Vous êtes sur la page 1sur 33

Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Table des matières


1) Généralités........................................................................................................................................2
1.1 Définition des fondations.............................................................................................................3
1.2 Stabilité des fondations................................................................................................................3
1.3 Différents types de fondations.....................................................................................................3
1.4 Choix du type de fondation..........................................................................................................3
2) Fondations superficielles....................................................................................................................2
2.1 Hypothèses...................................................................................................................................3
2.2 Hypothèses générales..................................................................................................................3
3) Géométrie......................................................................................................................................2
3.1 Plan des semelles....................................................................................................................3
3.2 Type de la semelle........................................................................................................................3
3.3 Elément sous la semelle.........................................................................................................3
4) Données du sol...............................................................................................................................2
5) Hypothèses de calcul......................................................................................................................2
5.1 Caractéristiques des matériaux....................................................................................................2
5.1.1 Béton.....................................................................................................................................2
5.1.2 Armatures..............................................................................................................................3
5.1.3 Efforts internes......................................................................................................................3
5.2 Autres Paramètres........................................................................................................................4
5.2.1 Général..................................................................................................................................4
5.2.2 Maitrise de la fissuration.......................................................................................................4
5.2.3 Déformation à long terme.....................................................................................................4
6) Charges...........................................................................................................................................4
7) Vérifications....................................................................................................................................4
7.1 ELU-Vérification de la résistance de la section.............................................................................4
7.1.1 Vérification de la résistance de la section..............................................................................4
7.2 ELS-Limitation des contraintes.....................................................................................................5
7.2.1 Limitation de la compression du béton.................................................................................5
7.2.2 Limitation de la contrainte dans l'acier..................................................................................5
7.3 ELS-Vérification de la fissuration..................................................................................................5
7.3.1 Ouverture des fissures...........................................................................................................5
7.3.2 Section d'armatures minimales pour maîtrise de la fissuration.............................................5
7.5 Vérification de la portance de sol.................................................................................................5
7.5.1 Hypothèse de contrainte de sol.............................................................................................5
7.5.2 ELU-Vérification de la contrainte de sol.................................................................................6
7.5.3 ELS-Vérification de la contrainte de sol.................................................................................6
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

7.6 Vérification de surface comprimée...............................................................................................6


7.7 Vérification du glissement............................................................................................................6
7.8 Vérification du tassement.............................................................................................................6
7.9 Vérification de la résistance au poinçonnement par cisaillement................................................7

1) Généralités
1.1 Définition des fondations

Les fondations d’une construction sont constituées par les parties de l’ouvrage qui sont en contact avec
le sol auquel elles transmettent les charges de la superstructure.
Les éléments de fondation transmettent les charges au sol, soit directement (cas des
Semelles reposant sur le sol), soit par l’intermédiaire d’autres organes.

1.2 Stabilité des fondations


Les massifs de fondation doivent être stables : des tassements uniformes sont admissibles
Dans certaines limites, mais des tassements différentiels sont rarement compatibles avec la Tenue de
l’ouvrage. Il est donc nécessaire d’adapter le type et la structure des fondations à la nature du sol qui va
supporter l’ouvrage : l’étude géologique et géotechnique a pour objectif de préciser le type, le nombre
et la dimension des fondations nécessaires pour fonder un Ouvrage donné sur un sol donné.
Le choix du type de fondation dépend essentiellement de la résistance du sol. En pratique, la valeur de
la contrainte du sol à introduire dans les calculs (désignée par……) est donnée par l’expérience ou à
partir des résultats des sondages effectués par un labo de mécanique des sols.
Dans les fondations, l’enrobage minimal est égal à 5 cm.
1.3 Différents types de fondations
Les fondations peuvent être classées par rapport aux terrains suivant 03 types :
Fondations superfici

 Fondations superficielles
 Fondations semi profondes (puits)
 Fondations profondes (pieux)

1.4 Choix du type de fondation


Le choix du type de fondation dépend du :

 Type d’ouvrage construit.


 La nature et l’homogénéité du bon sol.
 La capacité portance de terrain de fondation.
 La charge totale transmise au sol
 La raison économique.
 La facilité de réalisation.

