Vous êtes sur la page 1sur 25

Chronique N° 09

FEUILLE DE ROUTE 5ème AP


Année Scolaire : 2019-2020
 Document d’accompagnement de l’enseignant de
FLE en classe de 5ème Année Primaire.
&
 Eléments pour un contrat didactique
« Apprenants-Enseignant-Inspecteur ! »

VERSION DU 27 JANVIER 2020

1
INTRODUCTION / NOTE METHODOLOGIQUE

Cette « FEUILLE DE ROUTE » est destinée à l’enseignant de FLE, du cycle primaire. Le document complète
le plan annuel des apprentissages, et informe davantage sur certains aspects, organisationnel et pédagogique
notamment. Il propose aussi des éléments pratiques. Ainsi conçu, c’est une véritable « DOCUMENT
D’ACCOMPAGNEMENT » de l’enseignant dans la réalisation de ses tâches, davantage explicitées. On y
trouve aussi suffisamment d’éléments pour établir un « CONTRAT DIDACTIQUE » entre l’apprenant,
l’enseignant et l’inspecteur !
Ce document s’articule autour de cinq chapitres :
 Eléments « fondamentaux » du programme :
 L’enseignant y trouvera le profil de sortie du 2ème palier, la compétence globale de fin d’année de
4ème AP et les quatre compétences terminales, relatives aux domaines de compétence. Il trouvera
également un inventaire exhaustif des compétences transversales et des valeurs à développer tout
au long du processus d’enseignement/apprentissage qui sera mis en œuvre. Il est important que
l’enseignant ait tous ces éléments « en tête » afin de pouvoir les intégrer dans ses planifications
pédagogiques quotidiennes. Une nouvelle analyse du curriculum est également proposée. On y
trouvera : les compétences terminales et leurs déclinaisons en composantes. Pour chaque
composante, un inventaire d’objectifs pédagogiques est proposé. Un prolongement sur « des
tâches » est proposé pour chaque objectif.
 Contenus d’Enseignement / Apprentissage :
Il s’agit essentiellement des contenus d’enseignement/apprentissage proposés dans le manuel
scolaire. Le tableau des contenus est rédigé suite à une analyse des projets, des séquences, des
activités et des rubriques du manuel scolaire.
Le manuel scolaire reste une ressource didactique officielle et privilégiée par les enseignants dans
leurs planifications pédagogiques. Et à ce titre, il convient de bien analyser ses contenus pour une
exploitation judicieuse. Les contenus sont présentés avec plus de cohérence et de clarté.
 Déroulement séquentiel et déroulement du projet :
Un déroulement séquentiel, « basique », qui s’appuie exclusivement sur les contenus du manuel,
facilement réalisable par tous, cohérent et bien structuré, et qui prévoit SIX séances pour
l’acquisition des nombreuses ressources linguistiques, est joint à cette feuille de route. Tout
comme le déroulement d’un projet afin d’avoir une vision globale « du projet » !
 « Tâches » et « Situations » :
Concernant les classes de 4ème AP, deuxième année de langue française et dite année de « Maitrise
des langages fondamentaux », il est pertinent d’enseigner par « tâches » et par « situations » : «
situation de départ » et « tâche finale » pour le projet ; et « situations élémentaires » et « mini-
tâches » pour les séquences. Ce présent document en propose pour l’ensemble des projets et des
séquences.
 Orientations organisationnelles et pédagogiques :
Dans ce dernier chapitre, des orientations organisationnelles et pédagogiques, conformes aux
critères d’évaluation des pratiques de classe du rapport d’inspection (nouveau spécimen) sont portées
à l’intention de l’enseignant. Ces orientations ont la valeur d’un « contrat entre l’inspecteur et
l’enseignant » !
M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française- Circonscription « AZAZGA & AZEFFOUN » / Wilaya de TIZI-OUZOU

2
Eléments « fondamentaux » du programme :
Profil de sortie du 2ème palier, Compétence Globale, Compétences Terminales, Compétences transversales et Valeurs.

PROFIL DE SORTIE DU 3ème PALIER :


5AP : « Au terme du 3eme palier du cycle primaire, à partir de supports sonores et/ou visuels, l’élève est capable de
comprendre et de produire, à l’oral et a l’écrit, des énoncés mettant en œuvre les actes de parole exiges par la situation
de communication. »
COMPETENCE GLOBALE
DISCIPLINE : Langue française
LA COMPÉTENCE GLOBALE DU 3ème PALIER (5ème ANNÉE PRIMAIRE) :
« Au terme du 5èAP du cycle primaire, à partir de supports sonores et/ou visuels, l’élève est capable de comprendre et de produire,
à l’oral et à l’écrit, des énoncés mettant en œuvre les actes de parole dans une situation de communication contraignante. »
COMPETENCES TERMINALES
Compétence Terminale 01 (Oral/réception)
« Comprendre des énoncés oraux (30 à 40 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en
classe. »
Compétence Terminale 02 (Oral/production)
): « Produire des énoncés oraux (30 à 40 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en
classe. »
Compétence Terminale 03 (Ecrit/réception)
« Comprendre des énoncés écrits (20 à 30 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en
classe. »
Compétence Terminale 04 (Ecrit/production)
« Produire des énoncés écrits (20 à 30 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en classe. »

VALEURS
 Identité : L'élève a conscience des éléments qui composent son identité algérienne (l'Islamité, l'Arabité et l'Amazighité).
 Conscience nationale : Au-delà de l'étendue géographique du pays et la diversité de sa population, l'élève a conscience de ce
qui fait l'unité nationale à savoir une histoire, une culture, des valeurs partagées, une communauté de destin, des symboles…
 Citoyenneté : L'élève est en mesure de délimiter en toute objectivité ce qui relève des droits et ce qui relève des devoirs en
tant que futur citoyen et de mettre en pratique cette pondération dans ses rapports avec les autres. (Cf. Constitution
algérienne).
 0uverture sur le monde : Tout en ayant conscience de son identité, socle de sa personnalité, l'élève est en mesure de prendre
de l'intérêt à connaître les autres civilisations, de percevoir les ressemblances et les différences entre les cultures pour s'ouvrir
sur les civilisations du monde et respecter l'altérité.
COMPETENCES TRANSVERSALES
D’ordre intellectuel D’ordre de la communication
 développer des démarches de résolution de situations  communiquer de façon intelligible, lisible et appropriée ;
problèmes ;  exploiter les ressources de la communication ;
 analyser de l’information ; - résumer de l’information ;  utiliser les TICE dans son travail scolaire et
 synthétiser des informations ; extrascolaire.
 donner son point de vue, émettre un jugement argumenté D’ordre personnel et social
;  structurer sa personnalité ;
 évaluer, s’auto évaluer pour améliorer son travail ;  interagir positivement en affirmant sa personnalité mais
 développer un esprit critique. aussi en respectant l’avis des autres ;
D’ordre méthodologique  s’intégrer à un travail d’équipe, un projet mutualisé, en
 rechercher, seul, des informations dans des documents fonction des ressources dont il dispose ;
pour résoudre le problème auquel il est confronté ;  manifester de l’intérêt pour le fait culturel : salon du livre,
 utiliser des usuels : encyclopédies, dictionnaires, expositions, manifestations, etc. ;
grammaires, … ;  manifester un effort soutenu et de la persévérance dans
 prendre des notes et de les organiser ; les tâches dans lesquelles il s’engage ;
 concevoir, planifier et présenter un projet individuel ;  accepter l’évaluation du groupe ;
 développer des méthodes de travail autonomes.  développer un esprit d’initiative ;
 manifester sa créativité dans un projet personnel.

3
ANALYSE DU CURRICULUM : COMPETENCE GLOBALE / COMPETENCE TERMINALE / COMPOSANTES DE LA COMPETENCE TERMINALE
OBSERVATION : La compétence terminale se décompose en ses composantes qui relèvent trois ordres :
 Composante linguistique (savoirs et connaissances).
 Composante méthodologique (savoir-faire, procédures).
 Composante « valeurs et attitude ».

