Vous êtes sur la page 1sur 4

Université des Sciences et de la Technologie d’Oran USTO-MB

Faculté de Chimie -Département de Génie des Matériaux-Master I –GPM


Module : Opérations unitaires II 

FICHE DE TD N° 3
CHAP. III : CRISTALLISATION
Exercice n°3
On veut réaliser la recristallisation d’une masse de 300 kg de glycine (acide aminoacétique) dans
l’eau. Cette opération s’effectue en solubilisant la glycine dans le minimum d’eau de façon à
obtenir une solution saturée à 75 °C. Cette solution saturée est ensuite refroidie jusqu’à 20 °C.
Calculer :
1- la quantité d’eau à utiliser pour obtenir une solution saturée à 75 °C ;
2- la quantité de cristaux de glycine théoriquement obtenue après refroidissement à 20 °C puis
filtration
3- le rendement de la cristallisation ;
4- la quantité de chaleur à éliminer lors de l’opération.
Données
 Solubilités de la glycine : 21,0 g dans 100 g d’eau à 20 °C
et 54,4 g dans 100 g d’eau à 75 °C ;
 Enthalpie de dissolution molaire de la glycine à 20 °C : 8,36 kJ/mol (absorption de
chaleur) ;
 Capacité thermique massique moyenne de la solution d’alimentation : 2,926
kJ/kg.K.
Solution n°3
1- Schéma de principe avec notations

2- la quantité d’eau à utiliser pour obtenir une solution saturée à 75 °C


 D’après la solubilité de la glycine à 75 °C, il faut ajouter meau=100 g d’eau à
mcris=54,4 g de cristaux pour obtenir une solution saturée à cette température.
Pour solubiliser une masse m’cris= 300 kg, il faut donc utiliser :
m'cris∗meau
m' eau= (1)
mcris

2019/2020 Dr A. Elaziouti
Université des Sciences et de la Technologie d’Oran USTO-MB
Faculté de Chimie -Département de Génie des Matériaux-Master I –GPM
Module : Opérations unitaires II 

300∗100
⇒ m ' eau= =551,5 kg d ' eau
54,4

 Dans ces conditions, la masse de la solution saturée à 75 °C est :


A=m 'eau + m'cris (2)
⇒ A=551,5+300=851,5 kg de solution

3- la quantité de cristaux de glycine théoriquement obtenue après refroidissement à


20 °C puis filtration
 Le calcul de la masse de cristaux nécessite d’effectuer le bilan massique de
l’opération et donc de connaître les divers titres massiques.
 Les titres massiques en glycine de l'alimentation, des eaux mères et des
cristaux sont déduits des solubilités aux températures correspondantes.
 titre massique en glycine de l'alimentation (saturée) à 50°C, est dons:
mA
x A= (3)
m A +100
54,4
⇒ x A= =0,352=35,2 %
(100+54,4)
 titre massique des eaux mères ( saturées) à 10°C, est alors :
mL
x L= (4)
mL +100
21
⇒ x L= =0,174=17,4 %
(100+ 21)
 les cristaux ne sont pas solvatés, d’où :
⇒ x C =1 (5)
Le bilan-matière s’établit de la façon suivante :Les équations de bilan matière global et de
bilan sur le sel se réduisent à:
Bilan global A=L+ C(6)
Bilan par rapport à la glycine A x A=L x L + C x C (7)
De (6) on tire L = A - C, et en remplaçant dans (7) on obtient :
A x A= ( A−C ) x L +C x C (8)
soit encore

2019/2020 Dr A. Elaziouti
Université des Sciences et de la Technologie d’Oran USTO-MB
Faculté de Chimie -Département de Génie des Matériaux-Master I –GPM
Module : Opérations unitaires II 

A ( x A−x L )
C= (9)
(x C −x L )
On obtient
851,5∗(0,352−0,174)
⇒ C= =183,5 kg
(1−0,174)
et ⇒ L=A-C= 851,5 - 183,5= 668,0 kg

4- le rendement de la cristallisation
Le rendement d’une cristallisation est égal au quotient de la masse de cristaux obtenus
par la masse de soluté introduit dans la solution initiale. Le rendement de l'ensemble de
l'installation s'écrit:
C
η= ( 9)
A
183,5
⇒η= =61,2 %
300

5- Quantité de chaleur à éliminer


Dans une cristallisation, la quantité de chaleur à éliminer a deux origines :
 la première résulte du flux thermique qu’il faut éliminer pour provoquer le
refroidissement de la solution initiale jusqu’à la température finale (Φref = flux de
refroidissement) ;
 la seconde résulte du flux qui accompagne la cristallisation proprement dite (formation
de cristaux) et cette grandeur est égale, en valeur absolue, à l’enthalpie de dissolution (
ϕ crist = flux de cristallisation )
 Le flux de refroidissement Φref de 75 à 20°C
ϕ ref = AC PA ∗( T L −T A ) (8)
⇒ ϕ ref =851,5∗2,926∗( 20−70 ) =−137032 kJ
 Le flux de cristallisation Φcrist
Cx C∗∆ H C
ϕ crist = ( 9)
M sel
183 , 5∗1∗(−8,36)
ϕ crist =
75∗10−3
⇒ ϕ cris =−20457 kj

2019/2020 Dr A. Elaziouti
Université des Sciences et de la Technologie d’Oran USTO-MB
Faculté de Chimie -Département de Génie des Matériaux-Master I –GPM
Module : Opérations unitaires II 

 le flux de chaleur à éliminer sur l'ensemble du cristalliseur


ϕ=ϕ ref + ϕcrist (10)
⇒ ϕ=−137032−20457=−157489 kJ

2019/2020 Dr A. Elaziouti

Vous aimerez peut-être aussi