Vous êtes sur la page 1sur 6

058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 58

G uide d’achat
GESTION DE MAINTENANCE

Les logiciels de GMAO



En une vingtaine d’années, la gestion de maintenance a changé d’image. Les logiciels de GMAO ne sont plus de simples
“répertoires informatisés” listant les équipements à maintenir, mais de véritables centres de profits permettant de gérer
toutes les activités de maintenance (achats, stocks, personnel, interventions préventives…) et d’accroître la disponibilité des
équipements de production. Mais le choix est difficile. Les éditeurs, qu’ils soient spécialistes de la GMAO ou fournisseurs
d’ERP, sont légion, et il existe parfois de profonds écarts entre des logiciels apparemment semblables. Pour réussir son appli-
cation, il faut prendre en compte des critères très spécifiques, et surtout ne pas négliger l’importance du facteur humain…

D
epuis l’apparition des premiers ser les interventions de maintenance et de pour les applications industrielles. Si tous
logiciels au début des rationaliser les stocks de pièces de rechange. présentent plus ou moins les mêmes fonc-
années 80, la GMAO (Gestion Elle participe ainsi à une meilleure maîtrise tionnalités (on retrouve toujours la gestion
de Maintenance Assistée par des coûts et à une gestion plus rationnelle des des bons de travaux, des stocks, des inter-
Ordinateur) a connu de profondes mutations. activités de maintenance. ventions, etc.), on observe de profonds écarts
Initialement considérée comme une simple Pour en arriver là, encore faut-il choisir “le entre les logiciels d’entrée de gamme, qui
“base d’informations” permettant de recen- bon logiciel”... Un choix d’autant plus diffi- offrent un coût attractif mais qui ne convien-
ser les équipements d’un site et les interven- cile que l’offre est extrêmement vaste. Selon nent généralement qu’aux besoins des PME,
tions de maintenance qui y étaient effectuées, une récente enquête de l’AFIM (l’Association et les outils les plus sophistiqués, que l’on
elle a peu à peu élargi son champ d’applica- française des ingénieurs et responsables de maintenance), retrouve dans les applications de grande
tions à la gestion de toutes les activités de il existerait pas moins de 800 logiciels de envergure (transports, télécoms, sociétés de
maintenance. Actuellement, n’importe quel GMAO (et d’aides diverses à la maintenance) distribution d’eau, de gaz, etc.).
logiciel du marché permet de décrire les
équipements ou les bâtiments à maintenir,
d’identifier et de pla-
L’essentiel nifier les interventions
nécessaires, de réali-
 L’offre en logiciels de
ser des comptes ren-
GMAO est extrêmement
large. Pour bien choisir, il dus de travaux, de
faut prendre en compte de gérer les achats et les
nombreux critères tech- stocks de pièces de
niques, tels que l’architec- rechange ; certains
ture de la solution, la base vont même jusqu’à
de données associée ou
encore les fonctionnalités proposer un module
du logiciel. de “workflow” per-
 Mais attention à ne pas mettant de gérer le N’importe quel logiciel de GMAO
oublier d’évaluer aussi la flux de tâches à exé- du marché permet de répertorier
pérennité de l’éditeur, son cuter… les équipements à maintenir,de gérer
expérience et les services Les gains obtenus sont les stocks,les achats,ou encore
qu’il fournit. les interventions de maintenance…
incontestables. Bien
 Enfin, la réussite de l’appli- Pour bien choisir,il faut prendre
cation repose aussi sur un
installée, une GMAO en compte d’autres critères,
facteur humain, et en par- permet notamment tels que l’architecture de l’application
ticulier sur l’implication du de réduire le temps et la convivialité du logiciel.
personnel en interne. d’indisponibilité des
MRO Software
machines, d’optimi-