Avec un taux de travail admissible du sol d’assise qui est égale à 1.49 bars mais un important
effort normal, il Ya lieu de projeter à priori, des fondations superficielles de type : Semelles
isolés sous poteau.
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

2) Fondations superficielles

Fondations semi

Fondations semi profondes (puits)


;
Fondations profondes (pieux).
2.1 Hypothèses générales
 Unités :
 Longueur : Mètre
 Force
 Moment
 Contraintes : N/mm²
 Les calculs sont selon les Eurocodes
 Classe d’exposition : XC2
 Classe structurale : S4
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

3) Géométrie
3.1 Plan des semelles

3.2 Type de la semelle


Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Type de semelle : SEMELLE ISOLEE S5

Description de la géométrie Altitude (mm)


Semelle (mm) Elément Porté (mm) Semelle SE
Largeur Longueur Hauteur Largeur Longueur Hauteur Haut Bas Haut
1200 1250 350 220 350 300 0 -350 300

 Type de l’élément porté : Fut Rectangulaire

Largeur a = 0.220 m
Longueur b = 0.350 m
Hauteur h = 0.300 m

 Géométrie de la semelle isolée

Largeur A de la semelle : A = 1.200 m


Largeur B de la semelle : B = 1.250 m
Epaisseur de la semelle : h = 0.350 m

 Débord de la semelle
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Débord gauche g = 0.490 m


Débord droit d = 0.490 m
Débord arrière Ar = 0.450 m
Débord avant Av = 0.450 m

3.3 Elément sous la semelle

 Type d’élément sous la semelle : Gros Béton


 Epaisseur de l’élément : 1.20 m Non gelé
 Fck :
 Masse volumique :

4) Données du sol
5) Hypothèses de calcul
5.1 Caractéristiques des matériaux
5.1.1 Béton
C25/30 Classe de résistance du béton

fck = 25 N/mm² Résistance caractéristique du béton en compression à


28 jours sur cylindre
fctk,0.05 = 1.80 N/mm² Résistance caractéristique du béton en traction directe
fcm = 33.00 N/mm² Résistance moyenne en compression du béton à 28 jour
fctm = 2.56 N/mm² Résistance moyenne en traction du béton à 28 jours

ec2 = 2 ‰ Déformation à la fin de la parabole de la loi σ/ε


parabole rectangle du béton
ecu2 = 3.5 ‰ Déformation ultime de la loi σ/ε parabole rectangle du
béton

n= 2 - Coefficient puissance de la parabole pour le béton

gc = 1.5 - Coefficient de sécurité sur la résistance du béton


acc = 0.85 - Coefficient tenant compte des effets à long terme sur la
résistance à la compression

act = 1 - Coefficient tenant compte des effets à long terme sur la


résistance en traction
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

fcd,compression =14.167 N/mm² Résistance de calcul en compression du béton

fctd = 1.20 N/mm² Résistance de calcul en traction du béton

Ecm = 31475.806 N/mm² Module d'élasticité du béton


5.1.2 Armatures

fyk = 500 N/mm² Limite d'élasticité de l'armature

gs = 1.15 Coefficient de sécurité sur la résistance de l'acier

fyd = 4.34.78 N/mm² Résistance de calcul de l'acier

Es = 200000 N/mm² Module d'élasticité de l'acier

cnom = 50 mm Enrobage nominal de l'armature longitudinale


5.1.3 Efforts internes
 Valeurs a l’ELU
NEd = kN
Mx,Ed = kNm
 Valeur à l’ELS Caractéristique
Nk = kN
My,k = kNm

 Valeurs à l’ELS Fréquente

Nk = kN
My,k = kNm

 Valeurs à l’ELS Quasi-permanente

Nk = kN
My,k = kNm
5.2 Autres Paramètres
5.2.1 Général

α= 15.00 - Coefficient d'équivalent acier/béton retenu

φ (∞,t0) = 2.00 - Coefficient de fluage retenu

Ec,ef = 10491.94 N/mm² Module d'élasticité du béton, corrigé pour tenir compte des effets du
fluage
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

5.2.2 Maitrise de la fissuration

wk,lim = 0.30 mm Valeur limite des ouvertures des fissures

kt = 0.4 - Dépendant de la durée de la charge (0.6 - Chargement de


courte durée ; 0,4 - Chargement de longue durée )

k1 = 0.8 Coefficient qui tient compte des propriétés d'adhérence des


armatures adhérentes (0.8 - Barres à haute adhérence ; 1.6 -
Armatures ayant une surface effectivement lisse)

k2 = 0.5 Coefficient qui tient compte de la distribution des


déformations (0.5 - Flexion ; 1 - Traction pure )

5.2.3 Déformation à long terme

δqp = 10 mm Valeur à l'ELS Quasi-permanente

β= 0.5 Coefficient prenant compte l'influence de la durée du


chargement ou de la répétition du chargement sur la
déformation unitaire moyenne (0.5 dans le cas d'un chargement
prolongé d'un grand nombre de cycles de chargement ; 1.0 dans le
cas d'un chargement unique de courte durée)