COMPETENCE GLOBALE 3ème PALIER COMPETENCES TERMINALES COMPOSANTES DE LA COMPETENCE TERMINALE


(5ème ANNÉE PRIMAIRE)
Compétence Terminale 01 1. Maitriser le système phonologique et appropriation prosodique.
(Oral/réception) 2. Adopter une attitude d’écoute sélective.
« Comprendre des énoncés oraux (30 à 40 3. Identifier la situation de communication.
mots) portant sur des situations d’échange 4. Identifier plusieurs actes de parole et leurs variantes linguistiques dans un
d’actes de parole simples étudiés en classe. » message.
5. S’imprégner des valeurs de la nation.
DISCIPLINE : Langue française Compétence Terminale 02 1. Prendre la parole pour raconter, donner un avis …
LA COMPÉTENCE GLOBALE DU 3ème (Oral/production)
PALIER (5ème ANNÉE PRIMAIRE) : 2. Produire un énoncé intelligible en réponse à une consigne, à une question.
« Produire des énoncés oraux (30 à 40 mots)
« Au terme du 5èAP du cycle primaire, à portant sur des situations d’échange d’actes de 3. Savoir prendre sa place dans un jeu de rôle, dans un échange conversationnel.
partir de supports sonores et/ou visuels, parole simples étudiés en classe. » 4. Adopter des valeurs et des comportements civiques.
l’élève est capable de comprendre et de Compétence Terminale 03 1. Construire du sens a l’aide d’indices textuels.
produire, à l’oral et à l’écrit, des énoncés (Ecrit/réception) 2. Construire du sens a l’aide d’éléments du paratexte (silhouette, références,
mettant en œuvre les actes de parole dans « Comprendre des énoncés écrits (20 à 30
une situation de communication
illustration).
mots) portant sur des situations d’échange 3. Lire de manière expressive.
contraignante. » d’actes de parole simples étudiés en classe. » 4. Faire preuve de curiosité intellectuelle et scientifique.
Compétence Terminale 04 1. Produire des énoncés pour les insérer dans un cadre textuel donne.
(Ecrit/production) 2. Produire un texte en fonction d’une situation de communication.
« Produire des énoncés écrits (20 à 30 mots) 3. Assurer la présentation d’un écrit. (produire un énoncé structure et organisé).
portant sur des situations d’échange d’actes de 4. Utiliser des ressources diverses pour améliorer sa production écrite.
parole simples étudiés en classe. » 5. Apprécier la communication et les échanges avec les autres.
M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

4
ANALYSE DU CURRICULUM : COMPETENCE TERMINALE / COMPOSANTES DE LA COMPETENCE TERMINALE / OBJECTIFS / TACHES
Compétence Terminale 01 (Oral/réception)
« Comprendre des énoncés oraux (30 à 40 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en classe.
COMPOSANTES DE LA OBJCTIFS .TACHES
COMPETENCE TERMINALE
1. Maitriser le système  Discriminer différents énoncés oraux (poésies,  Trier des textes différents pour les classer.
phonologique et appropriation exposés, spots publicitaires, etc.) à l’aide de leurs  Identifier une caractéristique (la rime, le jeu de mots, le fond musical …).
prosodique. traits prosodiques.
2. Adopter une attitude d’écoute  Extraire d’un message oral des informations  Repérer des mots, des phrases, des interjections dans un texte oral pour retrouver
sélective. explicites. des informations.
 Déduire d’un message oral des informations  Identifier les sentiments des interlocuteurs (joie, peine, surprise …).
implicites.  Repérer un nom, un lieu, une date, (qui ? où ? quand ?)
 Dégager l’essentiel d’un message oral pour réagir.  Identifier l’action en fonction de l’intonation (un ordre, une question, une
affirmation…) pour réagir.
 Repérer l’objet du message.  Repérer l’objet du message (pourquoi ?).

3. Identifier la situation de  Repérer le thème général.  Repérer l’essentiel du message (quoi ?).
communication  Identifier le cadre spatio temporel (où ? quand ?).
 Retrouver le cadre spatio- temporel.
 Repérer les interlocuteurs (qui parle ? à qui ?).
 Repérer les interlocuteurs.  Repérer les actions des personnages (pourquoi ? pour quoi ? comment ?).
4. Identifier plusieurs actes de  Identifier les actes de parole.  Identifier celui qui pose les questions (demander de l’information) et celui qui
parole et leurs variantes répond (donner de l’information).
linguistiques dans un message.  Repérer l’objet, l’événement, les personnages décrits.
 Mémoriser le lexique relatif aux actes de parole.  Reformuler des énoncés (répliques, questions, réponses) à l’aide de variantes
linguistiques.

5. COMPOSANTE « VALEURS ET ATTITUDE » : S’imprégner des valeurs de la nation.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

5
Compétence Terminale 02 (Oral/production)
« Produire des énoncés oraux (30 à 40 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en classe. »
COMPOSANTES DE LA OBJECTIFS TACHES
COMPETENCE TERMINALE
1. Prendre la parole pour  Choisir des variantes d’actes de parole pour  Produire des phrases personnelles pour répondre, pour informer, pour raconter …
raconter, donner un avis … s’inscrire dans une situation de communication.  Reformuler des énoncés d’un texte (répliques, questions, réponses) à l’aide de
variantes linguistiques.
 Participer à une discussion sur un sujet donné.  Reformuler des phrases personnelles ou celles d’un camarade en employant des
variantes d’actes de parole.
 Présenter à la classe un texte individuel ou collectif.
2. Produire un énoncé  Restituer un texte mémorisé en respectant le  Résumer oralement un texte lu ou entendu.
intelligible en réponse à une schéma intonatif.  Mémoriser un poème pour le restituer.
consigne, à une question.  Reformuler des propos entendus.  Jouer des rôles à partir d’un thème donné.
 Restituer des faits en respectant la logique et/ou  S’exprimer à partir d’un support audio, audiovisuel ou visuel.
l’enchaînement chronologique.  Réciter individuellement ou à plusieurs voix un texte appris.
 Produire un énoncé dont l’intonation traduit  Choisir une comptine à réciter en fonction d’un thème donné.
l’intention de communication.
3. Savoir prendre sa place  Prendre la parole en respectant les paramètres de  Participer à un dialogue.
dans un jeu de rôle, dans un la situation de communication : statut des  Formuler des questions pour obtenir des informations.
échange conversationnel. interlocuteurs, référent…  Formuler des questions pour obtenir plus d’informations sur le sujet de l’échange.
 Intervenir dans une discussion en respectant les  Dialoguer sur un sujet du quotidien.
règles de prise de parole.  Dramatiser un texte dialogué (mimique, intonation, …).

4. COMPOSANTE « VALEURS ET ATTITUDE » : Adopter des valeurs et des comportements civiques.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

6
Compétence Terminale 03 (Ecrit/réception)
« Comprendre des énoncés écrits (20 à 30 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en classe. »
COMPOSANTES DE LA OBJECTIFS TACHES
COMPETENCE TERMINALE
1. Construire du sens a l’aide  Identifier des éléments en repérant les indices textuels
d’indices textuels. visibles (mots en gras, formules récurrentes: « il était une
fois », date, nom de lieu, chiffre, ...).
 Identifier les actes de parole dans des textes qui
racontent, qui décrit, qui informe.
2. Construire du sens a l’aide  Bâtir des hypothèses de lecture à partir d’éléments visibles  Rechercher seul des informations dans un texte.
d’éléments du paratexte du texte : titre, amorces de paragraphes, ponctuation et  Lire pour la réalisation un travail scolaire.
(silhouette, références, marques typographiques.  Lire silencieusement un texte pour répondre à des questions.
illustration).  Bâtir des hypothèses de lecture à partir de l’illustration, du  Observer et lire de textes différents (poésies, contes, textes documentaires,
schéma ou de la carte accompagnant le texte. prescriptifs, …) pour les classer.
 Identifier dans un texte le vocabulaire relatif à un thème.
 Identifier dans un texte de tous les mots qui désignent le héros.
 Repérer l’acte de parole dominant.
 Interpréter des codes : numérotation, fléchage,  Exploiter la ponctuation, les couleurs, les numéros, le sens des flèches… pour
couleurs ... lire un texte, un schéma, une carte, un itinéraire ...).
 Repérer les articulateurs pour retrouver l’organisation d’un texte.
 Identifier dans un texte les temps des verbes en relation avec les indicateurs
de temps
 Utiliser le dictionnaire pour trouver la définition d’un mot dans un contexte.
3. Lire de manière expressive.  Respecter la ponctuation, les liaisons et les groupes de  Lire des dialogues à deux ou à plusieurs (lecture dialoguée).
souffle.  Lire des comptines, des poésies.
 Lire des dialogues insérés dans un récit.
 Adopter une bonne vitesse de lecture.  Lire de manière expressive à haute voix pour informer, pour distraire.

