Vous êtes sur la page 1sur 5

Correction

NOM : Note :
Examen Médian EN42
/20

Durée : 1H40. Calculatrice non autorisée. Aucun document personnel n'est


autorisé. Téléphone portable interdit

e(t)
B
EXERCICE 1 6,5
Considérons le signal e(t) suivant : 0 t
0 t0 2t0
1) En utilisant les propriétés de la Transformée de Laplace
1
(sans passer par le calcul direct de l’intégrale), déterminez
E(p) la transformée de e(t).

On décompose e(t) en une somme de 2 fonctions :


e1(t)
B B -t0p
 E1  p  e
0 t
p
0 t0

e2(t)

0 2t0 t B -2t0p
0 t0  E2  p   e
-B p

B -t0p B -2t0p
D’où E  p  e - e
p p

Considérons maintenant le montage suivant :


R C A

e(t) i(t)   t s t  A. t

C
B

2 2) Déterminez S  p en fonction de E  p , I  p et des éléments


du montage.
E  p
 S  p Cp  I  p E  p  S  p RCp  RI  p
S  p  A  p  A R =  A
1 RCp  1
Cp 
R
A E  p  ARI  p
S  p =
1  1  A  RCp
EN42 1
0,5 Que devient S  p quand A   ?
E  p I  p
lim S  p =  
A RCp Cp

Attention !
On supposera pour la suite de l’exercice que A   et que
i(t)=0 t .

On applique maintenant le signal e(t) de la question 1) au


montage précèdent.

3) Déterminez S  p la transformée de Laplace du signal de


sortie du montage attaqué par le signal e(t).
E  p B B B
1 S  p = 
RCp
=-
RCp2
e-t0p +
RCp2
e-2t0p =
RCp2
e-2t0p  e-t0p  
Déterminez alors les limites suivantes :

B
1 lim s  t  lim pS  p  lim
t 0 p   p   RCp
 e-2t0p  e-t0p   0

1 lim s t  lim pS  p  lim


t   p 0 p 0
B
RCp
 e-2t0p  e-t0p   lim
B
p 0 RCp
 1  2t0p 1  t0p
lim s  t  lim
t   p 0
B
RC p
 t0 p   
Bt0
RC

EXERCICE 2 3
Considérons le montage suivant :
ie

i i

+ R1 R2 R3
ve  vs

Déterminez les grandeurs opérationnelles (Laplace) suivantes :

1 1) Av : l’amplification opérationnelle du montage (Vs/Ve).


 V  V R 3
Vs  IR 3     e  R 3 d’où Av  s 
 R2  Ve R2

1 2) Ze : l’impédance d’entrée opérationnelle du montage.

EN42 2
Ve Ve V V  1 1  
Ze  or Ie   e   e  Ve    d’où
Ie R1 R2 R2  R1 R2 
V 1 R1R 2
Ze  e  
Ie 1 1  R 2  1    R1

R1 R2

1 3) Zs : l’impédance de sortie opérationnelle du montage.


Zs est l’impédance de thévenin du montage. C’est donc
l’impédance vue de la sortie lorsque Ve=0.

i=0 i  0 i=0 i  0

R1 R2 R3 R1 R2 R3

Si Ve=0, alors i=0


Il ne reste donc que R3

Zs=R3

EXERCICE 3 2

Considérons un filtre dont la réponse à un échelon de 10V est


la suivante :
11.0V
10V V(in)

8.0V

5V
4.0V

V(out)
0V

-2.5V
0s 1.0ms 2.0ms 3.0ms 4.0ms 5.0ms
V(IN) V(OUT)
Time
EN42 3
2 1) Que pouvez-vous dire sur ce filtre (justifiez votre
réponse) ?
C’est un filtre passe-haut d’amplification +0.5 dans la bande
passante.
Le front raide est transmis avec une amplification de +0.5.
Le continu est rejeté.
L’ordre du filtre est au moins égal à 2.

EXERCICE 4 3,5
Considérons le montage suivant :
i C
R
A

 v R 
u
B

Dipôle AB
On souhaite déterminer l’impédance d’entrée du dipôle AB.

1 1) Déterminez V(p) en fonction de U(p). (éliminer )


U 0
UCp  
V  R R  U 1  RCp d’où V  U 1  RCp
2
 Cp 2  RCp 2  RCp
R

1,5 2) Déterminez l’impédance d’entrée du dipôle AB.


U  p U  V U 1  RCp  U 1
ZAB  or I    1    
I  p R R  2  RCp  R 2  RCp

ZAB  2R  R2Cp

1 3) En déduire le schéma équivalent du dipôle AB (ne faisant


intervenir que des composants passifs)
Comme ZAB  2R  R2Cp A
Le dipôle se comporte comme 2R
une résistance de valeur 2R
en série avec une self L=R2C
d’inductance L=R2C.
B

EXERCICE 5 5 R R
C Vs
Considérons le montage suivant : Ve VA V V
On se place en régime quelconque.

0,5 1) Déterminez V en fonction de VA.


EN42 4
VA
V  (diviseur de tension)
1  RCp
Et V  Vs

1,5 2) Déterminez VA en fonction de Ve et Vs.


Ve V
  VsCp
R R V  Vs  VsRCp
VA   e (formule de Millman)
1 1 2  RCp
  Cp
R R
V  Vs 1  RCp
VA  e
2  RCp

Vs  p
3) Déterminez enfin la fonction de transfert T  p  (ne
Ve  p
2

plus faire apparaitre VA et V)


A partir des questions précédentes, on obtient
V  Vs 1  RCp
Vs 1  RCp  e
2  RCp
d’où Vs 1  RCp 2  RCp  Ve  Vs 1  RCp
V 1
Et enfin s  .
Ve 1  RCp2

1 De quel type de filtre s’agit-il ?


Il s’agit d’un filtre passe-bas du deuxième ordre de
1
pulsation de coupure 0  et d’amortissement m=1
RC

EN42 5

Vous aimerez peut-être aussi