6) Charges

Description des charges


I Titre Ψ0 Ψ1 Ψ2 g EQU g STR g EQU g STR
D Fav Fav

2 Permanentes - - - 1.1 1.35 0.9 1


3 Exploitation 0.7 0.5 0.3 1.5 1.5 1.5 1.5
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Charge
Charge Cas de charge Nom V Mx My Hx Hy
(KN) (KN.m (KN.m (KN (KN
) ) ) )
1 Permanentes 629.94
2 Exploitation 159.84
Charge G sur le sol Permanentes
Charge Q sur le sol Exploitation

7) Vérifications
7.1 ELU-Vérification de la résistance de la section
7.1.1 Vérification de la résistance de la section
7.1.1.1 Sections minimales et maximales d’armatures

As,1 = 10.21 cm² Section minimale d'armatures longitudinales tendues


As,min = 2.51 cm² Section d'armatures minimales : ok
As,max = 30.80 cm² Section d'armatures maximales : ok
7.2 ELS-Limitation des contraintes
7.2.1 Limitation de la compression du béton

σc = 5.13 N/mm²
0,5.fck = 12.5 N/mm²
σc > 0,5.fck
 Contrainte limite admissible : Vérifié

7.2.2 Limitation de la contrainte dans l'acier

σs1 = 261.94 N/mm²


0,8.fyk = 400 N/mm²

σs1 > 0,8.fyk


 Contrainte limite admissible : Vérifié
7.3 ELS-Vérification de la fissuration
7.3.1 Ouverture des fissures

wk = 2,10 mm
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

wk,lim = 0,30 mm
wk > wk,lim
 Valeur limite des ouvertures : Vérifié

7.3.2 Section d'armatures minimales pour maîtrise de la fissuration


As,min = 611 mm² Section minimale d'armatures de béton armé dans la zone
tendue
7.5 Vérification de la portance de sol
7.5.1 Hypothèse de contrainte de sol

La réparation de la pression de contact est rectangulaire.


La contrainte net admissible est 1.49 bars
Il ne faut pas tenir compte des coefficients min orateurs liés à l’inclinaison de la charge.
Inclinaison de la fondation : 0.00 °
Sol cohérent (ou intermédiaire)
Répartition de la pression de contact : Rectangulaire (EC7 Annexe D)
7.5.2 ELU-Vérification de la contrainte de sol

Vd - R0 = 1098.82 KN
Rv,d = 1350 KN
Vd - R0<= Rv,d
 Capacité portante du sol de fondation : Vérifié

7.5.3 ELS-Vérification de la contrainte de sol

Vd - R0= 793.62 KN
Rv,d= 821.74 KN
Vd - R0<= Rv,d
 Capacité portante du sol de fondation : Vérifié

7.6 Vérification de surface comprimée

Ac/A = 100.00% >= 50.00%


Ac/A = 100.00% >= 66.67%
Ac/A = 100.00% >= 6.67%
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

 Vérification de surface comprimé : Vérifié


7.7 Vérification du glissement

Elément coulé in-situ


Angle de frottement entre le sol et la semelle : δ = 1 φ’
Comportement du sol d’assise : Sol cohérent (ou intermédiaire)
7.8 Vérification du tassement

Smax = 50 mm Tassement admissible


S = 32 mm Tassement Total

S < Smax
 Tassement : Vérifié

7.9 Vérification de la résistance au poinçonnement par cisaillement


VED = 3.46 N/mm²
VRd,max = 4.50 N/mm²
VED <= VRd,max

 Vérification de la résistance au poinçonnement par cisaillement : Vérifié

Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 ©


GRAITEC F7

16/04/1
9

Date : le 16/10/2020 à 14h44


Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

- NOTE DE CALCUL -

Semelle numéro : 9
Repère : S 9
Nb semelles identiques : 1
Localisation : Semelle n09 Niveau n01
Plan : PH RDC

I) Hypothèses générales

Unités Longueur : Mètre


Force : TonneForce
Moment : T*m
Contraintes : MegaPa. (N/mm²)
Calculs selon les EUROCODES (AN France)
Fck = 25.00 MPa Fyk = 500.00 MPa
gamma b = 1.50 gamma s = 1.15
Masse volumique du béton : 2.549 T /m3
Poids propre de la semelle : 0.805 T
Classe d'exposition : XC2 Classe structurale : S4

La vérification de l'enrobage minimal est desactivee.

