Vous êtes sur la page 1sur 2

Transport aérien : Senegal Airlines augmente ses rotations

hebdomadaires entre Ouaga et Dakar


31 octobre 2011 Senegal
Airlines informe par ailleurs qu’elle augmente sa franchise
bagages à 40 kg pour les passagers de la classe économique (offre valable jusqu’au
31/12/2011). Les passagers de la classe affaires bénéficient quant à eux d’une
franchise de 2X23kg. Voici le nouveau programme de vols de la compagnie :
Ouagadougou – Dakar (via Bamako) : Lundis, Jeudis et Samedis • Ouagadougou-Dakar : 13h15-17h30 • Dakar-
Ouagadougou : 08h15-12h00 Ouagadougou – Bamako (vols non-stop) : Lundis, Jeudis et Samedis • Ouagadougou-
Bamako : 13h15-14h45 • Bamako-Ouagadougou : 10h40-12h00 (...) Lire la suite

Ciel burkinabè : Compter aussi avec Senegal Airlines


13 avril 2011 La
compagnie a officiellement lancé hier, 12 avril 2011, ses activités. Un
lancement précédé d’une conférence de presse au cours de laquelle le Directeur
commercial de Senegal Airlines, Christophe Leloup, a affirmé toute l’ambition de la
nouvelle compagnie, à réussir là où les autres ont échoué. Pour ce faire, la compagnie
aérienne du Sénégal table sur la fiabilité du service offert aux clients : coût du
transport abordable, ponctualité, confort. Selon M. Leloup, Senegal Airline a une
vocation de leader en Afrique de l’ouest. La compagnie dessert aujourd’hui toute l’Afrique de l’ouest avec un
programme et des horaires de qualité, notamment depuis Ouagadougou où la société opère 3 vols par semaine
vers Bamako et Dakar : Ouagadougou – Dakar via Bamako chaque (...) Lire la suite

Brussels airlines au Burkina : Déjà 6 mois, et les affaires vont


« de mieux en mieux »
14 janvier 2011 Cesont entre autres choses ce que nous avons voulu savoir en nous
rendant le 12 janvier dernier à la représentation nationale de la société, sur l’Avenue
John Kennedy dans le quartier Koulouba de Ouagadougou. Des échanges que nous
avons eus avec le patron des lieux, Toon Renmans, l’on peut retenir que le bilan de
Brussels Airlines en 186 jours d’existence au Burkina Faso n’est pas négatif. En
s’installant au Burkina, Brussels airlines, compagnie aérienne belge créée en 2002, s’était engagée à assurer 2
vols directs Ouaga – Bruxelles par semaine, c’est-à-dire un vol jeudi et un autre dimanche. De même, la ligne
Bruxelles – Ouaga en passant par quelques escales dans des capitales africaines devrait être assurée les 2 fois
par semaine. En outre, à partir de (...) Lire la suite

Ouaga-Marseille-Paris : Air Burkina passe à une nouvelle forme


d’exploitation
10 janvier 2011 C’est
en 2004 que la ligne Ouaga-Marseille-Paris est ouverte. Un tournant non
moins important d’Air Burkina. Mais voilà que des difficultés s’invitent dans les airs. La
concurrence est rude. La route n’est pas rentable. Pire, les déficits sont chroniques sur
cette ligne. Environ un milliard par an. Connexion du réseau de Paris avec le réseau
régional, apport des passagers vers les autres escales, politiques de démarchage au niveau
des associations, politiques tarifaires, politiques de communication, changement d’appareil passant d’un Air
Bus A319 à un MD83, « toutes les formules ont été envisagées pour que la compagnie n’arrête pas d’opérer
directement sur la route », soutient Ali Diallo, le directeur marketing en charge de l’ouverture et de la
fermeture (...) Lire la suite

Transport aérien : Un nouveau concurrent d’Air France en Afrique


5 juillet 2010 Pourdémarrer, la compagnie loue deux Boeing 767 au loueur américain International Lease Finance
Corporation. Le premier appareil, actuellement à Miami, devrait être livré à Paris le 15 juillet, le second à la
mi-août. Selon nos informations, Oxygène sera une compagnie régulière à destination de l’Afrique, mais
n’assurera pas de vols charters. Ses appareils seront aménagés avec une classe économique et une classe
affaires pour attirer la « clientèle haute contribution », notamment les cadres de sociétés pétrolières. Cinq
destinations sont prévues dans un premier temps : Luanda (Angola), Abidjan (Côte d’Ivoire), Malabo (Guinée
équatoriale), Conakry (Guinée) et Bamako (Mali). La compagnie vient d’obtenir les droits de trafic pour voler
vers ces villes. Elle (...) Lire la suite

Salif Léonce Diarra (Elite voyage) : « Une charte de la qualité pour éliminer les
parasites du secteur »
25 janvier 2010 Quereprésente le Sitho pour les agences de voyage ? Beaucoup de choses ! Le Sitho nous permet
de vendre sur place nos produits au lieu de nous déplacer pour aller en Europe ou en Amérique. Là, nous
faisons venir les Tours opérateurs et nous leur vendons la destination Burkina et de l’Afrique, ce qui réduit les
coûts de déplacement et ça fait aussi connaître notre pays par ceux qui l’aiment. L’Afrique de l’ouest doit se
saisir du salon de Ouagadougou et en faire un grand rendez-vous des professionnels du tourisme, de l’hôtellerie
et de la restauration. Ce sera la preuve aussi que nous pouvons faire du bon travail dans la promotion de nos
atouts touristiques Quels sont les produits que vous proposez aux touristes ? En matière d’offres, nous
avons (...) Lire la suite