Vous êtes sur la page 1sur 7

MINISTERE DE L’ENSEIGNEMENT SECONDAIRE, REPUBLIQUE DU MALI

SUPERIEUR ET DE LA RECHERCHE SCIENTIFIQUE Un Peuple – Un But – Une Foi

*********************************************** UNIVERSITE DE BAMAKO


Faculté des Sciences Economiques et de Gestion
**********************************************

Master en Audit et Contrôle de Gestion(MACG)

SUJET :
La revue de littérature
Qu’est-ce que la revue de littérature ?
Quelle est son importance ?
Comment procède-t-on ?

OBSERVATIONS  :
NOTE  : ……………. / 20

Prénoms et nom des membres du groupe


Mr. Abdoulaye DARA; Mr. DrissaKoussoubé
Mr. Abdoulaye Wolomo; Mr. Souleymane Diallo
Mr. Paul Traoré; Mr. Slimane Doumbia
Mr. Mohamadou Lamine Camara
Epreuve de :Méthodologie de recherche

Session de : Septembre 2019


Introduction :
La revue de littérature offre un survol ainsi qu’une évaluation critique d’un
ensemble d’ouvrages liés à un sujet ou problème de recherche, analyse les
ouvrages choisis afin de les classer par thèmes ou catégories; ne discute pas
simplement des ouvrages individuels l’un après l’autre. Présente la recherche
et les idées de la discipline plutôt que des ouvrages ou auteurs isolés.

La revue de littérature fait souvent partie d’un plus grand projet de recherche,
tel qu’une thèse ou un mémoire; elle peut aussi être accomplie dans le cadre
d’un travail de synthèse.

Les notions de « revue de la littérature » (ou d'« analyse de la littérature »)


désignent à la fois une méthode de travail scientifique et une « catégorie »
d'études scientifiques. L'article final est parfois dit « article de revue » par les
francophones (traduction de l'anglais Review article).(https://fr.wikipedia.org ›
wiki)

La revue de littérature est l’État de l’art. Collecte d’informations dans un


domaine ou sur un sujet précis. Elle permet au chercheur de prendre
connaissance des travaux et recherches déjà effectués à propos du sujet qu’il
l’intéresse et ainsi d’établir les bases connues, afin de s’en inspirer pour définir
un cadre de recherche complémentaire, percevoir certaines implications non
envisagées, éviter certaines erreurs méthodologiques identifiées dans de
précédents travaux, mettre à profit certains outils utilisables pour sa propre
recherche, confirmer ou infirmer certains résultats obtenus, compléter et/ou
étayer divers enseignements de ses propres recherches.

La revue de littérature peut être définie comme « l’Analyse découlant de


l’examen de l’ensemble de la documentation touchant un sujet ou domaine
particulier » (GDT, 2005).

La revue de littérature est aussi une évaluation critique des développements de


la recherche dans domaine spécialisé. Elle comporte normalement de
nombreuses références. (Inspiré d’OLEARY, 2004, page .79).

Partant de ces définitions, nous retenons les questions suivantes :

 Quelle est l’importance de la revue de littérature ?


 Comment procède-t-on ?

Voilà ces deux questions qui vont nous permettent d’apporter quelques
éléments de réponses sur la revue de littérature.

Elle est aussi appelée  « Phase exploratoire »   , qui sous-entend une étude
approfondie de tous les concepts inhérents à la problématique du mémoire
(Imad haddig).

Les revues de la littérature peuvent porter sur des domaines très variés des
sciences dites « dures » ou des sciences humaines et sociales, mais elles
répondent toutes aux critères suivants :

 Elles sont monothématiques (c'est-à-dire qu’elles traitent d'un seul sujet


(une question scientifique particulière) ;
 elles portent soit sur un pas de temps défini (en années ou décennies le
plus souvent), soit sur une zone géographique définie (ex : Situation
actuelle de l'échinococcose en Europe ou sur les virus transmis par des
moustiques en Europe), soit sur un pas de temps donné pour un
territoire donné ;
 elles sont toujours basées sur l’analyse « secondaire »de plusieurs
documents « primaires » qui sont dans la plupart des cas des « articles
de recherche originaux » (publiés après avoir été relus par des pairs) ; il
s’agit donc de « méta-analyses » (analyse d’analyses) qui peuvent inclure
des "méta-analyses statistiques" (analyses de données quantitatives ou
qualitatives issues de différentes publications afin d'en comprendre la
variabilité, Borenstein et al. 2001) ; elles ne portent pas de jugements sur
les études (supposés valides puisque publiées après avoir déjà fait l’objet
d’un travail d’analyse par l’éditeur et les pairs). Il existe toutefois un type
de revue, appelée revue systématique, qui inclut une évaluation de la
confiance portée à chacun des résultats publiés car toutes les
observations et expérimentations contiennent une part de biais.
L'attribution d'un niveau de confiance repose sur l'analyse du protocole
de recherche et de sa rigueur, à l'aide de critères transparents et
explicites ;
 elles cherchent à dégager les similitudes et différences et
éventuellement à les analyser pour dégager un « état de l’art » et des
connaissances à un moment donné.
C'est un travail en partie apparenté à l'étude bibliographique, mais beaucoup
plus approfondi. Il peut être long et fastidieux (par exemple quand il faut
analyser des articles très techniques et rédigés dans plusieurs langues
étrangères, dont seuls les résumés sont en anglais, ou parce que l'on va
chercher à identifier toutes les connaissances sur le sujet et que leur accès pose
problème). C'est un travail d'analyse et de restitution synthétique plus que de
création.