II) Géométrie

Type de semelle : SEMELLE ISOLEE

- PREDIMENSIONNEMENT -
La semelle n'est pas prédimensionnée.

- NIVEAUX NGF -
Arase supérieure du fût- 0.300 m : Niveau bloqué.
poteau :
Arase supérieure de la 0.000 m : Niveau bloqué.
semelle :
Arase inférieure de la - m : Niveau non
semelle : 0.350 bloqué.
TYPE DE L'ELEMENT PORTE : fût rectangulaire.
Largeur a = 0.300 m
Longueur b = 0.300 m
Hauteur h = 0.300 m

- GEOMETRIE DE LA SEMELLE ISOLEE (sans pans coupés) -


Largeur A de semelle : = 0.9 m
la A 50
Largeur B de semelle : = 0.9 m
la B 50
Epaisseur de semelle : = 0.3 m
la h 50
- DEBORDS DE SEMELLE -
LA g = m
Débord gauche
0.325
Débord droit d = 0.325 m
Débord Ar =
arrière m
Débord avant 0.325 m
Av =

0.325

- ELEMENT SOUS LA SEMELLE -


Type de l'élément sous la semelle : aucun

III) Caractéristiques des couches de sols et de la nappe d'eau

- NAPPE D'EAU -
Pas de niveau haut de la nappe d'eau.
Pas de niveau bas de la nappe d'eau.
Il ne faut pas faire de calcul en conditions non drainées.

- SOL FINI -
Niveau NGF du sol fini : -0.250 m
Le sol fini sert de sol d'assise.
Masse volumique du sol humide G h. = 1.8 T/m3
Masse volumique du sol saturé G sat. = 1.8 T/m3
Conditions drainées
angle f = 30. °
frottement i 00
'
cohésion c = 0.0 MP
' 60 a

IV) Charges

- CHARGES SURFACIQUES -
Charge permanente sur le sol : g = 0.000 T/m2
Charge d'exploitation sur le sol : q = 0.000 T/m2

- TORSEUR -
Position du torseur : dx = 0.0000 m
dy = 0.0000 m
dz = 0.0000 m / à l'arase supérieure de la semelle

Charge V Mx My Hx Hy
T Tm Tm T T
Permanente 42. -0.00 0.00 - -0.00
15 0.0
0
Exploit. 1 6.0 -0.00 0.00 - -0.00
7 0.0
0
Exploit. 2 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Exploit. 3 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Exploit. 4 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Neige - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Vent1:X+su - -0.00 -0.00 - -0.00
r. 0.0 0.0
0 0
Vent2:X+dé - -0.00 -0.00 - -0.00
p. 0.0 0.0
0 0
Vent3:X- - -0.00 -0.00 - -0.00
sur. 0.0 0.0
0 0
Vent4:X- - -0.00 - - -0.00
dép. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent5:Y+su - -0.00 - - -0.00
r. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent6:Y+dé - -0.00 - - -0.00
p. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent7:Y- - -0.00 - - -0.00
sur. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent8:Y- - -0.00 - - -0.00
dép. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 1 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 2 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 3 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Acciden. - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0

V) Hypotheses de calcul

- HYPOTHESES GENERALES DE CALCUL -


Les terres et les surcharges sur la semelle ne sont pas pris en compte pour le
calcul des sections d'aciers de la semelle.
Pour le calcul des aciers le poids propre de la semelle n'est pas pris en
compte. La méthode de calcul des aciers choisie quand le moment est nul-Méthode
des BIELLES-DTU 13.12.
On ne prend pas en compte les dispositions au séisme.
Le pas d'itérations pour le calcul de la section d'aciers est de 0.10 cm²
Il n'y a pas partage de l'effort normal.
Le poids propre du fût n'est pas pris en compte.

- HYPOTHESES SUIVANT L'EUROCODE 7 et NF P94-261 -


La répartition de la pression de contact est rectangulaire (NF P94-261 - Annexe
G)
La contrainte associée a la résistance nette du terrain sous la fondation
superficielle (qnet) est imposée.
La contrainte qnet en conditions drainées : qd,net = 1.512 MPa
La contrainte qnet en conditions non-drainées : qu,net = 1.512 MPa
Il ne faut pas tenir compte des coefficients minorateurs liés a l'inclinaison
de la charge.
Inclinaison de la fondation :-------°
Comportement du sol d'assise : sol cohérent (ou intermédiaire)
Pour la vérification du glissement aux ELU :
Elément coulé in-situ
Angle de frottement entre le terrain et la semelle : delta = 1.000 phi'
Pour la vérification du renversement aux ELU (ELS) :
La surface de sol comprimée sous la semelle doit être au moins égale a :
7.00 % de sa surface totale a l'ELU fondamental.
50.00 % de sa surface totale a l'ELS caractéristique.
67.00 % de sa surface totale a l'ELS quasi-permanent.

