Vous êtes sur la page 1sur 10

NANAEL - LES 7 ÉTAPES DU CHEMINEMENT SPIRITUEL

« Nanael nous transporte au cœur notre être et nous fait comprendre


clairement chaque étape de notre évolution... »

INSPIRATION ................................................................... 2

Première étape : « J’ouvre mon esprit... » ............................. 3


Deuxième étape : « Je prends conscience de ma vie... » .......... 4
Troisième étape : « Je prends conscience de Moi... » ............... 5
Quatrième étape : « Je découvre la rigueur initiatique... » ....... 6
Cinquième étape : « La traversée du désert... » ..................... 7
Sixième étape : « J’apprends à relativiser spirituellement... » ... 8
Septième étape : « Je reconstruis mon esprit... » ................... 9

Organisme sans but lucratif


© Tous droits résérvés
www.ucm.ca
INSPIRATION

« Lorsqu’un stage est annoncé, je m’intériorise pendant des mois et j’invoque intensément l’Ange,
pour bien intégrer l’État de Conscience qui sera approfondi pendant le stage. En entrant dans
cette Dimension de l’Intelligence Cosmique de plus en plus profondément, des mélodies viennent
à mes oreilles… Parfois, tout simplement, je me mets à siffler un air qui ne part plus de moi…
parfois en rêve on me montre clairement l’effet que la mélodie créera à l’intérieur des âmes qui
entendront ces airs Angéliques… Mettre en musique ces mélodies et les relier à un enseignement
spirituel comme on le fait lors d’un stage Angelica, apporte à mes yeux, un sens complet au rôle
de la musique sur Terre... Les compositions Angelica Mantra sont un moyen extraordinaire d’entrer
en contact avec nos mémoires afin de les purifier et de raviver consciemment l’Être Divin que nous
sommes… » - François

Pendant ces mois où j’ai invoqué


Nanael, j’ai reçu plusieurs rêves
dont un rêve où je voyais notre ami
David Vaudrin qui venait vers nous
pour nous aider à préparer ces
chansons méditatives de l’Ange
53 Nanael. David a une très belle
voix et lorsque je l’ai contacté
concrètement pour lui faire la de-
mande de participer à ce projet, il
fut si touché qu’il accepta de tout
cœur… Nous avons vécu ensem-
ble des moments magiques d’in-
spiration et d’élévation… La magie
de ce projet s’est poursuivi jusque
dans l’orchestration et l’arrangement musical final. En effet, le frère de David, Carl Vaudrin, a
accepté gracieusement d’offrir ses compétences d’orchestrateur et d’arrangeur pour apporter la
touche professionnelle à ces mantras Angéliques. Carl a un très grand talent comme vous l’en-
tendrez dans chacune des pistes. Il a su mettre en vie ces ambiances venant d’autres Sphères de
conscience… Une réalisation qui touche l’âme profondément…

Lorsque nous préparons les stages, ces événements bi-annuel qui sont des moments forts dans la
programmation de l’Univers/Cité Mikaël, tous les animateurs se concentrent pendant plusieurs
mois sur l’Essence Angélique qui sera approfondie pendant ces quelques jours de grande intérior-
isation auxquels participent quelques centaines de personnes. Pendant ce temps de préparation
intense, nous recevons différentes inspirations entre autres, des airs musicaux qui s’installent tout
doucement d’eux-mêmes, dans notre intérieur. Notre âme vibre à l’Énergie de l’Ange…

2 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Durant l’été 2011, plusieurs stages Angelica ont eu lieu au Québec et en Suisse. Au cours de ces
7 étapes du cheminement spirituel
stages, un atelier puissant a été offert sur les . Chacune
des pistes que vous entendrez ici représente l’une de ces étapes d’évolution. Vous trouverez ci-des-
sous les détails associés à ces étapes.

NOTE : Chacune de ces étapes sont à la fois « chronologiques » et à la fois « répétitives » à des
niveaux supérieurs… Nous les revivons sans cesse sous des formes de plus en plus évoluées…

Première étape : « J’ouvre mon esprit... »


La première étape du cheminement spirituel consiste à passer de la noirceur de notre vision
matérialiste à l’ouverture des rideaux de notre conscience afin d’y faire entrer le Soleil. On va
de l’avant et on accepte de changer nos concepts, on découvre de nouvelles façons de penser,
de voir la vie, on s’ouvre aux mondes parallèles, aux philosophies… On veut accueillir plus de
Connaissance en nous… C’est à ce moment qu’on est attiré par toutes sortes de philosophies spi-
rituelles, d’enseignements divers et de livres mystiques. On veut tout savoir et expérimen­ter… On
découvre pour la première fois les synchronicités, les signes, on peut aussi commencer à recevoir
des rêves, etc…

3 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Deuxième étape : « Je prends conscience de ma vie... »  
La deuxième étape du cheminement est une conscientisation sur sa vie… sur ce qui ne va pas en
fait dans notre vie… On fait le ménage de tout ce qui ne va pas dans notre vie : de nos relations,
de nos amis, de nos cds, de nos vêtements, on re-peinture notre vie avec des couleurs plus lu-
mineuses, on change de voiture, d’énergie, d’attitude face à la vie… On fait des efforts concrets
(extérieurs) pour effacer, enrayer ce qui n’est pas la représentation de cette Lumière à laquelle on
aspire maintenant…

