Vous êtes sur la page 1sur 70

Aéronautique et Conception Mécanique

Partie I : Comportement des profils


Partie II : Application aux aéronefs :
Mécanique du vol subsonique

Partie III : Production du Ptitavion-ULM

Partie IV : Mini-projet
MECANIQUE DU VOL

Ecole Polytechnique Universitaire de Lille - 2016


Sources utilisées

MECANIQUE DU VOL – P.Lecomte – Ed. Dunod (1961)

COMPRENDRE L’AVION – G. Klopfstein – Ed. Cepadues (2008)

L'HELICOPTERE - THEORIE ET PRATIQUE - Pierre Lefort - Ed. CHIRON -

MANUEL DU VOL A VOILE - ( EDITION (1984) ) - SFACT - Cépaduès

Cours de méca-vol, Centre de formation Jean Mermoz

Centre de ressource : http://www.ac-orleans-tours.fr/aero-scolaire/

Photos tirés du net, ainsi que des différents ouvrages sur le domaine en ma possession

Images/montages : copie d ’écran Microsoft FS2002


MECANIQUE DU VOL

Système de solides indéformables


Efforts Aérodynamiques:
- Hélice
- Fuselage
- Voilure
. Aile droite
. Aile gauche
. Stabilisateur P.F.D.
. Dérive

Pesanteur
Configuration
aérodynamique
( i, j )
Mouvement cellule / R0
.Trajectoire de G
Vent relatif .Orientation cellule

Mouvement Air / R0
Commandes
Mécanique du vol et connaisances aéronefs
(plan prévu)

- Présentation du problème
- Paramétrage du problème et mise en équation
(membre dynamique, efforts aérodynamiques)
- Etude du mouvement longitudinal
(équilibre, stabilité, influence des effets moteur...)
- Aéronefs et dispositifs particuliers
- Commandes, compensation, domaine de vol
- Les voilures tournantes (Histoire des évolutions)
Présentation rapide de quelques aspects / Aéronefs à voilure fixe

- Trièdre avion
- Trièdre vent
- Trièdre trajectoire
Domaine de vol
C’est l’enveloppe des performances limites de l’aéronef
Détermination théorique Mécanique du vol
Vérification / Dét. Pratique Essais en vol
Facteur de charge

Vitesse d’évolution
Voilures tournantes

Des pionniers …

Aux dernières évolutions


Principes de vole et technologies associées

AUTOGYRE
MECANIQUE DU VOL : Introduction

Ce que nous retiendrons du comportement d ’un profil

Les filets d ’air sont accélérés => La pression diminue


Les filets d ’air sont ralentis => La pression augmente

Dépression => 2/3 Portance


Surpression => 1/3 Portance
Résultante Aérodynamique

P R

i T
C

P T
décrochage
Traînée

Portance

i i
0 0
Coefficient de moment et foyer du profil

Résultante de portance des


MF (RPDE+RPPI) dépressions sur l ’extrados
o
(RPDE)
Fo C

Résultante de portance des pressions


sur l ’intrados (RPPI)
- En C, le moment des forces de portance est nul

Foyer : pour les profils minces, le foyer (Fo) est le point en


lequel le moment est constant quelque soit l ’incidence
(hors décrochage)
Coefficients aérodynamiques d ’un profil
(déterminés expérimentalement)

CZ Coefficient de portance
P   SC Z v
1
2
2
(CL lift coefficient)

T   SC X v
1 2 CX Coefficient de trainée
2 (CD drag coefficient)
M o  12  SlC M o v 2 CMo Coefficient de moment
(défini en Fo et à portance nulle)

 Masse volumique de l ’air


S Surface alaire
l Longueur de référence (corde)
v Vitesse relative (Vitesse air)
Représentation sous forme de polaire

Polaire de Eiffel
ic 16
Rz
5
4 Rz
Portance
1 4 5
i
0 3
1 - portance nulle
2 - Traînée mini
Rx 3 - Rz/Rx maxi
2
Traînée 4 - Portance maxi
2 5 - Décrochage
io
0 Rx
i 1
0
Conséquence: Influence de la vitesse / air