VI) Combinaisons effectuées


1) Combinaison ELU fondamentale 101 : +0.9x[G]
2) Combinaison ELU fondamentale 102 : +0.9x[G]+1.5x[Q1]
3) Combinaison ELU fondamentale 103 : +1x[G]
4) Combinaison ELU fondamentale 104 : +1x[G]+1.5x[Q1]
5) Combinaison ELS caractéristique 105 : +1x[G]
6) Combinaison ELS caractéristique 106 : +1x[G]+1x[Q1]
7) Combinaison ELS fréquente 107 : +1x[G]
8) Combinaison ELS fréquente 108 : +1x[G]+0.5x[Q1]
9) Combinaison ELS quasi-permanente 109 : +1x[G]
10) Combinaison ELS quasi-permanente 110 : +1x[G]+0.3x[Q1]
11) Combinaison ELU fondamentale 111 : +1.1x[G]
12) Combinaison ELU fondamentale 112 : +1.1x[G]+1.5x[Q1]
13) Combinaison ELU fondamentale 113 : +1.35x[G]
14) Combinaison ELU fondamentale 114 : +1.35x[G]+1.5x[Q1] VII) Capacité

portante du sol de fondation


- EUROCODE 7 et NF P94-261 - CALCULS AUX ELU & ELS -
Condition a vérifier : Vd - R0 < Rv,d

Vd : charge verticale
R0 : résultante de la contrainte initiale sous la semelle
R0 = A × q0
A : surface d'assise de la fondation
A = 0.902 m²
q0 : contrainte initiale sous la fondation
Rvd : valeur de calcul de la résistance nette du terrain sous la semelle
Rv,d = A'× q,net /(GammaR,v×GammaRd,v)
qnet : capacité portante du sol
qd,net (imposée) : 1.51 MPa
qu,net (imposée) : 1.51 MPa

- CALCULS AUX ELU - Fondamental/Acc/Sismique -


DRAINE NON
DRAINE
Napp Com Vd- R Com Vd- Rvd
es bi R0 v bi R0 ,u
T d T T
T
Aucu 14 67.0333 82.8264 / / /
ne

- CALCULS AUX ELS - CRQ/QPM/FRQ -


DRAINE NON
DRAINE
Napp Com Vd- R Com Vd- Rvd
es bi R0 v bi R0 ,u
T d T T
T
Aucu 6 48.9376 50.4161 / / /
ne

VIII) Glissement

=> Pas de glissement

IX) Excentricité de la charge

- EUROCODE 7 et NF P94-261 - CALCULS AUX ELU & ELS -

Surface comprimée (ELU - Fondamental) : 100.00 % > 7.00 % -> OK


Surface comprimée (ELS - QPM) : 100.00 % > 67.00 % -> OK
Surface comprimée (ELS - CRQ) : 100.00 % > 50.00 % -> OK
Surface comprimée (ELS - FRQ) : 100.00 % > 67.00 % -> OK

X) Poinçonnement du fût sur la semelle

=> Pas de poinçonnement du fût sur la semelle

XI) Aciers réels

Les aciers de la semelle suivant X ont été calculés par la méthode des BIELLES-
DTU 13.12.
Les aciers de la semelle suivant Y ont été calculés par la méthode des BIELLES-
DTU 13.12.
Semelle A théo. A réel. N H Es
b A p.
.
Sup. X 0.00 cm² 0.00 cm² 0 8.0 0.000 m
Inf. X 4.03 cm² 4.71 cm² 6 10.0 0.146 m
Sup. Y 0.00 cm² 0.00 cm² 0 8.0 0.000 m
Inf. Y 4.03 cm² 4.71 cm² 6 10.0 0.146 m

- CALCUL DU FUT -
Le fût est considéré encastré en pied et libre en tête.
Les aciers du fût sont calculés par la méthode : Méthode en flexion composée
La longueur de flambement est de : 0.600 m
L'élancement dans le plan XZ est de : 6.93
L'élancement dans le plan YZ est de : 6.93
La section d'acier minimum est : Amin = 1.80 cm²
La section d'acier maximum est : Amax = 36.00 cm²
La section d'acier théorique est : Athéo = 1.80 cm²
La section d'acier réelle est : Aréel = 4.02 cm²

