Vous êtes sur la page 1sur 8

Série TD 01

Exercice 1 :
Soit la fonction f(x)=x sin(x)+1
1. Montrer que f ne s’annule pas sur [-π,π]
2. Montrer que la l’equation f(x)=0 admet une infinité de solution sur R
3. Montrer qu’il existe au moins un point s ∈ [0,π] tel que f(s)=2s
4. Montrer que l’unicité de point s ∈ [0,π]
5. Utiliser la méthode de Newton pour calculer s avec une precision 10-4
6. Utiliser la methode de point fixe pour calculer s avec une precision 10-4
Exercice 2 :
Soit la fonction f(x)=x 2x-1
1. Montrer que f possede une racine sur [0 ,1]
2. Montrer que cette racine est unique sur [0 ,1]
3. Utiliser la méthode de dichotomie pour calculer la racine avec precision 10-2
4. On pose x0=0.5 utiliser la methode de Newton pour trouver une racine de f avec une
precision de l’ordre de 10-3
5. Quelle est d’apres cet exemple la vitesse de convergence de la methode de newton.
Exercice 3 :
Soit la fonction f(x)=x cos(x)+2 x+1 sur [-1,1]
1. Montrer que f admet une racine unique sur [-1 ,1]
2. Montrer que la f possede une infinité de solution sur −∞, 0
3. Montrer que l(on peut utiliser la methode de point fixe pour calculer la racine de f dans [-
1,1] en posant :
−1
=
cos +2
4. Utiliser la point ficxe avec cette expression de g pour trouver la racine de f [-1,1] avec
précison de l’ordre de 10-3
5. Combien alors de foi la fonction g construite à partir de f a été calculée pour atteindre
cette solution
6. Determiner la vitesse de convergence de la methode de point fixe.
Exercice 4 :
Calculez une intégrale approximativement définie à l'aide de la
formule trapézoïdale. Arrondissez les résultats à la troisième
décimale.
a) Ayant divisé le segment d'intégration en 3 parties.
b) Ayant divisé le segment d'intégration en 5 parties.
Exercice 5
Calculez une intégrale approximativement déterminée à l'aide de la formule trapézoïdale avec une
précision de deux décimales (jusqu'à 0,01).

Exercice 6
Calculez une intégrale approximativement déterminée à l'aide de la formule de Simpson avec une

précision de 0,001. Début de la partition avec deux segments: = .


√1 + 2 −
Solution Série TD 01
Exercice 1 :
Soit la fonction f(x)=x sin(x)-1
7. Montrer que f ne s’annule pas sur [-π,π]
8. Montrer que la l’equation f(x)=0 admet une infinité de solution sur R
9. Montrer qu’il existe au moins un point s ∈ [0,π/2] tel que f(s)=0
10. Montrer que l’unicité de point s ∈ [0,π/2]
11. Utiliser la méthode de Newton pour calculer s avec une precision 10-4
Solution :
1. f est continue sur [-π,π] et on a f(-π)
= -1 et f(π) = -1 donc f(-π). f(π)> 0
et d'après le théorème des valeurs
ntermédiaires, f ne possède aucun
solution [-π ,π]

2. F admet une infinité de solution :


F admet une infinité de racines et parmi
toutes ces racines, il existe des racines
positives.
• Méthode graphique :
Dans ce cas les racines F (x) = 0 représentent les points d’intersections du graphe de F (x) avec
l’axe ' donc, il suffit de tracer le graphe de ox F (x)et de déterminer les points d’intersections. Ceci
fait nous aurons les intervalles d’où la séparation des racines.
a) Méthode algébrique :
Séparons les racines de l’équation dans l’intervalle [-pi ; pi]

x y Signe
de f
-pi -1.0000 -
-3pi/4 0.6661 + α1 unique dans [−pi ,-3pi/4] car F(x) est monotone et F (a).F(b)<0
-pi/2 0.5708 + α2 unique dans [−pi/2,-pi/4] car F(x)est monotone et F(a).F (b)<0
-pi/4 -0.4446 - α3 unique dans [pi/4,pi/2] car F(x) est monotone et F(a).F(b)<0
0 -1.0000 - α4 unique dans [3pi/4,pi] car F(x) est monotone et F(a).F(b)<0
pi/4 -0.4446 - d’où la séparation des racines
pi/2 0.5708 +
3pi/4 0.6661 +
pi -1.0000 -