C’est un moment de très grande motivation spirituelle et de transformation… Dans le négatif, c’est
à ce moment qu’on peut toucher à l’extrémisme spirituel (façon de parler)… On arrête d’écout-
er la télé ou la radio parce qu’il n’y a – soit disant – que de mauvaises nouvelles… On se met à
jeu­ner pour mieux rêver… À s’habiller tout en blanc pour vivre plus près de cette Lumière qui
nous inspire tant… etc… À cette étape, on peut faire un peu peur aux gens qui nous entourent…
(rires)…

4 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Troisième étape : « Je prends conscience de Moi... » 
La troisième étape du cheminement spirituel est une conscientisation sur soi… On réalise que le
travail de purification doit se faire simultanément à l’intérieur.

À cette étape, on entre en contact avec notre Moi Divin qui cette fois nous fait rencontrer nos
propres mémoires… C’est particulièrement à cette étape qu’on est inspiré par un enseignement
comme celui de l’Angéologie Traditionnelle. Une philosophie axée sur la transformation de soi,
de nos mémoires… sur l’amélioration de nos qualités et la dissolution de nos défauts…

Cette étape est marquante dans le cheminement. On l’associe à l’étape de « l’ermite »… On com-
munique spirituellement de l’intérieur… Si on ne rêvait pas, c’est là que les rêves se déclenchent
puissamment ou s’amplifient intensément… Par les rêves, on se rencontre, on se découvre et on
se transforme…

Dans le positif, à cette étape, on se sent de plus en plus confiant dans nos principes spirituels,
autant intérieurement qu’extérieurement. Et on les applique dans notre vie, notre travail, dans
nos relations, dans nos activités du quotidien… On ne veut plus faire d’erreur… On veut être à la
hauteur de ces standards spirituels et maintenir notre état de justesse intérieure et oui, c’est vrai,
il faut l’avouer… dans le négatif, à cette étape, on marche un peu les fesses serrées ! (rires). Cette
étape nous fait manquer de souplesse…

5 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Quatrième étape : « Je découvre la rigueur initiatique... » 
La quatrième étape du cheminement spirituel est la représentation même du mot : intensité… Elle
marque l’incarnation plus en profondeur du véritable sens de l’évolution spirituelle…

À cette étape, on réalise que nos défauts ont tendance à revenir sans cesse, à ne pas se purifier
aussi facilement que l’on croyait… Alors, on devient de véritables guerriers de Lumière…

Notre concentration s’accentue sur la purification de nos mémoires et on passe à la cinquième


vitesse du nettoyage intérieur… On voit d’ailleurs beaucoup plus profondément dans notre incon-
scient et on entre au cœur de la communication consciente avec nos mémoires.

Dans le positif, cette étape apporte une intensité de travail intérieur remarquable… une capacité
à déceler en soi tout ce qui ne vas pas et à le rectifier aussitôt… Dans le négatif, s’en le réaliser,
on se nettoie avec un peu trop de dureté ce qui crée certaines frustrations spirituelles qui devront
être adressées plus tard…

6 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Cinquième étape : « La traversée du désert... »  
La cinquième étape du cheminement spirituel est déstabilisante, voir décourageante. On voit
tellement nos défauts, on sait tellement tout le Travail et le temps qu’il faudra pour les changer
qu’on ne pense qu’à ça… Évidemment, en ne regardant que la poussière dans notre vie, on ne
voit que la poussière et cela a un effet amplificateur… Dans notre grande intensité de purification,
on s’intoxique graduellement la conscience par les vapeurs nocives de nos ambitions extrêmes
d’avancer spirituellement… Tout en se purifiant, on oublie de rester doux et souple avec soi… À
cette étape, le découragement initiatique se manifeste… On ne ressent plus beaucoup la Lumière
dans notre vie ou en soi car on a le nez dans nos mémoires 24h sur 24h. On ne voit que cela…
On ressent alors que le Divin nous quitte et on remet en question notre cheminement… On peut
ressentir l’envie d’abandonner le Travail initiatique parce que nous ne voyons plus la fin.

À cette étape parfois nos rêves deviennent moins présents. Inconsciemment, on arrive à ne plus
vouloir se purifier car tout le travail qu’il reste à faire nous décourage.... On peut alors avoir mal
dans notre corps à plusieurs endroits… souvent aux épaules et entre les omoplates… On ne
ressent plus la communication avec notre moi Divin. Ce sont de lourdes épreuves intérieures qui
nous sont envoyées.

Dans le positif, cette étape du cheminement est essentielle et elle apporte de très grandes qual-
ités de stabilité et de confiance. En effet, après avoir traversé une fois ce désert, lorsqu’il revient
dans notre vie, on active une immense force d’intériorisation et de sagesse. Avec le temps, plus
rien ne peut nous ébranler et on devient parfaitement auto-suffisant au plan de la conscience.
Les manques affectifs sont maitrisés… Les peurs sont effacées… Le sens réel des choses revient et
l’illusion disparaît.

