Vous êtes sur la page 1sur 1

LES PRIVILEGES MARITIMES

Hypothèque = contrat (pour les investissements)


Privilège = droit par la loi (pour l’exploitation)
Ils concernent les dettes créées par l’exploitation du navire
Uniformisation des règles : Convention Internationale Bruxelles 1926 et loi de 1967 (afin d’éviter les conflits
de lois en fonction du lieu ou les dettes sont crées et du lieu de vente et de saisie du navire / éviter que les créances
privilégiées ne prennent pas tout le pognon de la vente du navire)

Créances privilégiées :

6 catégories + 1 consignataires. Liaison étroite entre créances et l’expédition maritime

- frais de justice occasionnés par la vente


- frais de port (uniquement dans le port mais au sens large) du lieu de la saisie
- salaires et cotisations sociales
- assistance et avarie commune
- responsabilité = indemnité suites dommages matériels, corporels aux passagers, équipage ou tiers
- dépenses engagées par le Capitaine pour les besoins du navire, sa conservation et la continuation du
voyage. Dépenses hors du port d’attache.
- Consignataire (droit français) = privilège s’ils exercent en France et qu’ils pourvoient aux besoins du
navire en lieu et place du Capitaine.

Portée des privilèges :

Matériel :
- Navire, fret du voyage
- Accessoires et fret acquis pendant le voyage
- Indemnités en cas de pertes ou dommages, rémunérations pour assistance et sauvetage
Exceptions : indemnités d’assurances corps et subventions publiques

Temporel :
- En priorité sur le dernier voyage
- Limités à un an, 6 mois pour les créances de fourniture
Exceptions : rémunération des personnes = privilège sur l’ensemble des voyages

Droits :

La durée des droits des créanciers commence soit à :


- date d’exigibilité de la créance
- fin des opérations
- jour du dommage
- jour de livraison

Et finissent (pour les privilèges) :


- 6 mois ou un an
- confiscation du navire
- vente (si volontaire, 2 mois après l’enregistrement)

Droit de suite (en cas de vente) : les privilèges suivent le navire (2 mois en cas de transfert volontaire de
propriété, sinon 6mois/1 an)
Droit de préférence : payés en premiers, avant les créanciers hypothécaires. S’applique en cas de vente
judiciaire, les créanciers ayant trois jours après l’adjudication pour présenter les créances.
Adjudication : Vente d'un bien aux enchères publiques. L'acquéreur s'appelle l'adjudicataire. La vente aux enchères peut être amiable, à
l'initiative du propriétaire, ou sur saisie à l'initiative d'un créancier. Le vendeur ou le créancier poursuivant fixent une mise à prix.

Classement des créances par voyages, priorité au plus récent ; puis ordre prescrit, priorité au plus récent.

Vous aimerez peut-être aussi