Attent du fût N H Es
es b A p.
.
principal suiva X 2 12.0 0.199 m
es nt
secondair suiva X 0 8.0 0.099 m
es nt
principal suiva Y 2 12.0 0.199 m
es nt
secondair suiva Y 0 8.0 0.099 m
es nt

N H Es Reto
b A p. ur
.
Cadres du fût 2 8 0.160 m 135
.
0

Epingles du fût Nb. H Esp. Nb. Plan Esp. Plan


A
suivant 2 8.0 0.160 m 0 0.000 m
X 2 8.0 0.160 m 0 0.000 m
suivant
Y

XII) Contraintes

Moment Inf. ELS suivant X = 3.17 Tm


Suivant l'axe X Vale Limi
ur te
Contrainte béton comprimé 3.311 MPa 25.000 MPa
Contrainte aciers tendus 238.777 MPa 400.000 MPa
bas

Moment Inf. ELS suivant Y = 3.17 Tm


Suivant l'axe Y Vale Limi
ur te
Contrainte béton comprimé 3.311 MPa 25.000 MPa
Contrainte aciers tendus 238.777 MPa 400.000 MPa
bas

XIV) Métré
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Volume de déblais = 0.09 m3


0
Volume de remblais = 0.00 m3
0
Surface coffrage + = 1.69 m2
semelle fût
Volume de béton + = 0.34 m3
semelle fût 3
Quantité d'aciers = 11.3 kg
Ratio d'aciers = 33.0 kg/
1 m3

XV) Historique

SEMELLE E LIBEL VALEU LIMIT


T t LE R E
A S 9 1 Pas d'erreur détectée

Note de calcul 1
16/10/2020 14h41
Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 F7

Arche 2018 - Semelle 3D EC2/EC7 SP0 ©


GRAITEC F7

16/04/1
9

Date : le 16/10/2020 à 14h41

- NOTE DE CALCUL -

Semelle numéro : 5
Repère : S 5
Nb semelles identiques : 1
Localisation : Semelle n05 Niveau n01
Plan : PH RDC

I) Hypothèses générales

Unités Longueur : Mètre


Force : TonneForce
Moment : T*m
Contraintes : MegaPa. (N/mm²)
Calculs selon les EUROCODES (AN France)
Fck = 25.00 MPa Fyk = 500.00 MPa
gamma b = 1.50 gamma s = 1.15
Masse volumique du béton : 2.549 T /m3
Poids propre de la semelle : 1.394 T
Classe d'exposition : XC2 Classe structurale : S4

La vérification de l'enrobage minimal est desactivee.

II) Géométrie

Type de semelle : SEMELLE ISOLEE

- PREDIMENSIONNEMENT -
La semelle n'est pas prédimensionnée.

- NIVEAUX NGF -
Arase supérieure du fût-poteau 0.300 m : Niveau bloqué.
:
Arase supérieure de la semelle 0.000 m : Niveau bloqué.
:
Arase inférieure de la semelle - m : Niveau non
: 0.350 bloqué.

Note de calcul 2
16/10/2020 14h41
TYPE DE L'ELEMENT PORTE : fût rectangulaire.
Largeur a = 0.300 m
Longueur b = 0.400 m
Hauteur h = 0.300 m

- GEOMETRIE DE LA SEMELLE ISOLEE (sans pans coupés) - Largeur


A de la semelle :A= 1.250 m
Largeur B de la semelle : B = 1.250 m
Epaisseur de la semelle : h = 0.350 m

- DEBORDS DE LA SEMELLE -
Débord gauche g = 0.475 m
Débord droit d = 0.475 m
Débord arrière Ar = 0.425 m
Débord avant Av = 0.425 m

- ELEMENT SOUS LA SEMELLE -


Type de l'élément sous la semelle : aucun

III) Caractéristiques des couches de sols et de la nappe d'eau

- NAPPE D'EAU -
Pas de niveau haut de la nappe d'eau.
Pas de niveau bas de la nappe d'eau.
Il ne faut pas faire de calcul en conditions non drainées.

