Vous êtes sur la page 1sur 19

CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

II- Redressement non Commandé


II-1- La diode 
C’est un dipôle électrique unidirectionnel en courant (un seul sens de
conduction) et non commandé (la conduction et le blocage sont imposés par le reste du
circuit) dont les bornes sont l’anode (A) et la cathode (K).

II-1-1- Le symbole de diode :


La Figure ci-dessous représente le symbole de diode :

Figure 1 : Symbole de Diode.

II-2- Redressement simple alternance monophasé 

II-2-1- Définition

Un redresseur simple alternance monophasé est un redresseur supprimant


les alternances négatives et conservant les alternances positives d’une entrée
monophasé. La fréquence en sortie du redresseur est alors égale à la fréquence
d’entrée.

Il existe deux types de redresseur simple alternance

 les redresseurs non commandés, constitués d'une diode en série avec la charge
 les redresseurs commandés, constitués d'un thyristor en série avec la charge, qui
permettent de faire varier les grandeurs électriques en sortie du convertisseur.

Redresseur simple non commandé :

Ce type de redresseur est réalisé en mettant simplement une diode en série avec
la charge comme le montre le schéma suivant :

1
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

V(s)

Figure 2 : Montage P1 a Diode.

Les redresseurs monophasés simple alternance non commandés conservent la


partie positive du signal d'entrée et coupent la partie négative. Leur comportement
dépend cependant du type de charge.

Différents types de charges :

 Une charge purement résistive


 Une charge inductive
 Une charge inductive et une diode de roue libre
 Une charge comprenant une force électromotrice

Ce montage ci-dessous représente un montage P1 avec une charge R :

Vd
V

I1
A

V1 Vs

2
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Nous allons étudier le premier type :

Charge purement résistive :

Une diode en série avec une résistance pure peut jouer le rôle de redresseur.

V(t R
)

Figure 2-1 : Montage P1 à Diode a Charge Résistive.

On suppose que V(t) = √ 2 Vsin ( ωt )



T= est la période de V(t). 
ω

La figure ci-dessous represente la tension et le courant aux bornes de la charge :

3
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Vs

120
100
80
60
40
20
0
-20

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Vd

20
0
-20
-40
-60
-80
-100
-120

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

I1

0.8

0.6

0.4

0.2

-0.2

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Figure 2-3 : Allure des Tensions et du Courant

II-2-3-Calcul de la valeur moyenne du courant de sortie du redresseur :


Lorsque la diode conduit, on a d’après la loi d’Ohm :

V (t) √ 2 V sin(ωt )
I(t)= =
R R

La diode est passante jusqu'à ce que le courant qui la traverse s'annule. Or i(t)

T
s'annule pour t = . . À partir de cet instant, la diode est bloquée.
2

Par conséquent, le courant traversant la charge est :

T V (t) √ 2 V sin(ωt )
Pour 0 < t < i(t) = =
2 R R

4
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

T
Pour <t<T i(t) = 0
2

La valeur moyenne du courant i(t) est donc 


T
T
1 1 2
2V sin( ωt) dt
i(t) =
T ∫ i ( t ) dt=¿ ¿ T
0
∫√ R
0

Donc

2V
i(t) = √
π R

La présence de la diode impose que le courant ait un signe constant. La valeur


moyenne de cet est imposée par les paramètres de la source et de la charge résistive.

II-2-4-Calcul de la valeur moyenne de la tension de sortie du redresseur :

La loi des mailles donne V(t) = Vs (t) + V D(t)

On a alors, en supposant que VD(t) est nulle lorsque la diode conduit :

T
Pour 0 < t < Vs(t) = V(t) = √ 2 sin( ωt)
2

T
Pour <t<T Vs(t) = 0
2

La valeur moyenne de la tension Vs(t) est donc :


T
1 T 2
Vs(t) =
T ∫ Vs ( t ) dt= T1 ∫ √ 2sin ( ωt ) dt
0 0

Donc

2
Vs(t) = √ V
π

La valeur moyenne de la tension de sortie est positive. On peut également


remarquer que cette valeur moyenne dépend uniquement des paramètres de la tension
d'entrée.

