Vous êtes sur la page 1sur 6

Université ABDELMALEK ESSAÂDI

FACULTE DES SCIENCES ET TECHNIQUES


TANGER

Pr. Mohamed EL HARZLI

Série « Transformateur »
Exercice 1

Un transformateur idéal doit être relié à un réseau 20 kV, 50 Hz et donner au secondaire une
tension de 220 V. Le fer a une section utile de 5 dm² et ne doit être traversé que par un champ maximal
Bmax = 1.1 T. Calculer :
- le nombre de spires du primaire ;
- le nombre de spires du secondaire ;
- les différentes puissances primaires et secondaires qui correspondent à un débit I2=150 A sous
un cos2=0,9 avec charge inductive ;
- l’intensité du courant primaire.

Exercice 2

I - Etude à vide
- Un essai à vide a donné les résultats suivants :
U1 = 220 V ; U2v = 24 V ; I1v = 0,20 A ; P1v (Puissance absorbée au primaire) = 15 W.
- Pour la résistance du primaire, on a mesuré R1 = 3,0.
a) Calculer le rapport de transformation m ;
b) Si N1 = 800 spires (nombre de spires du primaire), calculer N2 (nombre de spires du se-
condaire) ;
c) Calculer les pertes par effet Joule à vide, en déduire qu'elles sont négligeables ;
d) Que valent alors les pertes dans le fer PFer ?

II - Etude en court-circuit
Un essai en court-circuit a donné les résultats suivants :
U1cc = 15 V ; I2cc = 8,0 A = I2N ; P1cc = 10 W.
a) Faire un schéma du montage complet avec tous les appareils permettant de réaliser cet
essai.
b) Le transformateur étant supposé parfait pour les courants, calculer I1cc (courant appelé au
primaire).
c) Expliquer pourquoi les pertes dans le fer sont négligeables dans cet essai. En déduire la
valeur des pertes par effet Joule PJ.
d) Calculer :
 l'impédance équivalente Zs ramenée au secondaire ;
 la résistance équivalente Rs ramenée au secondaire ;
 la réactance de fuites équivalente Xs ramenée au secondaire.

III - Etude en charge nominale


Un essai réalisé pour la charge nominale a donné U1 = 220 V ; I2N = 8,0 A et cos 2 = 0,75
(charge inductive).
a) Calculer la chute de tension U2 et en déduire la valeur de la tension secondaire nominale
U2N.
b) Calculer le rendement du transformateur pour cet essai.
Exercice 3
La plaque du transformateur porte les indications suivantes : 220 V / 78 V ; 50 Hz ; 250 VA.
La section S du circuit magnétique vaut 16 cm2, le nombre de spires N2 du secondaire est de
182.
La résistance R1 du primaire a une valeur de 8,0 .
1) Calculer les intensités I1n et I2n des courants nominaux.
2) un essai à vide sous tension primaire nominale a donné :
U20 = 78,0 V ; I1v = 0,12 A ; P1v = 8,0 W.
Donner le schéma du montage permettant de réaliser cet essai à vide.
Calculer le rapport de transformation m, les pertes par effet Joule à vide pj1v, les pertes
ferromagnétiques à vide pfv, le facteur de puissance et le champ magnétique maximal dans le fer.
Pour ce dernier calcul la chute de tension du primaire est négligée.
3) Un essai en court-circuit sous tension primaire réduite a donné :
U1cc = 18,0 V ; I1cc = 1,0 A ; P1cc = 15,0 W.
Donner le schéma du montage permettant de réaliser cet essai en court-circuit.
En admettant que les pertes ferromagnétiques en court-circuit pfcc sont négligeables, calculer les
pertes par effet Joule correspondant à cet essai.
Représenter le modèle de Thévenin ramené au secondaire dans le cadre de cet essai et calculer la
f.é.m. de court-circuit EScc, l'impédance ZS, la résistance RS et la réactance XS de ce modèle.
4) Le transformateur fonctionne sous tension primaire nominale et débite au secondaire un
courant d'intensité 2,0 A dans une charge inductive de facteur de puissance égal à 0,85.
Représenter le modèle de Thévenin ramené au secondaire dans le cadre de ce fonctionnement,
déterminer la tension secondaire et calculer le rendement. Pour la détermination de U2, on pourra
utiliser l'expression approchée de la chute de tension au secondaire :
U = RS I2 cos 2 + XS I2 sin 2.