- SOL FINI -
Niveau NGF du sol fini : 0.000 m
Le sol fini sert de sol d'assise.
Masse volumique du sol humide G h. = 1.8 T/m3
Masse volumique du sol saturé G sat. = 1.8 T/m3
Conditions drainées
angle f = 30. °
frottement i 00
'
cohésion c = 0.0 MP
' 60 a

IV) Charges

- CHARGES SURFACIQUES -
Charge permanente sur le sol : g = 0.000 T/m2
Charge d'exploitation sur le sol : q = 0.000 T/m2

- TORSEUR -
Position du torseur : dx = 0.0000 m
dy = 0.0000 m
dz = 0.0000 m / à l'arase supérieure de la semelle

Charge V Mx My Hx Hy
T Tm Tm T T
Permanente 63. -0.00 0.00 - -0.00
78 0.0
0
Exploit. 1 16. -0.00 0.00 - -0.00
24 0.0
0
Exploit. 2 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Exploit. 3 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Exploit. 4 - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Neige - -0.00 -0.00 - -0.00
0.0 0.0
0 0
Vent1:X+su - -0.00 -0.00 - -0.00
r. 0.0 0.0
0 0
Vent2:X+dé - -0.00 -0.00 - -0.00
p. 0.0 0.0
0 0
Vent3:X- - -0.00 -0.00 - -0.00
sur. 0.0 0.0
0 0
Vent4:X- - -0.00 - - -0.00
dép. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent5:Y+su - -0.00 - - -0.00
r. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent6:Y+dé - -0.00 - - -0.00
p. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent7:Y- - -0.00 - - -0.00
sur. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Vent8:Y- - -0.00 - - -0.00
dép. 0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 1 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 2 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Séisme 3 - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0
Acciden. - -0.00 - - -0.00
0.0 0.0 0.0
0 0 0

V) Hypotheses de calcul

- HYPOTHESES GENERALES DE CALCUL -


Les terres et les surcharges sur la semelle ne sont pas pris en compte pour le
calcul des sections d'aciers de la semelle.
Pour le calcul des aciers le poids propre de la semelle n'est pas pris en
compte. La méthode de calcul des aciers choisie quand le moment est nul-Méthode
des BIELLES-DTU 13.12.
On ne prend pas en compte les dispositions au séisme.
Le pas d'itérations pour le calcul de la section d'aciers est de 0.10 cm²
Il n'y a pas partage de l'effort normal.
Le poids propre du fût n'est pas pris en compte.

- HYPOTHESES SUIVANT L'EUROCODE 7 et NF P94-261 -


La répartition de la pression de contact est rectangulaire (NF P94-261 - Annexe
G)
La contrainte associée a la résistance nette du terrain sous la fondation
superficielle (qnet) est imposée.
La contrainte qnet en conditions drainées : qd,net = 1.512 MPa
La contrainte qnet en conditions non-drainées : qu,net = 1.512 MPa
Il ne faut pas tenir compte des coefficients minorateurs liés a l'inclinaison
de la charge.
Inclinaison de la fondation :-------°
Comportement du sol d'assise : sol cohérent (ou intermédiaire)
Pour la vérification du glissement aux ELU :
Elément coulé in-situ
Angle de frottement entre le terrain et la semelle : delta = 1.000 phi'
Pour la vérification du renversement aux ELU (ELS) :
La surface de sol comprimée sous la semelle doit être au moins égale a :
7.00 % de sa surface totale a l'ELU fondamental.
50.00 % de sa surface totale a l'ELS caractéristique.
67.00 % de sa surface totale a l'ELS quasi-permanent.

VI) Combinaisons effectuées


1) Combinaison ELU fondamentale 101 : +0.9x[G]
2) Combinaison ELU fondamentale 102 : +0.9x[G]+1.5x[Q1]
3) Combinaison ELU fondamentale 103 : +1x[G]
4) Combinaison ELU fondamentale 104 : +1x[G]+1.5x[Q1]
5) Combinaison ELS caractéristique 105 : +1x[G]
6) Combinaison ELS caractéristique 106 : +1x[G]+1x[Q1]
7) Combinaison ELS fréquente 107 : +1x[G]
8) Combinaison ELS fréquente 108 : +1x[G]+0.5x[Q1]
9) Combinaison ELS quasi-permanente 109 : +1x[G]
10) Combinaison ELS quasi-permanente 110 : +1x[G]+0.3x[Q1]
11) Combinaison ELU fondamentale 111 : +1.1x[G]
12) Combinaison ELU fondamentale 112 : +1.1x[G]+1.5x[Q1]
13) Combinaison ELU fondamentale 113 : +1.35x[G]
14) Combinaison ELU fondamentale 114 : +1.35x[G]+1.5x[Q1] VII) Capacité

portante du sol de fondation


- EUROCODE 7 et NF P94-261 - CALCULS AUX ELU & ELS -
Condition a vérifier : Vd - R0 < Rv,d