3. il existe au moins un point


f est continu sur R et donc sur [0, pi/2]
f(0).f(pi/2)<0→Ǝ s ε [0, pi/2] ; f(s)=0
4. L’unicité de la solution :
F‘(x) = 0 → sin(x) + x cos(x) >0 Ǝ x ε [0 pi/2]
→ f est monotome cela donne que la solution est unique
5. Utiliser la méthode de Newton pour calculer s avec une precision 10-4
Etude de la convergence :
La fonction est définié sue l’intervalle [0 ; pi/2] telle que
a) F(a). f(b) <0
b) F’(x)=0 → sin(x) + x cos(x) =0 →x=-tg(x) donc F’(x)≠0
c) F’’(x)=-sin(x)+(1+x) cos(x) ≠0
La fonction est verifie les trois conditions, alors la methode de Newton est convergente vers
une solution
La formule récursive est ;
= − ′

k x F(x) | − |
0 x0=pi/4= 0.7854 -0.4446 -
1 1.1376 -0.4446 0.3522
2 1.1141 0.0325 -0.0235
3 1.1142 -7.9358e-05 5.7141e-05

Exercice 2 :
Soit la fonction f(x)=x 2x-1
6. Montrer que f possede une racine sur [0 ,1]
7. Montrer que cette racine est unique sur [0 ,1]
8. Utiliser la méthode de dichotomie pour calculer la racine avec precision 10-2
9. On pose x0=0.5 utiliser la methode de Newton pour trouver une racine de f avec une
precision de l’ordre de 10-3
10. Quelle est d’apres cet exemple la vitesse de convergence de la methode de newton.
Solution :
1. f est continu sur R et donc sur ]0, 1] 10
g(x)
f(0).f(1)<0→Ǝ s ε ]0, 1] ; f(s)=0 9 h(x)

Dans le cas où ‘ F (x) ’ est compliquée, il faut 8

transformer l’équation F (x) = 0 par une 7

équation équivalente g(x) = h (x ) avec ‘ g(x) ’ 6

5
et ‘h (x )’ deux fonctions plus simples. Les
4
points d’intersections des graphes de ‘ g(x) ’
3
et de ‘h (x )’ sont alors recherchés. Pour notre
2
exemple on aurait pu transformer F (x) = 0 en
1
deux fonctions plus simples. En effet f(x)=x 0 0.1 0.2 0.3 0.4 0.5
x
0.6 0.7 0.8 0.9 1

