Vous êtes sur la page 1sur 2

Paro 4a 5 DA

4ème année
Thérapeutique chiru rgicale des parodontites
Le curetage parodontal
Introduction
Si, au cours de la préparation initiale, l'hygiène buccale du patient est correcte mais que le
traitement reste sans effet en raison d'une mauvaise cicatrisation gingivale ou d'une difficulté
d'accès des instruments aux surfaces radiculaires da..'1.s les poches parodontales profondes, le
curetage ouvert ou << lrunbeau curetage »peut alors être nécessaire.
La maîtrise efficace de l'inflammation sous-gingivale est nécessaiœ avant d'envisager une
méthode régénératrice, et le curetage ouvert en est donc la base.
Le traitement des poches parodontales peut nécessiter une <lirnlnu.tion de la profondeur des
poches et leur élimination. Ce premier objectif peut être atteint par chirurgie résectrice ou
chirurgie régénératrice.
La formation d'une nouvelle attache, comme celle obtenue live::: h:,, RTG
(régénération tissulaire guidée), est la meilleure garantie de l'élimination des poches
parodontales.
La prise en c ompte de ces différents facteurs est donc indispensable au choix de la tech.'1ique
appropriée.
1- Définition
Le curetage parodontal «c uretage ouvert » ou << lambeau curetage » est une technique
chirurgicale qui permet à partir d'incisions d'accès, u.11.e vision directe des raci11es et de l'os
alvéolaire à nettoyer.
2- Indications
1. Nécessité d'un lambeau d'accès pour parfaire le curetage radiculaire.
,... N,ecessite,
. , en presence
, a.""'une gencive
. nrcbreuse epmss;.;
� .. 9 c:ie
.. cm:mmJe;
1.. �
..t..

l' inflarr.....l'flation des poches parodontales profondes.


3. Abcès parodontaux à répétition.
4. Traitement suivi d'une hémisection au cours de la préparation initiale.
5. Présence de défauts osseux profonds avant un traitement orthodontique.
6. Traitement préliminaire à une intervention chirurgicaie plus complexe.
7. Régénération osseuse prévue dans un secteur avec des défauts intra osseux.
8. Besoin de procéder à un examen direct pour pouvoir affiner le diagnostic.
3-Avantages
1. Cicatrisation rapide.
2. Intervention chirurgicale de courte durée.
3. Peu de gêne postopératoîre et peu de complications.
4. Peu de récession gingivale postopératoire, donc résultat esthétique
Nasr Copy
satisfaisant.
5. Peu d'exposition dentinaire.
6. Conservation maximale de l'os de soutien.
7. Techniquement moins difficile que les autres méthodes régénératrices.

4- Inconvénients
1. Possibilité d e poches parodontales profondes persistat"1t en post op�1.atoire.
2. Possibilité de formation de cratères gingivaux LDter dentaires postopératoires
(surtout aux niveaux molaires).
3. Difficulté de prévoir la formation d'une nouvelle attache imprévisible.
4. Régénération moins importante qu'avec les autres méthodes régénératrices.
5- Curetage ouvert avec greffe osseuse
5-1- Indications
1. Défauts intra osseux profonds (à l'exception des lésions inter radiculaires).
2. Parodontites avancées avec gencive fine et donc risques de récessions
Gingivales après RTG.
3. Combiné avec une RTG pour maintenir l'espace ménagé par fa II.1:--::mbrane ou en faciliter la
manipulation.
5-2- Contre-indications
1. Récessions gingivales importa.rites sur le site opératoire.
2. Cratères gingivaux i..m.posants sur le site opératoire.
3. Hauteur de gencive kératinisée LtJ.suffisante.
4. Lésions inter radiculaires avancées.
6- Evaluation de fa régénération parodontale après curetage ouvert
Un épithélium de jonction long persiste après le curetage ouvert entre le tissu osseux régénéré et
la surface radiculaire. Les cellules les plus apicales de l'épithélium de jonction néoformé sont au
même niveau que celui de rattache en préopératoire.
En résumé, après un curetage ouvert, il y a régénération osseuse dai1s lliï
défaut osseux mais sans nouvelle attache conjonctive en raison de la présence d'un épithélium de
jonction long. Une nouvelle attache n'est pas toujour� nécessaire à la régénération osseuse.
7- Condusion
Face à une parodontite, l'élimination des facteurs étiologiques effectuée par le praticien et le
patient constitue la base de nos traitements. Lors de 12 réévaluation, la réduction ou la
suppression chirurgicale des poches résiduelles doit être réalisée au moyen de tech ... rûques
adaptées permettant la stabllisation de la maladie parodontale.
Pour les lésions intra osseuses, la chirurgie régénératrice est appliquée après avoir précisé les
paramètres cliniques et techniques permettant d'obtenir des résultats fiables.
Dans tous les cas, la maintenance des sites traités est incontournable pour valider à long terme
nos traitements chirurgicaux.