4. COMPOSANTE « VALEURS ET ATTITUDE » : Faire preuve de curiosité intellectuelle et scientifique.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

7
Compétence Terminale 04 (Ecrit/production)
« Produire des énoncés écrits (20 à 30 mots) portant sur des situations d’échange d’actes de parole simples étudiés en classe. »
COMPOSANTES DE LA OBJECTIFS TACHES
COMPETENCE TERMINALE
1. Produire des énoncés pour  Mobiliser des éléments linguistiques pertinents pour compléter ou  Compléter un texte lacunaire.
les insérer dans un cadre textuel ordonner un texte.  Ponctuer un énoncé ou un texte court.
donne.  Orthographier correctement les mots utilisés (orthographe d’usage).  Choisir des connecteurs dans une liste pour les placer dans un texte donné.
 Respecter les marques orthographiques (orthographe grammaticale).  Reconstituer des textes à partir de paragraphes donnés dans le désordre (un texte-
puzzle).
 Utiliser les signes de ponctuation à bon escient.
 Ecrire des phrases sous la dictée pour les insérer dans un texte.
 Titrer un texte.
 Rédiger des titres et des sous-titres.
 Respecter une consigne d’écriture.  Formuler des phrases en fonction d’un destinataire.
2. Produire un texte en fonction  Organiser les informations pour assurer la cohésion de son texte.  Enrichir des phrases (compléter une énumération, prolonger une phrase …).
d’une situation de  Utiliser des ressources linguistiques en fonction du texte à produire et  Produire un texte sur «le modèle de».
 Produire une suite à une histoire lue.
communication. du thème.  Résumer (avec une guidance) d’un texte lu.
 Utiliser des ressources documentaires (textes écrits, documents  Produire des légendes pour un support imagé.
divers) pour produire.  Rédiger des contenus de bulles pour une B.D.
 Faire un choix d’actes de parole pour communiquer.  Rédiger un questionnaire d’interview. Rédiger des réponses à un questionnaire.
 Utiliser différentes variantes d’un même acte de parole (en fonction du  Produire un dialogue sur un thème donné.
contexte et du statut des personnages).  Produire une fiche de lecture (ou d’une fiche signalétique) : titre, nom de l’auteur, résumé du
texte lu en 20 mots.
 Rédiger un texte d’une trentaine de mots.
Réaliser une mise en page en fonction du genre d’écrit à produire.
  Copier un énoncé (titre d’un texte, paragraphe, partie de texte).
3. Assurer la présentation d’un Ecrire de manière lisible et soignée.
  Choisir la forme d’écriture pour finaliser un document.
écrit. (produire un énoncé Utiliser les ressources typographiques (grosseur des caractères,
  Combiner des textes et des supports iconiques.
structure et organise). surlignage, majuscule).  Utiliser une grille d’écriture pour assurer la présentation d’un document.
 Combiner le texte et l’image pour assurer la complémentarité de
l’information.
 Réécrire son texte à partir de brouillons.  Réécrire un texte produit individuellement à partir d’une grille d’évaluation.
 Réécrire en fonction des observations de l’enseignant.  Réécrire un texte produit pour l’améliorer au plan de la langue (emploi des pronoms,
 Exercer sa vigilance orthographique (orthographe de mots usuels, temps des verbes, accords dans la phrase) à partir de règles, de tables de
4. Utiliser des ressources conjugaison …
accords …) à partir d’une grille de réécriture et de relecture.
diverses pour améliorer sa  Réécrire un texte produit pour enrichir le vocabulaire à partir d’un lexique.
 Réviser un texte produit en tenant compte d’une grille d’évaluation
production écrite.  Réécrire un texte produit par un camarade à l’aide d’un dictionnaire.
critériée.
 Utiliser des ressources documentaires (un lexique, le dictionnaire, un  Réécrire un texte produit collectivement, à l’aide des observations de l’enseignant.
répertoire de mots, des tables de conjugaison …) pour améliorer sa  Améliorer un texte obtenu sous la dictée, à l’aide de ressources diverses.
production.
5. COMPOSANTE « VALEURS ET ATTITUDE » : Apprécier la communication et les échanges avec les autres.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

8
CONTENUS D’ENSEIGNEMENT/APPRENTISSAGE 5ème AP / Année scolaire 2019-2020

SEQUENCE

ACTES DE
PROJET

PAROLE
LECTURE LEXIQUE/ GRAMMAIRE CONJUGAISON ORTHOGRAPHE/ COMPTINE/ PRODUCTION PROJET/

ORAL
VOCABULAIRE PHONETIQUE DICTEE ECRITE TACHES

Extrait :  Les  Le sujet (Pronom  Les verbes  Le féminin COMPTINE A partir de la Ecrire des
PAUVRE PETITE GAZELLE !

Pauvre petite gazelle ! « La gazelle », adjectifs personnel/GN). pronominaux au des noms Qui suis- photo d’un devinettes
de Kaddour cardinaux.  Le verbe de la phrase. présent de en « e ». je ? animal, écrire pour
Décrire un animal.

M’Hamsadji PAGE 14  Le complément d’objet l’indicatif :  Les PAGE 21 un texte pour décrire les
Réaliser des posters d’animaux sauvages.

SEQUENCE 1 :

PAGES 12/13

PAGE 15 direct. « s’appeler » adjectifs de le décrire. animaux


 La phrase négative : « ne « se reposer » couleur. PAGE 21 vus au zoo.
…plus » PAGE 18  Les accents DICTEE PAGE 22
PAGES 16/17 PAGES 19/20 PAGE 20
PROJET 01 : AU ZOO !

Extrait :  Les  Le verbe d’état.  Les verbes «être » et  L’accord de Ecrire un Fabriquer
« Le fennec », adjectifs  L’adjectif attribut. « avoir » au présent l’adjectif COMPTINE texte pour un poster
C’EST UN VRAI FENNEC ?

Gabriel Camp. ordinaux.  Le complément d’objet de l’indicatif. attribut. / présenter un pour


C’est un vrai fennec.

PAGE 26 PAGE 25 indirect. PAGE 29.  Le féminin animal. décrire un


Présenter un animal.
SEQUENCE 02 :

 La phrase négative : « ne « eur/euse » PAGE 32 animal


PAGE 24

Extrait « Le …rien », « ne …jamais » , DICTEE sauvage.


dromadaire »,  Les pronoms substituts : « teur/trice » PAGE 31 PAGE 33
de Alphonse ils/elles.  Les
Daudet PAGES 27/28 homophone
PAGE 27 s « a/à »,
« ont/on »
PAGES 30/31

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

9
SEQUENCE

ACTES DE
PROJET

PAROLE LECTURE LEXIQUE/ GRAMMAIRE CONJUGAISON ORTHOGRAPHE/ COMPTINE/ PRODUCTION PROJET/


ORAL
VOCABULAIRE PHONETIQUE DICTEE ECRITE TACHES

Extrait : « Au  Le  Les indicateurs de lieu.  Le verbe d’action.  Le féminin COMPTINE Lire la Préparer le
NOUS ALLONS AU MUSEE.

musée des vocabulair  Le complément de lieu.  Les verbes du 1er et « ien/ienne » Au grand brochure programme
PROJET 02 : C’EST UN LIEU EXCEPTIONNEL !
Organiser la visite d’un lieu exceptionnel, puis le

Raconter un événement.

animaux », de e de la  Les adjectifs possessifs. 2ème groupe au « ion/ionne musée d’un musée, de la visite
Nous allons au musée.

Antoine visite : Se PAGES 39/40 présent de » PAGE 44 puis écrire ce au musée.


SEQUENCE 01 :

PAGES 35/36.

Schuyter. déplacer. l’indicatif :  Les qu’on peut PAGE 45


PAGE 38 PAGE 37 Accompagner/ homophone DICTEE trouver dans
Choisir s« sont/son PAGE 43 ce musée.
PAGE 41 » PAGE 44
PAGES 42/43
présenter.

Extraits :  Les  Le complément de temps.  Les verbes des trois  L’accord du COMPTINE Raconter un Fabriquer
J’AIME VOYAGER EN FAMILLE.

« Vers Sétif » synonyme  Les déterminants groupes au passé participe Le train voyage. un carnet
« Vers chez s démonstratifs. composé. passé. PAGE 55 PAGE 55 de voyage
vous », de  Les PAGES 50/51  Le féminin pour
Situer un événement

PAGE 52
SEQUENCE 02 :

Azouz Begag. antonyme en « elle » et DICTEE raconter la


dans le temps.

PAGES 46/47.
Dans le train.

PAGES 49/50 s « ette » PAGE 54 visite d’un


PAGE 48.  Les lieu
homophone exceptionn
s « ce/se » el.
 Le tréma PAGE 56
PAGES 52/53

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

10
SEQUENCE

ACTES DE
PROJET

PAROLE
LECTURE LEXIQUE/ GRAMMAIRE CONJUGAISON ORTHOGRAPHE/ COMPTINE/ PRODUCTION PROJET/

ORAL
VOCABULAIRE PHONETIQUE DICTEE ECRITE TACHES

Extrait : Les noms  Le complément du but  Les verbes du 1er et  Le féminin COMPTINE Rédiger un Dessiner et
Réaliser un panneau de photos et de textes pour expliquer comment

Donner des informations sur un fait.

