Vous êtes sur la page 1sur 6

Les enjeux techniques et économiques des énergies renouvelables et hybrides avec des systèmes de stockage d'hydrogène intégrés sur

leurs
impacts climatiques
(TESHRIC)

PI CO-PI Entreprise Entreprise Tâches d’entreprise Nombre Participant


(Oui/Non) Participants
Algerie Mohamed Achour Non 5 Mohamed Toufik BENCHOUIA
Validation expérimentale de la TOUFIK BETKA Achour BETKA
commande des systèmes à EnRs BENCHOUIA Mohammed Saci CHABANI
connectés au réseau et en site
Fatima Zohra BOUKAHIL
isolé
Mohammed Riad DJEDIDI
France Mohamed Haitham Oui SEGULA MATRA prospecter les retombées 4 Mohamed BECHERIF
Etude technico-économique de BECHERIF RAMADAN Technologies socio-économique de Haitham RAMADAN
l’intégration du stockage de projet afin de pouvoir Amel BENMOUNA
l’hydrogène pour les systèmes à proposer une finalité Mehroze IQBAL
EnRs connectés au réseau et en commerciale à nos
site isolé clients.

Maroc Ali HADDI Hassan EL Oui Association de faciliter l'intégration des 4 Ali HADDI
Modélisation et commande non- FADIL Développement des énergies renouvelables Wiam AYRIR
linéaire pour les systèmes de Jeunes Innovateurs pour les jeunes Hassan EL FADIL
production d’énergie renouvelable innovateurs. Tasnime BOUANOU
connectés au réseau et en sites
isolés
Tunisie Houcem eddine Habib Oui Agence nationale appui logistique et 5 Houcem eddine Mechri
Dimensionnement optimal des MECHRI Sammouda pour la maîtrise de technique Habib Sammouda
installations hybride à base des l’énergie - diffusion des résultats du Olfa bel hadj Brahim
sources renouvelables pour des Direction régionale projet Hatem Oueslati
applications on grid et off grid de Sousse Sabrine Elfaleh
WP1-Tun: Dimensionnement optimal des installations hybride à base des sources renouvelables pour des applications on grid et off grid

WP1.1: Dimensionnement et étude de faisabilité des installations hybride à base des sources renouvelables
Effectuer une analyse de la consommation énergétique du système (charge) alimenté par une installation hybride multi source et de son
contrôle-commande. Ce qui conduit à la proposition d’un modèle abstrait de chacune des applications consommatrices typiques dans le
système. Ce modèle permettra de prendre en compte, en fonction des demandes énergétiques des usagers, les prévisions de consommation
d’énergie au niveau des sources et les degrés de liberté dans cette consommation.
Effectuer une caractérisation des sources et de leurs disponibilités ainsi que des éléments de stockage. Ces éléments seront alors
modélisés avec un niveau d’abstraction cohérent avec celui des fonctions consommatrices. D’autre part, les critères d’efficacité
énergétique prenant en compte la gestion des différentes sources seront définis.

WP1.2: Gestion et optimisation de l’énergie dans des installations hybride à base des sources renouvelables.
Développer un système de gestion et d’optimisation de l’énergie basée sur les algorithmes évolutionnaires afin de maximiser l’efficacité
énergétique du système tout en assurant les niveaux de service, de confort attendus et de meilleurs performances (Les propositions
d’algorithmes seront testées et validées sur un modèle du système réel).

WP1.3: Evaluation des impacts économique et énergétique de l’introduction des centrales PV et éolien dans un réseau électrique
nationale.
Développer un modèle permettant de simuler l’impact économique et énergétique, suite à l’introduction des centrales PV et éolien dans le
réseau électrique nationale tunisien. La modélisation doit tenir compte de la réglementation tunisienne en vigueur, de la courbe de charge
électrique des différents centres consommateurs d’énergie, la libéralisation future du marché électrique, de l’emplacement des centrales à
EnRs …
Ce WP vient suite à l’accélération de la mise en œuvre des énergies renouvelables en Tunisie. Plusieurs projets sont en train de voir le
jour sous forme juridique différentes.

WP2-Alg: Validation expérimentale de la commande des systèmes à ENRs connectés au réseau et en site isolé

WP2.1: Validation Expérimentale d’un système de dessalement hybride Renouvelable, fonctionnant off-grid.
Effectuer une validation expérimentale d’un ensemble de lois de contrôle et de gestion d’énergie d’un système de dessalement hybride à
Osmose inverse, basé sur une source photovoltaïque, et accentué par des batteries comme source d’appoint. Ce prototype sera dédié à
l’irrigation des surfaces agricoles dans la zone de Biskra, au sud-Est de l’Algérie, visant à inciter les agriculteurs à adopter cette
technique. Comme travaux préliminaires, un dimensionnement optimisé de l’installation, en utilisant des logiciels spécialisés (Homer),
suivie d’une série de simulation pour la prédiction des performances du système. Les lois de gestion et de commande visent à garantir un
fonctionnement souple du système, ainsi que l’obtention d’un taux de recovery et de salinité acceptable.

