Vous êtes sur la page 1sur 4

SUPDECO TRAVAUX DIRIGES 2 AUDIT

I) Questions à choix multiple 2points


NB :Ne recopiez pas la question pour les réponses, faites par exemple 7-a.Les
bonnes réponses sont notées sur 0.5 point, au cas contraire sur 0 point.

1) Le risque d’anomalies significatives est composé


a) Du risque inhérent et du risque lié au contrôle ×
b) Du risque de non détection et du risque lié au contrôle
c) Du risque de non détection et du risque inhérent
2) Un seuil de signification faible
a) Augmente l’étendue du programme de travail à mettre en œuvre×
b) Augmente le risque de non détection
c) a+b
3) Un auditeur externe
a) a un lien de subordination juridique avec l’entreprise auditée;
b) est un professionnel indépendant ×
c) Perçoit un salaire sur les missions qu’il effectue ;
4) Les normes internationales d’audit sont :
a) Elaborées par l’IAASB ×
b) Elaborées par l’IASB
c) Appelées normes IAS

II) Questions de compréhension du cours 6 points

Selon l’IFAC « une mission d’audit des états financiers a pour objectif de permettre à
l’auditeur d’exprimer une opinion selon laquelle les états financiers ont été établis,
dans tous leurs aspects significatifs, conformément à un référentiel comptable
identifié. Pour exprimer cette opinion, l’auditeur emploiera la formule « donne une
image fidèle » ou « présente sincèrement sous tous les aspects significatifs », qui sont
des expressions équivalentes.

A travers cette définition, il vous est demandé de répondre aux questions suivantes :

1) En quoi l’audit financier se différencie-t-il de l’audit opérationnel ?


2) Quels sont les différents types d’opinion qu’un auditeur peut émettre dans le
cadre d’une mission d’audit financier ?
3) Donner un exemple de référentiel comptable ?
4) Quel est le document qui doit être établi après la phase de l’acceptation d’une
mission ?
Réponses

1
 Il s’intéresse aux comptes et vise à permettre aux professionnels l’expression
d’une opinion motivée sur la sincérité et la régularité des états financiers
d’une entreprise alors que l’audit opérationnel il s’intéresse à un aspect
particulier de l’entreprise

 Opinion sous réserve, opinion avec réserve

 IFRS, SYSCOHADA

 Lettre de mission

Cas pratique 12 points

Vous faites partie de l’équipe de la mission, qui doit auditer la SA BOISEN BOISERIE
DU SENEGAL, qui s’active dans la transformation de bois pour la construction
d’ouvrage en bois. Au moment de la prise de connaissance générale et pendant
l’évaluation des risques d’anomalies sur chaque cycle, vous avez soulevé les constats
suivants :

a) Les planches de bois livrées par les fournisseurs sont stockées directement
dans les usines. Le magasinier ne fait pas le rapprochement entre les factures
d’achat avec les Bons de commande ni bons de livraison ;
b) La mise en transformation des planches de bois, se font dans les ateliers de
production, chaque matinale l’évaluation de ces matières se fait de manière
arbitraire sans utiliser la méthode CUMP ou FIFO d’où un risque de
mauvaise estimation des soldes des comptes stocks ;
c) Mme DIOP, trésorière garde les chéquiers et établit trois chèques en blanc
chaque mois pour des besoins urgents en cas d’absence des signataires ;
d) Les lettres de change tirées sur les créances des clients, sont gardées et classées
par date de réception au niveau de la direction commerciale. Le comptable
attend le règlement pour constater l’effet à recevoir dans la comptabilité.

Questions

1) Il vous est demandé de décrire le nom du principal cycle concerné pour


chaque constat, d’indiquer s’il s’agit d’un risque inhérent ou risques lié au
contrôle,
2) Quels sont les comptes auxquels (citez deux comptes par constat) vous
accorderez une attention particulière dans votre programme de travail,
compte tenu des informations disponibles sur les constats.

2
.

3
4