titulaire est apte à
conduire la ou les catégories (s) de véhicules pour laquelle ou lesquelles il est valable
et cela sans danger.
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

5
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
b) Les catégories de permis au BURKINA FASO

Les catégories de permis de conduire délivrées au BURKINA FASO sont :

A1 ou AL : c’est un permis délivré à partir de 14 ans pour la conduite des


cyclomoteurs et des vélomoteurs.

A : c’est un permis délivré à partir de 16 ans pour la conduite des motocyclettes.

B : c’est un permis délivré à partir de 18 ans pour la conduite des véhicules


Automobiles poids légers.

C : c’est un permis délivré à partir de 18 ans pour la conduite des véhicules poids
lourd isolé ou en solo.

D : permis délivré à partir de 21 ans pour la conduite des transports en commun. Ce


permis peut être obtenu 6 mois après l’obtention du permis C.

E : permis délivré à partir de 21 ans pour la conduite des véhicules poids attelés
d’une remorque ou d’une semi – remorque.

F : permis délivré à partir de 18 ans pour la conduite des véhicules poids légers
spécialement aménagés pour les handicapés physiques.

6°) La route

a) Définition

La route est un espace aménagé et ouvert à la circulation publique .On distingue des
routes à grandes circulations et des routes secondaires.
Une route à grande circulation est une route qui relie deux localités distantes. Les
routes secondaires sont des routes qu’on retrouve en ville.

Exemples : - l’axe Ouaga- Bobo est une route à grande circulation.


- le boulevard Charles De Gaulle à Ouaga est une route secondaire.

b) Composition de la route

La route comprend la partie réservée à la circulation qu’on appelle chaussée et des


parties latérales ou accotements.

c) Exemple d’une route à grande circulation : l’autoroute

L’autoroute est une route à grande circulation comportant deux chaussées séparées par
un terre plein central. Chaque chaussée comporte deux ou plusieurs voix pour la

6
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
----------------------------------------------------------------------------------------------------------
circulation rapide à sens unique .On accède à l’autoroute par une bretelle d’entrée et on y
ressort par une bretelle de sortie ; il n’y a pas d’intersection sur l’autoroute mais une bande
d’arrêt d’urgence. Certaines pratiques telles que les compétitions sportives, des manœuvres
comme la marche arrière, le demi – tour sont interdites sur l’autoroute.

7°) Lexique

Intersection : c’est le lieu de jonction de deux ou plusieurs routes.

Bifurcation : séparation de l’autoroute en deux (02) branches constituant chacune


une autoroute.

Croisement : c’est l’arrivé à la même hauteur de deux véhicules roulant sur la même
chaussée et en sens inverse.

Dépassement : c’est le passage d’un véhicule devant un autre les deux roulant sur la
même chaussée et allant dans le même sens.

Passage à niveau : c’est le lieu de jonction d’une route et d’un chemin de fer.

Arrêt : c’est l’immobilisation momentanée d’un véhicule le conducteur présent pour le


déplacer en cas de besoin.

Stationnement : c’est l’immobilisation d’un véhicule le conducteur absent.

Virage : c’est la déformation de la trajectoire de la chaussée.

Virer : c’est changer de direction tout en restant sur la même chaussée.

Tourner : c’est changer de chaussée et de direction.

Remarques sur les intersections : Certains indices permettent de savoir qu’on est
à l’approche d’une intersection ; ces indices sont entre autre le comportement des
usagers puis la signalisation.
A une intersection, les usagers ralentissent et on aperçoit des véhicules qui arrivent
transversalement. Aussi la signalisation est assez typique car on peut rencontrer des
panneaux de priorité, des balises d’intersection, des feux tricolores, des marquages au
sol comme la ligne de STOP.

7
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LA SIGNALISATION ROUTIERE

I/ LA SIGNALISATION HORIZONTALE

C’est l’ensemble des marques peintes sur la chaussée. C’est une signalisation très
importante qui contribue énormément à l’amélioration de la circulation. Nous verrons
quelques signaux et la plus grande partie serra traité par le moniteur lors du cours.

- La ligne de rive simple ou ligne de type T2

C’est une ligne qui comprend des traits pleins et des intervalles ; elle est située à droite et
sépare la chaussée de l’accotement.
La longueur du trait plein que nous notons L est de 3m et l’intervalle entre deux traits
noté I est de 3,5 m.

