Vous êtes sur la page 1sur 8

E-Commerce aux états unis

Introduction

1
E-Commerce aux états unis

Histoire du e-commerce :

L'histoire du commerce électronique remonte à l'invention,


électricité, câbles, ordinateurs, modems et Internet. Le commerce
électronique est devenu possible en 1991 lorsque l'Internet a été
ouvert à un usage commercial. Depuis cette date, des milliers
d'entreprises ont élu domicile sur des sites Web.

Bien qu'Internet ait commencé à gagner en popularité auprès du


grand public en 1994, il a fallu environ quatre ans pour développer
les protocoles de sécurité (par exemple, HTTP) et DSL qui
permettaient un accès rapide et une connexion persistante à
Internet. En 2000, un grand nombre de sociétés commerciales aux
États-Unis et en Europe occidentale ont représenté leurs services sur
le World Wide Web. À cette époque, la signification du mot
commerce électronique a été modifiée. Les gens ont commencé à
définir le terme commerce électronique comme le processus d'achat
des biens et services disponibles sur Internet à l'aide de connexions
sécurisées et de services de paiement électronique.

La première opération e-commerce connu est été probablement faite


par l’entreprise « pizza hut » en 1990.

2
E-Commerce aux états unis

Définition :

Le e-commerce désigne les échangés des biens et services via le


réseau internet a l’aide des différents types de terminaux
(ordinateurs, smartphones, TV connectées,…) mais également celles
réalisées a partir d’applications spécifiques (application mobiles).

LE COMMERCE ELECTRONIQUE AUX USA :

3
E-Commerce aux états unis

Les États-Unis d’Amérique comptent plus de 320 millions d’habitants,


parmi les plus riches au monde. Le marché américain se caractérise
par un énorme bassin de clientèle, et le commerce électronique y est
très développé, avec un taux de pénétration internet élevé. Plus de
205 millions de consommateurs utilisent activement internet pour
leurs achats ; les ventes en ligne ont été estimées à 453 milliards
d’USD en 2017. Ainsi, les entreprises peuvent bénéficier non
seulement de la taille et de la maturité du marché, mais également
de consommateurs débrouillards en ligne et d’infrastructures
développées. Le marché numérique connaît une croissance
soutenue, les achats en ligne représentant 10 % du total des ventes
au détail réalisées aux États-Unis. Ce chiffre devrait passer à 603
milliards d’USD et les dépenses moyennes en ligne atteindre 2100
USD par habitant d’ici 2021.

Le chiffre d’affaires de e-commerce aux états unis


4
E-Commerce aux états unis

LES LOIS DE ECOMMERCE AUX ETATS UNIS :

1- Loi sur la protection des consommateurs contre les squatteurs


(ACPA) - Noms de domaine

L’Anti cybersquatting Consumer Protection Act (ACPA), 15 USC §1125


(D) "était destiné à empêcher le" cybersquattage ", une expression
qui a fini par signifier la mauvaise foi, l'enregistrement abusif et
l'utilisation des marques distinctives d'autrui comme noms de
domaine Internet., avec l'intention de profiter de la bonne volonté
associée à ces marques. " [1] L'ACPA rend une personne responsable
envers le propriétaire d'une marque qui, "avec une intention de
mauvaise foi de tirer profit de cette marque", "enregistre, exploite ou
5
E-Commerce aux états unis

utilise un nom de domaine" qui est soit identique soit similaire à un "
distinctif "ou est identique, prêtant à confusion ou dilutif à une"
marque célèbre ".

2- Loi sur la protection de la vie privée des enfants en ligne


(COPPA)

Le principal objectif de la règle COPPA (Children's Online Privacy


Protection Act) est de donner aux parents le contrôle sur les
informations collectées auprès de leurs enfants en ligne et sur la
façon dont ces informations peuvent être utilisées.

3- Coalition pour la protection de la vie privée

La Privacy Coalition est une coalition non partisane d'organisations de


consommateurs, de libertés civiles, éducatives, familiales, de
bibliothèques, syndicales et technologiques qui ont accepté le Privacy
Pledge.

6
E-Commerce aux états unis

Quelque states et faits sur le e-commerce aux états unis :

Exemple d’enfreint de la loi d’informations personnelles  : Le scandale


de Facebook.

Le scandale de la confidentialité des données sur Facebook est centré


sur la collecte d'informations personnellement identifiables sur
"jusqu'à 87 millions de personnes" par le cabinet de conseil politique
et de communication stratégique Cambridge Analytica. Cette
entreprise - et d'autres - ont pu accéder aux données personnelles
des utilisateurs de Facebook en raison de la confluence de divers
facteurs, notamment des garanties inadéquates contre les
entreprises engagées dans la collecte de données, peu ou pas de
surveillance des développeurs par Facebook, développeur abus de
l'API Facebook, et les utilisateurs acceptant des termes et conditions
trop larges.

Dans le cas de Cambridge Analytica, l'entreprise a pu collecter des


informations personnellement identifiables via une application de
quiz sur la personnalité appelée This is your digital life, basée sur le
modèle de personnalité OCEAN. Les informations recueillies via cette
application sont utiles pour construire un profil "psychographique"
des utilisateurs (l'acronyme OCEAN signifie ouverture, conscience,

7
E-Commerce aux états unis

extraversion, agrément et névrosisme). L'ajout de l'application à


votre compte Facebook pour participer au quiz donne au créateur de
l'application un accès aux informations de profil et à l'historique de
l'utilisateur pour l'utilisateur qui participe au quiz, ainsi qu'à tous les
amis que l'utilisateur a sur Facebook. Ces données incluent tous les
éléments que les utilisateurs et leurs amis ont aimés sur Facebook.