Vitesse V1 Vitesse V2>V1 Vitesse V3>V2


(faible) (moyenne) (élevée)

z Rz = - P (Cste)
1 2
Rz = .S.V .Cz V augmente … Cz diminue … i diminue
2
Si V multipliée par 3 … Cz divisée par 9
VITESSE
VITESSE

INCIDENCE
INCIDENCE
Relation vitesse / Cz(incidence)

1,555 Masse max :


Cz DR 400-120 900 Kg
1,374
Surface alaire :
13,6 m2

 : 1,225 Kg/m3

VS0 (lisse) : 94 Km/h


0,611 VNO : 260 Km/h
0,343
0,220
0,203

V (Km/h)
94 260
100 150 200 250
Calcul du Cz limite décrochage

1
M Max. g  Dstb .   SCzV S2
2

Cz lim . 
Mg  Dstb . 
Czlim=1,5547
 SV 2
S
Domaine de Vol DR400-120
14
13
Facteur de charge

12
11
10 En lisse
9 Avec volets
8
n limite
7
VNO
6
5 VNE
4
3
2
1
0
0

50

100

150

200

250

300

350
Vitesse en kms/h
Cas du planeur

Mg sin     SC X .total V 2
1
2

Mg cos    SC ZV 2
1
2
C X .total  CX . forme  C X .induit
C Z2
C X .induit 

CZ
f  tg   
1
C Z2
C X . forme 

Conséquence de l ’existence du foyer

  
M Fo  M C  FOC  R

Constant q.q.soit i 0
x  Pi   cste  x 
cste
CMo Pi 
Rq: Influence de T négligée
P(i)
x
i Fo C
Conséquence de l ’existence du foyer
(Suite)

Pour les profils à cambrure simple

Pour les très faibles portances,


le point d ’application C est très arrière

Le point d ’application C ne peut jamais se


trouver devant le foyer.

(Considérations à retenir lorsqu’on parlera


de centrage et de stabilité)
Etude du vol en palier à vitesse constante
(équilibre longitudinal)

Zo


Xo G

 
  F Ext  Avion  0 

 
  
 M G F Ext  Avion  0

Equilibre de forces (quasi-statique)

x / T Hélice  cos     Trainées  0

z /  Mg  12  S C z i v 2  T Hélice sin    12  S stb . C z / stb . istb . v 2  0

Paile Dstb.
Equilibre de moments en G

y / zM THél.  zC Taile  xC Paile  xstb . Dstb .  0
Remarque :
- On voit ici toute l ’importance de la position du
(ou des) moteur(s) et de la position de l ’aile sur l ’équilibre
‘ en rotation ’.
Influence du centrage

P
G F0 D

C Dstb.

Mg

x
x0
Influence du centrage...

Prenons l ’expression du moment de la portance en G :


  
M G ( P)  M Fo  GFO  P   x  P  xo  P
Constant Dépend du centrage
Avec : x  x0 X o  FoC  GF0  GC  xc X o
Donc en reportant dans l ’équation de moment :

y / zM THél.  zCTaile  x  xo Paile  xstb. Dstb.  0
Bilan : xo  Dstb .  PMg  Dstb .   Trainées
Attention ici, les abscisses sont négatives !
Notion de stabilité...
Rerenons l ’expression du moment de la portance en G
lorsque G est ‘ derrière ’ le foyer :
  
M G ( P)  M Fo  GFO  P  x  xo  P
MG(P) piqueur Constant >0
<0 norme diminue pour i croissant
quand i augmente
P(i)
M G vers
MG(P) cabreur x P cabré

i Fo C

G
Le moment ne varie pas dans le bon sens /i => Instabilité
Notion de stabilité…(suite)

  
M G ( P)  M Fo  GFO  P   x  P  xo  P

MG(P) piqueur Constant Piqueur et


piqueur augmente avec P
quand i augmente
MG(P) de +en+ M G vers
P(i)
piqueur x P piqué

i Fo C

G
La variation du moment agit dans le sens du rappel => Stabilité
Instabilité de tangage
Fiche de Appareil : ROBIN DR400/120
centrage Immatriculation F-GCRT

DR400/120 Calcul de chargement (exemple)