58 MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com


058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 59

Guide d’achat
Pour faire le bon choix, il faut prendre en l’architecture. C’est là tout l’intérêt des “clubs
compte des critères très spécifiques. utilisateurs”…
L’architecture du logiciel est l’un des plus La base de données et le système d’exploi-
importants. On trouve traditionnellement tation. Au-delà de critères purement tech-
trois types de configurations : le client/ser- niques, la base de données et le système d’ex-
veur, le client léger (de type Citrix ou TSE) et ploitation renseignent sur la robustesse et la
le “full web”. Le client/serveur a longtemps Carl International pérennité de la solution proposée.Aux côtés
été le plus répandu. Dans cette solution, le d’Oracle et de SQL Server (qui représentent
logiciel de GMAO est installé sur des postes à elles seules près de 80 % du marché), on
clients en réseau. Ces postes envoient des trouve différentes bases de données plus ou
requêtes à un serveur sur lequel est installée moins performantes telles que Sybase,Access
la base de données.Avec une architecture full ou Informix pour ne citer qu’elles. Là aussi,
web, en revanche, rien n’est installé sur les tout dépend des besoins de l’application. Les
postes clients. L’application de GMAO tour- logiciels d’entrée de gamme fonctionnant
ne sur un serveur situé sur l’intranet de la sur Access ou Hyperfile (tels que AQ Mana-
société ou à l’extérieur (chez l’éditeur ou ger de BCS ou Gestmain de JPC Softqual) peu-
non). L’utilisateur peut alors l’interroger vent suffire aux besoins les plus simples. Pour
depuis n’importe quel poste équipé d’un des applications de plus grande envergure,
simple navigateur Internet. Certains éditeurs Oracle ou SQL Server sont incontournables.
proposent enfin des solutions intermédiaires « Les différences se situent surtout au niveau de la facili-
IFS

en client léger, telles que les technologies té d’administration, de la sécurité, et du nombre d’accès
Metaframe XP de Citrix ou TSE (Terminal Server simultanés à la base de données, indique
Edition) de Microsoft. Dans ce cas, on installe l’un des leaders mondiaux de la GMAO. Si M. Desaunay (MRO Software). Il est difficilement
sur les postes clients des logiciels permettant l’éditeur le fait,ce n’est donc pas pour le plaisir de le fai- concevable, par exemple, d’avoir des centaines d’utilisa-
de transmettre uniquement les vues d’écran, re,mais parce qu’il est convaincu que le full web devien- teurs sur Access ».
les frappes clavier et les déplacements de la dra tôt ou tard incontournable.Pour les entreprises mul- Du côté des systèmes d’exploitation, la plu-
souris. Le résultat obtenu n’est donc qu’une tisites, c’est le seul moyen viable ». « Le full web, c’est le part des logiciels du marché tournent sous
“image” de l’application de GMAO... “rouge à lèvres” du logiciel, nuance Amor Bekrar Windows, mais on trouve également des
Chaque solution a ses avantages. L’architec- p.-d.g. d’IFS France, un éditeur d’ERP qui pro- Unix (tels que Linux ou AIX).
ture client/serveur, par exemple, permet pose depuis quelques années déjà un modu- ERP ou “Best of Breed”. Les logiciels de
d’obtenir un accès rapide à la base de don- le de GMAO full web. Cela ne doit pas être un fac- GMAO du marché sont proposés par deux
nées. L’inconvénient, c’est qu’elle est sou- teur de différenciation ». types d’éditeurs : des sociétés spécialisées
vent lourde à gérer : si l’on souhaite remettre D’autres éditeurs continuent à défendre l’ap-
à jour un logiciel, il faut intervenir sur chaque proche traditionnelle. « Il y a eu une “mode” du
poste client. De plus, le flux d’informations full web,indique Damien Michallet, ingénieur
transitant sur le réseau peut nécessiter des commercial à l’Apave. Mais cette solution n’intéres- Maintenance Expo 2005 :
débits importants, et donc des ressources se pas forcément tout le monde! Les solutions de type du 15 au 18 novembre
informatiques relativement onéreuses. Citrix ou TSE sont peut-être moins performantes dans
Avec une solution “full web” en revanche, certains cas,mais elles suffisent à un grand nombre d’ap- La prochaine édition du salon Maintenance se
le déploiement de l’application est beaucoup plications.De plus,une solution full web est parfois limi- tiendra du 15 au 18 novembre prochain au
plus simple. Si l’on souhaite effectuer une tée en termes d’ergonomie ».En pratique, le full web parc des expositions de Paris-Nord Villepinte.
modification ou une mise à jour du logiciel, est encore réservé pour l’instant aux appli- Organisé cette année par Reed Expositions
il suffit d’intervenir une seule fois sur le ser- cations d’envergure ou aux structures dis- France en collaboration avec l’AFIM, ce salon
veur (un avantage appréciable pour les socié- posant d’un service maintenance d’au moins est le rendez-vous incontournable des profes-
tés multisites). Les coûts d’exploitation sont dix personnes. sionnels de la maintenance dans les domaines
réduits, et l’on peut accéder à des services Mais attention à ne pas se laisser abuser... industriel, immobilier et tertiaire : entreprises
supplémentaires (tels que les annuaires ou Malgré la multiplication des annonces cla- de services, fournisseurs d’équipements,
les places de marché électroniques mis en mant le lancement de logiciels dits “full consultants, éditeurs de GMAO, formateurs,
ligne par les fournisseurs). Enfin, le “full web”, les éditeurs de ces solutions restent organismes de certifications, enseignants, etc.
web” ouvre la porte à l’ASP (Application Servi- très peu nombreux. Ce que certains font pas- En parallèle, les visiteurs pourront aussi assis-
ce Provider), un service dans lequel l’éditeur ser pour du full web n’est parfois qu’une ter aux nombreuses conférences du Forum
fournit, contre une location mensuelle, l’ac- solution “compatible avec Internet”, telle que international de la maintenance, dont ce sera
cès au logiciel de GMAO. des navigateurs en lecture seule : les consul- la 9ème édition.
Chaque approche a ses défenseurs. Les édi- tations peuvent se faire via Internet, mais les Renseignements : Maintenance Expo
teurs qui ont consacré des années de déve- modifications se font en client/serveur. Reed Expositions – 70, rue Rivay
loppement à une solution “full web” y voient Pour choisir en connaissance de cause, mieux 95532 Levallois Perret Cedex
la solution de demain. « Développer une solution full vaut demander à l’éditeur de fournir l’accès Tél. : 01 47 56 52 28
web exige de lourds investissements car il faut “repenser” à son logiciel en ligne depuis n’importe quel www.maintenance-expo.com
le logiciel, souligne Jean-Marie Desaunay, res- poste, ou, mieux encore, rencontrer des gens
ponsable solutions métier chez MRO Software, qui utilisent déjà le logiciel pour en connaître

MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com 59


058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 60

Guide d’achat

Principaux logiciels de GMAO


Logiciel Logiciel ou module Architecture Système Base de Gestion de Interface Prix de Observations
(Éditeur) d’une suite (année d’exploitation données plusieurs bases avec ERP licence
ère
de la 1 version) de données
All Maint Logiciel de GMAO Client léger Windows FoxPro Non Oui 3 383 € Maintenance industrielle, transports. Démonstra-
(Erilane) (2002) Citrix ou TSE (98 et +) tion vidéo téléchargeable dès novembre sur
www.erilane.com. Logiciel “plug&play”, sans
aucune formation nécessaire, monoposte à 823€
pour PME et TPME. Disponible en 2 langues.
AQ Manager Logiciel de GMAO File sharing Windows Access Oui Oui Forfait à Maint. industr., maint. d’immeubles... Dévlpts
GMAO (1994) (2000 et +) 2 250 € spécifiques. Contrat de maintenance à 460 €/an
(Bureau Conseils (nb de postes Formation sur site. Version d’essai téléchargea-
& Services) illimités sur ble gratuitement. Options: facturation de bons de
un site) travaux, interfaces MS project/web/codes barres...
Axel Net Logiciel de GMAO Client léger Windows SQL Server Oui Oui 2 500 € Application industrielle, services ou santé.
(Dimo Gestion) (1994) (full web) 2000 et Oracle (Batch input, (10 postes), Logiciel full web simple d’approche, disponible
Bapi) 785 € (200 en 4 langues. Serveur de démonstration
postes), 300 € en ligne pendant un mois.
(500 postes)
Carl Master ID Logiciel de GMAO Client léger, Windows Oracle Non Oui 13 k€ (10 Carl Master ID pour maintenance industrielle,
(Carl (1996) client lourd (2000/2003/ postes), 50 k€ Carl Master SE pour maintenance immobilière
International) XP Pro), (200 postes), et services. Logiciel disponible en 10 langues
Unix, Linux 120 k€ Solutions complémentaires (univers décisionnel
(500 postes) BO, SIG, Workflow, pack TPM…).
Coswin (7i) Logiciel de GMAO Full web NC NC NC Oui NC Fonctions de gestion des actifs, des stocks
(Siveco Group) (NC) (client/serveur et des achats, workflow
avec Coswin C/S)

