Vous êtes sur la page 1sur 20

Calcule des plancher :

Définition :
-Le plancher est un élément horizontal qui limite sur la verticale l'espace d'un
bâtiment, Les planchers élastiques sont constitués par une dalle générale
d'épaisseur constante liée à des poutres secondaires et des poutres principales,
elles même liées aux éléments support (Poteaux, refends).

-Un plancher d’habitation est destiné à délimiter les étages et à supporter les
revêtements des sols, dont les deux fonctions principales :
 Une fonction de résistance mécanique, elle doit supporter sous poids propre et
les Surcharges.
 Une fonction d’isolat ion acoustique et thermique qui peut être assuré
complémentairement Par un faux plafond à l’un revêtement de sol approprié.

-Les planches de notre ouvrage sont à corps creux du type (16+4) cm. Elles sont
constituées de corps creux et de la dalle de compression reposant sur des
poutrelles qui sont disposées dans
Le sens de la petite portée, ces derniers possèdent des armatures en attentes qui
sont liées à celles De la dalle de compression.

1- Evaluation des charges :

a) Plancher étage courante et RDC :

Tableau : Charges permanente du plancher étage et RDC

Elément Epaisseur (cm) Poids Poids surfacique


volumique G(kn/m²)
(kn/m³)
Carrelage 2 22 0.44
Mortier de pose 3 20 0.6
Corps creux 16+4 / 2.8
+table de
compression
Cloison de 10 / 1
distribution
Enduit en plâtre 2 10 0.2
Totale / / 5.04

Q=1.75kn/m²

b) Plancher terrasse (inaccessible):


Tableau : Charges permanente du plancher terrasse

Elément Epaisseur (cm) Poids Poids surfacique


volumique G(kn/m²)
(kn/m³)
Protection 5 17 0.85
gravillon
Etanchéité 3 6 0.18
multicouche
Forme de ponte 12 22 2.64
Isolation 4 4 0.16
thermique
Corps creux+ 16+4 / 2.8
table de
compression
Enduit en plâtre 2 10 0.2
Totale / / 6.83

Q=1kn/m²

Tableau :Charges permanente et charge d’exploitation du plancher terrasse et étage


et RDC

G(kn/m²) Q(kn/m²) ELU(1.35G+1.5Q)×0.65(k ELS(G+Q)×0.65(k


n/ml) n/ml)
Terrasse 6.83 1 6.96 5.08
Etage 5.04 1.75 6.13 4.414
courante

Méthode de calcul :

On va utiliser la méthode forfaitaire :

1-Domaine d’application :

L’utilisation de cette méthode conduit à un calcul rapide et direct puisqu’elle


évite au projeteur d’effectuer des calculs laborieux suite à l’étude des cas de
surcharges défavorables.
Elle est donc très pratique. Cependant, son application suppose la vérification
des conditions suivantes :

1. La charge d’exploitation uniformément répartie est au plus égale à 2 fois la


charge permanente ou 5 KN/m²
Q≤min(2G ; 5kn/m²)
2. Les moments d’inertie des sections transversales sont les mêmes dans la
différente travée en continuité.
3. Les portées successives sont dans un rapport compris entre 0.8 et 1.25
0.8≤ Li/Li+1≤1.25
4. La fissuration est considérée comme non préjudiciable vis-à-vis de la tenue du
béton armé et de ses revêtements.

2-Application de la méthode :
Soit : α le rapport des charges d’exploitation à la somme des charges
permanentes et des charges d’exploitation (charges non majorées) :
α=Q/Q+G
Mₒ : La valeur maximale du moment fléchissant dans la travée de comparaison
(moment isostatique).
Me et Mw : respectivement les valeurs absolues des moments sur appuis gauche
et droite de la travée considérée.
Mt : Le moment maximal dans la travée considérée.
Les valeurs de Mt ; Me ; Mw ; doivent vérifier les condit ions suivantes :

Mw + Me
a−Mt + ≥max(1.05Mₒ ; (1+0.3α))Mₒ
2
(1.2+0.3 α )
b−Mt ≥ Mₒ Pour une travée de rive
2
(1+ 0.3 α )
c−Mt ≥ Mₒ Pour une travée intermédiaire
2
d- La valeur absolue de chaque moment sur appui intermédiaire doit être au
moins égale à :
 0.6Mₒ Pour une poutre à deux travées.
 0.5Mₒ Pour les appuis voisins des appuis de rive d’une poutre
 0.4Mₒ Pour le cas des appuis intermédiaires d’une poutre à plus de 3 travées.

