Vous êtes sur la page 1sur 24

Royaume du Maroc

Ministère de l’Energie, des Mines, de l’Eau et de l’Environnement


Direction des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique

Les énergies renouvelables au Maroc :


Bilan et Perspectives

Mme Zohra ETTAIK


Directeur des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique
PLAN

CONTEXTE ÉNERGÉTIQUE NATIONAL

STRATÉGIE ENERGÉTIQUE

CADRE RÉGLEMENTAIRE ET INSTITUTIONNEL

PROGRAMMES DES ER ET DE L’EE ( BILAN ET PERSPECTIVES)

AUTORISATIONS « LOI 13-09 » (ETAT D’AVANCEMENT)

2
Contexte: croissance soutenue de la consommation énergétique

Développement économique du Maroc tiré par des


stratégies sectorielles structurées.

Besoin croissant en énergie


-Energie primaire : 5,3%
-Electricité : 7 %
-Produits pétroliers : 5%

Opportunités d’investissement dans de nouvelles


infrastructures relatives aux différentes filières
énergétiques.
Principaux défis à relever entre 2014 et 2025
 Satisfaction de la demande énergétique qui suit un rythme
de croissance soutenu (la demande sera augmentée de 70%
entre 2013 et 2025);

 Nécessité d’accélérer la cadence d’achèvement des projets


en cours et lancement des nouveaux chantiers ;

 Nécessité d’accélérer le rythme des réformes et mesures


d’accompagnement pour permettre aux opérateurs publics
et privés de garantir l’adéquation offre-demande électrique
(la demande sera doublée entre 2013 et 2025);

 Gestion maitrisée de la transition énergétique du Maroc en


prenant en considération la nécessité de préserver
l’équilibre du secteur;

 Interaction rationnelle du Maroc avec les mutations


profondes que connait le secteur énergétique à l’échelle
régionale et internationale.

4
STRATÉGIE ENERGÉTIQUE

5
Stratégie Energétique Nationale en marche et
une place de choix pour les énergies renouvelables
Cinq Orientations Stratégiques Quatre Objectifs fondamentaux

Mix diversifié et optimisé autour de choix


technologiques fiables et compétitifs Généralisation de
Sécurité
d'approvisionnement
l’accès à l’énergie à
Mobilisation des ressources nationales des prix compétitifs
et disponibilité de
l'énergie
par la montée en puissance des EnR
L’efficacité énergétique érigée en priorité
nationale

Renforcement de l’intégration régionale Préservation de Maitrise de la


l’environnement demande

Développement durable

Stratégie traduite en feuille de route comportant des programmes


à court, moyen et long termes avec des objectifs clairs et précis
«Analyse Approfondie de la Politique Energétique du Maroc» par l’Agence Internationale de
l’Energie, qui a confortée les choix stratégique du Royaume (1ère de son genre en Afrique et
dans la Région MENA)
6
Stratégie de transition énergétique adoptée par le Maroc concilie développement
économique et lutte contre le changement climatique

 De 42 % en 2020 à 52 % en 2030
La volonté du Royaume de porter la part des énergies renouvelables De 42 % de
puissance installée pour 2020 à 52 % Pour 2030

 Investissement global Quarantaine de milliards de dollars dans le secteur


énergétique entre 2016 et 2030 dont :
 Trentaine de milliards Pour les Projets de production d’électricité de sources
renouvelables

 Le Maroc aura à développer (entre 2016 et 2030) Une capacité


additionnelle de 10100 MW

 4560 MW Solaire
 4200 MW Éolienne
 1330 MW Hydraulique

 Objectif Réduction de 32 % des émissions de GES à l’horizon 2030


7
Atouts du secteur energetique marocain

Potentiel énergétique Infrastructures électriques


renouvelable considérable de transit très développées

 Un potentiel éolien estimé à


près de 25000 MW; Maroc ‐ Espagne : 1400MW en
service
 Des vitesses du vent qui varient
de 9,5 à 11 m/s à 40m de Maroc ‐ Espagne : 700MW en études
hauteur;
Maroc ‐ Algérie : 1200MW en service
 Plus de 3000 h/an
d'ensoleillement, Maroc –Portugal: à évaluer

 soit une irradiation de ~ 6,5 Maroc Mauritanie, en cours d’étude


kWh/m²/jour
Nouveau Cadre législatif et institutionnel attractif et orienté vers l’investisseur
privé

Promotion des Projets d’énergies renouvelables; La Charte des Investissements fixe un cadre juridique
Renforcement de l’efficacité énergétique ; Atlas La Charte des attractif pour les investissements étrangers au Maroc
éolien et solaire ; Démonstration pour recherche (notamment en matière d’octroi d’avantages fiscaux
Investissements
appliquée et douaniers).