- La ligne discontinue ou ligne de type T1

C’est une ligne qui comprend des traits pleins et des intervalles ; elle est située dans la
partie centrale et sépare la chaussée en voies. La longueur de la ligne notée L est de 3 m
et l’intervalle noté I est de 10 m.

- La ligne d’avertissement

C’est une ligne faite aussi de traits pleins et d’intervalles ; la longueur de la ligne L est de
3 m et l’intervalle I est de 1,33 m. C’est une ligne qui a un caractère dissuasif . On la
retrouve dans la partie centrale.

- La ligne continue

C’est une ligne qu’on retrouve dans la partie centrale au niveau des endroits dangereux
comme les virages et les sommets de côtes.

- La ligne de rive autoroutière

C’est une ligne de rive qu’on retrouve au niveau de certaines routes à grandes
circulations telles que les autoroutes ; sa longueur L est de 20 m et l’intervalle I est de 6
m.

- La ligne mixte

C’est l’accolement d’une ligne continue à une ligne discontinue.

- La ligne d’effet de STOP

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- La ligne d’effet de cédez le passage

8
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
- Le zébra

- La flèche de rabattement

- La flèche de sélection

II/ LA SIGNALISATION VERTICALE

Nous verrons les détails de cette signalisation dans la lecture des panneaux ; Le
moniteur donnera une lecture complète et des explications claires les panneaux.

9
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

10
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

11
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
EQUIPEMENT DU VEHICULE

I/ L’ECLAIRAGE DU VEHICULE

A°) ECLAIRAGE AVANT

Les feux obligatoires à l’avant d’un véhicule sont :


- Deux feux de routes ou phares
- Deux feux de croisement ou codes
- Deux feux de position ou lanternes ou veilleuses
- Deux feux clignotants ou indicateurs de changement de direction

1°) Les feux de route ou phares

Ce sont des feux de couleur blanche ou jaune, ils éclairent sur au moins 100 m. Ces feux
sont généralement utilisés hors agglomération sur les chaussées non éclairées lorsque
nous ne sommes pas en présence d’autres usagers de la route.
Ils peuvent également être utilisés en agglomération sur les routes sinueuses (en
mauvais état) non éclairées.

2°) Les feux de croisement ou codes

Ce sont des feux qui peuvent être de couleur jaune ou blanche ; ils éclairent sur une
distance d’au moins 30 m. Ces feux sont utilisés à tout moment lorsque nous sommes en
visibilité réduite : pluie, neige, brouillard, et la nuit hors agglomération et en
agglomération.

3°) Les feux de position (lanternes ou veilleuses)

De couleur blanche ou jaune, ce sont des feux visibles au moins à 150 m. Ils sont utilisés
en circulation sur les chaussées bien éclairées et pour rendre le véhicule visible lorsque
la circulation est compromise.

4°) Les feux clignotants ou indicateurs de changement de direction

De couleur orangé, ils sont visibles à 150 m et sont surtout utilisés pour les changements
de direction et lorsqu’on veut quitter son arrêt ou son stationnement.
Remarques : les feux facultatifs à l’avant
a) Les feux de brouillard avant

Ce sont des feux de couleur blanche ou jaune émettant un faisceau lumineux étalé.
Ces feux sont seulement utilisés en temps de brouillard, de chute de neige et de forte
pluie.

b) Les feux de gabarit avant

De couleur variable, ils sont visibles à 150 m ; Ces feux sont obligatoires pour un
véhicule lorsque sa largeur dépasse 2,10 m et sa longueur plus de 6 m.

12
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
B°) LES FEUX ARRIERES

Les feux obligatoires à l’arrière d’un véhicule sont :


- Deux feux rouges
- Deux feux de stop
- Deux feux clignotants ou indicateurs de changement de direction
- Deux dispositifs réfléchissants rouge (cataphotes ou catadioptres)
- Un dispositif d’éclairage de la plaque d’immatriculation

1°) Les feux rouges

Ce sont des feux de couleur rouge qui sont visibles à 150 m et qui s’allument lorsque les
feux de position ou les feux de croisement ou les feux de route sont allumés.

