Vous êtes sur la page 1sur 2

Centre d'intérêt: Modélisation des actions mécaniques CI 17

Actions mécaniques dans les liaisons

On peut déterminer les composantes d'une action mécanique transmissible par une liaison à partir des
mouvements que cette liaison autorise.

Hypothèse: Les liaisons sont parfaites


- géométrie parfaite
- frottements négligés

Principe: Si un mouvement est autorisé par la liaison, il ne peut pas transmettre d'effort dans celle-ci.
(sauf pour la liaison hélicoïdale*)

Exemples:

• Liaison pivot d'axe (Ax):


M

Tr Rot Y Res Mt
x 0 1 x 1 0
A y 0 0 A y 1 1
z 0 0 Z z 1 1

X
Rx

{ }
N
X 1 2 0
{T 1 2 }= Y  1 2 M 1  2
A Z 1 2  N 1  2  ds R

• Liaison linéaire rectiligne d'axe(Ax) et de normale (Ay):

Ry
Y
Tr Rot Res Mt
x 1 1 x 0 0
y 0 1 y 1 0
Tz Tx
A z 1 0 A z 0 1

Rx N

{ }
0 0
{T 1  2 }= Y 1 2 0
A 0 N  1 2 ds R

www.xr6805.fr
Centre d'intérêt: Modélisation des actions mécaniques CI 17

• Liaison hélicoïdale d'axe(Ax)*:

M
Y
Tr Rot Res Mt
x 1* 1* x 1* 1*
A y 0 0 A y 1 1
Tx z 0 0 Z X z 1 1

Rx N L

{ }
X 1 2 k⋅X 1 2 
p
{T 1  2 }= Y  1 2 M  1  2 et k =±
2
Particularité de la liaison hélicoïdale: A Z 1 2  N 1  2  ds R

Les mouvements de rotation et de translation sont liés.


Il en est de même pour la résultante et le moment avec la relation: L(1→2) = k . X(1→2)
où k est le pas cinématique, et p, le pas

www.xr6805.fr