2x-1 → 2^x=1/x ; alors g(x)=2^x et h(x)=1/x,


d’où le graphe et les solutions qui correspondent aux intersections des deux courbes
2. L’unicité de la solution :
F‘(x) = 0 → 2^x (x log(2)+1) >0 Ǝ x ε [0 1]
→ f est monotome cela donne que la solution est unique
3. Utiliser la méthode de dichotomie pour calculer la racine avec precision 10-2
Etape 0 :a=0 et b=1 a0=(a+b)/2=f(0.5)= -0.2929
Test : f(a0) f(a)= 0.2929
f(b) f(a0)= -0.2929→On resserre l’intervalle du coté droite (coté de b )
Etape 1 :a=0.5 et b=1 a0=(a+b)/2=0.75 f(0.75)= 0.2613
Test : f(a0) f(a)= -0.0765 →On resserre l’intervalle du coté gauche (coté de a )
f(b) f(a0)= 0.2613
err=|0.75-0.5|=0.25
Etape 2 :a=0.6250 et b=0.75 a0=(a+b)/2= 0.6250 f(0.75)= -0.0361
Test : f(a0) f(a)= 0.0106
f(b) f(a0)= -0.0094→On resserre l’intervalle du coté droite (coté de b )
err=|0.75-0.6250|=0.1250
Etape 3 :a=0.6250 et b=0.75 a0=(a+b)/2= 0.6875 f(0.6875)= 0.1072
Test : f(a0) f(a)= -0.0039→On resserre l’intervalle du coté gauche (coté de a )
f(b) f(a0)= 0.0280
err=|0.6875 -0.6250|=0.0625
Etape 4 :a=0.6250 et b= 0.6875 a0=(a+b)/2= 0.6563 f(0.6563)= 0.0342
Test : f(a0) f(a)= -0.0012→On resserre l’intervalle du coté gauche (coté de a )
f(b) f(a0)= 0.0037
err=|0.6563 -0.6250|=0.0313
Etape 5 :a=0.6250 et b= 0.6563 a0=(a+b)/2= 0.6406 f(0.6406)= -0.0012
Test : f(a0) f(a)= 4.3577e-05
f(b) f(a0)= -4.1447e-05→On resserre l’intervalle du coté droite (coté de b )
err=|0.6563 -0.6406 |= 0.0157
Etape 5 :a=0.6406 et b= 0.6563 a0=(a+b)/2= 0.6484 f(0.6406)= 0.0164
Test : f(a0) f(a)= -2.1679e-05→On resserre l’intervalle du coté gauche (coté de a )
f(b) f(a0)= 5.6456e-04
err=|0.6563 -0.6484 |= 0.0079
Pour calculer le nombre d’itérations nécessaire pour avoir la solution avec une précision ε Donnée,
nous utilisons la formule :
|'()|
$%& *
≥ ∈
− 1=5.6439≈ 6
$%
Il faut effectuer 13 itérations en utilisant la méthode de Dichotomie pour avoir la racine avec une
précision
4. la methode de Newton pour une precision de l’ordre de 10-3 et x0=0.5

Etape x F(x) |x(k+1) - x(k)|

x1 0.6538 0.02863 0.15380

x2 0.6413 0.00021 0.01252

x3 0.6412 0.00000 0.00009


5. Quelle est d’apres cet exemple la vitesse de convergence de la methode de newton.
Si x ∗ ∈]a, b[ tel que f(x∗) = 0 et f’(x∗) ≠ 0.
Alors, pour x0 assez proche de x ∗ , la suite définie par = − ′
f’(0.6412) = 2.2528 ≠ 0 et >0
Converge vers x* à vitesse quadratique
Exercice 3 :
Soit la fonction f(x)=x cos(x)+2 x+1 sur [-1,1]
7. Montrer que f admet une racine unique sur [-1 ,1]
8. Montrer que la f possede une infinité de solution sur −∞, 0
9. Montrer que l’on peut utiliser la methode de point fixe pour calculer la racine de f dans [-
1,1] en posant :
−1
=
cos +2
10. Utiliser la point fixe avec cette expression de g pour trouver la racine de f [-1,1] avec
précison de l’ordre de 10-3
11. Combien alors de foi la fonction g construite à partir de f a été calculée pour atteindre
cette solution
12. Determiner la vitesse de convergence de la methode de point fixe.
Solution :
1. Methode graphique ;
Dans ce cas les racines F (x) = 0
représentent les points d’intersections
du graphe de F (x) avec l’axe ' donc, il
suffit de tracer le graphe de ox F (x)et
de déterminer les points
d’intersections. Ceci fait nous aurons
les intervalles d’où la séparation des
racines.
2. Montrer que la f possede une infinité
de solution sur −∞, .
F‘(x) = 0 → cos(x)-x sin(x)+2 >0 Ǝ x ε [-1 1]
f est monotome cela donne que la solution est unique
/
3. la methode de point fixe pour calculer la racine de f dans [-1,1] en posant : = 012 3
Il faut prouver les points suivants :
On va verifie les conditions qui assurent la convergence
a) g[-1 1] [-1 1]
/
la fonction est continue sur [-1 1] −4 = = −.. 5657 ∈ [−4 4
012 3
:;< 9
′ 9 = 012 3 = > . donc g croissante
b) |g’(x)|≤k<1 ∀ ∈ [−1 1
Ou k=max(|g C D | pour [−1 1
2I% D
|g C x | = | J | > 0 elle attaint son max a x=1
012 D
2I%
K=| 012 J |=0.1304<1
Les conditions sont verifié
4. Le point fixe avec précison de l’ordre de 10-3

