Vous êtes sur la page 1sur 6

DÉTERMINER LA LOI ENTRÉE-SORTIE

CIN06
CINÉMATIQUE D’UN RÉDUCTEUR OU D ’UN
TD
MULTIPLICATEUR DE VITESSE
Sciences de l’ingénieur Sujet
À TRAIN ÉPICYCLOÏDAL
Contenu
1. Différentes configurations d’un train épicycloïdal ............................................................................................... 1
2. Calage de rouleaux d’impression sur une ligne d’imprimerie .............................................................................. 2
3. Réducteur à deux vitesses .................................................................................................................................... 3
4. Boitier de commande de raboteuse ..................................................................................................................... 4
5. Différentiel et véhicule en virage.......................................................................................................................... 5
Éléments de correction .............................................................................................................................................. 6

1. Différentes configurations d’un train épicycloïdal


Un train épicycloïdal est représenté ci-dessous à l’aide de son schéma cinématique.

1. Sur le schéma cinématique, repasser chaque solide d’une couleur différente.


2. Compléter les tableaux suivants représentant les différentes configurations possibles de ce train épicycloïdal.
Porte Planétaire Planétaire
Satellite Relation de Willis Raison de base du train
satellite A B
Étape 1

Solides en entrée Solide en Relation de Willis simplifiée avec e et s, s /0


Rapport de transmission :
motorisé(s) fixe/bâti 0 sortie et en tenant compte du solide qui est fixe e /0

e=1 3 s=4

Étape 2 e=1 4 s=3


(différentes
configurations e=3 1 s=4
possibles du
transmetteur) e1=3
s=1
e2=4

e=3=4 s=1

e=1=3 s=4

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 1 sur 6


CIN06 TD Sujet - Déterminer la loi entrée-sortie cinématique d’un réducteur ou d’un multiplicateur de vitesse à train épicycloïdal

2. Calage de rouleaux d’impression sur une ligne d’imprimerie

Dans une ligne d’imprimerie, pour obtenir une impression


graphique en plusieurs couleurs, il faut faire passer une feuille à
imprimer entre différents rouleaux d’impression (des couleurs
primaires par exemple). Pour la qualité de l’impression, il est
nécessaire de positionner angulairement plusieurs rouleaux
d’impression les uns par rapport aux autres.

Les rouleaux (groupes d’impression A et B) sont entraînés à l’aide


d’une courroie crantée R2 par un moteur principal (non
représenté). Chaque rouleau A et B imprime une croix de
positionnement. Un capteur optique (non représenté) permet
de détecter les écarts de position entre les différentes croix. Ces
mesures viennent alors alimenter le moteur de calage qui fait
varier légèrement la position du rouleau B par rapport au
rouleau A, par l’intermédiaire d’une courroie R1. Ceci de manière
à faire coïncider les 2 croix de positionnement.

On se place dans la phase de calage. C’est-à-dire que le moteur principal est arrêté (l’axe 18 ci-dessous est donc fixe).
La courroie crantée R1 impose le mouvement d’entrée à la poulie 5, du système poulie Redex, dont le modèle et des photos
sont donnés ci-dessous.

Caractéristiques des roues dentées


N° 24 10 6 31
m 1,75 1,75
Z 49 31 34 46

1. Sur le schéma cinématique, repasser chaque solide d’une couleur différente.


2. À partir de la relation sur les entraxes (condition géométrique), déterminer les modules des roues 6 et 31.
s /18
3. Déterminer l’expression du rapport de réduction en fonction des nombres de dents Zi des roues dentées.
e /18
Faire l’application numérique.
4. Retrouver le résultat de la question précédente en inversant l’ordre des planétaires dans la relation de Willis, par
rapport au choix fait précédemment.

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 2 sur 6


CIN06 TD Sujet - Déterminer la loi entrée-sortie cinématique d’un réducteur ou d’un multiplicateur de vitesse à train épicycloïdal

3. Réducteur à deux vitesses

Les appareils de manutention et de levage (voir photo ci-contre)


nécessitent souvent une grande vitesse lors d’une phase d'approche ou
de dégagement, et d'une petite vitesse lors d’une phase de travail.

Le modèle du réducteur de vitesse d’un de ces systèmes est donné ci-


dessous.

Fonctionnement « Petite vitesse » (PV) :


Seul le moteur 1 tourne à 1500 tr/min. La couronne 25 est entraînée en
rotation par l’intermédiaire de la roue 13 et de la vis sans fin 34 liée à
l'arbre moteur 1.
Le pignon 19 est maintenu fixe par le frein du moteur 2.

Fonctionnement « Grande vitesse » (GV) :


Les deux moteurs 1 et 2 tournent en même temps à 1500 tr/min.

Rep Nb Désignation Caractéristiques


8 1 Couronne fixe Z8 = 79 dents ; m8 = 1,8 mm
13 1 Roue Z13 = 41 dents
17 1 Pignon Z17 = 17 dents
19 1 Pignon Z19 = 19 dents ; m19 = 1,25 mm
25 1 Couronne Z25 = 83 dents
34 1 Vis sans fin Z34 = 1 filet ; pas à droite
36 3 Pignon Z36 = 31 dents
37 3 Pignon Z37 = 32 dents

On donne la chaîne d’énergie-puissance partielle :

1. Sur le schéma cinématique, repasser chaque solide d’une couleur différente.


2. Donner le signe de 13/0 (suivant y0 ) lorsque 34/0  0 (suivant + z0 ).

3. Déterminer l’expression de s /0 la vitesse angulaire de l’axe de sortie en fonction de e1/0 , e2/0 et des Zi . Faire
l’application numérique en fonctionnement « Petite Vitesse », puis en fonctionnement « Grande Vitesse ».

