Vous êtes sur la page 1sur 5

BACCALAURÉAT BLANC

Mars 2004

MATHÉMATIQUES

SÉRIE S

D URÉE DE L'ÉPREUVE : 4 heures C OEFFICIENT : 9

Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5.


Le coupon de la page n°5 est à rendre avec les copies.
L'exercice n°4 est à rédiger sur une copie séparée sur laquelle les candidats feront
apparaître clairement la mention "SPÉCIALITÉ".

Du papier millimétré est mis à la disposition des candidats.

L'utilisation de tout appareil électronique est interdit.


En particulier, l'usage d'une calculatrice est interdit.

Les élèves doivent traiter les quatre exercices.


La qualité de la rédaction, la clarté et la précision des raisonnements
entreront pour une part importante dans l'appréciation des copies.

Tournez la page S.V.P


Lycée du Pré-Saint-Sauveur Page 1 Mars 2004
Bac Blanc Mathématiques Série S
Exercice 1 (4 points)
Pour chaque question, une et une seule des 4 propositions P1, P2, P3 et P4 est exacte.
Barème par question : réponse correcte cochée : 0,5 ; absence de réponse : 0 ; autres cas : −0,25.
On complétera, en page 5, la grille de réponses qui est à rendre avec la copie.
Si le total des points est négatif, la note de cet exercice est ramenée à 0.

Le plan est muni d'un repère orthonormé direct ( O, OI , OJ ) .

A, B et C sont les points d'affixes respectives :


7 + 3i 1 1
zA = , zB = + i et zC = −1 + 3i
5 − 2i 2 2
θ est un nombre réel quelconque.

1. La forme algébrique de zA est :


7 3 29 29 10
P1 − i P2 + i P3 1+i P4
5 2 21 21 3

2. La forme exponentielle de zC est :


2 iπ iπ 2 iπ

P1 2e 3 P2 −e i 3
P3 −2 e 3 P4 2 e3

π
3. L'affixe du point B' image de B par la rotation de centre I et d'angle − est :
4
2 2 1
P1 1+ i P2 −1 + i P3 1+i P4 1+ i
2 2 2

i − zB
 

4. arg est une mesure de l'angle :


 

zC − z A
 

P1 ( AC , BJ ) P2 ( CA, BJ ) P3 ( AC , BI ) P4 ( BJ , AC )
5. Une solution de l'équation 4z2 − 4z + 2 = 0 est :
1+ i 1+ 3
P1 1+i P2 zB P3 P4
4 2

1+ i
6. L'ensemble des points M dont l'affixe z est telle que |z − 1| = z − est :
2
P1 le cercle de centre B et de rayon 1
P2 la médiatrice du segment [BI]
P3 la droite (BI)
P4 la droite (BI) privée du point I

2 2
eiθ + e − iθ eiθ − e− iθ
   

7. Le nombre complexe
est égal à :
2 2i
e −2iθ
P1 0 P2 1 P3 cos2 θ P4
2

3
8. La transformation du plan dont l'écriture complexe est z' = ( z − zC ) + zC est une :
2
P1 rotation P2 homothétie P3 translation P4 symétrie

Lycée du Pré-Saint-Sauveur Page 2 Mars 2004


Bac Blanc Mathématiques Série S
Exercice 2 (6 points)
On considère la fonction ƒ définie sur ]0, +∞[ dont la courbe représentative C dans un repère orthogonal
(O, i , j ) est donnée ci-dessous avec sa tangente au point d'abscisse e et ses tangentes horizontales.

y C
6

2e

O 1 e e
i 1 e 2 3 x
e 2


ƒ(x) = 2 x a ( ln x )2 + b ln x + c

On suppose que l'on a, pour tout réel x strictement positif, l'égalité :

où a, b et c désignent trois réels

1. a. Exprimer ƒ'(x) en fonction de a, b et c.  1  


b. À l'aide des informations données sur le graphique, déterminer les valeurs de ƒ'
e , ƒ' ( )
e et ƒ'(e).

c. En déduire que, pour tout réel x strictement positif, on a l'égalité :



