Vous êtes sur la page 1sur 10

Fiche révision 2

Benkorteby H. Maître Assistant A


Immunité innée=naturelle
• première ligne de défense mise en place par l'organisme.
• suite à une agression.
• Immédiate (réponse rapide ) et active dès la naissance.
• n'est pas spécifique d'un antigène précis.
• n'est pas douée de mémoire.
• reconnaissance de l'agent pathogène par les marqueurs
cellulaires de surface.
• cellules de l'immunité innée différencient entre des cellules
du soi (marqueurs HLA) et des cellules du non soi
(marqueurs différents).
• Composants : barrières protectrices (peau, muqueuse),
médiateurs solubles et cellules intervenantes.
Comment cellules de l'immunité innée
distinguent les autres cellules ou éléments
perturbateurs ?
Cellule
PAMPs ou
stressée DAMPs Microorganisme
MAMPs ou particule
Signal
danger

PRR solubles Macrophage, dendritique, NK, mastocytes,


PRR polynucléaires, résidentes
PRR membranaires
PRR cytoplasmique récepteurs

Cytokines

Réaction inflammatoire,
attraction des phagocytes
PRR solubles ou sécrétés
1. Les composants du complément,
2. Les protéines MBP (pour « Mannan Binding Protein ») ou MBL (pour « Mannane
Binding Lectin »),
3. Les protéines CRP (pour « C-Reactive Protein »),
4. Les protéines LBP (pour « LPS-binding protéin »).

PRR membranaires ou PRR endocytiques

1. Les récepteurs MMR = Macrophage Mannose Receptor


2. les récepteurs aux lectines
3. les récepteurs du complément,
4. les récepteurs scavengers = récepteurs poubelles
5. Les récepteurs TLR = Toll Like Receptors »

PRR cytoplasmiques, ou PRR de signalisation

1. NLR (reconnaissent composants bactériens)


2. RLR (reconnaissent composant viraux)
Comment la réaction immunitaire
Pathogène
PAMP arrive ?
Symptômes
Histamine

TNF α/ IL/ Chimiokine


La diapédèse ?
- avec opsonisation
Phagocytose… - sans opsonisation
L’opsonisation ??
….Fin de la réaction inflammatoire

Lymphocyte

CPA