Vous êtes sur la page 1sur 7

La République algérienne démocratique et populaire

30/01/2020

EXPOSÉ
FONDATION PROFONDE ET LES RADÈ S

Groupe
 LAHOUEL KHALED
1

Plan d’exposé

1) Introduction ……………………
2) Définition ………………………
3) Le choix du type de fondations …………………….
4) Dans quels cas recourir aux fondations profondes ?...
5) Caractéristiques des fondations profondes………
6) Les techniques de réalisation des fondations profondes.
7) Les fondations profondes : quel prix ?
8) Les radies
9) Définition des radiers.
10) Conclusion

1
2

Introduction  :
Les fondations sont les parties de l’ouvrage servant à
transmettre au sol les charges et surcharges appliquées à la
construction. Elles ont pour objectif de transmettre les efforts
de la construction sur le sol afin d’assurer la stabilité de
l’ouvrage et limiter les éventuels désordres dans la structure.

Les fondations profondes  : sont celles qui permettent de


reporter les charges dues à l’ouvrage qu’elles supportent sur
des couches situées depuis la surface jusqu’à une profondeur
variant de quelques mètres à plusieurs dizaines de mètres,
lorsque le sol en surface n’a pas une résistance suffisante pour
supporter ces charges par l’intermédiaire de fondations
superficielles. Pour le calcul, les deux types de fondations
(profondes et superficielles) se différencient essentiellement
par la prise en compte d’un frottement sur les parois latérales
de la fondation. Pour les fondations profondes, le mode de
travail et l’interaction avec le sol environnant conduisent à
introduire la notion de profondeur critique qu’on peut définir
comme le niveau au-dessous duquel, en sol homogène, la
résistance sous la base n’augmente plus. Les fondations
profondes ont leur base située au-dessous de cette profondeur.
Une autre approche consiste à définir une fondation profonde
comme celle dont le rapport entre la profondeur
d’encastrement De et la base B reste supérieure à 5. La
définition la plus habituelle est de considérer une fondation
profonde celle dont le rapport entre l’encastrement D et la
base B est supérieur à 10.

2
3

Ses dimensions sont définies par :


- D : Longueur de fondation enterrée dans le sol
- B : largeur de la fondation ou diamètre Au-delà de
D/B > 6, et D > 3, nous sommes dans le domaine des
fondations profondes.

Le choix du type de fondations  : dépend de la nature de la


construction et de la nature du terrain. Lorsque la couche de
sol située à faible profondeur a des caractéristiques
mécaniques insuffisantes pour supporter la construction, on va
chercher le bon sol à une plus grande profondeur : ce sont
les fondations profondes.

3
4

Dans quels cas recourir aux fondations profondes ?


La réalisation de fondations profondes est préconisée lorsque
le terrain est par nature instable (sol argileux) ou sujet à des
désordres présentant un danger pour les personnes et le futur
ouvrage (tassements, éboulements, etc.). Le recours à des
fondations profondes est également justifié si la charge de
construction envisagée est importante (bâtiments collectifs) ou
en cas de présence de constructions voisines (ouvrages
mitoyens) ou d’ouvrages souterrains (parkings).

Caractéristiques des fondations profondes


Des fondations profondes sont réalisées lorsque le bon sol se
situe au-delà de 6 m de profondeur. En deçà, on parle
de fondations semi-profondes si la profondeur de fouille est
comprise entre 3 et 6 m et de fondations superficielles lorsque
la couche d’assise est à moins de 3 m de profondeur. Les
fondations dites profondes prennent appui sur des pieux
en béton armé, coulés sur place ou préfabriqués en usine. Ces
pieux ont un diamètre variant de 0,60 m à 2,50 m et peuvent
être verticaux ou inclinés en fonction de la direction des
charges à transmettre au sol. La liaison des têtes de pieux est
assurée par des poutres horizontales appelées longrines.

4
5

Les techniques de réalisation des fondations profondes


Les fondations profondes peuvent être réalisées à partir de
différentes techniques en fonction du type de pieux utilisé. Les
pieux forés tubés sont les plus employés : le sol est extrait au
moyen d’engins spécifiques jusqu’à la profondeur désirée. Le
bétonnage est effectué à l’aide d’un tube plongeur.
D’autres techniques de réalisation existent, tels que les pieux
forés à la boue, les pieux à la tarière ou les barrettes.
Ce type de fondations requiert un matériel et un savoir-faire
particuliers. Seules les entreprises spécialisées dans ce
domaine sont en mesure de réaliser ces ouvrages.

Les fondations profondes : quel prix ?


Ce type de fondations est onéreux en raison de la nécessité de
procéder à un forage. D’autres facteurs comme l’accessibilité
du chantier, le type de pieux mis en place peuvent augmenter
le coût final.

Définition des radiers


Le radier est une fondation superficielle de type plateforme
maçonnée qui est la base de départ d'un bâtiment.
Ce système permet la répartition des charges sur un terrain peu
stable. La réalisation d'un radier nécessite une étude béton
armé préalable, avec vérification du tassement général de la
construction.

5
6

Principe
Il est impératif de vérifier l'équilibre global entre les réactions
du sol et l'ensemble des charges apportées par la
superstructure. L'influence du radier sur le sol dépend de la
raideur verticale du sol dans sa globalité (en fonction des
différentes couches le constituant).

Conclusion
Le radier est un système de fondation complexe qui nécessite
une étude par un BET, ne pas en faire peut conduire à
l'ouverture de fissure dans le radier, mais aussi un tassement
différentiel qui peut faire basculer la maison dans sa globalité.

Vous aimerez peut-être aussi