Vous êtes sur la page 1sur 8

ROYAUME DU MAROC

PROJET : RESIDENCE RIYAD AGADIR

AVANT PROJET SOMMAIRE

LOT GROS ŒUVRE


PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

SOMMAIRE

1. DISPOSITIONS GENERALES _______________________________________________________ 2

1.1 Objet : _______________________________________________________________________ 2

1.2 Consistance générale du projet ___________________________________________________ 2

1.3 Documents généraux ___________________________________________________________ 2

2. DONNEES ET HYPOTHESES DE BASE ________________________________________________ 2

2.1 Localisation du site _____________________________________________________________ 2

2.2 Sondages-taux de travail ________________________________________________________ 2

2.3 Charges et surcharges. __________________________________________________________ 3

2.4 Sécurité incendie _______________________________________________________________ 4

3. CONCEPTION__________________________________________________________________ 4

3.1 Structure des bâtiments _________________________________________________________ 4

3.2 Fondations ___________________________________________________________________ 6

3.3 Matériaux ____________________________________________________________________ 7

LISTE DES FIGURES

Figure 1. Contreventement par voile ___________________________________________________________ 6

1
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

1. DISPOSITIONS GENERALES

1.1 Objet

La présente notice technique a pour objet la présentation de l’avant projet sommaire relatif au
lot gros œuvre du projet de construction de logements à AGADIR.

1.2 Consistance générale du projet

Le projet consiste en la réalisation d'un ensemble d'habitations collectives comportant cinq


étages avec pour certaines habitations des commerces en rez-de-chaussée.

1.3 Documents généraux

Textes applicables :

 Les documents suivants sont applicables :


 Règlements : Il s'agit de l'ensemble des textes régissant la réglementation marocaine
parus sous la forme de lois, ordonnances, décrets, arrêtés, circulaires et codes.
 Normes : Ce sont les normes homologuées et autres normes en vigueur au Maroc.
 Prescriptions techniques : Il s'agit des documents techniques unifiés (D.T.U.)

Dans le cas de contradictions entre les règles françaises/européennes et les règles


marocaines ou dans le cas de domaine d’application non couvert, il sera retenue l’utilisation
des règles marocaines, françaises ou européennes les plus strictes et les mieux adaptées au
projet.

2. DONNEES ET HYPOTHESES DE BASE

2.1 Localisation du site

Le projet objet de la présente étude se situe dans la ville d'AGADIR le fait qu'elle soit loin de la
côte atlantique. n'induit pas un impact particulier sur le calcul et les dispositions à prendre en
considération vis-à-vis de la structure du bâtiment.

2.2 Sondages-taux de travail

Le rapport de sol du projet disponible est celui établi par le laboratoire LPEE et ayant fait
l’objet du dossier suivant :
 N° 06-211-00-220-162 du 20 juin 2006.
La reconnaissance géotechnique a consisté en la réalisations de 3 sondages carottés de 15m
de profondeur.
Des essais préssiometriques ont été réalisé pour chaque sondages carotté à raison de 1.5m
de profondeur.

Selon ces rapports la lithologie est constituée de :

2
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

 Une couche superficiel constituée par du limons brun de 30cm d'épaisseur argileux
 Une couche de tuf calcaire induré.
 Une formation de calcaire et agglomérat fracturé.
Compte tenu de la stratigraphie de sols en place, et de la qualité physique et mécanique des
différentes couches rencontrées sur le site, le Laboratoire préconise un taux de travail de 3.5
bars et propose de retenir les dispositions constructives suivantes :
 Système de fondation superficiel de semelles isolée rigidifié.
 le niveau minimale des semelles est de 1.m par rapport au TN, l'encastrement
minimale de 0.50m dans le toit des sols d'assises préconisé est supposé être respecté.
 Les tassements restent dans les limites admissibles sous cette contrainte et il n'y a
aucun problème de portance.

2.3 Charges et surcharges

Les structures et les fondations du bâtiment sont calculées notamment pour les charges
énumérées dans les paragraphes suivants.

Charges permanentes

En plus du poids propre de la structure, les charges permanentes qui seront appliquées sont :

-Pour les terrasses :

Revêtement du sol : 140 Kg/m².


Enduit / faux plafond : 35 kg/m².
Etanchéité + protection : 100 Kg/m².
Forme de pente : fonction de la surface et de la distribution des
descentes EP ce qui mène à une valeur de 220 kg/m².

-Pour les étages :

Revêtement du sol : 140 Kg/m².


Enduit / faux plafond : 35 kg/m².
Cloisons : 75 Kg/m².

Charges d’exploitation

Les charges d'exploitation dans le bâtiment sont, au minimum, conformes aux valeurs fixées
par la norme NFP 06-001 de Juin 1986.
Les charges d’exploitations, non pondérées, retenues pour les différents locaux sont :

Chambres : 150 Kg/m².


Balcons : 350 Kg/m².
Terrasse non accessible : 100 Kg/m².
Terrasse accessible : 250 Kg/m².
Escaliers : 250 Kg/m².

3
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

Données sismiques

Le règlement RPS 2000 permet de définir les caractéristiques sismiques relatives au projet
comme suit :
Le projet se situe dans la région d’Agadir appartenant à la zone sismique (III).
Le bâtiment est de classe (II) et selon le rapport de l’étude géotechnique le site peut être
classé type S2.