« Les composés. (Place et forme). 2ème groupe au futur « ère » et Quand je texte pour présenter
sauveteurs », PAGE 60  L’infinitif après un verbe simple. « ière ». serai expliquer à son métier
QUAND JE SERAI GRAND.

de (à, de pour, sans)  Verbes « être » et  Les grand. ses préféré.


PROJET 03 : QU’EST-CE QU’UNE CATASTROPHE

Quand je serai grand.

Emmanuelle PAGE 67. « avoir » au futur homophone PAGE 66 camarades PAGE 67


SEQUENCE 1 :

PAGES 58/59

Figueras. simple. « est/et » qui aide les


PAGE 58 PAGE 63 PAGES 64/65 personnes
agir face à une catastrophe naturelle.

DICTEE en cas de
PAGE 65 catastrophe
naturelle.
PAGE 66
NATURELLE ?

Extrait : Les adverbes  Le complément de Les verbes du 1er et 2ème  Le pluriel en COMPTINE Ecrire un Fabriquer
« L’inondation de manière : manière. groupe à l’imparfait. « s ». Goutte, texte pour des
QUE DEVONS-NOUS FAIRE ?

» « ment »,  La coordination : « mais » PAGE 74.  Les lettres gouttelette expliquer panneaux
Expliquer un événement.

Que devons-nous faire ?

PAGE 71 « emment » PAGES 72/73. muettes. s de pluie. une pour


SEQUENCE 02 :

PAGE 70  Les sons PAGE 77 catastrophe expliquer


PAGE 68/69

« ouil », naturelle à les


« euil », DICTEE ses catastroph
« ui ». PAGE 76 camardes. es
PAGES 75/76 PAGE 77 naturelles.
PAGE 78

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

11
SEQUENCE

ACTES DE
PROJET

PAROLE
LECTURE LEXIQUE/ GRAMMAIRE CONJUGAISON ORTHOGRAPHE/ COMPTINE/ PRODUCTION PROJET/

ORAL
VOCABULAIRE PHONETIQUE DICTEE ECRITE TACHES

Extrait : Les suffixes en  Les adverbes interrogatifs.  Les verbes du 3ème  Le pluriel en COMPTINE Ecrire un Fabriquer
POURQUOI NOTRE TERRE EST-ELLE

Pourquoi notre terre est-elle en « Pourquoi les « tion » et  La phrase complexe avec groupe et les verbes « x », / texte pour une affiche
Fabriquer une affiche sous la forme de conseils pour

déchets sont- « ation ». « parce que » + La « être » et « avoir » à « aux », compléter de conseils
ils PAGE 82 coordination : « car » l’imparfait et au futur « eaux ». une affiche : (dessins,
PROJET 04 : PROTEGEONS LA NATURE !

dangereux ? », PAGES 84/85 proche.  Le DICTEE « Comment images et


Dire quoi faire.

PAGES 80/81.
SEQUENCE 01 :

ENDANGER ?

de PAGE 86 doublement PAGE 88 protéger les textes)


danger ?

Emmanuelle de arbres. » pour


Paroissien. consonnes. PAGE 89 protéger la
PAGE 83  Les sons terre.
« ail », PAGE 90
protéger la nature.

« eil »,
« ia », « io »
PAGES 87/88
Extraits : Les suffixes  Les pronoms  L’impératif pour  Le pluriel COMPTINE Ecrire trois Fabriquer
« Pourquoi ne « ée ». compléments « l’, la, le, donner un conseil. des noms / phrases pour une affiche
NE GAQPILLONS PAS L’EAU !

faut-il pas PAGE 93. les ». PAGE 92 en « al », dire ce qu’il de conseils


Ne gaspillons pas l’eau !

gaspiller  La coordination « donc ». « ail ». faut faire (images,


Donner des conseils.

l’eau ? », de  « Il faut », « Il ne faut  Les pour rendre dessins et


SEQUENCE 02 :

PAGES 90/91.

Stéphanie pas ». homophone la rivière textes)


Ledu. PAGES 95/96 s « ou/où ». DICTEE propre. pour
PAGE 94.  La PAGE 99 PAGE 100 protéger la
ponctuation nature.
: la virgule, PAGE 101.
les deux
points.
PAGES 98/99

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

12
INVENTAIRE DES ACTIVITES (rubriques, apprentissages …) proposées dans une séquence du manuel de 5ème AP.

PAGE RUBRIQUES CONTENUS OBSERVATION


11  PAGE DE GARDE DU PROJET 01  Intitulé du projet 01 & Intitulés des deux séquences La page peut servir pour planifier et/ou présenter le projet, les
 Tâche finale séquences, les tâches …
12  J’OBSERVE ET J’ECOUTE  Dessin situationnel pour l’oral.  Situation de communication pour entamer la
 J’ECOUTE ET JE REPONDS  Questionnaire relatif à la compréhension de l’oral. compréhension de l’oral.
Document sonore et audiovisuel pour la CO. Questionnaire de la CO.
13  J’ECOUTE ET JE REPETE LE DIALOGUE  Production de l’oral sous forme de d’activités de  Production de l’oral : Activités de répétition du dialogue de
AVEC MES CAMARADES répétition. l’oral.
 JE M’EXPRIME  Oral interactif Oral interactif : L’oral interactif est privilégié par rapport à la
. production de l’oral en continu. Activités orales sur les structures de
la langue visant la maitrise de l’acte de parole
14  JE DECOUVRE LES MOTS  Acquisition d’une ressource / Vocabulaire  On remarque que plusieurs apprentissages linguistiques
 Tâche de réinvestissement sont proposés dans une séquence. L’acquisition de ces
15  JE LIS ET JE COMPRENDS  Compréhension de l’écrit/Texte de lecture ressources de la langue ne doit pas « éclipser » le
 Questionnaire. développement des compétences de l’oral et de l’écrit. Une
 Tâches de lecture. autre façon d’appréhender l’enseignement / apprentissage
16  JE LIS ET J’ECRIS  Acquisition d’une ressource / Grammaire 1 des points de la langue et une nouvelle démarche
 Acquisition d’une ressource / Grammaire 2 pédagogique, s’imposent. Il convient de mettre en œuvre
 Tâche de réinvestissement une démarche simple, cohérente et efficace, et surtout de
17  JE LIS ET J’ECRIS  Acquisition d’une ressource / Grammaire 3 l’intégrer dans une activité de « LECTURE ».
 Acquisition d’une ressource / Grammaire 4 - LECTURE d’un petit texte.
 Tâche de réinvestissement - DECOUVERTE, OBSERVATION, IDENTIFICATION,
18  JE CONJUGUE  Acquisition d’une ressource / Conjugaison ANALYSE, du fait de langue + CO-CONSTRUCTION
d’une petite règle + une activité de MANIPULATION.
19  JE MANIPULE LES MOTS  Acquisition d’une ressource / Orthographe 1 - TRACES ECRITES
 Tâche de réinvestissement LA DICTEE n’est plus considérée comme un moment de contrôle des
20  JE JOUE AVEC LES LETTRES ET LES  Acquisition d’une ressource / Orthographe 2 acquisitions, mais plutôt comme un moment de réapprentissage, de
SONS /Phonétique travail collaboratif, en interaction.
 DICTEE  Dictée
21  JE M’ENTRAINE  Activités de manipulation des structures de la  Ce sont des activités de manipulation des structures de la
langue sur la description. langue, ludiques et collaboratives.
 Tâche de la production écrite/Description L’enseignant rédigera UNE CONSIGNE D’ECRITURE selon les normes
requises.
22  NOTRE PROJET  Tâche 1 Réalisation de la tâche, objet du projet. La tâche est réalisée en
individuel et en collectif.
M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