2°) Les feux de stop

Ce sont également des feux de couleur rouge mais plus vifs que les feux rouges. Ils sont
visibles au moins à 150 m et s’allument lorsqu’on appuie la pédale de frein.
3°) Les indicateurs de changement de direction

Ce sont des feux de couleur orangée, visibles à 150 m et qui sont utilisés pour les
changements de direction et lorsqu’on veut quitter son arrêt ou son stationnement.

4°) Les cataphotes

De couleur rouge, ils sont visibles au moins à 100 m. Ils sont plus utiles lorsque les feux
rouges sont en panne.

°) Le dispositif d’éclairage de la plaque

De couleur blanche, il permet de lire la plaque à 20 m au moins.

REMARQUES : Les feux facultatifs à l’arrière

a) Les feux de brouillard arrière

Ce sont des feux de couleur rouge visibles à 150 m. Ces feux sont
utilisés seulement en temps de brouillard et de chute de neige mais pas
en temps de pluie.

b) Les feux de recul

De couleur blanche vive, ils sont visibles à 150 m. Ils s’allument lorsque
le véhicule effectue une marche arrière.

13
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
c) Les feux de gabarit arrière
De couleur variable, ils sont visibles à 150 m. Ces feux sont obligatoires
pour les véhicules ayant plus de 2,10 m de large et ceux ayant plus de
6m de long.

NB : Les différentes formes de dispositifs réfléchissants (À voir avec le


moniteur)

II/ LA CEINTURE DE SECURITE

C’est un équipement obligatoire aux places avant et arrière des voitures et aux places avant
des camionnettes. Son port est obligatoire et le non respect de cette réglementation est puni
par la loi. En effet la ceinture de sécurité n’a pas toujours été, son invention est récente et
les dates de son évolution sont les suivantes :
- 1er Septembre 1967 Ceinture de sécurité aux places avant des voitures
- 1er Octobre 1977 Ceinture de sécurité aux places avant des camionnettes
- 1er Octobre 1978 Ceinture de sécurité aux places arrières des voitures

La ceinture de sécurité permet d’éviter l’éjection du conducteur et des passagers lors des
accidents et réduit considérablement le nombre de morts sur les routes.

Remarque : Les enfants dont la taille n’est pas adaptée sont installés soit par un rehausseur
de siège soit un fauteuil dit dos à la route.

III/ LE PNEUMATIQUE

Les pneus sont le lien entre le véhicule et la route ; leur bon état est indispensable pour une
bonne tenue de route et par là la sécurité des passagers.
Il existe deux types de pneus selon la structure : - La structure Radiale
- La structure Diagonale
1°) Définitions

La structure d’un pneu est l’ensemble de tous les éléments qui entrent dans la
composition du pneu ; c’est la façon dont la carcasse a été tissée.

La sculpture d’un pneu est l’ensemble des dessins moulés en creux et en relief sur la
bande de roulement.

L’aquaplaning : c’est un phénomène que l’on rencontre lorsque la route est mouillée ; En
effet , le véhicule en roulant ne maîtrise plus sa trajectoire car les pneus n’évacuent plus
l’eau pour rester en contacte avec le sol . La cause est double : vitesse importante, mauvais
état des pneus.

Tube type : cette inscription sur un pneu indique qu’il a une chambre à air.

14
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
Tubeless : cette inscription sur un pneu qu’il est sans chambre à air.
Regrovable : que le pneu peut être resculpté.

2°) QUELQUES CARACTERISTIQUES D’UN PNEU

Sur la carcasse Radiale (sans le R = Diagonale), on peut l’inscription suivante :

155 SR 13

Le nombre 155 indique la largeur du boudin bien gonflé en millimètre (mm)

L’inscription SR indique la vitesse à laquelle on peut rouler avec le pneu sans qu’il ne
s’éclate. Ainsi donc on a SR= 180 Km/h ; HR = 210 Km/h ; VR = + de 210 Km/h.

Le nombre 13 indique le diamètre d’accrochage de la jante en pouce. (1 pouce = 2,54 cm ou


25,4 mm)

dessins en forme de triangle ou le bonhomme michellin qui indique le témoin d’usure. Un


pneu est hors d’usage lorsque la profondeur des rainures est inférieure à 1,6 mm.