F-GCRT (moteur 120cv)
Masse maximale autorisée: 900kg
Calcul Manuel jour J

Masses (kg) Bras de levier (m) Moment (kg.m) Masse jour J Moments jour J
Avion vide (M) 549kg 0,330m 181m.kg 549kg 181m.kg
Pilote 075kg 0,410m 031m.kg
Passager AV 085kg 0,410m 035m.kg
Passagers AR 000kg 1,190m 000m.kg
Essence principal 080kg 1,120m 090m.kg
Bagages 000kg 1,900m 000m.kg

Masse totale= 789kg Moment total = 336m.kg

Centrage en charge x(exemple) = 0,426m x( jour J) =


Centrage DR400/120 (exemple)
1050

1000

950

900
Masse (kg)

850

800

750

700

650

600
0,1 0,15 0,2 0,25 0,3 0,35 0,4 0,45 0,5 0,55 0,6
Centrage (m)
Les différents type de profil...

Profils simplement cambrés :


Cm0 < 0

Profils à cambrure nulle ( stabilisateur mono-bloc):


Cm0 = 0
F0  C

Profils à double cambrure (‘ auto-stable ’) :

Cm0 > 0
Remarque sur l ’influence
de certains dispositifs aérodynamiques

Les volets

C
C’

F0 F0 ’
Cm0 ’ <<< 0
Cz ’---> 2 Cz
Cx ’ >>> Cx

Le Cz peut augmenter de 100%


Le Cx augmente plus que Cz ---> La finesse diminue
Effet du flux réacteur
Remarque sur l ’influence
de certains dispositifs aérodynamiques

Les becs de bord d ’attaque


Exemple: becs et volets sortis sur Boeing 727
Influence sur les distances
de décollage et d ’atterrissage

Equation (simplifiée) de sustentation :


1 2Mg
Mg   SC zV 2
VS 
2

2  SCz Max
Equation (simplifiée) de Propulsion/freinage :
2
1 2
Ld 
V
T    SC X V   Mx
S

2  2 x
Mg
Ld 
x SCz Max
Voilà ce que ça donne en pleine brousse sur terre battue..!

Foker 28

A.B.S. obligatoire
Finale en virage par vent de travers...
Facteur de charge en ressource (influence sur Vs)

Facteur de charge Rz = Rz0 + DRz


P = Rz0 = m.g
V2
Rz DRz = F = m.g = m.
n= r
P
V2
=1+ Rz r
r.g

V
T
V 2 Rx
M V2
r Mg (1  )
Mg
rg
Facteur de charge en virage (influence sur Vs)

Facteur de charge Rz . Cos f Rz


f
Rz
n=
P
Rz
=
Rz.cos f
1
=
cos f
P
Relation entre n(facteur de charge) et Vs décrochage
Exemple en lisse
Rz
n=
P
Rz f
=
Rz0
1 2
.S.V .Cz
2
=
1 2 f 0° 15° 30° 45° 60° 75°
.S.V0 .Cz
2
n 1 1,035 1,155 1,414 2 3,864

V = V0. n Vdécrochage 94 96 101 112 133 185


Km/h
Realtion entre V, l ’inclinaison, et le rayon de virage

V2 Rz . cos f Rz
F = m.g = m.
r f

F F F
tan f = =
P m.g Rz . sin f

V2 P
r=
g.tan f
Les effets induits
en virage

Lacet inverse
(à la mise en virage)
=> conjugaison
Les effets induits en virage

Roulis induit
Et maintenant…
comment met-on tout cela
en équation ?
Repère associé à l ’avion

x1

y1

z1
Orientation de l ’avion par rapport au repère Galilléen

x1
xh
y0
x0 yh

y1
   
S / R0    z0   yh  1 x1
 

Azimut
Assiette z1
Z1 ’ z0
Roulis
      
 z0  z '1 cos  x1 sin  S / R0    z0   yh  1 x1
  
 1 1
z '  z cos  1  y1 sin 1
 y  y cos  z sin 
 h 1 1 1 1

 1  sin   p1 Roulis


S / R0 
 cos sin 1   cos 1  q1 Tangage
/ R1
 cos cos 1   sin 1  r1 Lacet
Orientation de l ’avion par rapport au repère Air

x1

x2
y
x
y1

  
S / R  J z  I y1

Dérapage
Incidence
z1
z
Lacet où dérapage ?
 1  sin   p1 Roulis
S / R0 
 cos sin 1   cos 1  q1 Tangage
/ R1
 cos cos 1   sin 1  r1 Lacet

 p  p1 cos(i ) cos( j )  q1 sin( j )  r1 sin( i ) cos( j )