13
DEROULEMENT SEQUENTIEL / 5ème AP – 2019/2020

SEQUENCE D’APPRENTISSAGE EN 5ème AP – 2019/2020


VACATION SEQUENCE OBSERVATION
(1H30MN)
CONTRAT D’APPRENTISSAGE Présentation du projet, des séquences (intitulés et objectifs.)
VACATION 01 PROJET + Présentation et analyse de la situation de départ.
CONTRAT D’APPRENTISSAGE Présentation et analyse de la situation élémentaire 1.
SEQUENCE
COMPREHENSION DE L’ORAL Compréhension de l’oral avec support sonore ou audiovisuel. Et oral
& interaction.
ORAL INTERACTION
Activité d’apprentissage « décrochée » visant la maitrise de la
VACATION 02 LECTURE ENTRAINEMENT ET correspondance « graphie/phonie », et éventuellement « phonie/graphie »
ORALISEE. S’inspirer des « lectures » proposées dans le manuel adapté de 5ème
AP (2018/2019)
ACQUISITION D’UNE 1ère ORAL INTERACTION & PRODUCTION DE L’ORAL :
RESSOURCE LINGUISTIQUE Reproduction et production des actes de parole dans diverses situations.
COMPREHENSION DE L’ECRIT 01
VACATION 03 COMPREHENSION DE L’ECRIT 02:
ACQUISITION D’UNE 2ème Compréhension de l’écrit sur un texte accompagné d’un questionnaire et
RESSOURCE LINGUISTIQUE de tâches de lecture.
ORAL INTERACTION &
VACATION 04 PRODUCTION DE L’ORAL ACQUISITION DE RESSOURCES LINGUISTIQUES :
ACQUISITION D’UNE 3ème SIX séances de 45 minutes sont consacrées à l’acquisition de six
RESSOURCE LINGUISTIQUE ressources. L’enseignant décidera de l’ordre de leur planification, et leur
COMPREHENSION DE L’ECRIT 02 enseignement/apprentissage. L’apprentissage des autres ressources
VACATION 05 linguistiques sera intégré en compréhension de l’écrit 02.
ACQUISITION D’UNE 4ème
RESSOURCE LINGUISTIQUE APPRENTISSAGES LUDIQUES :
APPRENTISSAGES LUDIQUES Apprentissage d’une chanson, d’une comptine, d’un texte poétique.
VACATION 06
ACQUISITION D’UNE 5ème
RESSOURCE LINGUISTIQUE DICTEE : La dictée n’est plus considérée comme un contrôle des
ACQUISITION D’UNE 6ème acquisitions mais plutôt comme un moment d’un travail collaboratif, de
VACATION 07 RESSOURCE LINGUISTIQUE réapprentissage, de consolidation…. L’enseignant décidera du choix du
type de dictée.
DICTEE

ENTRAINEMENT LUDIQUE ET Activités ludiques et collaboratives d’entrainement à la production écrite.


VACATION 08 COLLABORATIF SUR LA LANGUE /
PREPARATION A L’ECRIT
(Cahier d’activité)
PRODUCTION ECRITE 1er et 2ème La production écrite est proposé en fin de séquence, avec une consigne
JET. d’écriture conçue par l’enseignant

COMPTE RENDU & REECRITURE Correction, enrichissement et réécriture du texte produit par les
VACATION 09 3ème JET apprenants.
MON PROJET/ TACHE 1 Réalisation de la tâche. Travail en individuel et en collectif.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

14
DEROULEMENT D’UN PROJET 5ème AP – 2019/2020
VACATION SEQUENCE 1 VACATION SEQUENCE 2
(1H30MN) (1H30MN)
CONTRAT D’APPRENTISSAGE PROJET CONTRAT D’APPRENTISSAGE PROJET
VACATION 01 + VACATION 10 +
CONTRAT D’APPRENTISSAGE CONTRAT D’APPRENTISSAGE
SEQUENCE 01 SEQUENCE 02
COMPREHENSION DE L’ORAL COMPREHENSION DE L’ORAL
PRODUCTION ORALE & PRODUCTION ORALE &
ORAL INTERACTION ORAL INTERACTION
LECTURE ENTRAINEMENT ET LECTURE ENTRAINEMENT ET
VACATION 02 ORALISEE. VACATION 11 ORALISEE.
ACQUISITION D’UNE 1ère RESSOURCE ACQUISITION D’UNE 1ère RESSOURCE
LINGUISTIQUE LINGUISTIQUE
COMPREHENSION DE L’ECRIT 01 COMPREHENSION DE L’ECRIT 01
VACATION 03 VACATION 12
ACQUISITION D’UNE 2èmeRESSOURCE ACQUISITION D’UNE 2ème RESSOURCE
LINGUISTIQUE LINGUISTIQUE
ORAL INTERACTION & ORAL INTERACTION &
VACATION 04 PRODUCTION DE L’ORAL VACATION 13 PRODUCTION DE L’ORAL
ACQUISITION D’UNE 3ème RESSOURCE ACQUISITION D’UNE 3ème RESSOURCE
LINGUISTIQUE LINGUISTIQUE
COMPREHENSION DE L’ECRIT 02 COMPREHENSION DE L’ECRIT 02
VACATION 05 VACATION 14
ACQUISITION D’UNE 4ème RESSOURCE ACQUISITION D’UNE 4ème RESSOURCE
LINGUISTIQUE LINGUISTIQUE
APPRENTISSAGES LUDIQUES APPRENTISSAGES LUDIQUES
VACATION 06 VACATION 15
ACQUISITION D’UNE 5ème RESSOURCE ACQUISITION D’UNE 5ème RESSOURCE
LINGUISTIQUE LINGUISTIQUE
ACQUISITION D’UNE 6ème RESSOURCE ACQUISITION D’UNE 6ème RESSOURCE
VACATION 07 LINGUISTIQUE VACATION 16 LINGUISTIQUE
DICTEE DICTEE

ENTRAINEMENT LUDIQUE ET ENTRAINEMENT LUDIQUE ET


COLLABORATIF SUR LA LANGUE / COLLABORATIF SUR LA LANGUE /
PREPARATION A L’ECRIT PREPARATION A L’ECRIT
VACATION 08 VACATION 17
(Cahier d’activité) (Cahier d’activité)
PRODUCTION ECRITE 1er et 2ème JET. PRODUCTION ECRITE 1er et 2ème JET.

COMPTE RENDU & REECRITURE COMPTE RENDU & REECRITURE


VACATION 09 3ème JET VACATION 18 3ème JET
MON PROJET/ TACHE 1 MON PROJET / TACHE 2
FINALISATION DU PROJET

19ème VACATION : EVALUATION.


M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

15
« TACHES » ET « SITUATIONS »

PROJET 01 : AU ZOO !
Réaliser des posters d’animaux sauvages avec des textes et des dessins ou des photos.

SEQUENCE 01 : Pauvre petite gazelle !


SEQUENCE 02 : C’est un vrai fennec ?
SITUATION DE DEPART
Ta classe participe à une visite au parc zoologique pour découvrir les animaux sauvages qui vivent en Algérie ou
venus d’ailleurs. A la suite de cette visite, le directeur vous demande de vous constituer en petits groupes et de
réaliser, des posters d’animaux sauvages avec des textes, des images, des dessins…

SITUATION ELEMENTAIRE 1 SITUATION ELEMENTAIRE 2

Dans la 1ère partie de ton projet, tu choisis avec Dans cette 2ème partie et dernière partie de ton
tes camarades un animal qui vit dans le désert, projet, tu choisis avec tes camarades un animal
tu cherches des informations sur cet animal, sauvage, tu cherches des informations sur cet
puis tu écris une fiche-devinette avec des animal, et tu écris un texte pour le présenter.
indices pour décrire l’animal choisi.

RESOLUTION DE LA SITUATION RESOLUTION DE LA SITUATION


ELEMENTAIRE 1 ELEMENTAIRE 2

Les apprenants de chaque groupe choisissent Les apprenants de chaque groupe choisissent un
un animal qui vit dans le désert, recueillent animal sauvage, recueillent des informations et
des informations, écrivent une devinette avec écrivent un texte pour présenter cet animal.
des indices pour décrire cet animal. Puis, ils Puis, ils fabriquent le poster de l’animal sauvage
présent leur fiches-devinette : photo de choisi en regroupant le texte écrit, la photo, le
l’animal, indices de description de l’animal, dessin, l’illustration…
devinette…

RESOLUTION DE LA SITUATION DE DEPART

L’apprenant est mis en situation de fabriquer des posters d’animaux


sauvages : texte écrit, photo, image, illustration, dessin de l’animal…
L’apprenant présentera son projet devant ses camarades.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

16
« TACHES » ET « SITUATIONS »

PROJET 02 : C’EST UN LIEU EXCEPTIONNEL !


Organiser la visite d’un lieu exceptionnel, puis le présenter devant les camarades.
.
SEQUENCE 01 : Nous allons au musée.
SEQUENCE 02 : J’aime voyager en famille.
SITUATION DE DEPART

Ton école a décidé d’organiser pour ta classe la visite d’un lieu exceptionnel : un musée, un lieu historique …. Le
directeur de ton école vous demande de choisir d’abord un lieu à visiter, puis de préparer et d’écrire le programme
de la visite en petits groupes. A la fin de cette visite, chaque groupe réalisera un carnet de voyage pour raconter les
souvenirs de cette visite, qu’il présentera aux camarades de la classe voisine..

SITUATION ELEMENTAIRE 1 SITUATION ELEMENTAIRE 2

Avant l’excursion, les élèves du groupe Après la visite du lieu choisi, les membres de chaque
choisissent un lieu exceptionnel à visiter (musée, groupe écrivent un texte pour raconter les souvenirs
site historique …) dans les brochures de musées. de cette visite / de ce voyage.
Ensuite, ils écrivent le programme de la visite.