Vd : charge verticale
R0 : résultante de la contrainte initiale sous la semelle
R0 = A × q0
A : surface d'assise de la fondation
A = 1.563 m²
q0 : contrainte initiale sous la fondation
Rvd : valeur de calcul de la résistance nette du terrain sous la semelle
Rv,d = A'× q,net /(GammaR,v×GammaRd,v)
qnet : capacité portante du sol
qd,net (imposée) : 1.51 MPa
qu,net (imposée) : 1.51 MPa

- CALCULS AUX ELU - Fondamental/Acc/Sismique -


DRAINE NON
DRAINE
Napp Com Vd- R Com Vd- Rvd
es bi R0 v bi R0 ,u
T d T T
T
Aucu 14 111.4866 143.3976 / / /
ne

- CALCULS AUX ELS - CRQ/QPM/FRQ -


DRAINE NON
DRAINE
Napp Com Vd- R Com Vd- Rvd
es bi R0 v bi R0 ,u
T d T T
T
Aucu 6 80.5231 87.2855 / / /
ne

VIII) Glissement

=> Pas de glissement

IX) Excentricité de la charge

- EUROCODE 7 et NF P94-261 - CALCULS AUX ELU & ELS -

Surface comprimée (ELU - Fondamental) : 100.00 % > 7.00 % -> OK


Surface comprimée (ELS - QPM) : 100.00 % > 67.00 % -> OK
Surface comprimée (ELS - CRQ) : 100.00 % > 50.00 % -> OK
Surface comprimée (ELS - FRQ) : 100.00 % > 67.00 % -> OK

X) Poinçonnement du fût sur la semelle

=> Pas de poinçonnement du fût sur la semelle

XI) Aciers réels

Les aciers de la semelle suivant X ont été calculés par la méthode des BIELLES-
DTU 13.12.
Les aciers de la semelle suivant Y ont été calculés par la méthode des BIELLES-
DTU 13.12.
Semelle A théo. A Nb. H Es
réel. A p.
Sup. X 0.00 cm² 0.00 cm² 0 6.0 0.000 m
Inf. X 9.86 cm² 11.31 cm² 10 12.0 0.111 m
Sup. Y 0.00 cm² 0.00 cm² 0 8.0 0.000 m
Inf. Y 8.82 cm² 11.31 cm² 10 12.0 0.111 m

- CALCUL DU FUT -
Le fût est considéré encastré en pied et libre en tête.
Les aciers du fût sont calculés par la méthode : Méthode en flexion composée
La longueur de flambement est de : 0.600 m
L'élancement dans le plan XZ est de : 6.93
L'élancement dans le plan YZ est de : 5.20
La section d'acier minimum est : Amin = 2.49 cm²
La section d'acier maximum est : Amax = 48.00 cm²
La section d'acier théorique est : Athéo = 2.49 cm²
La section d'acier réelle est : Aréel = 4.02 cm²

Attent d fût N H Es
es u b A p.
.
principal suiva X 3 12.0 0.149 m
es nt
secondair suiva X 0 8.0 0.149 m
es nt
principal suiva Y 2 12.0 0.199 m
es nt
secondair suiva Y 0 8.0 0.099 m
es nt

N H Es Reto
b A p. ur
.
Cadres du fût 2 8 0.160 m 135
.
0

Epingles du fût Nb. H Esp. Nb. Plan Esp. Plan


A
suivant 2 8.0 0.160 m 1 0.000 m
X 2 8.0 0.160 m 0 0.000 m
suivant
Y

XII) Contraintes

Moment Inf. ELS suivant X = 7.43 Tm


Suivant l'axe X Vale Limi
ur te
Contrainte béton comprimé 4.887 MPa 25.000 MPa
Contrainte aciers tendus 263.540 MPa 400.000 MPa
bas

Moment Inf. ELS suivant Y = 6.46 Tm


Suivant l'axe Y Vale Limi
ur te
Contrainte béton comprimé 4.379 MPa 25.000 MPa
Contrainte aciers tendus 247.484 MPa 400.000 MPa
bas
XIV) Métré
Volume de déblais = 0.54 m3
7
Volume de remblais = 0.00 m3
0
Surface coffrage + = 2.17 m2
semelle fût
Volume de béton + = 0.58 m3
semelle fût 3
Quantité d'aciers = 28.3 kg
Ratio d'aciers = 48.5 kg/
0 m3

XV) Historique

SEMELLE E LIBEL VALEUR LIMIT


T t LE E
A S 5 1 Pas d'erreur détectée