Exercice 4
Lors d’un essai à vide sous tension nominale du transformateur monophasé on a relevé :
U1 = 660 V; f = 50 Hz; I1v = 0,60 A; U2v = 382 V; P1v = 50 W.
Un courant continu d’intensité égale à 3,0 A correspond à une tension V1 = 6,3 V lorsqu’il
circule au primaire et V2 = 2,1 V lorsqu’il circule au secondaire.
1. Calculer la résistance de chaque bobinage. Déterminer la résistance totale ramenée au
secondaire RS. On rappelle que RS = m2 R1 + R2 (m : rapport de transformation).
2. Pour l’essai à vide, calculer les pertes par effet Joule. En déduire les pertes dans le fer.
Déterminer l’erreur relative commise en assimilant la puissance absorbée à vide avec les ia RF
R1
pertes dans le fer.
3. Calculer le facteur de puissance du transformateur lors de l’essai à vide. i1v
ir X
4. On note : I1r la valeur efficace de la composante réactive de l’intensité i10 et
I1a la valeur efficace de la composante active (i1v = i1a + i1r : relation instantanée).
• Calculer I1r et I1a .
• En déduire la valeur de la résistance RF et de la réactance X qui placés en parallèle
modélisent le transformateur fonctionnant à vide (on négligera la chute de tension dans
R1).
• Calculer la puissance dissipée dans RF. La comparer à P1v. Que peut-on en conclure ?
5. Le transformateur, alimenté sous la tension nominale, est chargé par des lampes à
incandescence équivalentes à une résistance R de 50.
On rappelle que U2 = RS I2 cos2 + XS I2 sin2 (avec RS et XS sont respectivement la résistance
et la réactance, ramenées au secondaire ; I2 : courant dans la charge).
• Donner le schéma équivalent de Thévenin ramené au secondaire.
• Calculer l’intensité du courant I2 en fonction de U2v, R et Rs.
• Quel est alors le rendement du transformateur ?
6. On remplace la charge précédente par un dispositif équivalent à une résistance R = 40 
placée en série avec une inductance L = 0,10 H. Le secondaire débite alors un courant d’intensité I2
= 7,2 A.
• Calculer l’impédance et le facteur de puissance de la charge.
• Déterminer la chute de tension en charge au secondaire du transformateur.
• En déduire la réactance ramenée au secondaire XS.

Exercice 5
La plaque d'un transformateur monophasé porte les indications suivantes :
230V/138V 250VA 50Hz
1. À partir des indications de la plaque, déterminer les valeurs efficaces des intensités
nominales des courants primaire et secondaire.
2. On donne ci-dessous les trois essais réalisés avec ce transformateur ainsi que le modèle du
transformateur vu du secondaire. La fréquence de la tension d'alimentation au primaire est de 50 Hz
pour les trois essais.
a. Déterminer la puissance fournie par le secondaire lors de l'essai en charge.
b. En vous servant des résultats des expériences 1 et 2, déterminer le rendement du
transformateur lors de l'essai en charge.
c. Calculer le rapport du nombre de spires N2/N1
d. Calculer les valeurs RS et XS des éléments du modèle du transformateur vu du
secondaire.
e. Calculer la valeur approchée de la chute de tension au secondaire pour la charge de
l'expérience Comparer cette valeur avec la chute de tension au secondaire effectivement
mesurée.