5
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

II-2-5-Calcul du facteur de puissance du redresseur :

La puissance apparente de la source d'alimentation est :


T
V2

S=V I = V 1 ∫ i2 ( t ) dt = V 1 2V sin2 ( ωt ) dt =
T 0 ∫
2

T 0 R2
2

R √2

On obtient alors la valeur du facteur de puissance :

P 1
Ƒp = =
S √2

Le facteur de puissance est inférieur à 1.

La tension aux bornes de la charge a été redressée.

II-3-Montage redresseur P3 a Diode 

Définition :

Un redresseur simple alternance triphasé est un redresseur permettant de


redresser une source triphasée. Le signal redressé a alors une fréquence trois fois
supérieure au signal d’entrée. Les tensions d’entrée utilisées pour illustrer ce chapitre
constituent un système triphasé équilibré.

Il existe deux types de redresseurs simple alternance triphasés :

 les redresseurs non commandés, basé sur l’utilisation de diodes


 les redresseurs non commandés, basés sur l'utilisation de thyristors

II-3-1- Redresseur simple alternance triphasé non commandé :

En fonction du signe de la tension aux bornes de la charge voulu, on peut utiliser


un montage à cathode commune ou a anode commune.

II-3-2- Montage a cathode commune :

6
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Ce type de redresseur est réalisé en mettant une diode sur chaque phase, les diodes
étant placées en cathode commune, comme le montre le schéma suivant

N R
V

Figure 1-3-2 : Montage Redresseur P3 a Diode.

Les bornes d'entrée du redresseur sont les points 1, 2, 3 et le neutre N. Les


bornes de sortie du redresseur sont les points K et N.

Le courant i ch est la somme des courants iD1, iD2, iD3.

Les intervalles de conduction des diodes dépendent des valeurs de V₁, V₂ et V₃.
En effet, lorsque V₁ est maximal, la diode D₁ conduit, lorsque V₂ est maximal, la
diode D₂ conduit, lorsque V₃ est maximal, la diode D₃ conduit.

Chaque diode conduit donc successivement en fonction de la tension qui est


appliqué sur son anode. Le courant dans chaque diode vaut I₀ quand elle conduit.

Supposons que nous avons le système triphasé suivant :

A partir de les équations (1) et (10) et (11)

7
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé


Posons T = , la période de ces tensions.
ω

A A

Schéma et simulation d’un montage P3 a diode

La réponse à ce type de redresseur avec un système triphasé sinusoïdal équilibré


est donc :

Vch

90

80

70

60

50

40

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Ich

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

8
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

ID1

-2

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Figure 1-3-2-1 : Allure des Tensions et du Courant

II-3-2-1- Calcul de la valeur moyenne de la tension de sortie :

T
Entre 0 et , la tension V₃ est supérieure aux tensions V₁ et V₂.
12

T 5T 5T
Entre et , la tension V₁ est supérieure aux tensions V₂ et V₃. Entre
12 12 12

9T
et , la tension V₂ est supérieure aux tensions V₁ et V₃.
12

9T 13T
Entre et , la tension V₃ est supérieure aux tensions V₁ et V₂. Et ainsi
12 12
de suite…

T
La sortie est donc périodique de période . On a donc la valeur moyenne :
3

5T 5T 5T
1 12 1 12 1 12

Vs(t) = T ∫ V ₁ ( t ) dt = T ∫ V √ 2 sin(ωt)dt = T Vω√2 ∫ sin (ωt )dt


3 T
12
3 T
12
3 T
12

3V √ 2 cos ( π )−cos ( 5 π ) ¿
= ( ¿
2π 6 6

Finalement,

3 6
Vs(t) = √ V

9
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

La tension d’entrée a bien redressée.

