Vous êtes sur la page 1sur 5

Legifrance - Le service public de l'accès au droit Page 1 sur 5

Lundi 23 juin 2003

Le Journal officiel depuis 1990.

Liste initiale
Arrêté du 10
Retour au
juin 2003
formulaire
fixant les...

Résumé Texte consolidé Rectificatif

Document 40 / 97

J.O n° 140 du 19 juin 2003 page 10262


Décrets, arrêtés, circulaires
Textes généraux
Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales

Arrêté du 10 juin 2003 fixant les modalités d'organisation et la nature des épreuves du concours d'accès au corps des
techniciens des établissements publics de l'enseignement technique agricole pour la branche d'activité professionnelle
« documentation et vie scolaire », spécialité vie scolaire

NOR: AGRA0301164A

Le ministre de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires rurales et le ministre de la fonction publique,
de la réforme de l'Etat et de l'aménagement du territoire,

Vu la loi n° 83-634 du 13 juillet 1983 modifiée portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n° 84-16
du 11 janvier 1984 modifiée portant dispositions statutaires relatives à la fonction publique de l'Etat ;

Vu le décret n° 2002-1217 du 30 septembre 2002 portant statut particulier du corps des techniciens des établissements
publics de l'enseignement technique agricole,

Arrêtent :

Article 1

En application des dispositions des 1°, 2° et 4° de l'article 5 du décret du 30 septembre 2002 susvisé, les techniciens
des établissements publics de l'enseignement technique agricole sont recrutés, pour la branche d'activité «
documentation et vie scolaire », spécialité vie scolaire, dans les conditions définies ci-après.

Article 2

Les concours prévus à l'article 5 du décret du 30 septembre 2002 susvisé sont, pour la spécialité vie scolaire,
organisés par le ministre chargé de l'agriculture dans les conditions suivantes :

Peuvent faire acte de candidature à ces concours les candidats qui remplissent les conditions fixées aux 1°, 2° et 4° de
l'article 5 du décret précité.

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Visu?cid=341438&indice=40&table=JORF&l... 23/06/2003
Legifrance - Le service public de l'accès au droit Page 2 sur 5

Le ministre chargé de l'agriculture arrête la liste des candidats autorisés à se présenter à ces concours.

Article 3

Les concours externe, interne et troisième concours comportent :

- une épreuve écrite d'admissibilité et une épreuve d'admission pour le concours externe ;

- deux épreuves d'admission, dont une écrite pour le concours interne et le troisième concours.

Ces épreuves seront conçues de façon à permettre au jury d'apprécier la capacité du candidat à exercer des missions
de participation au service d'éducation et de surveillance, et d'aide et de suivi aux apprenants dans le cadre de la vie
scolaire, sous l'autorité du conseiller principal d'éducation.

Article 4

L'épreuve écrite d'admissibilité du concours externe comporte deux parties :

La première partie de l'épreuve d'admissibilité comporte plusieurs questions à partir de documents portant sur l'étendue
de la spécialité. Ces questions visent à la vérification de la capacité du candidat à se positionner sur les aspects
éducatifs propres à la vie scolaire.

La deuxième partie de l'épreuve consiste en une étude de cas portant sur l'un des multiples aspects de la vie scolaire
(internat, externat, travail avec les enseignants, activités de clubs, tutorat, sorties, actions socioculturelles). Elle vise à
apprécier l'aptitude du candidat à l'analyse d'une situation donnée et sa capacité de proposition.

Article 5

La première épreuve d'admission au concours interne et du troisième concours est une épreuve écrite identique à la
deuxième partie de l'épreuve d'admissibilité du concours externe, telle que définie à l'article 4 ci-dessus.

Article 6

L'épreuve orale d'admission des trois concours consiste en un entretien avec le jury permettant d'apprécier l'aptitude
du candidat à exercer de façon satisfaisante les missions de technicien des établissements publics de l'enseignement
technique agricole, ainsi que son degré de connaissance du système éducatif agricole et de son environnement.

L'épreuve d'admission du concours interne et du troisième concours a comme point de départ une présentation par le
candidat, d'une durée de dix minutes maximum, de son parcours et de son projet professionnels.

Article 7

Le programme des épreuves définies aux articles 4, 5 et 6 ci-dessus est fixé pour les trois concours en annexe au
présent arrêté.

Article 8

Le jury chargé d'apprécier l'aptitude des candidats à l'emploi de technicien des établissements publics de
l'enseignement technique agricole est désigné par le ministre chargé de l'agriculture.

Il comprend au moins un inspecteur de l'enseignement agricole chargé de la vie scolaire, président, un membre du
personnel de direction des établissements d'enseignement et de formation professionnelle agricoles, un conseiller
principal d'éducation, un technicien des établissements publics de l'enseignement technique agricole de la spécialité
vie scolaire.

Afin d'assurer l'égalité de notation des candidats, le jury procède, s'il y a lieu, à une péréquation des notes attribuées
par chaque groupe d'interrogateurs.

Article 9

Chaque épreuve est notée de 0 à 20. La durée maximale et le coefficient de chacune des épreuves définies aux
articles 4, 5 et 6 ci-dessus sont fixés dans le tableau ci-dessous :

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Visu?cid=341438&indice=40&table=JORF&l... 23/06/2003
Legifrance - Le service public de l'accès au droit Page 3 sur 5

Vous pouvez consulter le tableau dans le JO

n° 140 du 19/06/2003 page 10262 à 10264

Article 10

A l'issue des épreuves d'admissibilité du concours externe, le jury, en fonction des points obtenus par chaque candidat
et d'un total minimum de points qu'il fixe, dresse, par ordre alphabétique, la liste des candidats admis à subir les
épreuves d'admission, auxquelles ceux-ci sont convoqués individuellement.