Plancher étage courante :


On à (4) types de schémas statistique des poutres qu’on va étudier

1ere type :
2eme type

3eme type

4eme type

Vérification des conditions de la méthode forfaitaire :


1- Q≤min(2G ; 5kn/m²) Q=1.75kn/m²(étage courante)
Q≤min(2×5.04=10.08 ; 5kn/m²) G=5.04kn/m²
Q1.75kn/m²≤5kn/m² ……………CV
2- Les moments d’inertie des sections transversales sont les mêmes dans la
différente travée en continuité. …… CV
3- 0.8≤ 3/3.7=0.81≤1.25 ……cv
0.8≤ 3.7/3.1=1.19≤1.25 …….cv
0.8≤3.1/3.5=0.88≤1.25……cv

4- La fissuration est considérée comme non préjudiciable vis-à-vis de la


tenue du béton armé et de ses revêtements. ……CV

Donc. Ces quatre conditions sont vérifiées, donc on peut-on Utilisé la méthode
forfaitaire.
1ere type :
1-Calcule les moments sur l’appui :
M0= qu×L²
8
Moment(kn.m)/appui 0.2M0 0.5M0 0.4M0 0.4M0 0.5M0 0.2M0
s
Gauche 0.88 2.21 2.76 4.20 3.68 1.88
Droite 3.45 4.20 2.95 4.69
2-Calcule les moments en travée :

Travée A-B B-C C-D D-E E-F


Moment(kn.m 3.85 5.32 8.62 5.68 8.19
)

Calcule effort tranchant :

V0=qL/2 q=6.13kn/ml

V0 V01 V02 V03 V04 V05


7.356 9.195 11.341 11.341 10.728
-1.1V01 -V02 -1.1V03 -V04 -1.1V05
-8.0916 -9.195 -12.4751 -11.341 -11.8
1.1V02 1.1V04
10.115 12.4751
2eme type
1-Calcule les moments sur appuis :

Moment(kn.m)/appu 0.2M0 0.5M0 0.4M0 0.5M0 0.2M0


i
Gauche 0.88 2.21 2.76 5.24 1.47
Droite 3.45 4.20 3.68

2-Calcule les moments en travée :

Travée A-B B-C C-D D-E


Moment 3.85 5.32 8.10 6.42
(kn.m)

Calcule effort tranchant :


V0=qL/2 q=6.13kn/ml

V0 V01 V02 V03 V04


7.356 9.195 11.341 11.341
-1.1V01 1.1V02 -1.1V03 1.1V04
-8.092 10.114 -12.475 12.475
-V02 -V04
-9.195 -11.341

3eme type
1-Calcule les moments sur appuis :

Moment(kn.m)/appu 0.2M0 0.6M0 0.2M0


i
Gauche 1.38 4.14 2.10
Droite 6.29

2-Calcule les moments en travée :


Travée B-C C-D
Moment(kn.m) 5.67 8.62
Calcule effort tranchant :

V0=qL/2 q=6.13kn/ml
V0 V01 V02
9.195 11.341
-1.15V01 1.15V02
-10.574 13.042
-V02
11.341

Plancher terrasse inaccessible


1er type :

2eme type :
 Calcules des moment
 1er type

1-moment sur appui :


qu ×l ²
M0 = 8

Moment 0,2M0 0,5M0 0,4M0 0,4MO 0,5MO 0 ,2MO


sur appui
Gauche 1 2,51 3,13 4,76 4 ,18 2,13
Droite 3 ,92 4,79 3,34 5 , 33

2- Moment sur travée :


Travée A-B B-C C-D D-E E-F
Moment 4,56 6,35 10,26 6,78 9 ,71

Calcule effort tranchant :


V0=qL/2 q=6.96kn/ml

V0 V01 V02 V03 V04 V05


8.352 10.44 12.876 12.876 12.18
-1.1V01 1.1V2 1V03 1.1V04 -1.1V05
-9.187 11.84 -14.164 14.164 -13.398
-V02 -V04
-10.44 -12.876

- 2eme type
1-moment sur appui :

0,2M0 0,6MO 0,2MO


Gauche 1,57 4,69 2,38
Droite 7,15

2- Moment sur travée :


Travée B-C C-D
Moment 6,74 10,25
Calcule effort tranchant :

V0=qL/2 q=6.96kn/ml

V0 V01 V02
10.44 12.876
-1.15V01 1.15V02
-11.484 14.1636
-V02
-12.876

Ferraillage de plancher :
ELU :
Figure : Section en tée du plancher.