Cela permet de définir les coefficients sismiques comme suit :


Coefficient d’accélération relatif à la zone (II) : A =0,16.
Coefficient de priorité relatif à la classe (II) : I =1,00.
Coefficient du site de fondation (S2) : S =1,20.

2.4 Sécurité incendie

La structure répond aux paramètres de la sécurité incendie à savoir le coupe feu des
planchers, la stabilité au feu de la structure, et le pare-flamme des parois, ainsi :

-Les éléments porteurs verticaux sont stables au feu une demi heure «1/2 H ».
-Les planchers présenteront les degrés coupe‐feu d'une demi heure «1/2 H ».

3. CONCEPTION

3.1 Structure des bâtiments

Principe de calcul :

Les charges permanentes (hormis le poids propre) ont été considérées selon les
différents cas de figures existants (terrasse, étage courant, terrasse végétalisée etc...).
Les surcharges d’exploitation sont au minimum conformes aux valeurs fixées par la
norme NFP 06-001.
En plus des charges usuelles (citées ci-dessus), l’étude a examiné et a évalué
rigoureusement les contraintes et les exigences de caractères particuliers émanant de la
région et du site, à savoir :
 L’accélération causée par les tremblements de terre.
 L'effet du vent sur la structure : Sans objet.
 Charges de neige sur les toits : Sans objet.
 Configuration du site (les différences de niveau) : le problème du terrain accidenté ne
se pose pas. certains bâtiments disposent d’un sous sol –en déblais-, par conséquent
des voiles périphériques sont prévus pour palier à la poussée des terres,.
 Niveau et variations de la nappes phréatiques : voir partie fondations.
 Risque d'inondation du site : le site n’est pas inondable.
 Vibrations (proximité d'une ligne de chemin de fer en particulier) : sans objet.

4
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

 Risque de liquéfaction : selon le rapport géotechnique, les sols en place ne sont pas
susceptible de liquéfier.
 Les flèches et les déformations des différents éléments de la structure (poutres, dalles)
sont contrôlées selon le règlement en vigueur (BAEL) et les règles de l’art afin
d’assurer le service des différents éléments secondaires (cloisons, cloisons amovibles,
linteaux, …).
Dispositions des joints

Les joints dans les structures en béton armé sont, en général, de trois types :
- Les joints de dilatation qui sont préconisés dans la superstructure du bâtiment pour
palier aux problèmes de désordres liés à la dilatation sous l’effet du changement de
température. Le règlement BAEL 91 révisé 99, admet de ne pas tenir compte des effets
de variations linéaires pour les immeubles dont les distances entre joints n’excèdent
pas 50 m pour les régions humides et tempérées, et 25 m pour les régions sèches ou à
forte opposition de température. Pour le cas d'AGADIR, on peut adopter une distance
maximale de 25m.
- Les joints de tassements ou de rupture préconisés dans l’infrastructure du bâtiment et
liés à l’effet de l’hétérogénéité du sol ou à la différence de chargement très importante.
- Les joints sismiques préconisés pour assurer l’indépendance des blocs de masses et
rigidités différentes. La distance maximale n’est pas fixée, mais ils sont obligatoires
pour palier aux problèmes de torsion de bâtiments, en optant pour des formes simples
en plans ne comportant pas d’angles rentrants, et en séparant les blocs ayant des
hauteurs et des volumes différents.
Compte tenu de trois critères cités ci-dessus, les bâtiments ont été scindés en plusieurs blocs
distant de 5 cm,

Contreventement

Pour le contreventement sismique on a opté soit pour :

- Un contreventement par voiles (figure. 1) dans les deux directions, les dits voiles
descendent jusqu’aux fondations.

N.B :
Le type de contreventement adopté pour les structures du bâtiment a été fait de
manière à épouser le mieux possible la conception architecturale.
en effet la présence de commerce au rez-de-chaussée limite la possibilité de placer des
voiles de contreventement.

5
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

Figure 1. Contreventement par voile

3.2 Fondations

Suivant le rapport géotechnique, il est retenu des fondations superficielles sur des
semelles isolées rigidifiées, le but est de minimiser les terrassement dans le rocher.

Le calcaire et le tuf calcaire induré sont identifiés comme l’horizon porteur des
fondations. aucune nappe n'a été rencontrée au niveau des sondages pressiométrique .
Le rapport géotechnique établi par le laboratoire préconise un taux de travail de 3.5
bars.

6
PROJET RESIDENCE JNANE SIDI SLIMANE
LOT : GROS OEUVRE NOTICE DE PRESENTATION APS

3.3 Matériaux

Les matériaux retenus pour les études et la réalisation de l’ouvrage sont des bétons type B25,
des aciers pour béton armé HA/treillis type Fe500.
Le respect d'un certain nombre de dispositions relatives à la confection du béton et à
l'enrobage des aciers est indispensable :
- Un béton peu perméable avec un rapport E/C.
- Un dosage minimal en ciment de 350Kg/m3.
- Un enrobage des aciers supérieur ou égale à 2.5cm.

Vous aimerez peut-être aussi