Vous êtes sur la page 1sur 1

Lev Manovich : Le langage des nouveaux médias – Les presse... http://www.lespressesdureel.com/ouvrage.php?

id=1625

Le langage des nouveaux médias


Lev Manovich
Les presses du réel – domaine Pensée – collection Perceptions

L'une des premières analyses à la fois historiques et théoriques de l'impact de Préface de Yann
Beauvais.
l'avènement du numérique sur toutes formes de productions culturelles, Le
langage des nouveaux médias constitue un ouvrage de référence sur le sujet. Traduit de l'anglais
(américain) par Richard
Fondateur de la discipline des software studies, Manovich y propose une Crevier (titre original :
The Language of New
analyse systématique et rigoureuse des mécanismes culturels engendrés par la Media, MIT Press,
généralisation de l'informatique, au travers de l'étude de nombreuses œuvres 2001).

d'art, des avant-gardes historiques aux productions les plus récentes faisant Publié avec l'Espace
multimédia Gantner.
appel aux technologies numériques.
2010
édition française
15 x 21 cm (broché)
« Il est tout bonnement difficile d'écrire sur les nouveaux médias, ou d'en dire quelque 608 pages (72 ill. n&b)
chose d'utile, en raison de leur nouveauté même. La plupart des auteurs tombent 26 €
généralement dans la futurologie ou s'enlisent dans une théorie sans fondement. Cela ISBN : 978-2-84066-342-3
rend ce livre de Lev Manovich d'autant plus inhabituel et important. Il contient en
effet la première analyse détaillée et globale de l'esthétique des nouveaux médias qu'il replace dans
l'histoire de la culture visuelle, montrant ce qui les rattache à des formes d'expression plus anciennes et
ce qui les en différencie. Retraçant l'origine de leur esthétique dans la peinture, la photographie, le
cinéma et la télévision, Manovich examine l'imagerie numérique, l'interface homme-machine, les
hypermédias, les jeux vidéo, la composition, l'animation, la téléprésence et les mondes virtuels. Il
s'inspire à cette fin, de manière éclectique et inventive, de la théorie du cinéma, de la théorie littéraire
et de la sociologie. Et, chose tout aussi importante, il met à profit l'expérience accumulée par son
travail en technologie des nouveaux médias et en science informatique pour exposer les principes
fondamentaux qui distinguent les nouveaux médias des anciens. Son analyse propose des lectures
circonstanciées d'objets bien précis choisis dans l'art et dans la culture populaire. Les chapitres qui
suivent, qui attestent une profondeur de vue et une compétence exceptionnelles, intéresseront non
seulement les universitaires, mais également les artistes et les concepteurs qui cherchent à mieux
comprendre l'histoire et la théorie de leur pratique. »
Mark Tribe

Artiste et théoricien, Lev Manovich enseigne la pratique des arts numériques ainsi que l'histoire et la théorie des
cultures numériques au Département des arts visuels de l'université de Californie à San Diego. Il est professeur
associé dans plusieurs autres institutions aux Etats-Unis (notamment l'université de Californie à Los Angeles) et
en Europe (à Amsterdam, Berlin, Stockholm, Helsinki entre autres).
Né à Moscou, Lev Manovich a mené de front des études de beaux-arts et d'informatique en Union soviétique.
Arrivé aux Etats-Unis en 1981, il a soutenu une thèse intitulée The Engineering of Vision from Constructivism to
Computers (L'ingénierie de la vision : du contructivisme à l'informatique) qui retrace l'histoire des langages
artistiques utilisant l'informatique à l'aune des avant-gardes des années 1920.

1 sur 1 11-01-25 10:19

Vous aimerez peut-être aussi