1-Le moment équilibré par la table :


Mt max=10.26kn.m / Ma max=6.29kn.m
En travée :
Mtab = b ×h0 ×Ϭbc (d-h0 /2) = 650 x 40 x 17 x (180-40/2)=70.70kn.m
Mtab =70.70kn.m>Mt max=10.26kn.m
Mtab > Mtmax : Donc la table n’est pas entièrement comprimée ce qui veut
dire que l’axe neutre se trouve dans la table de compression.
Donc : La section en T se calcule exactement comme une poutre
rectangulaire de largeur b=65 cm est de hauteur h=20cm.
Mt
μ¿ /Ϭbc=0.85×fc28/θ×σb / d=0.9ht
b . d ². бb

pivot A → εs= 10‰ / Ϭs=fe/σs

Mu
As = s    d

α = 1.25x(1-(1-2 μ)1/2)

avec β = 1-4α

As min ≥ 0.23×b×d×ft28/fe / ft28 = 0.06×fc28+0.6

Sur appui:
Mt
μ¿ /Ϭbc=0.85×fc28/θ×σb / d=0.9ht
b 0. d ². б b

pivot A → εs= 10‰ / Ϭs=fe/σs


Mu
As = s    d

α = 1.25x(1-(1-2 μ)1/2)

avec β = 1-4α

As min ≥ 0.23×b0×d×ft28/fe / ft28 = 0.06×fc28+0.6

Tableau : Ferraillage de plancher étage courant.

Section Mu
As clc
As
As adp
(KN,m b (cm) d (cm) μ Α β (cm2)
min
(cm2)
) (cm2)
Appui 6.29 10 18 0.114 0.152 0.94 1.07 0.24 1ϕ12=1.13

Travée 10.26 65 18 0,029 0,036 0,986 1,66 1,61 2ϕ10=1.57

Calcul des armatures transversales :


h b0
Øt ≤ min ( Ølmin ; 35 ; 10 )

Øt : Diamètre minimale des barres longitudinales


200 100
Øt ≤ min ( 10 ; 35 ; 10 )

Øt ≤ 5,51 mm
On prend :
Øt = 6 mm
On adopte :
As = 1Ø6 = 0.28 cm2
Calcul de l’espacement

Selon BAEL 91 (Art. A .5 .1. 2.2) :


St ≤ Min (0,9 d ; 40cm)
St ≤ Min (16,2 ; 40cm)
St ≤ 16,2 cm
On prend: St = 15 cm.

Verification a l’ELS:

La fissuration est peu nuisible, donc il faut vérifier la relation suivante :


Ms
Ϭb< Ϭ͞b avec : Ϭb= .y et Ϭ͞b = 0.6 fc28 = 18Mpa
I

On calcule la valeur de moment à ELS en multipliait les valeur ELU par 1/k

k=ELU/ELS =6.13/4.41=1.39

1/k=1/1.39=0.72

Mt max(ELS)= 10.26×0.72=7.49kn.m

Ma max(ELS)= 6.29×0.72=4.53kn.m

En travée:
b
y² - η Ast (d-y)=0 avec η =15
2

b
I= 3 y3- η Ast (d-y)2 = 0

Sur appui :
b0
y² - η Ast (d-y)=0 avec η =15
2

b0
I= 3 y3- η Ast (d-y)2 = 0

Positio Mser B(cm) Y(cm) I(cm4) Ϭb(mpa) Ϭb(mpa) OBS


n
Appui 4.53 10 8.29 6186.27 6.07 18 CV
Travée 7.49 65 3.92 8323.04 3.53 18 CV

Vérification de l’effort tranchant :


Vu
τ= ≤ τ =min(0.15×fc28 ; 4Mpa)
b ×d
Бb
Vumax=14.164kn

14.164 × 10³
τ= =0.786
100 ×180

τ =min(0.15×30/1.5=3MPA ;4MPA)
=3MPA

0.786MPA≤3MPA ………CV
Vérification de la flèche :(Selon le BAEL91)/
La vérification de la flèche est nécessaire si l’une de ces conditions n’est pas
remplie :
h 1 20 1
1) l 0 ≥ 22.5 ; 370 ≥ 22.5 ;