WP2.2: Impact du Vecteur Hydrogène sur le rendement et l’autonomie des systèmes hybrides autonomes.
Evaluer l’impact des unités de stockage, basés sur l’électrolyse sur l’amélioration de l’autonomie des systèmes hybrides, incluant des
sources renouvelables (PV, éolienne), et installées en sites isolées. Les lois de gestion et de commande seront validées sur un système de
petite échelle, mettant en exergue les avantages et les inconvénients d’adopter l’hydrogène renouvelable comme unité de stockage à de
tels systèmes.

WP2.3: Evaluation de la gestion d’énergie et de la Commande non-linéaire appliquées à un micro-réseau intelligent, incluant des
sources renouvelables
Développement et implémentation des techniques de gestion d’énergie, inspirés de la théorie de contrôle pour la commande d’un système
de génération renouvelable (PV, éolien), connecté au réseau. Les lois de supervision et de contrôler approchées (commande non-linéaire)
permettront de mettre en évidence le concept du Smart grid, où un flux bidirectionnel du/vers le réseau sera garanti en fonction de
l’intermittence des sources renouvelables. A cet effet, un effort de modélisation et de simulation numérique sera développé sur un réseau
maillé pilote, suivie une implémentation expérimentale. Via l’outil d’implémentation souple, un ensemble de points pourront être
évoquées, à citer : le point de raccordement, le filtrage actif, et les creux de tension. Comme valeur ajoutée, l’étude pourra être d’une aide
aux experts du domaine.

WP3-Ma: Modélisation et commande non-linéaire pour les systèmes de production d’énergie renouvelable connectés au réseau et en sites
isolés.

WP3.1: Validation expérimentale de commandes avancées pour machines asynchrone et synchrone à vitesse variable.
Il s’agit de valider expérimentalement les lois de commande avancées traités théoriquement et simulées par des logiciels appropriées
(MATLAB/Simulink) pour les différents types de machines synchrones et asynchrones. Et ceci en passant par la modélisation de ces
machines et le développement d’un modèle tenant compte des variations paramétriques et l’application de différentes techniques de
commande non-linéaires que ce soit pour contrôler la vitesse, la puissance ou le couple de ces machines. La validation se fera pour un
fonctionnement sain et un fonctionnement perturbé dans le cas d’une présence d’un défaut, que ce soit au niveau machine et ou niveau
réseau, afin de s’assurer de la reconfigurabilité des commandes proposées.

WP3.2: Validation expérimentale de l’alimentation convertisseur machine par pile à combustible et batterie.
Cette partie est une extension du WP3.1 visant à valider expérimentalement les systèmes d’alimentation de l’association convertisseur-
machine déjà validée au niveau modélisation et commande par alimentation classique (par réseau électrique).
Pour cette validation, deux types d’alimentations sont envisageables : la première à base d’une pile à combustible qui permet de générer
une tension électrique en transformant l'énergie chimique d'un combustible en énergie électrique, et la deuxième à base d’une batterie.
Le développement de ces deux types d’alimentations constitue un axe de recherche majeur surtout en ce qui concerne le soutien de
l’électrification dans des sites isolés et lointains. La validation de cette partie se fera au laboratoire FCLAB du partenaire Français.

WP3.3: Finalisation de productions scientifiques


Il s’agit de rédiger et finaliser les productions scientifiques concernant tous les axes du projet durant toute sa période pour les soumettre à
des conférences et/ou journaux internationaux spécialisés afin d’être révisées et validées par des experts internationaux. Au moins 3
articles de conférences et deux articles journaux indexés et impactés seront publiés chaque année.

WP4-Fr: Etude technico-économique de l’intégration du stockage de l’hydrogène pour les systèmes à EnRs connectés au réseau et en site
isolé

⇒WP4.1: Comparaison des types de stockage électrochimiques et hydrogène


Le stockage électrochimique est largement utilisé dans les applications utilisant des énergies renouvelables du fait de leur intermittence et
surtout en site isolé. Cependant, le stockage électrochimique utilise souvent des matériaux rares comme le Lithium, Nickel ou Plomb. Ces
matériaux sont souvent difficilement recyclables en totalité. De plus, Le stockage électrochimique en zone désertique ou chaude est très
problématique. Ce workpackage a pour but de faire la lumière sur les pratiques actuelles en terme de stockage électrochimique, de les
comparer en terme de rendement, densité d’énergie massique et volumique, d’étudier l’influence de la chaleur sur les performance et
l’autodécharge par des tests expérimentaux au FCLab (France). Ainsi, une comparaison avec le stockage sous forme hydrogène sera
également faite, en exhibant les avantages et inconvénients de chaque technologie.