RESOLUTION DE LA SITUATION RESOLUTION DE LA SITUATION


ELEMENTAIRE 1 ELEMENTAIRE 2

Les membres de chaque groupe préparent et Les membres de chaque groupe écrivent un texte
rédigent le programme de la visite du lieu pour raconter les souvenirs de la visite / du voyage.
choisi et le présentent ensuite à leurs Ils recueillent les photos, illustrations qui
camarades. Ils consultent aussi une brochure accompagneront leur texte.
d’un musée puis écrivent un texte pour dire
tout ce qu’on peut y trouver.

RESOLUTION DE LA SITUATION DE DEPART

L’apprenant est mis en situation de fabriquer le carnet de voyage : textes


racontant les souvenirs, photos, …
L’apprenant présentera son projet aux camarades de la classe voisine.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

17
« TACHES » ET « SITUATIONS »

PROJET 03 : QU’EST-CE QU’UNE CATASTROPHE NATURELLE ?


Réaliser un panneau de photos et de textes pour expliquer comment agir face à une catastrophe naturelle.

SEQUENCE 01 : Quand je serai grand.


SEQUENCE 02 : Que devons-nous faire ?
SITUATION DE DEPART

Pour enrichir la bibliothèque de ton école, le directeur a lancé un concours du meilleur recueil de textes sur les
catastrophes naturelles : tremblement de terre, inondation, tempête de neige, … . Il vous demande de vous
regrouper en petits groupes, d’écrire un texte pour expliquer une catastrophe naturelle et de dire comment agir face
à cette catastrophe. Le texte sera accompagné de photos, de dessins, d’illustrations…et sera présenté devant un
jury (directeur, enseignant, apprenants).

SITUATION ELEMENTAIRE 1 SITUATION ELEMENTAIRE 2

Après la visite rendue aux pompiers qui interviennent Les membres de chaque groupe choisissent
lors des catastrophes naturelles, les camardes de chaque « une catastrophe naturelle », écrivent un texte
groupe choisissent un « métier » qu’ils préfèrent, pour l’expliquer (les dégâts, comment se
rédigent un texte pour le présenter et l’accompagnent de préparer..). Ils accompagnent leur texte de
photos, de dessins, d’illustrations … photos, de dessins, d’illustrations …
(Choix des métiers en relation avec les catastrophes
naturelles : pompier, secouriste, médecin, infirmier …)

RESOLUTION DE LA SITUATION
RESOLUTION DE LA SITUATION
ELEMENTAIRE 2
ELEMENTAIRE 1
Les membres de chaque groupe choisissent
Les membres de chaque groupe écrivent un texte pour « une catastrophe naturelle », écrivent un texte
présenter le métier choisi, l’accompagnent de dessins, pour l’expliquer : ils expliquent les dégâts et
de photos, d’illustrations …et le présentent ensuite à comment se préparer en cas de catastrophes. Ils
leurs camarades. accompagnent leur texte de photos, de dessins,
d’illustrations … et le présentent à leurs
camarades.

RESOLUTION DE LA SITUATION DE DEPART

L’apprenant est mis en situation de fabriquer un panneau de photos et de


textes pour expliquer des catastrophes naturelles : textes expliquant les
catastrophes naturelles, les dégâts et comment s’y préparer, photos, dessins,
illustrations …
(L’apprenant peut y intégrer les présentations des métiers qui interviennent
lors de ces catastrophes).
Le groupe présentera son projet devant le jury.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

18
« TACHES » ET « SITUATIONS »

PROJET 04 : PROTEGEONS LA NATURE !


Fabriquer une affiche sous la forme de conseils pour protéger la nature.

SEQUENCE 01 : Pourquoi notre terre est-elle en danger ?


SEQUENCE 02 : Ne gaspillons pas l’eau !

SITUATION DE DEPART

Les camarades de ton école te proposent de participer avec ton groupe à une opération de sensibilisation sur le thème
: « La protection de la terre », auprès des voisins du quartier.
Pour cette opération, on vous demande de fabriquer une affiche (avec des textes, des dessins, de illustrations…)
sous la forme de conseils pour protéger la nature. Les affiches réalisées seront présentées aux camarades de classe
pour être sélectionnées, puis les meilleures seront présentées lors de l’opération de sensibilisation.

SITUATION ELEMENTAIRE 1 SITUATION ELEMENTAIRE 2

Dans la 1ère partie de ton projet « La protection de la Dans la 2ème partie de ton projet, les membres de
terre », les membres de chaque groupe fabriqueront chaque groupe fabriqueront une affiche avec des
une affiche avec des textes, des images, des textes, des images, des dessins … pour dire ce qu’il
dessins … pour dire pourquoi la terre est en danger faut faire pour protéger la nature : eaux, rivières,
et ce qu’il faut faire pour la protéger. forêts, arbres, animaux, …..
Cette affiche servira à sensibiliser les voisins du Cette affiche servira à sensibiliser les voisins du
quartier sur la protection de la terre. quartier sur la protection de la nature.

RESOLUTION DE LA SITUATION ELEMENTAIRE 1 RESOLUTION DE LA SITUATION ELEMENTAIRE 2

Les membres de chaque groupe réalisent une Les membres de chaque groupe réalisent une
affiche pour sensibiliser les voisins du quartier affiche pour sensibiliser les voisins du quartier
sur la protection de la terre. L’affiche sera sur la protection de la nature. L’affiche sera
constituée de texte, d’images, de dessins … et constituée de texte, d’images, de dessins … et
d’un titre qui accroche ! L’affiche sera d’un titre qui accroche ! L’affiche sera présentée
présentée aux camarades de classe pour la aux camarades de classe pour la sélection.
sélection.
RESOLUTION DE LA SITUATION DE DEPART

L’apprenant est mis en situation fabriquer une affiche


composée de textes, d’images, de dessins … sur
« la protection de la terre » et « la protection de la nature ».
Les affiches réalisées seront présentées lors de l’opération
de sensibilisation auprès des voisins du quartier.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

19
ORIENTATIONS ORGANISATIONNELLES ET PEDAGOGIQUES.
ORIENTATIONS ORGANISATIONNELLES.
1. Organisation de la classe (Niveau élève):
 Un cahier de classe de 48 pages pour l’acquisition des ressources linguistiques : entre 04 et 05 écrits
par séquence (selon le nombre de ressources).
 Utilisation du cahier d’activités, soit en situation de classe soit en prolongement des apprentissages à la
maison.
 Un cahier de production écrite de 48 pages pour les productions écrites : 02 écrits par séquence :
production écrite 2ème jet + réécriture 3ème jet.
 Cahiers de projets ou autres (fiches cartonnées, feuilles blanches, planches, affiches …) pour la
réalisation des projets, selon le choix des supports fait par l’enseignant ou l’apprenant.
 Un cahier de maison de 32 pages pour les activités de prolongement : activités données par l’enseignant
à faire à la maison par l’apprenant.
 Un cahier de 48 pages pour garder des traces écrites des différentes évaluations « notées ».

2. Emploi du temps et horaires de travail :


 Le volume horaire de français en 5ème AP est de 4h30 (3×1h30mn) + 45 mn de remédiation
pédagogique. Le principe est de ne pas laisser les apprenants sans apprentissage du français
plus de deux jours.
 Les vacations d’une heure et trente minutes doivent être réparties sur les jours de la semaine comme
suit, de façon à ne pas laisser les apprenants sans apprentissage plus de deux jours.
Dimanche, mardi et jeudi ou dimanche, lundi et jeudi ou dimanche, mercredi et jeudi.