Datastream 7i Logiciel de Full web Unix, Linux, Oracle 9i, Oui Oui (2) De 150 € à Solution de gestion de la performance des actifs.
(Datastream) GMAO (1) (Application Solaris 9, AIX Oracle 10 g et (Architecture 7 000 € /unité Disponible en 23 langues. Tous secteurs
(1999) n-tiers) 5.2, Windows SQL Server 100 % web (dégressif d’activités (en particulier pétrole, transports,
Server 2003 / multi-bases, avec volume) pharmaceutique, FM&infrastructure, SAV)
2000 SP4 ou + multi sites, etc.) et hosting Version d’essai téléchargeable gratuitement.
Gestmain Logiciel de GMAO Client serveur, Windows HF7 Client/ Non Non A partir Applications : maintenance industrielle ou autre
(JPC Softqual) intégrant aussi client léger serveur de 2 500 € Version d’essai téléchargeable gratuitement
une GED Logiciel disponible en 2 langues
(2000) JPC Softqual édite aussi la GED (Gestion
Électronique de Documents) GestQual
Gigamaint Logiciel de GMAO Réseau Windows FoxPro Non Non 3 400 € pour Maintenance industrielle
(QI Informatique) (1989) Microsoft 98/2000/XP un site
(sur devis)

IFS Maintenance Module GMAO Client serveur, Unix, Windows Oracle Oui Module NC Applications : maintenance industrielle, service
(IFS) de la suite client léger, Linux intégré management, réparation, MRO, EAM, SAV…
IFS Applications web, portail Accès par terminaux mobiles, lecture de codes
(1998) barres, relevé compteurs, etc. Interface avec SIG,
Scada…Logiciel disponible en 23 langues
Indus Asset Suite Offre unique et Full web Unix Oracle, DB2 Oui Oui NC Maintenance industrielle. Log. disponible en 14
(Indus module GMAO (XML) langues. Au-delà de la GMAO, Indus est un
International) compris dans une éditeur de solutions de gestion de logistique
suite logicielle des services. Ses solutions ont été acquises par
(1978) plus de 400 entreprises dans plus de 40 pays.
(1) Options Datastream 7i Analytics, Buy/Supply, Mobile, Calibration, Gestion de Flotte, SIG, 21CFR11, Web Services Took Kit, Requestor. - (2) BAIM integration Oracle EBS – Databridge integration ERP – Module collecteur de données