0.054 > 0.044 ………………… CV

As 3.9 2,36 3.9


2) ≤ ; ≤ ;
b0.d fe 10. 18 400

0.013 < 0.00975………………CNV

6,2
h Mt 20
3) ≥ ; ≥ 5,08 ×3,7 2 ;
l0 15 M 0 370 15 x
8

0.054 > 0.047 ……………......CV

Ferraillage des nervures en appuie


Ferraillage des nervures en travée

4eme type (dalle pleine) :


Evaluation des charges :
Elément Epaisseur (cm) Poids Poids
volumique(kn/m³) surfasiqueG(kn/m²)
>Carrelage 2 22 0.44
Mortier de 3 20 0.6
pose
Dalle plein 12 25 3
Cloison de 10 / 1
distribution
Enduit en 2 10 0.2
plâtre
Totale / / 5.24
Q=1.75kn/m²

G(kn/m² Q(kn/m² ELU(1.35G+1.5Q) ELS(G+Q)


) ) (kn/ml) (kn/ml)
Dalle 5.24 1.75 9.699 6.99
plain
e

1-Calcule les moments en appui :


M0=qu×L²
8
(9.699 ×(3.5)²)
MF=ME=0.2M0=0.2
8
MF=ME=2.97kn.m
2-Calcule les moments en travée :
( 1.2+ 0.3 α )
Mt ≥ M0
2
→ Mt≥0.711M0 → Mt≥10.559kn.m

ME+ MF
Mt≥1.222M0- 2
→ Mt≥15.179kn.m

M(E-F)=15.179kn.m

Calcule effort tranchant :

V0=qL/2 q=9.699kn/ml
V0 V01 V02
16.973 -16.973

Ferraillage de la dalle plain :


e=h=12cm
En travée :
Mt
μ¿ /Ϭbc=0.85×fc28/θ×σb / d=0.9h
b . d ². бb
pivot A → εs= 10‰ / Ϭs=fe/σs

Mu
As = s    d

α = 1.25x(1-(1-2 μ)1/2)

avec β = 1-4α

As min ≥ 0.23×b×d×ft28/fe / ft28 = 0.06×fc28+0.6

En appui :
Mt
μ¿ /Ϭbc=0.85×fc28/θ×σb / d=0.9h
b . d ². бb

pivot A → εs= 10‰ / Ϭs=fe/σs

Mu
As = s    d

α = 1.25x(1-(1-2 μ)1/2)

avec β = 1-4α

As min ≥ 0.23×b×d×ft28/fe / ft28 = 0.06×fc28+0.6

Sectio Mu As
b d As clc As adp
n (KN,m
(cm) (cm) μ α β (cm2)
min
(cm2)
) (cm2)
Appui 2.97 100 10.8 0.0149 0.0187 0.993 0.79 1.49 2ϕ12=2.26

Travée 15.179 100 10.8 0.076 0.0989 0.960 4.21 1.49 4ϕ12=4.52

Calcul de l’espacement

Selon BAEL 91 (Art. A .5 .1. 2.2) :


St ≤ Min (3h ; 30cm)
St ≤ Min (36cm ; 40cm)
St ≤ 36cm
On prend: St = 25cm.

Verification a l’ELS:

La fissuration est peu nuisible, donc il faut vérifier la relation suivante :


Ms
Ϭb< Ϭ͞b avec : Ϭb= .y et Ϭ͞b = 0.6 fc28 = 18Mpa
I

On calcule la valeur de moment à ELS en multipliait les valeur ELU par 1/k

k=ELU/ELS =9.699/6.99=1.38

1/k=1/1.38=0.73

Mt max(ELS)= 15.179×0.73=11.081kn.m

Ma max(ELS)= 2.97×0.7=2.168kn.m

En travée:
b
y² - η Ast (d-y)=0 avec η =15
2

b
I= 3 y3- η Ast (d-y)2 = 0

En appui :
b
y² - η Ast (d-y)=0 avec η =15
2

b
I= 3 y3- η Ast (d-y)2 = 0

Positio  b y I 
Mser Ϭ b   б͞b
n (cm)  (cm) (cm4)  Obs
(KN.m)  (MPa) (MPa)
Appui 2.168 100 2.39 2852.746 1.156 18 CV
Travée 11.081 100 3.208 5008.367 7.098 18 CV

Vérification de l’effort tranchant :


Vu
τ= ≤ τ =min(0.15×fc28 ; 4Mpa)
b ×d
Бb
Vumax=16.973kn

16.973 ×10³
τ= =0.942
100 ×180

τ =min(0.15×30/1.5=3MPA ;4MPA)
=3MPA
0.942MPA≤3MPA ………CV