A l'issue des épreuves d'admission, le jury dresse, pour chaque concours, par ordre de mérite, en fonction des points
obtenus par chaque candidat sur l'ensemble des épreuves, la liste des candidats proposés pour l'admission. Il établit
une liste complémentaire afin de pourvoir les emplois vacants par suite de la défection de candidats déclarés admis.

Les ex aequo éventuels sont départagés par la meilleure note obtenue à l'épreuve orale d'admission, puis, le cas
échéant, par la meilleure note obtenue à l'épreuve écrite.

Article 11

Le ministre chargé de l'agriculture arrête la liste définitive d'admission dans l'ordre présenté par le jury.

Article 12

Le directeur général de l'administration au ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche et des affaires


rurales est chargé de l'exécution du présent arrêté, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

Fait à Paris, le 10 juin 2003.

Le ministre de l'agriculture, de l'alimentation,

de la pêche et des affaires rurales,

Pour le ministre et par délégation :

Le directeur général de l'administration,

J.-M. Aurand

Le ministre de la fonction publique,

de la réforme de l'Etat

et de l'aménagement du territoire,

Pour le ministre et par délégation :

Par empêchement du directeur général

de l'administration et de la fonction publique :

Le sous-directeur,

J.-P. Jourdain

ANNEXE

PROGRAMME DES ÉPREUVES DE RECRUTEMENT

Spécialité vie scolaire

I. - Programme des épreuves écrites des trois concours

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Visu?cid=341438&indice=40&table=JORF&l... 23/06/2003
Legifrance - Le service public de l'accès au droit Page 4 sur 5

1. Pédagogie générale et relations humaines :

L'apport des sciences humaines à l'éducation et ses limites ;

Notions élémentaires de psychologie ;

Les stades de développement de l'enfant à la personne âgée ;

Notions élémentaires de pédagogie ;

Notions élémentaires de philosophie.

2. Vie collective :

Approche du fonctionnement des groupes et de l'organisation de la vie en collectivité :

- l'institution, sa présentation, son projet pédagogique, l'évaluation des actions menées ;

- l'équipe pluriprofessionnelle, les intervenants et partenaires, le travail pluridisciplinaire ;

- le groupe, les groupes, les sous-groupes.

La vie de groupe :

- rythme de vie ;

- expressions verbales, non verbales ;

- entretien ;

- questions relatives à la sexualité, à la violence et à la connaissance des comportements.

Organisation de la vie scolaire :

- citoyenneté : éduquer, former, accompagner les délégués élèves ;

- responsabilité : organisation et animation de la vie scolaire, mesures disciplinaires, mouvements d'élèves (transferts,
sorties, repas) ;

- santé, sécurité et hygiène : éducation pour la santé, hygiène alimentaire, hygiène corporelle, situation d'urgence et
conduite à tenir (accidents corporels, risque incendie).

3. Techniques d'expression et éducatives :

- techniques d'expression et de communication, conduite de réunion ;

- techniques d'accueil et d'information ;

- audiovisuel, informatique ;

- soutien scolaire ;

- organisation d'activités.

4. Données démographiques et sociologiques de l'environnement social :

- données démographiques générales d'actualité ;

- caractéristiques sociologiques du milieu familial ;

- caractéristiques sociologiques du milieu urbain, du milieu rural ;

- les formes de participation à la vie collective - politique ou associative, formation à la citoyenneté (conseil des élèves,
délégués des élèves) ;

- connnaissances de base sur les caractéristiques d'une association.

5. Utilisation des logiciels :

Connaissance générale des matériels informatiques ;

Utilisation des logiciels de traitement de textes, de tableur.

II. - Programme de l'épreuve orale des trois concours

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Visu?cid=341438&indice=40&table=JORF&l... 23/06/2003
Legifrance - Le service public de l'accès au droit Page 5 sur 5

1. Organisation et fonctionnement de l'enseignement agricole :

- l'échelon national : l'administration centrale du ministère chargé de l'agriculture ; les établissements d'appui au
système éducatif ;

- l'échelon régional : les services administratifs de la direction régionale de l'agriculture et de la forêt ; les délégués
régionaux ;

- les différents établissements d'enseignement agricole et leurs missions ;

- les différents dispositifs de formation et les filières de formation de l'enseignement agricole ;

- les personnels des établissements ;

- la formation initiale et continue des personnels ;

- les relations entre les divers intervenants.

2. L'environnement du système éducatif :

Les candidats doivent avoir des notions sur :

- le rôle, les compétences et les structures des collectivités territoriales dans le domaine éducatif ;

- les autres services de l'Etat pouvant intervenir dans ce domaine ;

- les entreprises du secteur professionnel agricole.

Consulter le fac-similé
Télécharger le Copier ou envoyer
document en RTF l'adresse de ce document
de ce document

A propos du site Plan du site Boîte aux lettres Etablir un lien Mise à jour des textes © 2002 Legifrance

http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/Visu?cid=341438&indice=40&table=JORF&l... 23/06/2003