Vous êtes sur la page 1sur 8

Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de

la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

OBJET

La présente note de calcul a pour but le dimensionnement du socle d’appui de


candélabre d’éclairage public, ce candélabre est constitué par un poteau métallique de
12m de hauteur porte deux cross.

1-DOCUMENTS UTILISES

Les documents de référence qui ont servi à l’élaboration de cette étude sont comme
suit :

1-1 Documents concernant la conception les codes de calcul

Désignation Abréviation Date d’édition


Règles BAEL 91 – modifiées 99 BAEL 91 2000
Règles techniques de conception et de calcul des F62-Titre V 1993
fondations des ouvrages de génie civil
Guide d’emploi du règlement Français de béton armé *** 1987
aux états limites
Règles CM66 CM66 1966
Règles NV65 NV65 1965

2-DESCRIPTION STRUCTURELLE

Ce candélabre est constitué par un poteau métallique de 12m de hauteur et de


diamètre variable porte deux cross.

3-HYPOTHESES DE CALCUL

Règlement de dimensionnement : BAEL 91 (modifié 99).

3-1 Béton
Résistance nominale à la compression : 27Mpa
Résistance nominale à la traction : 0.6+0.06X25=2.1Mpa
Contrainte de compression admissible à L’ELU : 0.85X27/1.5=15.30Mpa
Contrainte de cisaillement admissible à L’ELU :
Min(0.15X27/1.5 ;4)=2.7Mpa
Contrainte de compression admissible à L’ELS : 0.6X27=16.2Mpa

Page 2
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

4-CALCUL DES EFFETS CLIMATIQUES


4-1- Introduction :
Dans ce chapitre on détermine les surcharges du vent agissant sur les parois de
l’ouvrage, selon le règlement NV65.
Le présent règlement a pour objet de fixer les valeurs de la charge climatique du vent et
de donner les évaluations des efforts correspondant sur l’ensemble d’une construction ou sur
ses différentes parties.

4-2 Action du vent selon NV65 :

Pour le calcul des socles, on suppose que la direction d’ensemble moyenne du vent est
horizontale.
L’action exercée par le vent sur une des faces d’un élément de paroi est considérée
comme normale à cet élément, et elle est en fonction de :
1- La vitesse du vent
2- La catégorie de la construction et de ses proportions d’ensemble.
3- L’emplacement de l’élément considéré dans la construction et de son orientation par
rapport au vent
4- Dimensions de l’élément considéré
5- La forme de la paroi (plan ou courbe) à laquelle appartient l’élément considéré

4-3 Pression statique du vent :

L’action élémentaire unitaire par le vent sur une des faces d’un élément de parois est :

1- : Pression dynamique agissant à la hauteur H .


2- : Coefficient de site.
3- : Coefficient de masque.
4- : Coefficient de réduction.
5- : Coefficient résultant.

4-4 Pression dynamique de base :

Par convention, les pressions dynamiques de base normale et extrême sont celles qui
s’exercent à une hauteur de 10m au-dessus du sol, pour un site normal, dans effet de
masque sur un élément dont la plus grande dimension est égale à 0,50m
La pression dynamique de base est donnée par le tableau 1 suivante :

La construction sera implantée dans la zone de MARRAKECH qu’est classée dans une
zone du vent de classe I

Page 3
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

4-5 Effet de la hauteur au-dessus du sol :

La variation de la vitesse du vent avec la hauteur H dépend de plusieurs facteurs : le


site, la vitesse maximale du vent et le freinage dû au sol.
Soit la pression dynamique agissant a la hauteur H au-dessus du sol exprimée en
mètres,
La pression dynamique de base à 10m de hauteur. Pour H compris entre 0 et
500m, le rapport entre et est défini par la formule :

Dans notre cas H=12m donc : qH = 52.09daN/m2

4-6 Effet de site :

Pour tenir compte de la nature du site d'implantation de la construction, les valeurs des
pressions dynamiques de base normale et extrême doivent être multipliées par un
coefficient de site Ks donné en fonction de la zone d’implantation de l’ouvrage et la nature
du site. Le NV 65 distingue entre trois types de site : (protégé, normale ou exposé)

Coefficients de site
La construction sera implantée dans un site normal, avec une zone en classe → KS = 1

4-7 Effet de masque:

Il y a effet de masque lorsqu’une construction est masquée partiellement ou totalement


par d’autres constructions ayant une grande probabilité de durée
L’effet de masqué peut se traduire :

Coefficients de masque
La construction sera implantée dans une construction non masqué → Km = 1

4-8 Effet de dimension :

Les pressions dynamiques s’exerçant sur un élément constitué par un poteau métallique
circulaire doivent être affectées d’un coefficient de réduction fonction de la plus grande

Page 4
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

dimension (horizontal ou verticale) de la surface offerte au vent intéressant l’élément


considéré, on donne les coefficients de réductions des différents éléments :

élément Dimension δ
Poteau 12 0,874
Coefficient de dimension

4-9 Evaluation d’action du vent :

Vent normal :

Vn=qHxKsxKmxδxᴨxR = 14.30daN/m

Vent extrême :
Ve=1.75xVn=25.03 daN/m

5-DIMENSIONNEMENT DU SOCLE D’APPUI DU CANDELABRE


5-1 Les éléments de réduction exercés sur l’appui
5-1-1 Moment fléchissant

Moment fléchissant max = 10,3KN.m

Page 5
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

5-1-2 Effort normal

Effort tranchant max = 1,72KN


5-1-3 Effort tranchant

Effort normal max = 25,50KN

Page 6
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

5-2 Vérification de la contrainte admissible du sol support

La contrainte admissible du sol donnée par le maitre d’ouvrage est récapitulée dans le
tableau suivant :
Contrainte Contrainte Contrainte
admissible à admissible à admissible à
la rupture l'ELS l'ELU
1,50 3,00 4,50

Calcul de la contrainte appliquée par la semelle sur le sol :


σ = Mx8/(L2xl) + P/(2xLxl)
Avec :
M : le moment du au vent
P : Poids propre
L : longueur du socle = 1,2m
l : largeur du socle = 0.6m
h : hauteur du socle = 1, 3m

ELU ELS
M P σ Σadm M P σ σadm
10,30 34,42 1,40 4,50 7,63 25,50 1,04 3,00

Par conséquent, la contrainte est vérifiée.

5-3 Vérification de glissement

On vérifié la formule suivante : Fst > 1,5 Fp

Avec :
Fst : La forse stabilisante (Poids propre + poussée des terres)
Fp : La force de poussée du vent

25,50+5,34=30,84 > 1,5x1,72=2,58

Par conséquent, la condition de non glissement est vérifiée.

5-4 Vérification de renversement

On vérifié la formule suivante : Mst > 1,3Mp


Avec :
Mst : Le moment stabilisant (Poids propre + poussée des terres)
Mp : Le moment renversant du vent

25,50x0,3+2,31=9,96 > 1,5x7,63=9,92

Par conséquent, la condition de non renversement est vérifiée.

Page 7
Travaux de génie civil pour réseau divers dans le cadre du projet de construction de
la rocade reliant la route de FES (RN8) et la route de CASABLANCA (RN9)

6-CONCLUSION

Les dimensions adoptées pour les socles d’ancrage des candélabres sont :
- 0,6m de largeur
- 1,2m de longueur
- 1,3m de hauteur

Page 8