Vous êtes sur la page 1sur 9

REPUBLIQUE ALGERIENNE DEMOCRATIQUE ET POPULAIRE

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SUPERIEUR ET DE LA

RECHERCHE SCIENTIFIQUE

UNIVERSITE MOULOUD MAMMERI DE TIZI-OUZOU


     ΔΔ     V    

Faculté Génie de construction Département De


génie civil

TP N : 02
MECANIQUE DES SOLS 2
Essai de portance californien (C.B.R)

Etudier par  :
 SMAIL Fatma Zohra
 TAHARBOUCHAT Wissam
Introduction :
L’essai CBR est l’un des principaux essais routiers,
Elle a été conçue par Porter (Porter, 1938) jà la suite d'une expérimentation de
14 ans sur les chaussées californiennes au Etats-Unis. Il trouva une relation entre
l'indice CBR d'un sol et l'épaisseur minimale nécessaire pour empêcher la
rupture par déformation plastique de la chaussée, plus tard, elle fut utilisée
pratiquement par tous les pays du monde entier.

BUT DE l’essai :

L’essai CBR est un essai de portance (aptitude des matériaux à supporter les
charges) des
Remblais et des couches de formes compactées des ouvrages routiers.
Il s’agit de déterminer expérimentalement des indices portants (IPI, CBR) qui
permettent
- d’établir une classification des sols (GTR)
- d’évaluer la traficabilité des engins de terrassement (IPI)
- déterminer l’épaisseur des chaussées (CBR augmente ⇒ épaisseur diminue)
On mesure 3 types d'indices en fonction des buts fixés :
l’indice Portant immédiat (IPI): Il caractérise l'aptitude du sol à permettre la
circulation des engins de chantier directement sur sa surface lors des
travaux (H = 0 ⇒ pas de
Surcharges S)

l’indice C.B.R. immédiat:. Il caractérise l'évolution de la portance d'un


sol support (ou constituant de chaussée) compacté à différentes teneurs en
eau.

L’indice C.B.R. après immersion: Il caractérise l'évolution de la portance


d'un sol support (ou constituant de chaussée) compacté à différentes
teneurs en eau et soumis à des variations de régime hydrique.

B. PRINCIPE DE L’ESSAI :
Au cours de cet essai, le matériau est poinçonné par un piston de 19.35 cm ² de
1
section, enfoncé a une vitesse constante de 1.27 mm/mn, les valeurs particulières
des deux forces ayant provoqué les enfoncements de 2.5 et 5 mm, sont alors
rapportées aux valeurs 13.35 et 20kn, qui sont les forces observées dans les
mêmes Conditions sur un matériau de référence ; L’indice CBR est par
convention, la plus grande des deux valeurs suivantes :

La capacité portante du sol est d’autant meilleure que l’indice CBR est plus
élevé.

-Dans le cas de l’indice CBR immersion, on calcule le gonflement linier


relatif G :

G x 100 Avec :

h : gonflement mesuré [mm]

H : hauteur initiale de l’éprouvette, soit 116,4 mm

MODE OPERATOIRE :

Les essais CBR avant et après immersion ; sont réalisés au laboratoire selon la
norme française (NF P94-078).

2
MATÉRIEL NÉCESSAIRE :
Matériel spécifiquede l’essai Proctor :
Moule CBR avec embase et hausse
Dame Proctor
Règle à araser, et balance de portée supérieure à 6 kg.

Matériel connexe
Eprouvette graduée et burette d’eau pour humidifié le sol.
Four, balance de précision, petits récipients pour mesurer la teneur en eau à
postériori.
Faire choix du matériel (moule, dame) en se référant à la norme $7
Le choix du moule est défini par la taille des grains Le choix de l’énergie de
compactage est défini par l’utilisation envisagée du sol.
Humidifier le sol à la teneur en eau voulue, bien homogénéiser
Monter la base du moule sur son socle ; Monter la hausse
sur le moule
Effectuer l’essai Proctor suivant la norme (nombre de couches, nombre de
coups de dame par couche et Disposition de ces coups) Retirer la hausse et
araser

3
Moule CBR : 6coups tangents
Appareillage de poinçonnement
et le 7eme au centre (8fois)

Matériel de poinçonnement :
Il comprend une presse de compression de 50kn minimum et de 60 mm de
course, équipée d’un poinçon cylindrique en acier de 19,35 cm² de longueur ;

Confection des éprouvettes :

Les éprouvettes soumises a l’essai sont compactées selon le processus du


Proctor modifié ; le moule est ensuite retourné, et la plaque de base est mise sur
l’autre face .le disque d’espacement est extrait.

4
Le but de cette opération est de placer le sol dans les plus mauvaises
conditions hygrométriques qu’il est susceptible de rencontrer dans la
pratique.
Trois cas peuvent être envisagés :
-pour un terrain particulièrement sec ne risquant, ni de subir des
remontées d’eau, ni de recevoir des eaux pluviales.
-pour un terrain pouvant subir des fortes remontées d’eau, ou des
inondations, ou recevoir les pluies d’un climat très humide.
- dans les autres cas (cas de cette étude) qui sont les plus fréquents, on
imbibe l’échantillon pendant quatre jours.

5
Comparateur

Surcharge annulaire

Disque perforé de gonflement

Papier filtre

Moule CBR

eau

Essais CBR imbibition et gonflement

APPLCATION :

Au cours d’un essai CBR immédiat réalisé au laboratoire sur un sol prélevé sur
chantier lors de l’exécution d’un tronçon de route, nous avons obtenu les
résultats suivant :

Enfoncement (mm) Lectures Forces Force (KN)


(division)
0 0 0
0.625 20.5 0.4587
1.25 70 1.6055
2 115 2.6376
2.5 100 2.2935
5 38 0.8715
7.5 37 0.8486
10 47 1.0779

6
La courbes :

Résultats : l’indice CBR immédiat

I (2.5) = 17.17

I (5) = 4.35

 L’indice CBR =max (I (2.5) et I (5)) =17.17


 l’indice CBR augmente ⇒ l’épaisseur des chaussées diminue.

7
 CONCLUION  :

 L’essai C.B.R. immédiat : Mesure de la résistance au poinçonnement d’un sol compacté à sa


teneur en eau naturelle. Il caractérise l’aptitude du sol à permettre la circulation en phase de
chantier dans les régions peu humides, le C.B.R. immédiat sert directement de référence (pas
de variation hydrique).