⇒WP4.2: Dimensionnement de station de stockage hydrogène dans le cas de site isolé ou connecté
Il s’agit dans cette partie de prendre un cas d’étude à échelle réelle avec une source éolienne ou PV ou une combinaison des deux afin de
lui adjoindre une solution de stockage de type hydrogène avec production d’hydrogène sur place par électrolyse de l’eau grâce à des
électrolyseurs de type PEM (Proton Exchange Membrane). Cette production de l’hydrogène, propre car à partir d’énergies renouvelables,
est capable de fonctionner en site isolé, désertique ou lointain. Le stockage sera sous forme gazeux à une pression d’environ 30 bars voir
jusqu’à 200 bars. Le stockage se fait sur des bouteilles gaz pressurisées, à faible coût et avec quasi-aucune autodécharge.
Une gestion thermique sera étudiée et proposée lors des phases de stockage et de déstockage de l’hydrogène.
L’hydrogène étant l’un des gaz les plus répandu sur terre, il n’y a pas de contrainte d’utilisation et sa production peut être de manière
entièrement verte. Quant à son utilisation, il peut être soit ré-utilisé comme carburant propre dans une pile à combustible pour la
génération de l’énergie électrique ou comme additif à la combustion dans les centrales gaz ce qui aura comme conséquence une
augmentation du rendement de la combustion et une réduction de l’utilisation du gaz naturelle.
Dans le cas d’une connexion réseau, une étude comparative avec la Plateforme Myrte en Corse sera menée et adapté aux spécifications
des pays partenaires du projet.

⇒WP4.3: Etude technico-économique, sociétale, gabarit et liste des composants nécessaires pour un stockage hydrogène
Il s’agit ici de donner toutes les spécifications techniques, liste de matériel nécessaire, infrastructure, gabarit pour ce type de stockage
hydrogène avec une analyse financière complète avec calcul de durée d’amortissement, vérification des normes, aides et incitations
gouvernementale des pays partenaires. L’étude sera faite pour les deux configurations retenue, en site isolé ou connectée.
Une comparaison financière, énergétique et environnementale sera proposée entre les différentes technologie de stockage électrochimique
et le stockage hydrogène.
Les préoccupations sociétales, notamment liées à l’acceptation de la technologie hydrogène seront menées dans chacun des pays
partenaires à ce projet afin d’évaluer le taux d’information des populations, de leurs acceptations et de fournir des outils, métriques et
arguments aux acteurs politiques et décisionnaires.
WP5-Fr: Gestion du projet et les activités de communication et de dissémination des résultats

⇒WP5.1: Site web


Développer un site web dédié au projet dans lequel les différentes activités (visites, séminaires, dates, données…) sont échangés entre
partenaires par accès. Les principaux résultats seront publiés sur le même site vers le public. Ce site se veut être un endroit d’échange
entre partenaire, de dialogue, de commentaire et de dissémination. L’équipe Française sera en charge du site internet.

⇒WP5.2: Activités de communications et de dissémination des résultats


Des activités de communication seront programmés chaque année dans chaque pays. Ces activités seront faites en marge des mobilités où
des réunions de travail, entre les partenaires et le pays hôte. Ces rendez-vous seront organisées pour exposer les principaux résultats et
renforcer encore les possibilités de coopération. Les communication intra-partenaires serviront de moyen d’auto-évaluation entre
partenaires et entre chercheurs séniors et juniors.

⇒WP5.3: Publications scientifique et rapports d'activités


Sur la base des travaux et résultats obtenus et l’autoévaluation entre partenaires, des articles scientifiques seront rédigés et soumis à des
conférences afin d’être reviewer par des experts externes. Plusieurs articles seront donc présentés et publiés dans des conférences
internationales dans ce domaines mais également dans des journaux scientifiques à impact factor. En moyenne 2 articles de conférences et
un articles journal seront publiés chaque année. A ceci, s’ajoute les rapports d’activités et d’avancement de projet à chaque jalon et à la
suite de chaque réunion un rapport de réunion sera mis à disposition sur le site internet et versé au projet. Également, les membres
d'équipes partenaires du projet participeront au séminaire de restitution des travaux et valorisation du programme PHC Maghreb en 2021.

Livrables:
● RA : Rapports d'activités techniques et financiers (3 rapports annuels et 1 rapport final).
● Conf : 2 articles conferences par an.
● JP : 1 article dans des revues internationales par an.
● JD : Organisation des journées (école, ….) pour la diffusion des EnRs….
● MoU : Signature un MoU
● Conf-PHC : Participation au séminaire programmé pour PHC Maghreb (le lieu et la date à définir par campus France).