Vous êtes sur la page 1sur 6

Chapitre 1 présentation du projet

1. Introduction :
Du première temps jusqu’ à l’actuel à présent à travers les civilisation, se
réfugier est le premier souci de l’être humain, et restera l’ une des occupations
préliminaires et privilégiées
Et en disant tant qu’il y aura des hommes, il y aura des constructions,
actuellement, la construction de bâtiment connait un essor et u
développement considérable dans tous les pays on s’adaptant à une à une
évaluation des techniques . placée sous le signe d’une évaluation
des techniques , la formation du professionnel ne doit pas s’arrêter à
l’acquisition ou a la limitation du passé , mais sur une réflexion et une analyse
technique conforme à une technique conforme à une technologie de pointe sur
et éprouvée .
Les calculs justifications sont conduits suivant la théorie des états limites un
état limite est l’état d’une structure pour remplir est strictement satisfaite et
cesse de l’être en cas d’augmentation de la sollicitation.
On distingue les états limites ultimes ( de résistance , de stabilité et de forme)
et les états limites de service ( de compression de béton , d’ouverture de
fissures et de déformation) .
1. Présentation du projet :
Le projet consiste à l’étude d’un bâtiment R+4 (RDC commerce et 4etage usage
d’habitation et terrasse inaccessible)

La structure étudiée est implanté à Constantine qui classe selon les


règlement parasismique algérienne comme une région de moyenne
sismicité II a, la hauteur totale de construction dépasse 14 m a partir de
RPA le système de contreventement mixte par portique et voile.
Le structure est composée d’appartements F 3 la forme d’escalier droit
avec palier (escalier simple).
 Caractéristique géométrique :
Hauteur de RDC 3.4m
Hauteur de chaque étage 3.06m
Hauteur totale 15.64m
Martiaux utilise béton armé.

[Texte] Page 1
Chapitre 1 présentation du projet

2. Eléments de lˊ ouvrage :
1. Planchers :
a) Planchers en corps creux :
ils sont réalisés en corps creux et une dalle de compression, le
plancher terrasse comportera un d’étanchéité et une forme de
ponte pour faciliter l’écoulement des eaux pluviales .
b) Dalle pleine en béton armé :
Des dalles pleines en béton armé sont prévues au niveau des
balcons.
2. Maçonnerie :
a) Murs extérieurs
Ils sont réalisés en doubles cloisons de briques creuses de 10cm
d’épaisseur avec une lame d’air de 5cm (10+5+15).
3. L’escalier :
Le bâtiment est munit de une cage d’escalier, composée d’ un
palier et de paillasses , réalises en béton armé coulé sur place .
4. Les revêtement :
Mortier de ciment : pour les murs de façade et les salles d’eau.
Plâtre pour les cloisons et les plafonds.
Carrelage scellé pour les planchers et les escaliers.

3. Béton ordinaire :
1. Compostions du béton ordinaire :
On appelle béton le matériau constitué par le mélange, dans les
proportions convenables, deciment, granulats et eau. Le béton armé est
le matériau obtenu on enrobant dans le béton desaciers disposés de
manière à équilibrer les efforts de traction ou à renforcer le béton pour
résister aux efforts de compression s’il ne peut pas à lui seul remplir ce
rôle.
Ses principales caractéristiques sont :
 une bonne résistance en compression simple.
 une mauvaise résistance en traction.
 un poids volumique compris entre 22 et 24 KN/m3environ pour le
béton, et 25 KN/m3pour le béton armé.

[Texte] Page 2
Chapitre 1 présentation du projet

 un coefficient de dilatation thermique identique à celui de l'acier de


10−5 /°C.
2. Les matériaux composant le béton ordinaire :
On appelle béton un matériau constitué par un mélange de :
Ciment :
le choix du dosage et classe du ciment doivent être choisis en fonction de la
nature et l’importance de l’ouvrage à construire.
Granulats :
Le béton est constitué de deux types de granulats
 Sable de dimension inferieure à 5 mm
 Gravier de dimension inferieure à 5 mm
Eau de gâchage :
L’eau utilisés doit être propre, et ne doit pas contenir des matières organiques
qui influent sur le durcissement du béton
3. La résistance caractéristique de béton :
1. Résistance caractéristiqueà la compression (BAEL 91)

j
f cj = ∗f Pour f c28 ≤ 40 MPa
4.76+0.83 j c 28
j
f cj = ∗f pour f c28 > 40 MPa
1.4+0.95 j c 28

2. Résistance caractéristique à la traction :


f tj=0.6+0.06* f cj

3. Contraint limites à la compression :

0.85∗f c28
f cb=
θ∗γ b
γ b= coefficient de sécurité
 γ b = 1.5 en situation courante
 γ b = 1.15 en situation accidentelle
θ = coefficientqui est en fonction de la durée d’application des actions.
 θ =1 si la durée d’application est supérieure à 24 h
 θ=0.9 si la durée d’application est entre 1 h et 24h
 θ=0.85si la durée d’application est inférieure à 1h

[Texte] Page 3
Chapitre 1 présentation du projet

4. Module d’élasticité :
On définit le module d’élasticité comme étant le rapport de contrainte
normale et la déformation engendrée selon la durée de l’application de
la contrainte, on distingue deux types de modules :
 Module d’élasticité instantané (Art Aˍ2.1.22 BAEL91)
Lorsque la contrainte appliquée est inférieur à 24 heures, il résulte
un module égale à :

Eij =11000 √3 f cj MPa

Avec : f c28 =25 MPa

→ Eij =32164.195 MPa


 Module d’élasticité différée (Art Aˍ2.1.22 BAEL91)
Lorsque la contrainte normale appliquée est de longue durée, et à fin
de tenir en compte l’effet de fluage de béton , on prend un module
égale :
Eij =3700 √3 f cj

Avec : f c28 =25 MPa

→ Eij =10819 MPa

 Module d’élasticité transversale

G= E /2 (1+v) MPa

v : coefficient de poisson


 Coefficient de poisson (Art Aˍ2.1.22 BAEL91)
C’est le rapport dès la déformation transversales et longitudinales, il
sera pris égale à :
 v=0.2 l’état limite de service
 v= 0 l’état limite ultime
5. Diagramme contraintes déformation :
Dans le calcul du béton armé relatif aux états limites, les
diagrammes réels sont remplacés par les diagrammes
conventionnels suivants :
[Texte] Page 4
Chapitre 1 présentation du projet

6. Digramme contrainte déformation de calcul :

Dans le calcul relatif aux êtas limites on utilisera le diagramme


simplifié

7. Limite d’élasticité :

fe
σ s=
γs

[Texte] Page 5
Chapitre 1 présentation du projet

γ s: Coefficient de sécurité

γ s= 1.15 en situation durable

γ s =1.00 en situation accidentelle

[Texte] Page 6