Vous êtes sur la page 1sur 1

ÉMILE ZOLA .

Sa vie.
Émile Zola naît à Paris,mais il passe toute son enfance à Aix-en-Provence où il se lie
avec le peintre Cézanne.Mais sa vie est difficile:manque d’argent et échec au bacca-
lauréat.Zola peu à peu se consacre au journalisme,il écrit des articles littéraires;le
journalisme pour lui est une source de revenus,une tribune pour ses idées et le moyen de
publier ses romans en feuilleton.Il mène en effet en parallèle son activité d’écrivain et celle
de journaliste.En 1867 Zola publie Thérèse Raquin.Il trouve sa voie romanesque.Dès 1868
il conçoit le vaste projet des Rougon-Macquart (le premier volume La fortune de Rougon
paraît en 1870).Mais il ne devient véritablement célèbre qu’avec L’Assomoir (1877).Il
s’affirme comme le maître du naturalisme et peut désormais vivre de son écriture.
En 1893 il achève le dernier volume des Rougon et puis il écrit la série des villes et les
quatre Évangiles,mais il se lance surtout dans le combat politique en soutenant le parti du
général Dreyfus.Ses articles virulent,dont le plus célèbre J’accuse publié dans le journal
“l’Aurore”,l’obligent à s’exiler un an en Angleterre.

Les Rougon-Macquart ( 1870-1893 )


Zola dessine une fresque magistrale de la société française sous le Second Empire.En effet
les membres de cette famille Rougon-Macquart s’insèrent par les hasards de la vie dans tous
les milieux sociaux.Avant d’écrire,Zola se documente beaucoup et l’évocation des événe-
ments réels contribue à enraciner le roman dans la réalité de l’époque.
L’auteur établit un arbre généalogique précis de la famille des Rougon-Macquart,dont
chacun membre est au coeur d’un roman.Parmi les nombreux romans on peut rappeler:

1870 La Fortune de Rougon: milieu de la grande paysannerie provinciale qui s’enrichit à la


faveur du coup d’état de Napoléon III
1873 Le Ventre de Paris: petits et gros commerçants des Halles
1877 L’Assomoir: vie et déchéance d’un ménage ouvrier
1880 Nana: rapports de la prostitution et des milieux aisés
1883 Au Bonheur des Dames: monde des grands magasins
1885 Germinal: monde ouvrier de la mine
1887 La Terre: monde de la paysannerie cupide
1890 La Bête humaine: milieu des chemins de fer,cas du criminel

En adoptant une démarche scientifique,Zola ne respecte plus l’objective froideur.Les choses


s’animent,elles deviennent fantastiques et tout vit par le métaphore.En effet les titres de
ses oeuvres sont significatifs: Germinal évoque le mois d’avril où la nature est en
germination,ce qui symbolise une époque de renouveau pour les ouvriers et Le Ventre de
Paris représente le lien viscéral de l’homme et de la nourriture.Un souffle épique traverse
toute l’oeuvre et lui donne son unité stylistique au-delà d’une unité thématique.
Zola excelle à peindre le peuple,les grandes folues en marche,les grand espaces.Enfin il est
un excellent conteur qui sait tenir en haleine le lecteur par une intrigue bien charpentée.