60 MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com


058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 61

Guide d’achat
dans les logiciels de gestion intégrée (PGI ou exemple, est directement intégrée dans l’ERP. tissent la pérennité de la solu- Pour en savoir plus
ERP) qui proposent une suite logicielle dans Pour les éditeurs spécialisés en GMAO, en tion ».  Retrouvez sur notre site
laquelle on trouve un module de GMAO revanche, « il n’y a rien de tel qu’un outil “métier” Le nombre de langues Internet www.mesures.com
(c’est le cas par exemple d’IFS, de SSA Global ou pour répondre au besoin, souligne M. Desaunay supportées fournit un rubrique “archives” nos
de Pro2i), et des sociétés spécialisées dans la (MRO Software). Nous apportons une expérience en main- indice sur la taille de articles consacrés à la GMAO
gestion de maintenance (c’est le cas notam- tenance qui n’a rien de comparable avec celle des ERP dans l’éditeur (français ou  L’ouvrage intitulé “La GMAO
ment de Carl International, ITM, MRO Software, ce domaine. De plus, une solution de gestion intégrée est international) et sur le pratique”, rédigé par la
société Contrinfor, peut
Datastream ou encore Corim Solutions). nettement plus coûteuse à mettre en œuvre ». Pour Jean- périmètre de sa solu- vous fournir des pistes pour
Faut-il choisir un outil intégré ou une solu- Philippe Cesari, directeur commercial chez tion. D’un logiciel à réussir votre application
tion “métier” (dite Best of Breed)? La réponse Carl International, « les modules de maintenance présents l’autre, on constate là (Voir www.contrinfor.com/
n’est pas simple. « C’est un problème de stratégie dans les ERP mettent bien souvent l’accent sur des facteurs aussi de profonds écarts. manuel_gmao_pratique.htm)
d’entreprise, indique M. Desaunay (MRO Softwa- purement économiques, et pas forcément sur des critères Si tous les logiciels de  Enfin, l’AFIM organise régu-
re). La décision repose sur des critères financiers,bien sûr, propres à la maintenance,tels que le temps d’indisponibi- GMAO du marché sont lièrement des journées
techniques sur le thème de
mais aussi sur un aspect “métier”que la société se doit de lité d’un équipement ou la fréquence des interventions sur disponibles en français, la GMAO. Voir le site de l’as-
considérer ». un site ».Dans un progiciel de gestion intégrée, les plus simples ne sup- sociation www.afim.asso.fr
Bien entendu, tous les éditeurs d’ERP met- « le module maintenance est bien souvent considéré com- portent qu’une ou deux
tront en avant l’intérêt d’un outil intégré. A me la dernière roue du carrosse », regrette M. Michal- langues supplémentaires, alors que les solu-
l’achat, la solution est moins chère qu’une let (Apave). tions haut de gamme en supportent une ving-
ribambelle de logiciels spécialisés, elle ne Pour réussir l’intégration entre les deux taine... Mais attention, il y a “multilingue” et
nécessite de faire appel qu’à un seul four- outils, il faut attacher la plus grande atten- “multilingue”. « Ce n’est pas parce que votre écran
nisseur, et surtout elle permet d’interfacer tion au type d’interfaces que propose le logi- s’affiche en plusieurs langues que votre logiciel est réellement
directement les fonctions propres à la GMAO ciel. « Pour limiter les risques, mieux vaut choisir les multilingue!, souligne M. Michallet (Apave). Le
aux outils de gestion de l’entreprise. Une outils d’interfaçages les plus standards possible,indique “vrai”multilingue doit permettre à différentes filiales d’une
demande d’achats issue de la GMAO, par M. Desaunay (MRO Software). Ce sont eux qui garan- même société d’utiliser le même logiciel,de partager une base

Principaux logiciels de GMAO


Logiciel Logiciel ou module Architecture Système Base de Gestion de Interface Prix de Observations
(Éditeur) d’une suite (année d’exploitation données plusieurs bases avec ERP licence
ère
de la 1 version) de données
Intentia Module GMAO Client serveur Sun, OS400, Oracle, DB2, Non Module A partir Applications : maintenance industrielle,
Applications Suite de la suite IAS et/ou client Windows SQL Server intégré de 600 € aéronautique, etc.
(Intentia) (1985) léger (web) (Prix de licence fonction du nombre de postes
et du nombre d’applications).
Logiciel disponible en 26 langues.
Mainta Logiciel avec Client serveur Windows Oracle, SQL Oui Oui De 2 000 € Solution modulaire et évolutive pour services
(Apave) modules “métier” classique et 2/3, et Visual monoposte à maintenance de 1 à 1000 personnes (maintenance
(1985) client léger Fox Pro 80 000 € industrielle, santé, tertiaire, aéronautique,
(Citrix et web) pour 500 pharmaceutique, métrologie, collectivité).
postes Logiciel disponible en 6 langues
Maintimedia .Net Logiciel de GMAO Client serveur, Windows Oracle, Access, Oui Oui (SAP, 13 800 € (10 Logiciel disponible en 12 langues
(Tribofilm (2004) client léger SQL Server JDE, Octal, postes), Version d’essai téléchargeable gratuitement
Industries) (TSE, Citrix) Precix, Sage, 22 300 € Maintenance industrielle, tertiaire, immobilière
et full web Experion…) (200 postes)

Maximo Logiciel de GMAO Full web Windows, Oracle, Oui Oui(3) ≥ 15 000 € Logiciel de gestion des actifs pour maintenance
Enterprise Suite (1990) en natif Unix SQL Server Technologie : pour 10 industrielle, facilities management, gestion des
(MRO Software) (Clients légers) SOA, Web accès bâtiments, de parc informatique, de helpdesk.
Services nommés Accès direct au serveur Maximo (aucun
(XML) téléchargement). Log. disponible en 12 langues
Micromaint, Mini- Gamme de logiciels Client serveur, Windows 2000/ SQL Server, Oui Oui A partir de Logiciel disponible en 9 langues. Possibilité de
maint, Maximaint de GMAO Citrix, full web XP Oracle, Firebird (dévelop- 990 € commander gratuitement le logiciel en version
etc. (1993) (Interbase) pement monoposte complète pour test. Logiciels certifiés NF, CRF21
(Ithec spécifique) part 11. Module web, possibilité de gestion
International) de parc véhicules. Tous types d’applications
(3) Interfaces standard avec SAP et Oracle Financials. Kit d’intégration générique pour les autres ERP.

MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com 61


058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 62

Guide d’achat
de données commune et d’y effectuer des modifications qu’il souhaite voir apparaître lors de sa ce que l’éditeur va me suivre?Voilà les vraies questions ».
dans leur propre langue.C’est donc une fonctionnalité extrê- connexion à Maximo : des affectations de M. Desaunay (MRO Software) fait la même ana-
mement complexe que très peu d’éditeurs proposent ».Bien workflow, des indicateurs de performances, lyse. « Il faut être capable d’évaluer le degré de configu-
sûr, tous les services maintenance n’en ont etc. IFS propose quant à lui des portails confi- ration du logiciel,afin de savoir si l’on peut l’adapter aux
pas l’utilité. « La fonctionnalité “multilingues” n’est gurables suivant le rôle qu’occupe l’utilisa- besoins actuels et futurs de l’application.D’un autre côté,
réellement indispensable que pour de grandes entreprises teur au sein de l’entreprise. Autre exemple, il faut aussi se méfier du développement spécifique qui coû-
multinationales qui souhaitent faire une implémentation le logiciel Mainta de l’Apave intègre une te cher et qui n’est pas forcément évolutif ».
centralisée de leur application », nuance M. Desau- notion de “modèle dynamique” qui permet Attention enfin à « ne pas croire que la simplicité et
nay (MRO Software). de faire évoluer l’application sans avoir à le coût d’un logiciel vont de pair »,indique M. Cesa-
La convivialité du logiciel est un critère répéter x fois les modifications réalisées. Il ri (Carl International). Les logiciels haut de
tout aussi important.Attention cependant à suffit d’intervenir sur le modèle d’origine gamme sont généralement les mieux déve-
ne pas se limiter à l’aspect visuel de l’inter- pour que les modifications se répercutent loppés et donc les plus simples à utiliser.
face, mais à prendre en compte tous les cri- automatiquement sur l’ensemble des Pour s’en assurer, rien de tel, là aussi, que
tères fonctionnels pouvant simplifier la tâche modèles dupliqués. d’essayer soi-même le logiciel, de discuter
de l’utilisateur. « Les outils les plus courants (tels « Ce qui importe,en fin de compte,c’est l’évolutivité du logi- avec des utilisateurs ou d’assister à des
que les bons de travail) doivent être accessibles le plus ciel,indique M. Michallet (Apave). Peut-on le per- démonstrations. Certains éditeurs proposent
rapidement possible », indique M. Michallet (Apa- sonnaliser afin de l’adapter à son besoin? Est-il possible aussi de télécharger des versions d’essai de
ve). Chez MRO Software, par exemple, l’utili- d’ajouter un champ ou de supprimer un menu sans écrire leur logiciel, d’autres envoient des CD-ROM
sateur peut définir lui-même les données une ligne de code? Et si je passe deWindows 95 à NT,est- de démonstration...