II-3-3- Montage a anode commune :

Ce type de redresseur est réalisé en mettant une diode sur chaque phase, les

R
diodes étant placés en anode commune, comme le montre le schéma suivant :

Figure 1-3-3 : Montage Redresseur P3 a Diode.

Les bornes d'entrée du redresseur sont les points 1, 2, 3 et le neutre N. Les


bornes de sortie du redresseur sont les points K et N.
N

Le courant i ch est la somme des courantsi 1,i 2, i 3

Les intervalles de conduction des diodes dépendent des valeurs de V₁, V₂ et V₃.
En effet, lorsque V₁ est minimal, la diode D₁ conduit, lorsque V₂ est minimal, la diode
D₂ conduit, lorsque V₃ est minimal, la diode D₃ conduit.

10
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Chaque diode conduit donc successivement en fonction de la tension qui est


appliqué sur son anode. Le courant dans chaque diode vaut ich quand elle conduit.

Supposons que nous avons le système triphasé suivant :

A partir des équations (1), (10) et (11).


Posons T= , la période de ces tensions.
ω

A A

Schéma et simulation d’un montage P3 a diode

La réponse à ce type de redresseur avec un système triphasé sinusoïdal équilibré est


donc :
Vch

-30

-40

-50

-60

-70

-80

-90

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

11
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Ich

-0.2

-0.3

-0.4

-0.5

-0.6

-0.7

-0.8

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

ID1

0.2

-0.2

-0.4

-0.6

-0.8

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Figure 1-3-3-1 : Allure des Tensions et du Courant.

II-3-3-1- Calcul de la valeur moyenne de la tension de sortie :

T T 7T
Entre 0 et , la tension V₃ est inférieure aux tensions V₁ et V₂. Entre et ,
4 4 12

7T 11T
la tension V₁ est inférieure aux tensions V₂ et V₃ . Entre et , la tension V₂
12 12

11T 15T
est inférieure aux tensions V₁ et V₃. Entre et , la tension V₃ est inférieure
12 12

T
aux tensions V₁ et V₂. Et ainsi de suite. La sortie est donc périodique de période .
3
On a donc la valeur moyenne :

7π 7T 7T
1 12 1 12 1 12

Vs = T ∫ V ₃ (t)dt = T ∫ V √ 2 sin ¿ ¿ωt - 3 ) dt = T Vω√2 ∫ sin(ωt− 43π ¿ ¿)dt=¿ ¿ ¿
3 T
4
3 T
4
3 T
4
3V √ 2
(cos ¿ )-cos ¿ ))

Finalement,

3 √3
Vs(t)= - V
√2 π

12
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

II-4-Montage redresseur parallèle double :

Une redresseur double alternance monophasée est un redresseur redressant les


alternances négatives est conservant les alternances positives du courant à l’entrée. La
fréquence en sortie du redresseur est alors le double de la fréquence d’entrée.

Toutefois l'allure de la tension de sortie dépend de la charge. Elle n'est pas


systématiquement la valeur absolue de la tension d'entrée, particulièrement quand le
pont redresseur alimente une charge capacitive ou une charge comportant une force
électromotrice. En revanche, le courant de sortie correspond toujours à la valeur
absolue du courant d'entrée.

Il existe deux types de redresseur double alternance :

 les redresseurs double alternance non commandés ou ponts de diodes, composés


de diodes.
 les redresseuses doubles alternances commandées, composés de thyristors.
R

II-4-1- Pont de Graëtz non commandé :

Ce type de redresseur est réalisé en utilisant un montage en pont de Graëtz avec


des diodes comme le montre le schéma suivant 
V

i ch

13
V
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

Figure 1-4-1: Montage Redresseur PD2 a Diode.

Les diodes D₁ et D₂ conduisent quand V(t), la tension d'entrée, est positif. Les
diodes D₃ et D₄ conduisent quand V(t) est négatif.

Supposons que la tension d'entrée est de la forme :

V (t )=V √2 sin( ωt)


et ω=
T

V2 V1

Schéma et simulation d’un montage PD2 a diode

Vs

50

40

30

20

10

0 0.01 0.02 0.03 0.04 0.05 0.06


Time (s)

Figure 1-4-2 : Allure de Tension a borne de la Résistance.

