Vous êtes sur la page 1sur 10

Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

1 – Généralités

1 – 1 Pourquoi armer le béton ?


Dans certaines parties des éléments d’une construction, le béton est trop _________pour résister
seul, c’est pourquoi il faut le renforcer dans ces zones fragilisées. On parle à ce moment
de________________.
Les zones fragiles sont les zones _____________ cette notion de traction du béton sera bien entendu
approfondie en classe de 1ère.
Exemples :

1 – 2 Les aciers utilisés dans le B.A


On peut distinguer en raison de leurs __________________ et leurs___________________ :
• les _________________________ dont la surface ne présente aucune aspérité
• les _____________________________________ dont la surface présente des aspérités afin
d’améliorer l’adhérence entre l’acier et le béton.

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

2 – Principes généraux des constructions en béton armé

Cette possibilité de combinaison et d'existence durable entre l'acier et le béton est due:

3 – Le façonnage des aciers

Le façonnage consiste à donner à l’acier une forme selon un plan de ferraillage bien précis :
- d’allure polygonale (façonnage par pliage),
- d’allure circulaire (façonnage par cintrage).

3– 1 Le façonnage par pliage

Il consiste à la mise en forme :

Il s’effectue à l’aide de cintreuses traditionnelles, actionnées manuellement par un levier, ou


électriques, pour les façonnages en série et les façonnages de gros diamètre.

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

3 – 2 Quelques règles de façonnage

• Vocabulaire

• Aspect réglementaire
Afin d’utiliser conformément les matériaux, acier et béton, il faut connaître les modalités imposées par
le règlement en vigueur (B.A.E.L). En ce qui concerne les règles de façonnage, on traitera les articles
suivants :
L’article A.6.1,252 (relatif au rayon de courbure) :
« On ne doit jamais avoir recours à des courbures d’un rayon inférieur au triple du diamètre de
la barre ployée sauf pour les cadres, étriers et épingles des poteaux et des poutres . »
donc pour les ronds lisses : r ≥ 3Φ (en général)
r ≥ 2Φ (cadres, étriers, épingles)

les aciers H.A : on retiendra : r ≥ 5,5Φ

L’article A.6.1,255 (relatif au façonnage des extrémités de barres des cadres, étriers et
épingles) :

Φ
Φ

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

• Application 1 :

Le ferraillage d’une poutre nécessite le façonnage des cadres dont vous demande de calculer la
longueur développée des aciers à l’aide des articles précédents sachant que la section de la poutre
est définie par le schéma ci dessous :

enrobage des aciers = 30mm

Nous sommes obligés de décomposer le cadre de la façon suivante :

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

En ce qui concerne notre travail à l’atelier, nous travaillerons avec des aciers H.A, le rayon de cintrage
minimal sera donc_____.
Prenons l’exemple précédent, le mandrin aura un rayon minimal de___________________________.
soit un diamètre minimal de _______________________________
Malheureusement nous ne disposons que d’un mandrin dont le diamètre est 30mm.
Recalculez la longueur de façonnage du cadre dans le cas ou il serait réalisé à l’atelier et en déduire
la différence de longueur entre les 2 calculs.

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

Dans le cas général ou l’entreprise est bien équipée, elle profite du tableau suivant dans lequel elle
retrouve les longueurs les plus usuelles.

• Application 2 :
Calculez les longueurs façonnées des 4 éléments suivants (les cotes sont en cm) à l’aide du tableau
ci dessus :

45
∅8

25

30 ∅6

20 ∅10

45 HA8

25

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

3 – 3 Les différentes utilisations des armatures


Définition :

VUE ECLATEE D’UNE CONSTRUCTION

LEGENDE ET TERMINOLOGIE

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

SCHEMAS D’ARMATURES

3 – 4 Réalisation d’une nomenclature

L’acier étant un matériau relativement cher, les bureaux d’étude se doivent de calculer exactement les
quantités contenues dans un élément en béton armé. Cette opération se fait par l’intermédiaire d’une
nomenclature (tableau).
Longueur Nbre par Nbre Longueur Masse Masse
Repère Nuance Diamètre de coupe élément d’élément totale linéique (kg)
(mm) (m) (kg/m)

Masse totale =

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

• Applications 1 : Nomenclature d’une poutre

Longueur Longueur Masse


Nbre par Nbre Masse
Repère Nuance Diamètre de coupe totale linéique
élément d’élément (kg)
(mm) (m) (kg/m)

Masse totale =

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10
Réalisation d’ouvrages (étude des aciers) Cours 8

Applications 2 : Nomenclature d’un poteau

Longueur Longueur Masse


Nbre par Nbre Masse
Repère Nuance Diamètre de coupe totale linéique
élément d’élément (kg)
(mm) (m) (kg/m)

Masse totale =

ère
1 STI GC Mise en oeuvre page /10