Agence Nationale Loi 13-09 relative


pour le aux Energies
Développement Renouvelables
des EnR et EE (Loi
16-09 ) (2010)

Performances énergétiques des équipements et Loi n° 47-09


bâtiments ; Audit énergétique obligatoire à un seuil Ouverture de la production à la concurrence, Accès au
relative à
définit par décret ; Etude d’impact énergétique réseau électrique, Exportation d’électricité verte,
l’Efficacité Construction de ligne directe pour l’export
•Instauration des entreprises de services
énergétiques Energétique
Nouveau Cadre législatif et institutionnel attractif et orienté vers l’investisseur
privé

Etude et conception des projets ; Promotion, placement,


« Moroccan financement et réalisation de projets ; Contribution au
Création du Fonds de Développement Agency For dévelop. de l’expertise, de la recherche et l’industrie
Energétique. Solar Energy solaire
(Loi 57-09) •Pilotage et suivi de la mise en oeuvre du programme
solaire
Création du Fonds Société
de
d’Investissements
Développement
Energétique Energétiques

l’Institut de •Investisseur de référence pour la stratégie énergétique;


Création de l’Institut de Recherche en Energie Solaire et Recherche en Renforcement de la capacité de production; Financement
Energies Nouvelles.
Energie Solaire des filières des énergies renouvelables
Objectif: Consolider les besoins des différents acteurs du
et Energies •Prise de participations actives dans des sociétés menant
secteur et veiller à la réalisation et à la valorisation des
différents projets de recherche
des projets des EnR et d’EE
PROGRAMMES DES ENERGIES RENOUVELABLES ET DE
L’EFFICACITE ENRGETIQUE
( BILAN ET PERSPECTIVES)

11
Programme NOOR 2000 MW (1)

Centrale NOOR Ouarzazate I (CSP):


Puissance : 160 MW avec 3H de stockage
Technologie : cylindro-parabolique
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : mai 2013
Etat d’avancement : Phase d’essai

Centrale NOOR Ouarzazate II (CSP):


Puissance : 200 MW avec stockage
Technologie : cylindro-parabolique
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : 2015
Date de mise en service prévue :2017

Centrale NOOR Ouarzazate III (CSP):


Puissance : 150 MW avec stockage
Technologie : Tour
Développeur : consortium Acwa-Sener
Début des travaux : 2015
Date de mise en service prévue :2017
Programme NOOR 2000 MW (2)

Centrale NOOR PV I (PV):


Puissance 170 MW:
• NOOR Ouarzazate IV 70 MW;
• NOOR Laâyoune et NOOR Boujdour, d’une capacité totale de 100 MW,
Technologie: Photovoltaïque
Etat d’avancement:
• Lancement d’une manifestation d’intérêt (mars 2015)
• Pré-qualification de 37 soumissionnaires (décembre 2015).

Centrale NOOR Midelt :


• Lancement d’un appel à manifestation d’intérêt en Décembre 2015

Centrale Noor-Tafilalet (Centrale PV en bout de ligne


Arfoud, Zagora et Missour):75/100 MW

• Etat d’avancement : Pré-qualification


• Date de mise en service prévue :2016-2017
Programme éolien 2000 MW

PROJETS RÉALISÉS PROJETS EN COURS DE DÉVELOPPEMENT

Plus de 780 MW sont réalisés  506 MW sont en cours de développement (256


dont 200 MW par le privé dans MW par le privé)
le cadre de la loi 13-09
 Taza : 150 MW
 Projet ONEE  Jbel Khalladi : 120 MW
Abdelkhalek Torres :50MW  Akhefennir 2 : 100 MW
Amougdoul :60 MW  Koudia Diba :100 MW
Tanger :140 MW  Oualidia (1 et2) :36 MW
Tarfaya :300 MW

 Parcs éoliens Loi 13-09  Projets PEI de 850 MW:


Haouma :50 MW
Laâyoune :50 MW Midelt : 150 MW
Akhfennir I :100 MW Tiskrad : 300MW
Tangier II : 100MW
 Auto Production Jbel Lhdid :200MW
CIMAR (Laâyoune) : 5 MW Boujdour : 100MW
14
LAFARGE (Tétouan) : 32 MW
Les projets hydroelectriques

 L’hydraulique est à l’origine de la production électrique au Maroc;


 Renforcement du parc hydroélectrique dans le cadre de la politique
des grands barrages lancée depuis les années 1960;
PARC EN SERVICE
 Introduction des STEP pour la régulation du fonctionnement du parc
de production, notamment à base d’ER; Pi (MW)
 Regain d’intérêt de l’hydraulique avec la nouvelle stratégie Bine el Ouidane 135
Afourer 94
énergétique, notamment les microcentrales hydrauliques. Tanafnit – El Borj 40
Al wahda 240
Allal el Fassi 240
Al Massira 128
Ahmed el Hansali 92
PROJETS PROGRAMMES STEP Afourer 464
Diverses usines 337
Total 1770
Pi (MW) Prod (GWh)