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 3 sur 6


CIN06 TD Sujet - Déterminer la loi entrée-sortie cinématique d’un réducteur ou d’un multiplicateur de vitesse à train épicycloïdal

4. Boitier de commande de raboteuse

Le boitier de commande étudié permet de transmettre, par l’intermédiaire d’un


réducteur de vitesse, le mouvement de rotation de deux moteurs 1 et 2 à un axe de
sortie. Cet axe de sortie est lié à l’outil de rabotage.
Les différentes configurations (moteurs en fonctionnement ou non) permettent
d’obtenir plusieurs rapports de réduction possibles, et ainsi plusieurs vitesses possibles
pour l’outil de rabotage.

Entrée 2 8

9B 9C

13

10 11
Entrée 1
Sortie

1. Sur le schéma cinématique, repasser chaque solide d’une couleur différente.


2. Compléter la chaîne d’énergie-puissance partielle en définissant les noms des constituants et les grandeurs effort et
flux.

3. Déterminer, en fonction des nombres de dents des roues dentées, la relation entre e1/0 , e2/0 et s /0 .

4. Déterminer, après avoir formulé l’hypothèse qui convient, la relation entre les Zi , liée aux conditions
géométriques de montage des roues dentées.

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 4 sur 6


CIN06 TD Sujet - Déterminer la loi entrée-sortie cinématique d’un réducteur ou d’un multiplicateur de vitesse à train épicycloïdal

5. Différentiel et véhicule en virage

En virage, la roue extérieure d’un véhicule parcourt une


distance plus grande que celle de la roue intérieure. Si les roues
ne sont pas motrices (entrainées par le moteur), aucun
problème. Sinon, il est nécessaire d'interposer un mécanisme
différentiel permettant aux roues de tourner à des vitesses
différentes.
Le différentiel présent sur toutes les voitures, permet donc aux
roues motrices de tourner à des vitesses différentes pour
faciliter la prise de courbe et limiter l’usure des pneus.

Sur un véhicule à 2 roues motrices (4x2), un seul différentiel


est installé entre les roues droite et gauche.
Sur un véhicule à 4 roues motrices (4x4), trois différentiels
sont installés : 1 entre les roues droite et gauche AV, 1 entre
les roues droite et gauche AR, et 1 entre les trains AV et AR.

Le pont (engrenage conique 1-2 ci-contre), qui est associé au


différentiel permet une réduction supplémentaire par rapport à
celle effectuée par la boîte de vitesse.
Un différentiel est un train d’engrenages épicycloïdal dit
sphérique.

Voir vidéos expliquant le


fonctionnement sur site internet

1. Sur le schéma cinématique, repasser chaque solide d’une couleur différente.


2. Que dire des nombres de dents Z41 et Z42 ?

3. Après avoir identifié les constituants du train épicycloïdal, déterminer 2/0 en fonction de 41/0 et 42/0 ( 
devra être signé).
4. On suppose le véhicule en ligne droite, les pneus de même diamètre et roulement sans glissement pneu/route.
Donner alors la relation entre 41/0 et 42/0 , puis entre 41/0 et 2/0 . Que vaut 3/2 , dans ces conditions ?

5. On suppose la voiture « levée » dans un garage. Le moteur ne tourne pas. Donner la relation entre 41/0 et 42/0

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 5 sur 6


CIN06 TD Sujet - Déterminer la loi entrée-sortie cinématique d’un réducteur ou d’un multiplicateur de vitesse à train épicycloïdal

ÉLÉMENTS DE CORRECTION
2. Calage de rouleaux d’impression sur une ligne d’imprimerie
1.

2. m2 = m1 = 1,75 mm

s /18 Z Z s /18
3. = 1 − 24 6 = −0,168
e /18 Z10 Z31 e /18

s /18 Z Z s /18
4. = 1 − 24 6 = −0,168
e /18 Z10 Z31 e /18

3. Réducteur à deux vitesses


1.

2. 13/0  0

Z19 Z17  Z25 Z34 


3. s /0 =  e2/0 + e1/0 
( Z25 + Z19 )( Z8 + Z17 )  Z19 Z13 

AN : Fonctionnement en petite vitesse :  s /0 = 5,27 tr/min

AN : Fonctionnement en grande vitesse :  s /0 = 54,8 tr/min

4. Boitier de commande de raboteuse


1.
2.

Z Z Z Z  −Z
3. e1/0 − 11 9B s /0 +  11 9B − 1  8 e2/0 = 0
Z9C Z10  Z9C Z10  Z13

4. Dans le cas où toutes les roues dentées ont le même module m  Z10 + Z9B = Z11 + Z9C

5. Différentiel et véhicule en virage


1.

2. Z41 = Z42

41/0 + 42/0
3. 2/0 =
2

4. 42/0 = 41/0  2/0 = 41/0  3/2 = 0

5. 41/0 = −42/0

Sciences industrielles de l’ingénieur 12/11/2019 Page 6 sur 6