Expérience 1 :

Source de tension alternative


sinusoïdale de valeur A W
efficace U réglable
et de fréquence f =50 Hz
V V

Au primaire le voltmètre
indique 230V,
l'ampèremètre 105 mA et Au secondaire le voltmètre
le wattmètre 5,2 W indique 138V

Expérience 2 :

Source de tension
alternative sinusoïdale A W
de valeur efficace U
réglable et de fréquence f
=50 Hz V A

Au primaire le voltmètre
indique 8,36V
l'ampèremètre 1,1 A et le Au secondaire
wattmètre 8,2 W l’ampèremètre indique
1,81A
Expérience 3 : Essai sur charge résistive

Au primaire le
voltmètre indique
Modèle du transformateur vu du secondaire
230V

Au secondaire le
voltmètre indique 133V
et l'ampèremètre 1,81A

Exercice 6
Un transformateur triphasé, le primaire est couplé en triangle et secondaire est couplé en étoile
sans fil neutre, reçoit l’énergie d’une ligne à 1500V entre phases et la transforme pour un atelier qui
doit être alimenté en 220V/380V en charge normale et comprend alors :
- 5 moteurs absorbant 3500W chacun avec un cos=0,78 ;
- 30 lampes de 100W/220V ;
1. Calculer l’intensité du courant dans une bobine secondaire du transformateur et son
déphasage sur la tension ;
2. Une bobine du primaire comporte 1000 spires et une bobine du secondaire 150 spires :
o Quelle est la chute de tension entre phases en charge normale ?
o En supposant que le transformateur est parfait, quel est le rapport des intensités des
courants en ligne I1/I2 ? On gardera ce rapport pour la suite du problème. Le comparer avec le rapport
des tensions entre phases.
3. Un essai à vide de ce transformateur sous 1500V au primaire donne une puissance absorbée
P0=1500W. Les résistances mesurées entre phases du primaire et du secondaire sont respectivement
R1=4 et R2=0,12.
Calculer le rendement du transformateur lorsqu’il débite pour une charge donnée 38,5A avec
un cos=0,8.
4. Quelle devrait être l’intensité du courant absorbé par l’atelier pour que, sans changer le
déphasage ni la tension, le rendement soit maximal ? Calculer ce maximum.

Exercice 7
Un transformateur triphasé, dont le primaire branché en triangle, est alimenté par une tension
triphasée 50 Hz, de valeur efficace entre phases de 20 kV, a le secondaire branché en étoile avec
neutre sorti.
Ce transformateur débite dans une installation fonctionnant, en charge normale, sous une
tension efficace 220V/380V, et comprend :
- 12 moteurs triphasés identiques, ayant chacun une puissance utile de 3 kW, un rendement de
0,8 et un facteur de puissance de 0,82 ;
- 90 lampes de 60 W-220 V régulièrement réparties sur les trois phases.
1. Pour réaliser l’essai à vide du transformateur, ne disposant pas d’une alimentation de 20
kV, on l’alimente du côté secondaire sous 380 V entre phases : on relève, côté sortie entre phases, une
tension de 19 570 V et une puissance de 400 W (pour l’ensemble du transformateur). Déduire de ces
mesures :
o Le rapport de transformation m, dans le sens normal d’utilisation, pour une colonne ;
o Le nombre de spires d’un enroulement du primaire sachant qu’un enroulement du
secondaire comprend 60 spires.
o Les pertes fer globales dans le transformateur (le courant secondaire de l’essai à vide
est faible) ; Justifier pourquoi on aurait trouvé pratiquement la même puissance à vide mesurée
sous 20 kV entre phases au primaire.
2. Maintenant, le transformateur branché normalement, primaire sous 20 kV entre phases,
débite dans l’installation dont tous les appareils fonctionnent (charge normale) ; calculer l’intensité
du courant dans un enroulement du secondaire et son déphasage sur la tension.
3. Calculer la chute de tension entre phases en charge normale (l’exprimer en %).
4. Déterminer le rendement du transformateur lorsqu’il débite un courant d’intensité 90 A
dans l’installation avec un facteur de puissance de 0,85, sachant que les résistances du primaire et du
secondaire (mesurées entre phases) sont respectivement R1=44  et R2=0,016 . (On supposera le
transformateur parfait pour les courants).