15
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
ETUDE DE QUELQUES NOTIONS

I/ LA DISTANCE DE SECURITE

1°) Définitions

La distance de sécurité est un intervalle minimum qu’un conducteur doit laisser entre
son véhicule et celui qui le précède.

En d’autre terme c’est la distance que le conducteur parcourt pendant le temps de réaction,
qui est environ égale à 1seconde.

Le temps de réaction par définition est le temps qui s’écoule depuis la perception d’un
obstacle jusqu’à la prise de décision du conducteur.

2°) Calcul

La distance de sécurité (DS) se calcule par une formule simple qui :

DS= V x 3/10 mètre (m) avec V = la vitesse prise sur le cadran en Km/h .

3°) Conservation de la distance

- Sur la chaussée, on se sert des marques peintes sur la chaussée de dimensions


connues pour évaluer la distance de sécurité ;
- Sur les chaussées sans marquages, on utilise une astuce qui consiste à repérer le
véhicule qui nous précède par un arbre ou un poteau électrique et à épeler un

mot à trois syllabes comme ac-ci-dent ou hô-pi-tal ; Si à la fin de l’exercice on atteint le


repère, la distance de sécurité est insuffisante.

Remarques : - Lorsque deux véhicules de plus de 3,5 t ou de plus de 7m long se suivent , la


distance de sécurité obligatoire est de 50 m . Elle est de 75 m pour ceux transportant des
matières dangereuses.

- Sur autoroute et sur certaines routes à grande circulation, cette distance est
parfois imposée et chaque véhicule doit laisser au moins deux (02) chevrons
jaunes en forme de V.

II/ LA DISTANCE D’ARRET

1°) Définition
C’est la distance parcourue depuis la perception d’un obstacle jusqu’à l’immobilisation
totale du véhicule.

16
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

2°) Calcul
- Distance d’arrêt sur route sèche (Das)

( vitesse)2 m
10
- Distance d’arrêt sur route mouillée

( Vitesse )2 m + 1 ( Vitesse )2 m
10 2 10

III/ LA DISTANCE DE FREINAGE

C’est la distance que l’on parcourt pendant le temps de freinage ; c’est à dire lorsqu’on a le
pied sur la pédale de frein.

Elle est déduite des distances d’arrêt et de sécurité.

17
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LES LIMITATIONS DE VITESSE

I/ LES LIMITATIONS DE VITESSE POUR LES VEHICULES DE MOINS DE 10T

Réseaux routiers Chaussée sèche Chaussée mouillée


Autoroute de liaison 130 Km/h 110 Km/h
Autoroute de dégagement 110 Km/h 100 Km/h
Chaussée à sens unique 110 Km/h 100 Km/h
Chaussée à double sens 90 Km/h 80 Km/h
Agglomération 50 Km/h 50 Km /h

II/ LES LIMITATIONS DE VITESSE POUR LES VEHICULES DE PLUS DE 10T

Les véhicules de plus de 10t font l’objet de limitation de vitesse spéciale.

CATEGORIES DE PTAC DU VITESSES EN KM/H RESEAUX


VEHICULES VEHICULE ROUTIERS
Véhicules de 10 Inférieur ou égale à 90 Km/h Sur autoroute
tonnes à 19 tonnes 19 tonnes 80 Km/h Sur route ordinaire
Véhicules de plus de Supérieur à 19 tonnes 80 Km/h Sur autoroute
19 tonnes 60 Km/h Sur route ordinaire
Véhicules de
transport de matières 80 Km/h Sur autoroute
dangereuses Plus de 10 tonnes
(produits explosifs ou 60 Km/h Sur route ordinaire
inflammables)

Remarques : - Un nouveau conducteur est un conducteur dont le permis a moins d’une


année; sa vitesse est limitée à 90 Km/h quelque soit le réseau routier.

- Quelque soit le réseau routier, lorsque la visibilité devient inférieure à 50


mètres, la visibilité est réduit à 50 Km/h maximum.