3. Documents obligatoires (Pour l’enseignant):


 Le cahier journal : Il convient également de réserver la première page du cahier journal à « une fiche de
renseignements de l’enseignant ». Il doit être quotidiennement et soigneusement rempli selon le modèle
en cours dans la circonscription. La planification doit contenir :
 La date, la classe/niveau, l’horaire
 Le projet, la séquence, la vacation (numéro)
 Les apprentissages planifiés :
- Le domaine de compétence
- L’apprentissage planifié
- La référence au manuel : support, rubrique, page
- Les objectifs d’apprentissage : linguistiques, méthodologiques, intellectuels, d’ordre personnel et
social, Valeurs et attitudes.
 Le cahier de remédiation : Il doit être à jour et contenir :
 La liste des apprenants retenus pour la séance de remédiation.
 Les insuffisances recensées.
 Les activités proposées.
 Le cahier de formation : Il doit accompagner l’enseignant(e) lors des journées de formation mais aussi
lors des journées de travail. Il peut être (doit être) utilisé durant plusieurs années. Sa présentation et
utilisation seront exigées lors des visites d’inspection.
 Le registre d’appel : Un registre pour chaque classe est exigé. Il doit être bien tenu et soigneusement
rempli (liste des élèves à reporter chaque mois, journées de travail, les absences, les observations
concernant les absences, le pourcentage d’absence pour chaque mois. Il doit être visé chaque mois par
le chef d’établissement).
 Un cartable d’enseignant ou un porte-documents est exigé.
M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

20
4. Organisation de l’environnement.
a. L’affichage didactique et pédagogique:
 L’affichage progressif des points de langue étudiés.
 L’affichage thématique.
 Les meilleures productions des apprenants.
Observation : Dans un souci de mettre en valeur les productions des élèves, l’enseignant peut leur faire
produire des planches des règles (schématisation, cartes mentales ….) et les afficher. A cet effet, il convient
de ne pas trop charger les murs par des affichages inutiles et de réserver un espace dédié aux apprenants :
« Le coin des élèves ».
b. Gestion de l’espace-classe :
 La classe est un lieu de « SAVOIR », mais également un lieu de « VIE ». A ce titre, il faut veiller à ce que
la salle soit propre, aérée, chauffée en hiver et attrayante.
 Gestion de l’espace-classe et interactions : Cesser de gérer les situations d’apprentissage de façon
« frontale » et prendre des initiatives quant à la gestion de l’espace classe : grand groupe, petits
groupes, binômes, individuel,…selon les activités et les objectifs. Il y a lieu de favoriser davantage les
interactions apprenant/apprenant en organisant des travaux de groupes. Dans ses planifications et leur
mise en œuvre, l’enseignant proposera des « travaux en individuel » et des « travaux collaboratifs ».

ORIENTATIONS PEDAGOGIQUES.

PLANIFICATION PRE-PEDAGOGIQUE.
Il est attendu de l’enseignant :
1. Des préparations des activités d’apprentissage prévues (Fiches pédagogiques).
2. L’établissement, l’affichage et le respect d’une progression annuelle des apprentissages. (voir les plans
annuels des apprentissages).
3. L’élaboration d’une fiche technique du projet planifié en cours.
4. La liste des apprenants avec toutes les informations utiles.
5. L’emploi du temps de la séquence (Déroulement séquentiel) à respecter scrupuleusement, notamment en ce
qui concerne les domaines de compétences.
6. Un cahier de roulement institué dans chaque classe.
7. La correction quotidienne et régulière des cahiers d’élèves.

DISPOSITIFS PEDAGOGIQUES AUTRES : REMEDIATION, SOUTIEN …


1. La séance de remédiation pédagogique :
 En 3°AP, 4°AP et 5°AP, cette séance est destinée aux apprenants en difficultés (09 apprenants au
maximum).
 Elle peut être programmée « isolée » des vacations des apprentissages ou suivre une de ces vacations.
 L’essentiel est de permettre à l’enseignant de libérer les apprenants qui ne sont pas concernés par cette
remédiation pour ne garder que ceux qui doivent en bénéficier. Cette séance doit être programmée en fin
de matinée (les dernières 45 minutes) ou en fin d’après-midi (les dernières 45 minutes).
 La dite séance doit être réalisée, préparée et conduite selon les orientations données lors des journées
de formation.
2. Soutien pédagogique et rattrapage.
En dehors des séances hebdomadaires de remédiation pédagogique, d’autres dispositifs « d’aide » aux
apprenants sont à prévoir. L’enseignant qui n’exerce que dans une école et qui n’a en charge que trois ou quatre
divisions pédagogiques utilisera, en concertation avec le directeur et les parents d’élèves, « des plages
horaires » pour accompagner ses élèves.
M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

21
LES COMPETENCES.
1. Compétences terminales et actes de parole :
Développer des compétences chez les élèves, c’est les amener à maitriser les actes de parole, qui constituent
les fondements des compétences terminales. Parce que le manuel ne peut pas couvrir tous les actes parole
proposés dans le programme, il appartient à l’enseignant d’effectuer des extensions lors des diverses situations
d’apprentissage afin d’aller au-delà de ce qui est proposé dans le manuel scolaire.
INVENTAIRE DES ACTES DE PAROLE EN 5EME AP :
 Actes sociaux : saluer, se présenter, présenter une personne, remercier, proposer, accepter, refuser, s’excuser,
prendre congé.
 Actes de demande : demander q. q. chose (+ formule de politesse), demander la permission de faire quelque
chose, demander des renseignements sur un fait, un événement, demander une explication, demander le temps
(qu’il fait, qu’fera), son chemin, demander un conseil, un avis, une opinion.
 Actes de réponse : donner une information (sur soi, sa famille, son école, son quartier, sur son savoir scolaire,
le monde), répondre à des remerciements, donner une explication, dire ce qu’on est en train de faire, justifier.
donner un avis, une appréciation, un ordre, un conseil.
 Actes de présentation des faits : Présenter un fait, formuler une hypothèse, réfuter une affirmation, annoncer
un fait futur, rapporter un fait passé.
 Actes d’expression du degré du savoir : dire qu’on sait/ ne sait pas, dire qu’on comprend / qu’on ne
comprend pas, dire qu’on est sûr de.
 Actes d’expression pour évoquer : Raconter un événement vécu personnellement ou collectivement,
retrouver les éléments d’une histoire
 Actes d’expression de l’affectivité : Exprimer ses goûts, ses sensations, ses sentiments positifs ou négatifs,
ses émotions et préférences Souhaiter quelque chose à quelqu’un.
2. Compétences terminales et « compétences de base » :
Le rôle de l’enseignant est de conduire tous ses apprenants à atteindre les compétences terminales (par
domaine) afin d’atteindre la compétence globale de fin d’année. En 5 ème AP, année dite de « Maitrise des
langages fondamentaux », l’enseignant veillera à ce que ses apprenants acquièrent les compétences langagières
qui leur permettra d’appréhender dans de bonnes conditions l’examen de fin du cycle primaire, et surtout d’être
poursuivre leurs études dans le cycle moyen sans difficultés particulières. Il y a lieu de mettre l’accent sur les
compétences de L’ECRIT, en réception et en production, sans toutefois discriminer les compétences de L’ORAL.
 Compréhension de l’écrit : C’est le défi de l’école, c’est le combat à ne pas perdre… L’enseignant
mettra en œuvre divers dispositifs pédagogiques (remédiation, soutien, consolidation, accompagnement
…) afin d’asseoir cette compétence ! A ce niveau, l’apprenant doit être capable de lire et de comprendre
en autonomie des textes du niveau exigé, et de répondre par écrit aux questions de compréhension s’y
afférentes !
 Production de l’écrit : Il y a lieu de mettre en place divers dispositifs pédagogiques visant à ce que tous
les élèves acquièrent cette compétence et arrivent à produire correctement des textes courts.
 L’oral en réception et en production: S’inspirer des démarches étudiées lors des journées de
formation. Proposer, autant que faire se peut, différents supports sonores: audio, audio-visuel,…
INITIATIVES DANS LE CADRE DES PROJETS : IMPLICATION, MOTIVATION ET INTERET…
Les projets pédagogiques :
 C’est le projet, pédagogique ou autre, porté par l’enseignant qui provoque l’implication des élèves et qui génère
de la motivation et de l’intérêt. Il convient donc de mettre en valeur CE PROJET : présentation, négociation,
projection de vidéos, sorties et visites …
 L’enseignant peut faire réaliser tel ou tel projet en petits groupes d’apprenants mais il doit veiller à ce que chaque
apprenant réalise son propre projet. Il est aussi important de bien organiser et d’archiver les projets de chaque
apprenant pour en constituer « un dossier » à la fin de l’année : c’est un « début » du « portfolio ».
 L’enseignant peut, en plus des projets proposés dans le manuel scolaire, inscrire dans ses planifications d’autres
projets individuels, en petits groupes ou collectifs. Il s’agit notamment de projets porteurs de valeurs, que les
élèves réalisent le temps d’un trimestre : Droits des enfants, devoirs des enfants, compilations de chansons
apprises, lexique illustrés des mots appris …
M.CHEKRI Mohamed, IEP/ Wilaya de TIZI-OUZOU

22
EVALUATION DES APPRENTISSAGES.
1. L’EVALUATION DIAGNOSTIQUE : Les deux premières semaines seront consacrées à une évaluation
diagnostique. Cette évaluation portera sur la vérification les prérequis nécessaires aux apprenants afin de mieux
appréhender le programme de 5ème AP:
 A L’ORAL : Actes de parole : sociaux, affectifs, de demande, de réponse, de présentation et
d’expression. / Les mots et leur formation : familles de mots. / Vocabulaire fonctionnel. / Vocabulaire
thématique. / Temps/ repères temporels. / Espace/indicateurs de lieu. / La progression phonologique
sons simples et complexes.
 A L’ECRIT : Les différentes graphies. / Notion de texte. /Notion de phrase. La ponctuation forte. /Les
types et formes de phrases. / Les substituts
2. L’EVALUATION DES COMPETENCES :
L’évaluation des compétences est à différencier du « contrôle » des ressources. Le contrôle des ressources se
fait à la fin de chaque « leçon », avec des traces sur les cahiers des élèves.
L’évaluation des compétences, comme son intitulé l’indique, porte sur les compétences. Il faut multiplier les
évaluations des compétences, notamment celles de l’écrit : compréhension de l’écrit et production écrite, en
proposant aux élèves des tests avec « UN TEXTE », « UN QUESTIONNAIRE », et « UNE SITUATION
D’INTEGRATION » en production écrite.
Les compétences sont évaluables avec des CRITERES et des INDICATEURS.
OBSERVATION : Voir les plans annuels de l’évaluation pédagogique (périodes d’évaluation et critères
d’évaluation)

DEMARCHES PEDAGOGIQUES A METTRE EN ŒUVRE.


