Vous êtes sur la page 1sur 3

IMI2 Rattrapage SI & PGI : durée 45 mn Documents non autorisés

Nom : ELAZRI Prénom : IKRAM

Groupe : G1 ⃝ G2 ⃝ G3 ⃝ G4 ⃝
1. Donner la réponse la plus pertinente.
a. Un ERP adopte une vision fonctionnelle de l’entreprise
b. Un ERP est un progiciel de gestion intégrée de l’entreprise
c. Un ERP est un progiciel spécialisé en gestion de production
d. Un ERP est un progiciel spécialisé en gestion commerciale et comptabilité
2. Qu’est ce qu’un progiciel ?
a. Un produit logiciel commercialisable n fois
b. Un logiciel
c. Un programme spécifique à une entreprise donnée
d. Un ERP
3. Sage 100 pack+ ne permet pas de gérer les processus de maintenance. Cela est dû à :
a. Une limitation dans la profondeur fonctionnelle
b. Une limitation dans la couverture fonctionnelle
c. Une limitation par rapport au facteur interopérabilité
d. La notoriété de l’éditeur
4. Sous Sage (tous les ERP), toutes les transactions induisant un impact financier génère automatiquement une
écriture comptable selon le principe de :
a. L’interopérabilité
b. La coopération entre les directions
c. L’alignement
d. La modularité
5. Quelle est la réponse correcte :
a. Un ERP est un ensemble d’applications séparées, spécifiques à un secteur de l’entreprise
b. Les ERP sont développé grâce à l’augmentation de la puissance et de la connectivité des systèmes
c. Un ERP nécessite des interfaces pour transférer périodiquement les informations d’une de ses applications à une
autre
d. a et c
6. Dans la fiche article de Sage, la sélection de l’option « Aucune » ou « fabrication » dans le champ
« Nomenclature » est :
a. Une simple exploitation de l’ERP
b. Un paramétrage
c. Un développement spécifique
d. Une réingénierie de processus
7. La nomenclature d’un article correspond :
a. A la composition de l’article
b. Au poste de charge permettant de fabriquer l’article
c. A la gamme opératoire permettant la fabrication de l’article
d. b et c
8. Avec Sage la fonction « créer un article », relève de la responsabilité du :
a. Module « Gestion des Achats »
b. Module « Gestion des articles et stocks »
c. Module « Gestion des fabrications »
d. Module « Gestion des ventes »
9. Comment appel-t-on le regroupement des ressources qui contribue à la réalisation des mêmes activités ?
a. Une gamme
b. Une machine
c. Un centre de charge

R. BENMOUSSA
IMI2 Rattrapage SI & PGI : durée 45 mn Documents non autorisés

d. Un poste de charge
10. Les données d’un fournisseur saisi dans la fiche fournisseur sont les mêmes données qui se répercutent dans la
fiche Article. Ceci respecte quel principe ERP ?
a. L’intégration
b. La traçabilité
c. La synchronisation du travail
d. Toutes
11. Le découpage d’un dépôt de stockage en plusieurs emplacements (allées, travées, niveaux, positions) avec sage
est :
a. Un Paramétrage de base
b. Un Paramétrage fonctionnel
c. Un Paramétrage système
d. Une Exploitation directe
12. L’interdiction en lecture de la préparation de commande pour le profil administrateur est :
a. Un Paramétrage de base
b. Un Paramétrage fonctionnel
c. Un Paramétrage système
d. Une Exploitation directe
13. avec Sage, l’initialisation des stocks se fait obligatoirement à travers un document « mouvement de stock ». Ceci
respecte quel principe ERP ?
a. L’intégration des données
b. La traçabilité
c. La coopération entre les directions
d. L’alignement
14. Quel est la réponse correcte par rapport au cahier des charges (CC) d’intégration d’un ERP.
a. Un CC est un document écrit par la maitrise d’ouvrage pour la maitrise d’œuvre
b. Un CC permet de spécifier les besoins du système d’information que doit remplir l’ERP intégré.
c. Un CC doit contenir les données nécessaires au SI et leurs relations.
d. Toutes
15. Avec Sage, pour autoriser au profil « achat » par exemple la lecture seule du bon de commande, il faut :
a. Sélectionner : bon de commande et Cocher la case : Interdit en suppression
b. Sélectionner : bon de commande et Cocher la case : Interdit en écriture
c. Sélectionner : bon de commande et Cocher la case : Interdit en lecture
d. Ne rien cocher
16. Pour modéliser les workflows utilisés par un ERP, le diagramme le plus pertinent est :
a. Le modèle conceptuel des données (MCD)
b. Le diagramme d’activité
c. Le diagramme d’état
d. Le modèle organisationnel des traitements (MOT)
17. Une machine XGraveuse a un coût horaire de 60 dh/heure. Une machine XPoli a un coût horaire de 30 dh/heure.
Les deux machines sont regroupées avec sage dans un centre de charge ATELIER. Quelle la réponse correcte ?
a. La capacité de ATELIER est 1 et le coût horaire de ATELIER est 60 dh/heure
b. La capacité de ATELIER est 1 et le coût horaire de ATELIER est 45 dh/heure
c. La capacité de ATELIER est 2 et le coût horaire de ATELIER est 30 dh/heure
d. La capacité de ATELIER est 2 et le coût horaire de ATELIER est 45 dh/heure
18. La fabrication d’une timbale gavée (OGRAV2) se fait à partir d’une timbale nue (OGRAV1) qui coûte 300 dh.
OGRAV1 subit une opération sur XGraveuse de 20 mn et une opération sur XPoli de 10 mn. Quelle la réponse
correcte ?
a. Le coût de revient de OGRAV2 est 330
b. Le coût de revient de OGRAV2 est 325
c. Le coût de revient de OGRAV2 est 355
d. Le coût de revient de OGRAV2 est 335
19. Avec sage, le workflow Achat contient les états suivants :

R. BENMOUSSA
IMI2 Rattrapage SI & PGI : durée 45 mn Documents non autorisés

a. préparation de commande – bon de commande – facture – bon de livraison –facture comptabilisée


b. préparation de fabrication – ordre de fabrication – bon de fabrication
c. préparation de commande – bon de commande – bon de livraison – facture – facture comptabilisée
d. devis – bon de commande – préparation de livraison – bon de livraison – facture – facture comptabilisée
20. Quelle est la réponse correcte ?
a. Le développement spécifique d’un ERP consiste à l’activation ou la désactivation de la fonctionnalité standard de
l’ERP pour obtenir le flux désiré.
b. Le paramétrage consiste à modifier ou compléter le fonctionnement standard de l’ERP
c. Le Business Process Reengineering (BPR) est une démarche qui consiste à redéfinir les processus d'une
organisation afin de la restructurer
d. Le non-alignement d’un ERP par rapport aux besoins de l’entreprise ne peut être corrigé que par le BPR

R. BENMOUSSA

Vous aimerez peut-être aussi