Mdez-El Menzel 100 220


STEP Abdelmoumen 350 612
 Projets totalisant 550 MW de capacité installée à
Autres projets* 100 300
développer en Contrats EPC ou par le privé,
Total 550 1132
Mise en place d’une feuille de route
pour le développement du photovoltaïque
 Développement de programmes de grandes et moyennes
centrales solaires photovoltaïques.
– Programme PV ONEE : 400 MW.
– Programme PV MASEN : 400 MW.
– Programme PV producteurs privés THT-HT dans le cadre de
la Loi 13-09.
 Développement de projets de centrales solaires photovoltaïque
dont la production est destinée aux consommateurs raccordés en
moyenne tension.
 Développement de l’utilisation à grande échelle du PV dans le
résidentiel et le tertiaire raccordés en basse tension. Le potentiel
est évalué à 4,5 GW.
 Mise en place de programmes d’accompagnement en matière
d’intégration industrielle et de R&D dédié au PV.

16
Programme national de promotion du pompage solaire dans les projets d'eau en
irrigation

>Objectif du projet:
• Promotion de l'utilisation des systèmes de pompage solaire dans les
projets d'économies d'eau en irrigation
• Réduction de la facture énergétique des exploitations agricoles, ainsi
que de la consommation en eau pour les irrigations
>Cible: exploitations de taille inférieure à 5 ha
Mode d'intervention:
• Subvention d’investissement de 50% des panneaux PV dans la limite
de 75 000 DH par exploitation
• Crédit consenti par le Crédit Agricole du Maroc pour le reste du
financement
Etat d'avancement du projet:
• Signature de la convention de partenariat entre le MEMEE, MAPM,
MEF, l’ADEREE, et le GCAM
Programme de développement des CES

Ce programme vise l’installation 1700000 m² en 2020


de surface solaire et de 3000000 m² en 2030 :

•Economie annuelle de 102.6 KTEP (400 MW) en 2020


et 181 KTEP (700 MW) en 2030;

•Eviter l’émission de 682 KT de CO2 par an en 2020


et 1024 KT de CO2 en 2030;

•Postes d’emploi crées: 920 en 2020 et 1600 en 2030.


Lancement de nouveaux Chantiers de réformes EnR et EE

• Ouverture du marché électrique de sources renouvelables à la Moyenne Tension.

• Ouverture du réseau Basse Tension aux secteurs résidentiel et tertiaire.

• Projet de Code Général d’Efficacité Energétique dans les Bâtiments.

• Projet de loi permettant aux grands auto-producteurs d’électricité, nécessitant une capacité supérieure à 300 MW, de
développer des capacités propres de production.

• Mise en place d’une Autorité indépendante de Régulation de l’Energie.


AUTORISATIONS « LOI 13-09 » (ETAT D’AVANCEMENT)

20
Projets autorises dans le cadre de la loi 13-09 relative aux
Energies renouvelables
ENERGIE EOLIENNE SOCIETE PROJET CAPACITE (MW) DATE DE MISE EN
SERVICE

Haouma 50.6 2014

Akhfennir 100 2014

Energie Eolienne du
Maroc Foum El Oued 50.6 2014

Extension 100 2016


Akhfennir

UPC Renewable Jbel Khalladi 120 2016

Oualidia 1 18 2017

Innovent Maroc
Oualidia 2 18 2017
Projets autorises dans le cadre de la loi 13-09 relative aux
Energies renouvelables
SOCIETE PROJET CAPACITE (MW) DATE DE MISE
ENERGIE HYDROELECTRIQUE (Micro) : EN SERVICE

Flilou 1,53 2014

Sidi Said 1,98 2016


Energie J2 Terre
Sidi Driss 3,15 2016

Hassan II 11,7 2016

Asfalou 11,7 2016


SGTM
Ouljet Essoltane 10 2017

Boutferda 12 2016

2016
Tilougguit 1 12

2016
Platinum Power Tilougguit 2 12

Bab Ouender 12 2017

Tamajout 12 2017
Efficacité énergétique, pilier important de la stratégie énergétique marocaine

Programmes et actions en cours

Mesures d’EE dans les administrations publiques

Promotion de l’EE dans l’éclairage public

Généralisation des LBC


Système de tarification incitatif

Communication et d’éducation et sensibilisation

Développement urbain durable des villes, tant nouvelles qu’anciennes,


intégrant le facteur EE
Objectifs fixés
Economie de 12% à l’horizon 2020
Economie de 15% à l’horizon 2030

Programmes ciblant en priorité les secteurs consommateurs : l’industrie, le


transport et le bâtiment

23
MERCI POUR VOTRE ATTENTION

www.mem.gov.ma