Vous êtes sur la page 1sur 2

TRAJECTOIRE DE VIE

Je m’appel ABOUBAKARY NOUHOU né le 30 mai 1995 à Maroua, dans la région de l’Extrême-Nord


département du Diamaré village Meskine plus précisément à Boudougou. Mes études primaires ont
été commencé en 2001 quand j’avais 6 ans a l’EP de Katoual et en 2007 j’ai obtenu mon premier
diplôme qui est le CEP et en même année j’obtient l’entrée en 6eme. En 2008 j’ai commencé mes
études secondaires et je fais une année blanche en classe de 3eme dans les années 2010-2011 à
cause de moyen financière et je reprends l’an suivant que je eu mon BEPC. Après cet brevet je
continu mes études jusqu'en classe de première ou je compose deux fois le probatoire sans
l’obtenir et je laisse l’école en 2016 à cause des difficultés rencontrées(moyen financier, l’échec…)
Mais je suis dans une association ADBP(Association Djagalai Boudougou Pitoa) qui ne pas encore
l’égalisé et j’étais commissaire au compte . Je sors dans une famille polygamie ayant 13 enfants et
j’occupe 2eme rang dans ma famille.

Sur mon plan économique après avoir laisse l’école j’avais voyagé pour Douala et je travaillais au
marche d’ognon je gagnais une somme de 45000F par moi et j’ai fait presque un an à Douala. Apres
je suis devenus dans mon ville d’où je vu mon père évolue dans l’agriculture (Mai, ognon, tomate) et
un peu d’élevage des bœufs et des petits ruminants. Je vu que ce travaille m’intéresse et je me suis
approcher de mon père et on travailler ensemble il me paye souvent à la fin de récolte, petit-à-petit
je profit aussi à faire mes 50 carreaux et à chaque fois je ne fait qu’augmenter mon culture. Pendant
3ans je fait aussi mes propres cultures (ognon ¼ , tomate 1/8, mai ¼ ) durant cet année j’ai gagner
une somme de 320000F ce la ou que je compris que la terre ne trahit pas. Avec cet argent que j’ai
acheté une vache à 100000F, 20 sacs de ciments pour avoir construire deux chambres. J’ai compris
que l’agriculture payait mais je ne pas des moyens pour faire cette activité. A ce temps mon père
avait voyagé il ne cultive plus et j’ai fait une année de chômage. D’où je m’intéresse à AFOP je suis
partir me renseigner au niveau du centre et je trouve le CD2 AFOP sera ma vie et va améliorer ma vie
dans le domaine agropastoral. Directement j’ai constitué mes dossiers et je compose je réussi.
Maintenant je fait à Goyang pour une durée de 2ans, grâce à CD2 AFOP je compte améliorer ma vie,
celle de ma famille et aussi le développement de mon village.

I- CONTEXTE ET JUSTIFICATION
Le Cameroun est un pays de l’Afrique centrale, plus connu en Europe dans le domaine
agropastoral. La population de l’Extrême-Nord est basée sur le domaine de l’agriculture et
de l’élevage pour mieux vivre. C’est pour quoi le gouvernement ont signé un contrat avec
les Français qui est le PCP AFOP dans le but de former des jeunes pour améliorer leurs
techniques agricoles et élevage afin de pouvoir améliorer ainsi leurs conditions de vie et au
développement de leurs Villages. Voila pour quoi je suis dans le CFJA de Goyang pour la
formation d’une durée de 2ans.
Après ma formation je dois aider la population de mon village à faire dégager la famine et
chômage en produisant les céréales et en engressant les bœufs grace a ma connaissance
acquise lors de ma formation. Ayant acquis des techniques professionnelles je com^pte
installer mon projet à Boudougou Meskine pour mieux resoudre les difficultées et mètre en
valeur les activités agro-pastorales.
a) Objectif global
Dans cette partie il est question pour moi de mètre en place mon exploitation de 1
hectare de mais 2/4 d’oignons et l’engressement des 4 betes de bœufs par bande. Et
j’aurai augmenter mes activités agro-pastorales au fur et à mésure pour ameliotrer
mes conditions de vie et celle de ma famille et lutter contre le chômage.
b) Objectif specifique
Après avoir engresser mes 4bettes de bœufs je les amene au marché de Maroua pour
les vendre. Chaque tête sera vendu à 300000F. Dans le domaine de l’agriculture mes
produits de recoltes de mais j’aurai 20sacs de 100Kg que je dois stocker et vendre au
moi d’Aout, Septembre à raison de 20000F par sac. Le cas d’ognon dans 2/4 j’aurai 80
sacs qui sera stocker jusqu’au moi de juillet et d’Aout et que le sac sera vendu parfois à
30000F et j’aurai à ce temps 60 sacs car il y aura des pourritures.
II- PRESENTATION DE L’ENVIRONNEMENT
1- Milieu physique : localisation du territoire
Boudougou Meskine est un village situé dans l’arrondissement de Maroua Ier
Departement du Diamaré et region de l’Extrme-Nord. Cet village est limité au Nord par
Mayo Sanaga au Sud par l’axe butumé de Mokolo à l’Ouest par Katoual et à l’Est par les
montagnes.
2- Les reliefs
Les reliefs que nous pouvons rencontrés dans mon village sont la plaine, le bas fond. Par
ailleurs nous avons les types des sol est d’argilo-lumineux, argilo-sableux.
3- Le climat
Le climat qui y règne est le soudano-sahelien. La temperature varie entre 25 et 45

Vous aimerez peut-être aussi