ƒ(x) = 2 x 2 ( ln x )2 − 3 ln x + 2


Lycée du Pré-Saint-Sauveur Page 3 Mars 2004


Bac Blanc Mathématiques Série S
2. On admet que la limite de ƒ en 0 est égale 0.
a. Déterminer la limite de ƒ en +∞.
b. Montrer que, pour tout réel x strictement positif, on a l'égalité :
ƒ'(x) = 2(ln x + 1)(2 ln x − 1)
c. Étudier le signe de ƒ'(x) et dresser le tableau de variations de ƒ. On calculera la valeur exacte de chaque
extremum de ƒ.
3. Soit α ∈ . On note Dα la droite d'équation : y = αx
a. Démontrer que C et D2 possèdent deux points d'intersection dont on calculera les abscisses.
b. Émettre des conjectures sur le nombre d'éléments de C ∩ Dα selon les valeurs de α.
Démontrer, au choix, l'une de ces conjectures.
(La question [3.b.] demande un peu de recherche)

Exercice 3 (5 points)
Dans une foire, une publicité annonce : " Un billet sur deux est gagnant, achetez deux billets ! "
Dans cet exercice, on suppose qu'effectivement, sur le nombre de billets en vente, exactement un billet sur deux
est gagnant. Xavier est toujours le premier acheteur de la journée.

PARTIE A
Un jour, cent billets sont mis en vente. Xavier en achète deux.
Calculer la probabilité qu'il ait au moins un billet gagnant. (Donner le résultat sous forme de fraction)

PARTIE B
Un autre jour, 2n billets sont mis en vente (n est un entier naturel non nul).
Xavier achète deux billets.
1. Démontrer que la probabilité pn qu'il achète au moins un billet gagnant est :
3n − 1
pn =
4n − 2
2. Calculer p1 et expliquer le résultat.
3. Démontrer que, pour tout entier naturel n non nul :
3
< pn  1
4

PARTIE C
Tous les jours, 2n billets sont mis en vente (n est un entier naturel non nul).
Xavier revient chaque jour, pendant 3 jours, acheter deux billets.
1. Quelle est la probabilité qn qu'il obtienne, au cours de ces 3 jours, au moins un billet gagnant ?
(Le résultat sera laissé sous la forme qui vous convient)
2. Étudier la limite de la suite (qn).

Lycée du Pré-Saint-Sauveur Page 4 Mars 2004


Bac Blanc Mathématiques Série S
Exercice 4 (5 points) EXERCICE DE SPÉCIALITÉ
Important : veuillez rédiger cet exercice sur une copie séparée en mentionnant bien : "SPÉCIALITÉ"
→ →
Dans le plan complexe rapporté à un repère orthonormé direct (O, u , v ) d'unité graphique 1 cm, on considère
les points A0, A1 et A2 d'affixes respectives z0 = 5 − 4i, z1 = −1 − 4i et z2 = −4 − i.
1. a. Justifier l'existence d'une unique similitude directe S telle que :
S(A0) = A1 et S(A1) = A2
b. Établir que l'écriture complexe de S est :
1− i −3 + i
z+ z' =
2 2
c. En déduire le rapport, l'angle et l'affixe ω du centre Ω de la similitude S.
d. On considère un point M, d'affixe z avec z ≠ 0, et son image M' = S(M) d'affixe z'.
Vérifier la relation ω − z' = i(z − z'). En déduire la nature du triangle ΩMM'.
2. Pour tout entier naturel n, le point An+1 est défini par An+1 = S(An) et on pose un = AnAn+1.
a. Placer les points A0, A1, A2 et construire géométriquement les points A3, A4, A5 et A6.


2
b. Démontrer que la suite (un) est géométrique de raison .
2
n
3. La suite (vn) est définie sur par : vn = u0 + u1 + ... + un = uk
k =0
a. Exprimer vn en fonction de n.
b. La suite (vn) est-elle convergente ?
4. a. Calculer, en fonction de n, la longueur ΩAn notée rn.
b. Déterminer le plus petit entier naturel n tel que rn < 0,06.
2
On pourra utiliser le tableau ci-dessous de certaines puissances de :
2

 
2
k
k

à 10−3 près
8

0,063
9

0,044
10

0,031
11

0,022
12

0,016
13

0,011
14

0,008
15

0,006
16

0,004
2

ANNEXE À RENDRE AVEC LES COPIES


N'inscrivez pas votre nom sur ce coupon, mais veillez à bien l'insérer dans votre copie.
Les surveillants de l'épreuve se chargeront de l'agrafer.

Grille de réponses au QCM (Mettre une croix pour chaque proposition correcte)

Proposition Points obtenus


P1 P2 P3 P4 (Ne pas compléter cette colonne)
n° question
1

Total

Lycée du Pré-Saint-Sauveur Page 5 Mars 2004


Bac Blanc Mathématiques Série S

Vous aimerez peut-être aussi