Vous êtes sur la page 1sur 1

PHEC1 feuille d’exercices 18 2002-2003

Exercice 1 (www.mathematiques.ht.st) Exercice 6


Calculer l’espérance et la variance de la variable aléatoire X ∼ U (k5, 10k). 1. Soit X une v.a.r suivant la loi uniforme sur X(Ω) = { − 1, 0, 1}. Soit Y = X 2
Déterminer la loi du couple (X, Y ). En déduire la loi de Y. Calculer cov(X, Y ).
Exercice 2 Que peut-on en conclure ?
On choisit au hasard un groupe d’élèves parmi les n élèves d’une classe (on peut ne 2. Mêmes questions avec X(Ω) = { − 2, −1, 1, 2}.
prendre aucun élève, en choisir un ou plusieurs). Soit X la variable aléatoire discrète égale
au nombre d’élèves choisis.
Déterminer la loi de X et calculer E(X) et V (X). Exercice 7 X\Y 0 1 2
La loi conjointe du couple (X, Y ) est donnée par : 0 1/20 1/4 0
Exercice 3 1 17/60 1/4 1/6
Un service après-vente dispose d’équipes de dépannage qui interviennent auprès de la Déterminer les lois marginales. X et Y sont-elles indépendantes ?
clientèle sur appel téléphonique. Les appels se produisent de façon indépendante, et la Calculer E(X), E(Y ), E(XY ). Conclusion ?
probabilité qu’un retard se produise dans le dépannage à la suite d’un appel est p = 0, 25.
1. Un même client a appelé le service à 8 dates différentes. Soit X le nombre de retards Exercice 8
que ce client a subi. Soit X1 et X2 deux variables indépendantes et de même loi, avec :
1 1 1
Définir la loi de probabilité de X. Calculer E(X) et V (X). P (Xi = 0) = , P (Xi = 1) = , P (Xi = 2) = . Soit S = X1 + X2 , P = X1 X2 .
6 3 2
2. On considère un ensemble de 8 clients différents. 2 d’entre eux sont mécontents parce Loi du couple (S, P ). Lois marginales du couple (S, P ). S et P sont-elles indépendantes ?
qu’ils ont subi un retard. On contacte 4 clients parmi les 8. Soit M le nombre de Calculer E(S), E(P ), V (S), V (P ), cov(S, P ).
clients mécontents parmi les 4 contactés.
Définir la loi de M . La donner explicitement. Calculer E(M ). X\Y y 0 1
Exercice 9
Exercice 4 La loi conjointe du couple (X, Y ) est donnée par : 0 1/4 a 1/8 (y ∈ / {0, 1})
Une piste rectiligne est divisée en cases numérotées 0, 1, 2, . . . , n, de gauche à droite. Une 1 1/5 b 1/10
puce se déplace vers la droite de une ou deux cases au hasard à chaque saut. Au départ, Déterminer a et b de manière que X et Y soient indépendantes.
elle est sur la case 0. Soit X la variable aléatoire égale au numéro de la case occupée par Quelles seraient alors les lois conditionnelles de X pour les différentes valeurs de Y ?
n
la puce après n sauts.
Exercice 10
1. Déterminer la loi de X1 . 1. Un dé cubique D1 comporte 3 faces marquées 1, 2 faces marquées 2, 1 face marquée
2. On appelle Yn la variable aléatoire égale au nombre de fois où la puce a sauté d’une 3. On lance le dé D1 , on note X1 le nombre obtenu.
case au cours des n premiers sauts. Déterminer la loi de X1 son espérance, sa variance.
Déterminer la loi de probabilité, l’espérance et la variance de Yn .
2. Mêmes questions pour X2 le nombre obtenu en lançant un dé D2 comportant 3 faces
3. Déterminer Xn en fonction de Yn et en déduire la loi de probabilité de Xn , E (Xn ) marquées 4, 2 faces marquées 5, 1 face marquée 6.
et V (Xn ).
3. On lance D1 et D2 simultanément, Calculer l’espérance de Z = X1 + X2 .
Exercice 5 Vérifier en déterminant la loi de Z.
2 joueurs lancent une pièce de monnaie parfaitement équilibrée, n fois chacun. On note
X, Y le nombre de ’pi1e’ obtenus respectivement par A, B. Exercice 11
n boı̂tes sont numérotées de 1 à n La boı̂te n◦ k contient k boules numérotées de 1 à k. On
1. Pour tout k dans {1, .., n}, calculer la probabilité de l’événement : choisit au hasard une boı̂te, puis une boule dans cette boı̂te Soient X et Y les numéros
(X = k) et (Y = k). de la boı̂te et de la boule obtenus.
2. En déduire la probabilité que A et B obtiennent le même nombre de fois ”pile’. Loi du couple (X, Y ). Calculer P (X = Y ). Loi de Y , E(Y ).

Vous aimerez peut-être aussi