Exercice 8
Un transformateur triphasé a une puissance apparente nominale Sn = 100 kVA, une tension
primaire nominale de 15 kV (entre phases) et de fréquence 50 Hz.
La section du noyau de son circuit magnétique est 380 cm².
Pour ce transformateur on a réalisé les essais suivants :
- essai à vide : sous tension primaire nominale, la tension secondaire entre phases est égale à
231 V.
- essai en court-circuit : sous tension primaire de 600 V entre phases, la puissance consommée
est égale à 1750 W et le courant secondaire est égal à 250 A.
a. Calculer le nombre de spires n1 de chaque enroulement primaire pour que l’induction
maximale dans chaque noyau soit Bmax = 1,3 T lorsque le primaire est couplé en étoile.
b. Calculer les pertes ferromagnétiques totales du transformateur pour cette induction Bmax =
1,3 T.
c. Représenter le schéma équivalent au secondaire du transformateur vu entre phase et neutre,
calculer les valeurs numériques de ses éléments.
d. Le transformateur alimente une charge inductive de facteur de puissance 0,6 telle que le
transformateur travaille à sa puissance apparente nominale. Déterminer la tension secondaire entre
phases et donner la valeur du rendement pour ce fonctionnement.

Exercice 9
Une installation industrielle alimentée par un transformateur triphasé comprend trois ateliers.
On a mesuré les puissances actives consommées par chaque atelier et les facteurs de puissances
correspondants.

Tension Puissance Facteur de Nature de


Atelier
entre phases active puissance l’installation
A1 220 V 50 kW 0,76 MAS
A2 220 V 60 kW 0,8 MAS
30 kW 0,86 MAS
A3 220 V
15 kW 0,788 Appareillage

1. Pour l’ensemble de l’installation des trois ateliers, déterminer la puissance active totale P,
la puissance réactive totale Q, le courant par fil de ligne ainsi que la puissance apparente S.
2. On mesure la puissance par la méthode des deux wattmètres. Quelles seront les puissances
« lues » pour chaque wattmètre ?
Calculer la puissance de la batterie de condensateurs à installer aux bornes du secondaire pour que
le facteur de puissance de l’installation prenne la valeur de 0,96. Comment les condensateurs
doivent-ils être disposés ? Calculer la valeur de la capacité des condensateurs.
3. Le primaire du transformateur étant en triangle, il est alimenté sous U1 = 15000 V. Le
secondaire en étoile donne entre phases U2 = 220 V. Les condensateurs étant montés, déterminer la
valeur du courant dans les fils de ligne du primaire. On admet que le courant de ligne à vide est 0,6
A et qu’il est en retard de 90° par rapport à la tension phase-neutre.

Exercice 10
Les essais d’un transformateur triphasé d’isolement Yy0 ont donné les résultats suivants :
- Essai à vide : U10 = 380 V, U20 = 400 V ;
- Essai en court-circuit : U1CC = 19 V, I2CC = 4,5 A et P1CC = 81 W ;
(Toutes les tensions indiquées sont entre phases)
1. Calculer pour une colonne :
▪ La résistance ramenée au secondaire Rs ;
▪ L’impédance ramenée au secondaire Zs ;
▪ La réactance ramenée au secondaire Xs.
2. Le transformateur, alimenté au primaire sous 380 V débite sur un récepteur triphasé,
symétrique, inductif de facteur de puissance 0.8, un courant I2 = 4,5 A. Quelle sera la tension entre
fils de ligne au secondaire ?

3. Le secondaire, est maintenant chargé par trois résistances identiques R = 180  montées
en triangle. La tension d’alimentation du primaire est toujours U1 = 380 V. Quelles sont les valeurs
efficaces du courant de ligne et de la tension entre fils de ligne au secondaire ?

Exercice 11
Déterminer l’indice horaire ainsi que le rapport de transformation du transformateur dans les
différentes configurations, sachant que le nombre de spires du primaire est n1 et celui du secondaire
est n2 = 2n’2.