18
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE CONDUCTEUR

I/ LES DOCUMENTS OBLIGATOIRES

Les documents obligatoires sont :

1- Le permis de conduire : il doit être conforme et correspondre à la catégorie du


véhicule qu’on conduit.
2- La carte grise ou certificat d’immatriculation : c’est un document qui permet
d’identifier le véhicule ( adresse du propriétaire , date de mise en circulation , les
renseignements concernant le poids, le nombre de places etc ….. )
3- Attestation et certificat d’assurance : Ce document certifie que le véhicule est
assuré et que la compagnie d’assurance prend en charge le sinistre en cas d’accident
et selon les clauses du contrat.
4- Le certificat de la visite technique : Il atteste que le véhicule présente les
normes de sécurité requises pour circuler sans danger.

Remarque : Au BURKINA FASO, la carte d’affiliation est exigée aux postes de


contrôle lorsque le conducteur est un employé.
Dans certains pays, la vignette qui est une taxe annuelle sur la circulation des véhicules
est exigée.

II/ L’ALCOOL ET LA CONDUITE

L’alcool est nuisible pour la santé et est particulièrement très dangereux pour la conduite.
Elle baisse énormément la capacité de réaction et modifie les réflexes.
Son implication dans les accidents est très importante.

Pour lutter contre l’alcoolisme au volant, l’on dispose actuellement de trois appareils qui
sont :
- L’alcootest est un appareil en forme de tube à essais contenant un réactif de
couleur orangé qui vire au vert en présence d’alcool. Le conducteur qui est soumis
au contrôle doit souffler dans le tube, il y aura virage ou non du réactif.
Cet appareil ne permet pas de connaître le taux exact d’alcool dans l’organisme du
conducteur, il faut passer à la prise de sang pour analyse.

- L’éthylotest est un appareil qui ressemble au mini ampèremètre des


réparateurs de poste radio; Une aiguille sensible à l’effet de l’alcool dévie lorsque
le conducteur souffle dans l’appareil. Tout comme l’alcootest, il ne donne pas le
taux d’alcool qui se trouve dans le sang du conducteur.

- L’éthylomètre est un appareil qui permet de déterminer en quelques minutes le


taux d’alcool contenu dans l’organisme.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

19
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

Remarque : L’organisme humain élimine en moyenne 0,15 g/l d’alcool par heure ; Ce
qui constitue le taux de désintoxication de l’organisme.

EXERCICE PRATIQUE
Un conducteur arrête de boire à 22h. Après le test, l’éthylomètre indique 1,10 g
d’alcool .A 6 h du matin, est ce qu’il y aura de l’alcool dans l’organisme du
conducteur ?

Résolution

En 1h, l’organisme élimine 0,15 g/l.


En 8 h, il éliminera :

0,15 x 8 = 1,20 g/l il n’y aura pas d’alcool dans l’organisme du conducteur.
1

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

20
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

LE DEPASSEMENT

1°) DEFINITION

Le dépassement est le passage d’un véhicule devant un autre, les deux circulant sur la même
chaussée et allant dans le même sens.

2°) CONDITIONS À REUNIR POUR EFFECTUER UN DEPASSEMENT

Le dépassement dans le cas normal s’effectue sur la gauche.

Avant le dépassement

1- Vérifier si l’on n’est pas dans une zone d’interdiction


2- Avoir une bonne visibilité à l’avant et s’assurer que aucun véhicule n’arrive en face.
3- Ne pas être sur le point d’être dépassé.
4- Avoir une vitesse supérieure à la vitesse du véhicule que l’on veut dépasser avec une
réserve au moins égale à 20 Km/h.
5- S’assurer qu’on a une place pour se rabattre après le dépassement.
6- Demander la permission à l’aide d’un appel sonore.

Au cours du dépassement

7- Se déporter et accélérer franchement

Après le dépassement

8- Revenir sur la voie de marche normale après avoir vu le véhicule dépassé dans le
rétroviseur.

REMARQUE : Il existe des cas de dépassement par la droite, ce sont :

1- Lorsqu’un véhicule s’apprête à tourner à sa gauche, son dépassement s’effectue par la


droite.
2- Si la circulation se déroule en files et que la file de droite avance plus vite que les files
de gauche, les usagers de la droite sont autorisés à avancer avec prudence; c’est un
dépassement par la droite .

3- Le tramway est un autobus sur rail en agglomération. Lorsqu’il est en circulation, son
dépassement s’effectue par la droite.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------
LE CROISEMENT

Définition : Le croisement est l’arrivée à la même hauteur de deux véhicules circulant sur
la même chaussée et allant en sens inverses.