S / R0 
q  p1 cos(i ) sin( j )  q1 cos( j )  r1 sin( i ) sin( j )
/R
r  r1 cos(i )  p1 sin( i )

 p1  p cos(i ) cos( j )  q cos(i ) sin( j )  r sin( i )


S / R0 
q1   p sin( j )  q cos( j )
/ R1
r1  p sin( i ) cos( j )  q sin( i ) sin( j )  r cos(i )
Le mouvement Longitudinal
Assiette  i incidence x1
Trajectoire VG(Air/Sol) VG(S/Sol)
pente
Ligne horizontale VG(S/Air)
Vent ascendant (masse d ’air)

Exemple :
Aspects cinématiques du mouvement longitudinal

- Représentation des angles


- Triangle des vitesses

Hypothèses: vol symétrique ( j=0 )


effets moteur négligés
Aspects cinématiques (suite)
Assiette  i incidence x1
Trajectoire
VG(S/Sol)
pente
VG(S/Air)
Ligne horizontale

Hypothèses: vol symétrique


effets moteur négligés
Vent nul

Incidence + pente = assiette


(signe compris)
Repère sol ~ Repère masse d ’air
...
Remarques sur la géométrie réelle
Calage

x1 i
x

Incidence profil = incidence de référence + calage profil



Axe moteur  X 1
Aspects cinématiques (suite)
Assiette 
i incidence x1
x Vent nul
Axe trajectoire VG(S/Air) = VG(S/Sol)
pente
Ligne horizontale

 
V G  S / R0   V X

z1
(Cas général)

 V cos j  cosi  = u1 1
V G  S / R0 
 V sin  j  = v1 2
/ R1
V cos j sin i  = w1 3
Vers l ’axe instantané de rotation

 

 d VG S / R0 
g G S / R0   Expression de l ’accélération
dt / R0
(Cas général)
 

d VG S / R0  
 

  R1 / R0   VG S / R0 
dt / R1

 u1  q1w1  r1v1 4


g G S / R0 
v1  r1u1  p1w1 5
/ R1
w 1  p1v1  q1u1 6

VG(S/Sol)
Expressions de l ’accélération en fonction de V, i, j

 dV di   dj 
cos( j )  cos(i )  V sin( i )  q1V sin( i )  V sin( j ) cos(i )  r1 
  dt dt   dt 
g G S / R0   dj 
V cos( j )   r1 cos(i )  p1 sin( i )  V sin( j )
/ R1  dt 
 di   dj 
cos( j ) V sin( i )  V cos(i )  q1V cos(i )  V sin( j ) sin( i )  p1 
 dt   dt 

dV
 dt
g G S / R0   dj 
V   r1 cos(i )  p1 sin( i ) 
/R  dt 
 di 
V cos( j )  q1   V sin( j ) p1 cos(i )  r1 sin( i )
 dt 
x1

(+y)

(-y) G

y
IG(S) A -F -E IG(S) A 0 -E
z1 0 B 0
y -F B -D
/R1 -E 0 C
/R1 -E -D C
Inertie et type d ’avions
Expression du moment dynamique


 d  G S / R0 
 G S / R0  
dt / R0

d  G S / R0   
  R1 / R0    G S / R0 
dt / R1

 
 G S / R0   I G S   S / R0 
 A 0  E   p1   Ap1  Er1 
  0 B 0   q1    Bq1 

 E 0 C  / R  r1  / R  Ep1  Cr1  / R
1 1 1
Expression du moment dynamique (suite)

Ap 1  Er1  Ep1q1  C  B q1r1



 G S / R0    
Bq1  E p1  r1   A  C  p1r1
2 2

/ R1  Ep 1  Cr1  B  A p1q1  Eq1r1

Cas du tangage ‘ pur ’


0

 G S / R0   Bq1
/ R1 01
x1 P
MT
Trajectoire
M Rf
FT
m
Ligne horizontale T
Mf t
Mg
d
z0
Etude de l ’équilibre longitudinal

- Représentation des efforts

Hypothèse: vol symétrique


A Suivre...