Principaux logiciels de GMAO


Logiciel Logiciel ou module Architecture Système Base de Gestion de Interface Prix de Observations
(Éditeur) d’une suite (année d’exploitation données plusieurs bases avec ERP licence
ère
de la 1 version) de données
Mister Maint Logiciel de GMAO Client serveur, Windows MySQL, SQL Oui Oui 17 750 € Disponible en deux langues (en standard)
(ITM) (1990) Citrix (2000 et +) Server, Oracle, (10 postes), Maintenance industrielle.
DB2 AS400, 250k€(200 p.),
HF 625 k€
(500 postes)
NewMaint Logiciel de GMAO Solution mono- Windows 95/ Oui Oui 23 570 € Disponible en 11 langues. Interfaces avec GTC,
(Corim Solutions*) (1998) poste, client 98/NT/XP pour compteurs, comptabilité, GPAO et ERP (AS/400,
serveur, TSE, 10 postes Windows, Sage, Cegid, CCMX, Lotus, SAP…)
full web Version d’essai téléchargeable gratuitement.
Maintenance industrielle et tertiaire.
Omere Logiciel modulaire Client serveur, Windows Interbase, Oui Selon cahier 3,6 k€ (5 pos- GMAO modulaire pour maintenance industrielle.
(Melsens) (1995) fonctionnel 2000/XP FireBird des charges tes). Poste Disponible en 5 langues. Show View de démons-
sous TSE/Citrix (SQL sur sup 1,8k€(6- tration du logiciel. Solution globale : audit,
Version full demande) Avec Movex 10 p.), 1,25 k€ méthode, implémentation, formation, suivi de
web en dévlt et SAP (11-20 postes) projet, contrat d’assistance et de maintenance, etc.
Optimaint Logiciel de GMAO Client serveur, Windows Oracle, SQL Oui Oui (SAP, ≥ 2 900 € Applications : maintenance industrielle, tertiaire,
(Apisoft (1991) client léger Server, Sybase, Navision, (suivant nb Immobilière, pour petite, moyenne ou grande
International) (Citrix), DB2/400 Sage, d’accès structure (multi-sites ou non). Version d’essai
full web (AS400), PeopleSoft, simultanés) disponible sur CD (voir www.apisoft.fr)
Access Baan…) Logiciel disponible en 3 langues
Progib Module GMAO Client serveur Windows Divalto Oui Oui 9 125 € (pour Module utilisable seul ou intégré dans l’ERP
(Pro2i) (1996) ou client léger 10 postes), Progib. Accès en mode ASP sur le site de Pro2i
134 525 € Maintenance indust. et tertiaire. Fonctions pré-
(200 postes) ventive, curative, historique des interventions,
transfert des fiches d’intervention sur pocket-PC.
Rio Module GMAO Access/SQL Windows Access Oui Oui 9 000 € Suite logicielle avec modules GMAO, Code barre
(Taïs Ingénierie) d’une suite logicielle (module DI (10 postes) demande d’intervention et SPC. Disponible en 2
(2001) Web) langues. Version d’essai téléchargeable gratuite-
ment. Maintenance indust. et tertiaire. Pour PME,
PMI avec de 1 à 20 personnes à la maintenance
- *L’offre de Corim Solutions est également proposée par la société Contrinfor (voir www.contrinfor.com)