14
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

II-4-2-Calcul de la valeur moyenne de la tension de sortie :

T
Entre 0 et , D₁ et D₂ conduisent, on a alors Vs(t )=V (t ).
2

T
Entre et T, D₃ et D₄ conduisent, on a alors Vs(t )=−V (t ).
2

T
La tension de sortie est donc périodique de période . La valeur moyenne de la
2
tension de sortie est :

T T
2 2
1 1
Vs(t )= ∫ V ( t ) dt = ∫ V √ 2sin (ωt)dt .
T 0 T 0
2 2

Finalement,

2√ 2
Vs(t )= V
π

II-4-3-Calcul du facteur de puissance de la source

La puissance moyenne consommée par la source est :

2 √2
P=Vs (t) . I ₀= V.I₀
π

La puissance apparente de la source d'alimentation est :

S=Veff (t ). Ieff (t)=V . I ₀

Donc,

2 √2
P V .I ₀
ƒP= = π
S
V.I₀

Finalement,

15
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

2√ 2
Ƒ p= ≈0.9
π

II-5-Montage redresseur parallèle double triphasé :

Un redresseur double alternance triphasé est un redresseur permettant de redresser


une source triphasé. Le signal redressé a alors une fréquence six fois supérieure au
signal d’entrée.

Il existe deux types de redresseurs simple alternance triphasés :

 les redresseurs non commandés, basés sur l’utilisation de diodes


 les redresseurs commandés, basés sur l’utilisation de thyristors

II-5-1-Redresseur double alternance triphasé non commandé :

D1 ¿ D2
¿

Figure 1-5-1 : Montage Redresseur PD3 a Diodes.

Supposons que nous avons le système triphasé suivant :

V 1=V √ 2sin ⁡(ωt )

16
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé


V 2=V √ 2sin ⁡(ωt− )
3


V 3=V √ 2sin ⁡(ωt− )
3


PosonsT = la période de ces tensions.
ω

V1

V2 R Vch

V3

Schéma et simulation d’un montage PD3 a diodes

Vch

400

380

360

340

320

10 20 30 40 50 60
Time (ms)

Figure 1-5-2 : Allure de Tension a borne de la Résistance.

17
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

T
Entre 0 et   la tension V 3 est maximale et la tension V 2 est minimale. Par
12
conséquent, les diodes  D5 et  D6 conduisent donc et la tension V S  de sortie vaut la
tension U 32entre les phases 3 et 2.

T T
Entre    et , la tension V 1 est maximale et la tension V 2 est minimale. Par
12 4
conséquent, les diodes  D1 et  D6 conduisent donc et la tension V S  de sortie vaut la
tension U 12entre les phases 1 et 2.

T 5T
Entre    et , la tension V 1 est maximale et la tension V 3 est minimale. Par
4 12
conséquent, les diodes  D1 et  D2 conduisent donc et la tension V S  de sortie vaut la
tension U 13entre les phases 1 et 3.

II-5-2-Calcul de la valeur moyenne de la tension de sortie :

La tension de sortie est constituée de portions de sinusoïdes de valeur efficace

T
V √ 3 . La tension de sortie est périodique de période . Calculons, par exemple, la
6
valeur moyenne lorsque les diodes  D1 et  D2 conduisent.

La valeur moyenne de la tension de sortie est alors :


T T T
12 12 12
1
V S ( t )=
T
∫ U 13 ( t ) dt= T1 ∫ V √ 3 √ 2 cos ( ωt ) dt =¿ 3 √ 3π √ 2 V ∫ cos ( ωt ) dt = 3 √ 3π √ 2 V ∙ 2 sin ⁡( π6 )¿
−T −T −T
6 12 6 12 12

Finalement,

3√3√2
V S= V
π

18
CHAPITRE 1 Redressement non Commandé

19