x x1 Différence

X0=0 -0.3333 ∞

-0.3333 -0.3396 1.8691

-0.3396 -0.3398 0.0699

-0.3398 -0.3398 0.0027

-0.3398 -0.3398 0.0001

5. Combien alors de foi la fonction g construite à partir de f a été calculée pour atteindre cette
solution est : 5
6. Determiner la vitesse de convergence de la methode de point fixe.

Exercice 4 :
Calculez une intégrale approximativement définie à l'aide de la
formule trapézoïdale. Arrondissez les résultats à la troisième
décimale.
c) Ayant divisé le segment d'intégration en 3 parties.
d) Ayant divisé le segment d'intégration en 5 parties.
Solution :
a) Par condition, l'intervalle d'intégration doit être divisé en 3 parties, c'est-à-dire.
Nous calculons la longueur de chaque segment de la partition: h=(b-a)/n=5-2/3=1. Le paramètre
est également appelé pas.
Eh bien, la formule générale du trapèze est réduite à une belle taille:

Pour les calculs, vous pouvez utiliser une calculatrice


conventionnelle:
Veuillez noter que, en fonction de l'état du problème, tous les calculs doivent être arrondis à la 3e
décimale.
b) Nous divisons le segment d'intégration en 5 parties égales, c'est-à-dire en augmentant le
nombre de segments, nous augmentons la précision des calculs.
Si, alors la formule trapézoïdale prend la forme suivante:
Trouvez l'étape fractionnée:
h=(b-a)/n=5-2/5=0.6 c'est-à-dire que la longueur de chaque segment intermédiaire est de 0,6.
Lorsque vous avez terminé la tâche, il est pratique de terminer tous les calculs avec une table de
calcul:
En conséquence:

Eh bien, il y a une clarification, et une sérieuse! Si pour 3 segments de la partition la valeur


approximative était, alors pour 5 segments. Ainsi, avec un haut degré de certitude, on peut
affirmer que, au moins.
Exercice 5
Calculez une intégrale approximativement déterminée à l'aide de la formule trapézoïdale avec une
précision de deux décimales (jusqu'à 0,01).

Exercice 6
Calculez une intégrale approximativement déterminée à l'aide de la formule de Simpson avec une

précision de 0,001. Début de la partition avec deux segments: = .


√1 + 2 −

Solution :
Si nous avons deux segments, il y aura des nœuds un de plus:. Et la formule de Simpson prend une
forme très compacte:

Nous calculons le pas de la partition:h=(b-a)/2n=2-


1.2/2=0.8/2=0.4

Maintenant double nombre de segments jusqu'à quatre :. La formule Simpson pour cette
partition prend la forme suivante:
Nous calculons le pas de la partition: h=(b-a)/2n=2-1.2/4=0.8/4=0.2
La formule de Simpson grandit à pas de géant:

Nous calculons l'étape: h=(b-a)/2n=2-1.2/8=0.8/8=0.1

Et encore une fois, remplissez le tableau de calcul:

De cette façon:

Estimez l'erreur: L'erreur est inférieure à la précision requise. Il reste à prendre l'approximation la
plus précise, à l'arrondir à trois décimales et à écrire:

précis à 0,001