62 MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com


058_063_GDA 19/10/05 14:54 Page 63

Guide d’achat
Le profil de l’éditeur est un autre facteur
essentiel.Avant de se lancer dans un projet de
GMAO (qui s’inscrit sur une dizaine d’an- Profil des éditeurs*
nées), il faut s’assurer de la pérennité du four-
nisseur (notamment sa santé financière) et de Éditeur Chiffre Effectif Nb de sites installés Club utilisateurs
(Logiciel) d’affaires 2004 France/Monde en France au 30/06/05 (Nb de membres)
sa capacité à évoluer dans le temps.
Autre critère important, le niveau d’accom- Apave NC 7 500 500 Oui
pagnement de l’éditeur. « L’éditeur doit pouvoir vous (Mainta) 300
guider dans votre démarche,de la définition des besoins jus- Apisoft International NC 10 / 25 Plus de 200 Oui (sur internet)
qu’à l’installation de la GMAO »,souligne M. Desau- (Optimaint) Plus de 300
nay (MRO Software). Pour évaluer le niveau de Bureau Conseils & Services 975 000 € 14 / 14 600 Non
services, rien ne vaut là encore de “faire son (AQ Manager GMAO)
enquête” auprès de différents utilisateurs. Carl International 4,8 M€ 52 1 200 Oui
De nombreux éditeurs de GMAO proposent (Carl Master) 400
aussi un service d’infogérance. Le logiciel est Corim Solutions (1) 1,5 M€ 20 650 En cours de
alors hébergé chez un infogérant (l’éditeur (NewMaint) création
lui-même ou un partenaire de l’éditeur). « Ce Datastream 100 M€ 70 / 700 1 571 clients Oui
service intéresse notamment les sociétés qui ne disposent pas (Datastream 7i) (11,6 M€ en France) sous support
d’un service informatique en interne,ou les grosses entre- Dimo Gestion 10 M€ 115 1 400 Oui
prises qui souhaitent externaliser leur exploitation infor- (Axel Net) NC
matique »,indique M. Desaunay (MRO Software). Erilane 302 000 € 4 180 Non
Mais le service d’infogérance s’arrête aux res- (All Maint)
sources purement informatiques. A notre IFS France 240 M€ 50 / 2 500 130 Oui
connaissance, aucun éditeur de GMAO n’a (IFS Maintenance) NC
encore proposé de prendre en charge l’ap- Indus International 4 M€ 20 / 860 50 Oui
plication elle-même. S’ils ne souhaitent pas (Indus Asset Suite) 350
gérer eux-mêmes leur activité de mainte- Intentia 330 M€ 240 / 2 400 Plus de 1 500 Oui
nance, les industriels doivent donc faire appel (Intentia Applications Suite) (350 clients) 50
à des prestataires de services spécialisés dans Ithec International 770 000 € 14 / 4 500 Non
ce domaine. (Gamme de logiciels) (au 31/12/2003)
La démarche à suivre ITM 1 M€ 15 / 15 600 Non
(Mister Maint)
Si tous ces critères sont incontournables, ils JPC Softqual NC (commercia- 1 3 Non
ne suffisent pas à garantir la réussite de l’ap- (Gestmain) lisation depuis 07/05)
plication… Dans le dernier “panorama de la Melsens 210 000 € 3 30 Non
GMAO” réalisé par l’AFIM auprès d’utilisateurs
(Omere) (555 licences)
de logiciels de gestion de maintenance,près de
MRO Software Mondial : 185 M$ 17 / 900 190 Oui
20 % des réponses montrent que l’implanta-
(Maximo Enterprise Suite) France : 5,2 M€
tion de la GMAO a été mal dimensionnée. Et
Pro2i 1,38 M€ 14 500 Oui
l’on estimait encore récemment que près de
(PROGIB) NC
60 % des projets conduisaient à un échec…
QI Informatique NC NC Plus de 200 Non
Parmi les règles d’or, « il ne faut pas croire que
(GigaMaint)
mettre en place une GMAO se résume à acheter un logi-
ciel. L’achat proprement dit représente à peine 20 % du Siveco Group NC NC NC NC
projet! D’autre part, la GMAO n’est pas une baguette (Coswin 7i)
magique.Il ne faut pas croire qu’elle peut pallier un pro- Tais Ingénierie NC NC NC NC
blème d’organisation », souligne M. Michallet (Rio)
(Apave). « La GMAO n’est pas un cd-rom, ajoute Tribofilm Industries 2,4 M€ 20 412 Oui
M. Cesari (Carl International). Elle ne peut pas être (Maintimedia .Net) 301
implémentée avec succès sans une formation du personnel *Cette liste n’est pas exhaustive. (1) L’offre de Corim Solutions est également proposée par Contrinfor (voir www.contrinfor.com)
et une réelle implication de la direction.Dans un tel pro-
jet,le facteur humain est primordial ».Pour M. Bekrar
(IFS France), « la GMAO ne doit pas être subie, mais indique M. Cesari (Carl International). L’industriel mentaires, etc.).Viennent enfin le choix du
considérée à sa juste valeur,comme un outil stratégique et doit référencer correctement ce qu’il compte maintenir (cela logiciel et sa mise en œuvre. « Il vaut toujours
une source de profits.Dans cette optique,elle doit être inté- peut être un outil de production,un bien immobilier,une mieux procéder étape par étape, indique M. Bekrar
grée dans une réflexion globale ». flotte de véhicules…) et identifier les équipements les plus (IFS). Les solutions “monolithiques”conduisent trop sou-
Pour réussir son application, il faut suivre une critiques ».Il faut ensuite cerner correctement ses vent à des déceptions et à des échecs.Pour avoir une GMAO
démarche rigoureuse. Et d’abord, bien iden- besoins et ses objectifs (accroître la disponi- qui correspond réellement à son besoin,il faut parfois démar-
tifier son parc d’équipements. « La structure des bilité de ses machines, optimiser son orga- rer par un projet modeste,et l’étoffer petit à petit ».
équipements est la colonne vertébrale de l’application, nisation, répondre à des contraintes régle- Marie-Line Zani

MESURES 778 - OCTOBRE 2005 - www.mesures.com 63