1. Les supports :
S’inspirer des démarches étudiées lors des journées de formation. Proposer pour l’apprentissage de L’ORAL,
divers supports sonores (audio, audiovisuel), et proposer pour l’apprentissage de LA COMPREHENSION DE
L’ECRIT divers textes avec des tâches de lecture orales et écrites.
2. Les stratégies :
Mettre en œuvre, en situation de classe, les démarches pédagogiques et intégrer « les stratégies pour un
apprentissage actif, réflexif et collaboratif » travaillées lors des journées de formation.
3. Les apprenants : Veiller à ce que :
 Les apprenants construisent leurs apprentissages ou le co-construisent avec la médiation de
l’enseignant ou d’un pair, en leur proposant des tâches en binômes, en petits groupes …
 Les apprenants mobilisent leurs acquis antérieurs en leur proposant des tâches d’apprentissage
« ritualisées » …
 Les apprenants deviennent autonomes en leur proposant des tâches individuelles et en veillant à ce
qu’ils les réalisent…
4. L’acquisition des ressources linguistiques :
Il ne s’agit point de faire « écrire » ou de faire « recopier » les règles des leçons de langue par les élèves sur
leurs cahiers... L’acquisition des ressources linguistiques se fait des activités de « Manipulation »,
d’« Application » … du fait de langue ciblé, dans divers contextes et avec diverses consignes. Ce « point » a
souvent été la source de malentendus entre les enseignants et les parents d’élèves. Il y a lieu de l’expliquer
aux parents avec des arguments compréhensibles et simples : Toutes les règles des ressources linguistiques
sont dans le manuel scolaire !
5. Prolongement des apprentissages :
Proposer aux apprenants des tâches d’apprentissage à faire à la maison comme étant des prolongements.
6. Régulation des apprentissages :
Réguler « les apprentissages », ce n’est pas seulement « refaire » les leçons que les apprenants n’ont pas
assimilées. C’est aussi et surtout un « regard » critique sur soi, sur ses propres démarches, sa façon de
conduire la classe.
L’enseignant se posera alors la question suivante :
« Qu’est-ce que je dois faire d’autre ou autrement pour que apprenants réussissent mieux ? »
M.CHEKRI Mohamed, IEP/ Wilaya de TIZI-OUZOU

23
7. TACHES ET SITUATIONS :
En 5ème AP, deuxième année de français dite de « Maitrise des langages fondamentaux », il est recommandé
de travailler sur « des tâches » et « des situations » : situation de départ pour le projet, et situations
élémentaires pour les séquences.

L’INSPECTION / VISITE DE CLASSE.

INTRODUCTION :
Tous les métiers se professionnalisent et se démocratisent. Les métiers ou les fonctions « d’enseignant » et
« d’inspecteur » ne peuvent rester en marge de cette évolution. C’est dans le souci d’une affirmation des « identités
professionnelles », que les orientations suscitées, qui correspondent aux critères d’évaluation des pratiques de
classe du rapport d’inspection (nouveau spécimen), feront l’objet, lors des visites d’inspection d’une observation et
attention particulières. Il ne s’agit plus de promouvoir un type d’inspection, dit de « contrôle », mais d’en faire des
moments de formation de proximité par excellence. C’est donc dans un objectif de transparence et de
conscientisation que les éléments du débat qui suivra l’inspection sont portés à l’intention des enseignants.

I. L’ENTRETIEN OU LE DEBAT AVEC L’ENSEIGNANT PORTERA SUR :


1. Le choix de l’enseignant : Compétence ciblée. Objectifs d’apprentissage. Démarche pédagogique mise en
œuvre. Activités et tâches proposées.
2. Les points forts : Ce qui a été réussi. Comment le savez-vous ?
Les points à améliorer : Ce qui n’a pas été réussi. Comment le savez-vous ?
Si vous refaites la leçon, qu’est-ce que vous changerez ou ferez autrement ?
3. La déduire des besoins en formation : Identifier vos besoins en formation, les points à travailler davantage.
Confrontation avec les propositions de l’inspecteur.
Identification des points de convergence.
4. Les premières actions à entreprendre : Etablissement d’un échéancier (actions et dates) sur la mise en œuvre
de ces actions. Lister les ressources à mobiliser.

QUESTIONS AUXQUELLES L’ENSEIGNANT SERA SOUMIS LORS DU DEBAT :


1. Expliquez « l’apprentissage » que vous avez planifié et mis en œuvre : compétence ciblée,
objectifs d’apprentissage, démarche pédagogique mise en œuvre, activités et tâches
proposées…
Quelles étaient vos représentations sur le cours que vous alliez présenter ? Comment vous
l’imaginiez ? Facile, difficile …. ? Qu’est-ce que vous appréhendiez ?
Comment évaluez-vous votre prestation ?
2. Qu’est-ce qui a marché, réussi ? A quoi ou comment le savez-vous ?
Qu’est-ce qui n’a pas marché, réussi ? A quoi ou comment le savez-vous ? A votre avis, pourquoi
ça n’a pas réussi ?
Si vous allez refaire le cours, qu’est-ce que vous allez changer ou faire autrement ?
3. Quelles sont donc vos besoins en formation ?
4. Quelles actions allez-vous entreprendre ? (Auto-formation, formation, intervention d’un pair …..).
Quelles seront vos ressources ? (Inspecteur, collègues …).
Echéancier : actions et dates.

M.CHEKRI Mohamed, IEP de langue française / Wilaya de TIZI-OUZOU

24
II. DEBAT AVEC LES APPRENANTS APRES UNE SITUATION DE CLASSE ET APRES L’ENTRETIEN DE
L’ENSEIGNANT (FEED BACK) :

1. OBJECTIFS DU DEBAT AVEC LES APPRENANTS


(Groupe d’environ six apprenants représentant « l’hétérogénéité de la classe : 02 bons
apprenants + 02 apprenants moyens + 02 apprenants en difficultés)
Il s’agit surtout de voir dans quelles propensions les apprenants ont compris le cours et dans
quelle mesure ils peuvent le réinvestir dans d’autres situations (à l’avenir et en dehors de l’école).
L’essentiel étant débattre sur des points relatifs à l’environnement de
l’enseignement/apprentissage afin de le faire évoluer, au seul bénéfice des apprenants.

2. DEMARCHE :
 Se présenter aux élèves et les remercier pour leur participation au débat
 Informer les apprenants:
- Des objectifs du débat
- De l’intérêt du débat
- De la gestion du feedback (secret, …..)
- Des modalités pratiques du débat
- Du temps imparti au débat (20 minutes)

3. QUESTIONS A POSER LORS DU DEBAT :


 Qu’est-ce que tu as appris durant ce cours ?
 Comment tu imaginais le cours ? Quelles étaient tes représentations ?
 Comment évalues-tu le cours par rapport à tes premières représentations ?
 Qu’est-ce qui t’a le plus intéressé/plu dans le cours ? Pourquoi ?
Exemple : les activités/tâches, la présentation, les ressources, l’environnement, le travail en
individuel/en binôme/en petits groupes, les explications du maitre ou les exemples…..
 Qu’est-ce que tu aimerais qu’on change ou qu’on développe davantage dans ce cours et
pourquoi ?
 Comment vas-tu utiliser ce que tu as appris dans ce cours en dehors de l’école ?

4. COMPLEMENT :
 As-tu une question ou une remarque sur ce qui a été débattu ?
 Ya-t-il un domaine qui n’est pas cité dans ce débat et tu juges important qu’on débatte ?

5. FIN DU DEBAT :
 Remercier les apprenants pour leur participation et pour leur apport du feedback.
 Leur rappeler le pacte du secret.

VERSION DU 27 JANVIER 202

25