21
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110

DIFFERENTS TYPES DE CROISEMENT

1- Croisement normal

Le croisement dans le cas normal s’effectue par la droite et chaque conducteur sert au
maximum à sa droite, adapte sa vitesse à l’espace libre, s’arrête si nécessaire.

2- Croisement difficile

Le croisement est dit difficile lorsque l’arrêt s’impose à l’un des deux véhicules.
-Sur une chaussée rétrécie, l’arrêt s’impose au véhicule qui a la manœuvre la plus
facile.
-Sur une route de montagne, l’arrêt s’impose au véhicule descendant quelque soit sa
catégorie.

3- Croisement impossible

Le croisement est impossible lorsque la marche arrière s’impose à l’un des deux
véhicules. Cette marche arrière s’impose toujours au véhicule qui à la manœuvre la plus
facile quelque soit l’état de la route.

NB : * Pour deux véhicules de la même catégorie, l’arrêt ou la marche arrière s’impose


au véhicule descendant sur une route de montagne et on applique la règle de courtoisie
sur une chaussée rétrécie.
* En agglomération, tous les véhicules doivent si nécessaire faciliter le passage des
transports en commun.

* En cas de croisement avec un véhicule prioritaire, tous les usagers doivent ralentir
et au besoin s’arrêter pour faciliter le passage du véhicule prioritaire.

CONDITIONS A REUNIR POUR AMORCER UNE DESCENTE

1- Ralentir de façon à obtenir le frein moteur

2- Serrer à droite

3- Freiner par intermittence

4- Annoncer si nécessaire sa présence par des appels sonores ou lumineux.

5- Redoubler de prudence.

--------------------------------------------------------------------------------------------
CONDITIONS A REUNIR POUR ABORDER UNE INTERSECTION

(Appliquer la règle du RASVO)

1- Ralentir

22
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
2- Annoncer sa présence par un appel sonore ou lumineux selon le temps (jour ou nuit)

3- Sélectionner sa voie (à l’aide du clignotant gauche ou droit car, qui tourne à gauche
se place à gauche et qui tourne à droite sert à droite)

4- Vérifier à gauche puis à droite.

5- Observer la règle de priorité. (tout en tenant compte de la position et de l’allure des


autres usagers)

LES VEHICULES PRIORITAIRES

Définition : Un véhicule prioritaire est un véhicule qui n’est pas tenu de respecter le code de
la route lorsqu’il est en service.

Il y a deux catégories de véhicules prioritaires :

• Les véhicules prioritaires de catégorie A

-Les SAMU (Service d’Aide Médical d’Urgence)


-Les SMUR (Service Médical d’Urgence)
-Police
-Gendarmerie
-Sapeurs pompiers

• Les véhicules prioritaires de catégorie B


- Les ambulances
- Les véhicules de secours de gaz et d’électricité
- Les véhicules à gyrophares

LES POIDS LIMITES DES VEHICULES POIDS LOURDS SELON LES ESSIEUX

NOMBRE D’ESSIEUX PTAC LIMITE DU VEHICULE


Véhicules à deux (2) essieux 19 tonnes
Véhicules à trois (3) essieux 26 tonnes
Véhicules à quatre (4) essieux 38 tonnes
Véhicules à cinq (5) essieux 40 tonnes ou 44 tonnes

------------------------------------------------------------------------------------------------------------

LONGUEUR ET LARGEUR MAXIMALES DES POIDS LOURDS

CATEGORIES DE LONGUEUR MAXIMALE LARGEUR MAXIMALE


VEHICULES
Poids lourd isolé 12 m 2,50 m

23
Progrès auto-école
Ecole de formation de conducteur/BF
09 BP 642 OUAGA 09 Tél : 50371038/50366131/50376110
Remorque 12 m 2,50 m
Poids lourd en fourgon 2,55 m

Poids lourd en carrosserie 2,60 m


frigorifique
Poids lourd articulé (tracteur + 16,5 m 2,5O m
semi- remorque)
Ensemble de véhicule 18 m 2,50 m
(camion + remorque)

24

Vous aimerez peut-être aussi