7 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Sixième étape : « J’apprends à relativiser spirituellement... »  
La sixième étape du cheminement initiatique est une dédramatisation spirituelle… À cette étape,
souvent, on est très fatigué… et on peut avoir toutes sortes de symptômes physiques (et psy-
chiques)… Autant avant on a été « poussé » par notre envie de laisser entrer le Soleil de la spir-
itualité en soi et de le devenir, autant maintenant on cherche à comprendre ce Soleil au lieu
de seulement l’appliquer méthodiquement… Pour reprendre une autre image, on s’est poussé à
suivre une recette pour nettoyer nos mémoires, et maintenant on cherche à se nettoyer différem-
ment… On cherche à trouver notre propre recette si on veut… Cela représente le début d’une très
belle et importante étape… celle de la véritable autonomie spirituelle.

Durant ce temps de récupération, on fait plutôt profile bas… On n’a pas trop le goût d’inviter les
autres chez soi parce qu’on se sent hypersensible… À force de frotter avec autant d’intensité spi-
rituelle sur nos mémoires pour les nettoyer, on a fragilisé notre peau métaphysiquement parlant…
Notre sensibilité et notre protection extérieure s’en sont trouvées affectées.

Cette étape est un temps de dédramatisation et de désensibilisation au plan spirituel... On reprend


le temps de se donner le temps… On remet les choses en perspective... On détourne légèrement
notre regard de nos poussières (distorsions) pour retrouver une vue d’ensemble de qui nous som-
mes vraiment… On conscientise tout le Travail qui a été accompli jusqu’alors et on fait des liens
avec notre passé… On retrouve la douceur envers nous-même, la clémence, la bienveillance…
Doucement, on redécouvre l’estime de soi, on reconnait nos talents, nos qua­lités, nos aptitudes
naturelles, et on retrouve notre identité… Oui, notre identité… Parce qu’à vouloir devenir ce
Soleil, cette Lumière, on a chassé le naturel en nous… Et là, il faut qu’il revienne… Ce faisant,
c’est aussi à cette étape qu’on retrouve énormément d’énergie. Beaucoup plus qu’avant…  

8 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca


Septième étape : « Je reconstruis mon esprit... » 
La septième étape du cheminement est celle qui correspond à la restructuration spirituelle. On re-
bâtit, pièce par pièce, notre spiritualité et notre communication avec le Divin, avec des concepts
beaucoup plus souples.

À cette étape, on porte particulièrement attention aux principes d’équilibre… Lorsqu’une situa-
tion particulière apparait dans notre vie, qu’elle soit positive ou négative, on prend le temps de
l’analyser dans son plus (+) et son moins (-). Pas juste dans son (–) comme on pouvait faire aupara-
vant… On approfondit les différents principes reliés à l’équilibre dans notre vie…

On réalise par exemple… Que le jour fait toujours place à la nuit… Que la nuit, fait toujours place
au jour… Que l’air entre dans les poumons… Et qu’il en sort naturellement… On remarque ces
cycles naturels qui existent partout et qui créent l’harmonie. Puis doucement, on voit que dans
le bien… il y a toujours un peu de négatif (car rien n’est parfait)… Et que dans le négatif, il y a
toujours le bien, même s’il est caché… (car rien n’est totalement négatif)… On voit cela en nous
et à l’extérieur de nous ce qui assouplit nos concepts…

À cette septième étape, un autre appel se fait ressentir au plus profond… Celui de communiquer
avec son coeur. On réalise combien il est sage d’appliquer la Connaissance dans notre vie avec
douceur, avec Amour… avec la chaleur dans notre cœur pour ce qu’on est… pour ce qu’on a
été… et ce qu’on deviendra… Avec cette capacité de se voir spirituellement parlant, tel un père
ou une mère qui regarde son enfant…

À ce moment, on réussit à cheminer en harmonie avec nos belles et moins belles parties. On ne
rejette plus rien en soi. On comprend que ce n’est pas uniquement la destination de notre che-
minement qui compte mais comment on avance… Avec quelles qualités on fait cha­que pas…
9 © Univers/Cité Mikaël - www.ucm.ca
Avec combien d’Amour pour soi, de douceur, de compassion… À cette étape, on a le sentiment
d’entendre une véritable chorale Angélique au plus profond de notre inconscient… On ne re-
cherche plus la perfection mais plutôt l’équilibre dans notre avancement… Dans cet équilibre, les
hautes fréquences s’harmonisent et on accède à la musique des Hautes Sphères…

Voilà ce que Nanael nous apprend…

*****

Ces créations musicales de François Bouchard et Jean-François Bohémier nous transportent au


cœur de notre spiritualité et nous font toucher à ce qu’il y a de plus profond en nous…

Organisme sans but lucratif


© Tous droits résérvés
www.ucm.ca

Vous aimerez peut-être aussi