Une revue de littérature permet de :

 Informer l’audience des développements ;


 Etablir votre crédibilité ;
 Discuter de la pertinence et de la portée de vos questions ;
 Donner un contexte à votre approche méthodologie face au sujet
étudié ;
 Discuter la pertinence et l’applicabilité de votre approche. (O’LEARY,
2004, Page.79)
 accomplir le cadre d’un travail de synthèse ;
 Situer le sujet par rapport à des recherches antérieures et fournit un
créneau unique pour la recherche.

En plus de son importance, une revue de littérature a aussi des objectifs qui
sont énumérés comme suite :

 Identifier la frontière entre ce qui a déjà été fait et qui a besoin d’être
étudié ;
 Découvrir des variables importantes liées au sujet ;
 Faire une synthèse et élaborer une perspective nouvelle ;
 Identifier des relations entre les idées et des pratiques ;
 Acquérir le vocabulaire et les concepts liés au problème ;
 Identifier les méthodes et techniques de recherche qui ont déjà été
utilisées.
 Fournir de l’information de fond pour votre sujet en utilisant des
recherches antérieures.
 Montrer que vous connaissez la recherche antérieure pertinente à votre
sujet.
 Évaluer l’étendue et la profondeur de la recherche en ce qui concerne
votre sujet.
 Identifier des questions ou des aspects de votre sujet qui exigent plus de
recherche.

On procède à une revue de littérature comme suite :

 Définir son besoin d’information : toute bonne recherche


d’information commence par bien définir son besoin
d’informations.Tentez de résumer le sujet de votre revue de
littérature en une courte phrase.
 Consulter des ouvrages généraux : les ouvrages généraux, comme
les dictionnaires spécialisés, les encyclopédies, les aide-mémoires
ou les livres d’introduction sont indispensables en début de
recherche. Ils permettent de maitriser les informations de base sur
le sujet, de dresser un portrait général de celui-ci et de nous
familiariser avec la terminologie.
 Stratégie de rédaction :
 Orienter autour d’une problématique de rechercher ;
 Résumer chaque document ;
 Situer chaque document par rapport à sa contribution face au sujet
étudié ;
 Faire des liens entre les divers documents présentés ;
 N’est pas nécessairement écrit sous forme de texte continu ;
 Présenter les sources selon le type de documents ou selon des catégories
thématiques créées.
 Placer les sources en ordre alphabétique à l’intérieur de chaque
catégorie de documents.

Ce que l’on attend d’un travail de recherche est l’originalité. Il ne s’agit pas
d’une qualité en soi, mais d’une démarche : un mémoire, une thèse, un article,
ont pour but d’apporter quelque chose de nouveau, d’original. L’originalité est
tout le sens de la revue de littérature. Il faut bien maîtriser ce qui a déjà été fait
en matière de recherche pour pouvoir positionner sa propre recherche de
manière à ce qu’elle apporte quelque chose de plus, à ce qu’elle soit originale
(à la frontière du savoir et du non-savoir, comme on l’a vu).
L’originalité se dit de plusieurs manières (adapté de Phillips & Pugh, 1994):
 réaliser un travail empirique qui n’a pas été mené jusque-là ;
La réalisation d’une revue de littérature consiste à effectuer un  « état de l’art »
c'est-à-dire à définir les concepts fondamentaux abordés dans le cadre de la
rédaction du mémoire à l’aide du travail déjà mené par d’autres auteurs sur le
sujet.

Ainsi,il existe un rapport entre la revue de littérature et le projet de recherche :


La recherche scientifique au niveau des études supérieures fait toujours partie
d’un dialogue parmi les chercheurs. En tant qu’étudiant du deuxième ou
troisième cycle, vous devez donc montrer que vous savez où se situe votre
sujet par rapport à la littérature qui existe dans votre domaine d’étude.

Par conséquent, une revue de littérature constitue un aspect clé de la plupart


des projets de recherche au niveau des études supérieures. Il existe souvent un
rapport réciproque entre une revue de la littérature et le projet de recherche
dont elle fait partie :

 Un projet de recherche est souvent entrepris en réponse à une revue de


la littérature qui a identifié des aspects du sujet qui exigent plus de
recherche. Ainsi, la revue de la littérature aide à formuler la question de
recherche.
 Une revue de la littérature aide à démontrer la pertinence d’un projet de
recherche en révélant des lacunes dans la littérature existante sur un
sujet, ce qui offre la possibilité d’effectuer cette nouvelle recherche.

En somme, une revue de littérature n’est pas un exercice de style, mais un


élément essentiel du positionnement de la question de recherche, qui se
construit généralement, progressivement et doit se comprendre comme un
point de tension entre savoir et non –savoir.

Une revue de littérature fait souvent partie d’un plus grand projet de
recherche, tel qu’une thèse ou un mémoire.

Elle évalue et révèle aussi les lacunes dans la littérature.