Vous êtes sur la page 1sur 4

TPN°2 : Détermination expérimentale de l’ordre d’une réaction

Résumé de la partie théorique

La Cinétique chimique est l'étude des vitesses des réactions, des facteurs qui influent sur
celles-ci, et de la séquence des évènements moléculaires, appelée mécanisme réactionnel,
selon laquelle les réactions se déroulent.

Classification des réactions chimiques :

Réaction élémentaire :

Une réaction est dite élémentaire si les réactifs réagissent simultanément en un même point
pour donner directement les produits sans former d'espèces intermédiaires.

La vitesse de réaction dépend donc de la probabilité de rencontre des réactifs donc de la


fréquence des chocs. Cette fréquence est proportionnelle à leur concentration. Par ailleurs,
plus la température est élevée, plus les rencontres sont probables (agitation thermique) et
plus l'énergie cinétique des réactifs au moment du choc est élevée ce qui permet de franchir
la barrière d'activation, donc la température a également un rôle important.

Ex : CH3Cl + OH- → CH3OH + Cl-

Réaction complexe :

Lorsqu'une réaction chimique se produit par la combinaison de plusieurs réactions élémentaires


(trois au moins) qui ne correspondent pas à un des schémas des réactions composées, on dit
qu'on a à faire à une réaction complexe. Une réaction complexe peut se décomposer en
plusieurs réactions élémentaires. Il peut arriver qu'on retrouve une loi cinétique de même forme.

Dans le cas d’une réaction complexe, c’est la réaction la plus lente qui impose sa vitesse
à la réaction globale

La Vitesse d’une réaction :

La vitesse de la réaction est égale à la variation de la concentration des réactifs ou des produits
par unité de temps.
Soit la réaction : A +B → C+D

La vitesse de cette réaction à tout instant est : V = - d [A]/dt = - d [B] /dt = dC∕dt = dD/dt

La vitesse de disparition des réactifs est comptée négativement (-) et la vitesse


d’apparition des produits est comptée positivement (+). Elles sont égales en valeur
absolue.

IL Existe certains facteurs qui influent sur la vitesse de la réaction :

Je cite :

- La concentration des réactifs : la vitesse augmente généralement en fonction de la


concentration des réactifs
- La nature des réactifs.
- La température : la vitesse d’une réaction augmente habituellement avec l’élévation de
la température

- La présence du catalyseur : l’utilisation de catalyseurs et courante pour augmenter la


vitesse d’une réaction (enzymes, support métallique, etc.).

La loi de vitesse d’une réaction chimique :

Pour une réaction impliquant 2 réactifs, A et B :

aA + bB → produits

Les mesures expérimentales ont montré que la vitesse de réaction est proportionnelle au produit
des concentrations des réactifs affectée chacune d’un exposant :

v = k [A]m[B]n

- La constante de proportionnalité k est appelée constante de vitesse.


- Les exposants m et n sont les ordres de réaction.
- L’ordre est généralement un petit entier positif, mais peut aussi être nul, négatif ou
fractionnaire.
- On dit que la réaction est d’ordre m par rapport à A, et d’ordre n par rapport à B.
- La somme de m et n est l’ordre global de la réaction.
- Les ordres de réaction ne sont pas nécessairement les coefficients stœchiométriques de
l’équation chimique. Ils ne peuvent être déterminés que de façon expérimentale.
Ordre d’une réaction :

L’ordre de la réaction est la somme des exposants auxquels les concentrations des réactifs sont
élevées dans la réaction de vitesse.

L’équation de vitesse s’écrit : V=k [A] α [B] β. α+β est l’ordre global de la réaction

Molécularité d’une réaction :

Elle correspond au nombre de particules qui participent effectivement à la réaction. Elle est
indiquée par l’équation stœchiométrique.

Exemple :

-Réaction mono moléculaire : A→B V=k [A] (Molécularité=1) → Une particule


qui participe à la réaction

-Réaction bi moléculaire : A+B→C V= k [A].[B] (Molécularité=2) → Deux particules


qui participent à la réaction .

Remarque : Il ne faut pas confondre la molécularité et l’ordre de la réaction, ces deux


valeurs sont égales seulement pour les réactions élémentaires.

La réaction élémentaire→ La molécularité = l’ordre de la réaction

Si on nous propose une série de valeurs expérimentales, pour en déterminer la loi de vitesse de
la réaction :

1) On trace d’abord le graphique de la concentration du réactif en fonction du temps; s’il en


résulte une droite, la réaction est d’ordre zéro.
2) Si c’est une courbe, on construit alors un graphique du logarithme naturel de la concentration
du réactif en fonction du temps. S’il en résulte une droite, la réaction est d’ordre 1.
3) Si ce n’est pas une droite, il faut poursuivre la recherche dans une autre direction.

Vous aimerez peut-être aussi