Vous êtes sur la page 1sur 2

Cours de français de M.

Hipken

Les différents pronoms

Le pronom est une catégorie grammaticale variable. Il s'agit de la nature d'un mot ou d'une locution.
Les pronoms fonctionnent de deux manières différentes : le pronom nominal désigne directement
un être ou une chose (je, tu, ça…) ; le pronom représentant reprend un mot ou un groupe de mot
déjà mentionné (la voiture... elle...).

Il existe huit catégories différentes de pronoms : le pronom personnel, le pronom démonstratif, le


pronom possessif, le pronom indéfini, le pronom numéral, le pronom relatif, le pronom interrogatif
et les deux pronoms adverbiaux en et y.

Le pronom Son nom peut prêter à confusion : si les pronoms je, tu, il, elle, nous, vous,
personnel de première et deuxième personne désignent bien ils, elles ;
une personne, ceux de troisième personne peuvent mais aussi :
représenter autre chose (le chien... il, la casserole... me, te, se ; le, la, les (Ex.
elle). Je les vois) ; moi, toi, soi ;
Les pronoms personnels peuvent avoir des lui, leur; eux.
fonctions variés : sujet, mais aussi complément + le il impersonnel (il
d'objet, attribut, etc. pleut) ;
Le pronom Il existe des formes simples et des formes celui, celle, ceux celles, ce,
démonstratif renforcées que l'on obtient en ajoutant –ci ou –là. c' ; celui-ci/là…; ceci,
Il est recommandé d'employer ça avec économie et cela, ça.
de lui préférer cela à l'écrit.
Le pronom Il est constitué de deux mots dont le premier est un le mien, le tien, le sien, le
possessif article défini. nôtre, le vôtre, le leur ; la
mienne, la tienne, la
sienne, la nôtre, la vôtre,
la leur ; les miens, les
miennes, les tiens les
tiennes, les siens, les
siennes, les nôtres, les
vôtres, les leurs.
Le pronom C'est une classe complexe, mais on peut dire quantifiants : (=0)
indéfini globalement qu'elle a comme particularité d'être personne, nul, aucun, pas
indéfinie, c'est-à-dire les choses ou les personnes un ; (=1) un, quelqu'un,
concernées ne sont pas bien identifiées. Les quelque chose, chacun ;
quantifiants apportent des précisions sur la quantité (>1) peu, certains,
(nulle, égale à un, ou plurielle) ; les non- quelques-uns, plusieurs,
quantifiants expriment seulement que l'identité d'aucuns, beaucoup, la
n'est pas précisée. En pratique, mieux vaut plupart, tout, tous
connaître quelques exemples pour être sûr de les non quantifiants : on,
reconnaître facilement. quiconque, qui que ce soit,
n'importe qui, je ne sais
qui, quoi que ce soit, je ne
sais quoi, n'importe lequel,
je ne sais lequel ; le/le/les
même(s) ; autre chose,
autrui, l'autre/les autres,
un(e) autre, d'autres ; tel.
Le pronom Il est peu courant. Il s'agit d'un nombre (un, deux, J'ai commandé trois
numéral trois...), ou une indication sur la place dans une pizzas. Deux seulement
ordre (le premier, le deuxième...) sont arrivées.
La troisième...
Le pronom Il introduit une proposition subordonnées qui, que, quoi, dont, où,
relatif relative. Que pronom est différent de que lequel et ses composés
conjonction car le premier reprend un terme déjà (duquel, auquel…)
mentionné.
Le pronom Comme son nom l'indique, il sert à poser une Simples : qui, que, quoi.
interrogatif question. Il existe trois séries : les formes simples, Renforcées : qui est-ce
renforcées et composées. qui/que, qu'est-ce qui/que,
à/de/ qui est-ce que, etc.
Composées : il s'agit de
lequel et de ses composés :
auquel, duquel, etc.
Le pronom Contrairement aux autres, il est invariable. En En, y.
adverbial comporte la préposition de, y peut comporter à,
mais aussi n'importe quelle autre préposition (sur
la table, elle y est : y = sur+la table).

Vous aimerez peut-être aussi