Vous êtes sur la page 1sur 9

ANNEXE ’’ F ’’

SPECIFICATION DE SOUDURE
DES STRUCTURES METALLIQUES

ITN 03402.03

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -1-
SOMMAIRE :

1 . ETENDUE
2 . DOCUMENTS DE REFRERENCE
3 . EXIGENCES GENERALES
4 . CONTROLES DES SOUDURES

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -2-
1. ETENDUE
Cette spécification est établie en vue de definir les exigences de soudage et
contrôle pour la fabrication, assemblage et montage de structures metalliques
et ces différents composants destinés au projet de construction d’une centrale
électrique à Hassi Berkine .
Les exigences de cette spécification seront conformes à norme
ANSI/AWS D1.1 . et équivalente Française.

2. DOCUMENTS DE REFERENCE

 ANSI/AWS D1.1
 API
 ASTM
 NFP22-470 & NFP232-471

3 . EXIGENCES GENERALES

3.1 Généralités

Toutes les soudures et inspections se conformeront aux exigences


d’ANSI/AWS D1.1 à l’exception des exigences définies par le cahier des
charges du client. Les procédés de soudage sur Structures métalliques et
ses techniques d’applications se feront sous code ANSI/AWS A3.0 ou
équivalent FRANÇAIS.
Les Procédés de soudage à l’arc acceptables sont :
- Soudage à l’arc Manuel avec électrodes enrobées ( SMAW )
- Soudage automatique à arc submergé sous-flux ( SAW )
- Soudage automatique sous protection gazeuse au fil fourré ( FCAW )
- Soudage semi-automatique sous protection gazeuse au fil nu ( GMAW )
L’usage des autres procédés de soudage se fera sous approbation écrite du
Client .

3.2 Qualification des soudeurs

Toutes les soudures sur Structures métalliques seront exécutées par des
soudeurs qualifiés ( Homologués ) en accord avec le code ASME / section 9.

3.3 Procédures de soudage


Toutes les soudures s’appliquant à cette spécification seront exécutées
conformément aux spécifications de la procédure de soudage ( WPS ) et aux
exigences d’ANSI / AWS D1.1 ou équivalent FRANÇAIS .

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -3-
3.4 Matériaux de base

Les matériaux devant être soudés sous cette spécification seront ceux
spécifiés par les plans d’exécution approuvés par le Client.
La liste des Matériaux, objet de cette spécification, se trouve annexée à cette
dernière.

3.5 Métal d’apport

Le métal d’apport sera arrêté selon la procédure de soudage appropriée.


Ce dernier sera stocké , manipulé et utilisé sur site suivant les recomman-
dations du fabriquant .

3.6 Exécutions des soudures

Les cordons d’angle ( y compris les cordons de pointage) auront une


gorge égale à 3,5 mm et une longueur minimale de 50 mm. Ils seront plats,
concave ou faiblement bombés.

Les conditions d’exécution des soudures doivent être en tous points


conformes à celles qui ont été mises en œuvre lors des essais de qualification
du procédé de soudage.

Le soudage devra être effectué sur pièces propres ( exemptes d’oxyde ou autres
impuretés) et dépourvues d’humidité.

Le soudage sur des revêtements de protection (peinture, vernis, primer de


protection des chanfreins ou des surfaces) n’est pas autorisé.

Dans le cas de raboutages de semelles de poutres, on amincira localement


âme par meulage afin de permettre l’exécution correcte de la soudure de la
semelle au droit de l'âme. Cet amincissement sera ensuite rechargé par
soudure puis meulée de façon à redonner à l’élément un profil continu.

Chaque fois que possible, les soudures d’angle devront être reprises en
envers des pièces (soudures de raidisseurs verticaux, de poutres, de goussets,
etc.…).
Tous les travaux de soudage seront exécutés à l’abri de la pluie et du vent. Ils
seront interrompus lorsque la température ambiante est inférieure à moins
cinq degrés Celsius ( - 5 ° C ).

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -4-
Lorsque l’utilisation de latte support envers, pour une pénétration complète du
joint, n’est pas prévue, et que le gougeage par arc-air, n’est pas réalisable, les
exigences suivantes seront observées :

 Le test de qualification des soudeurs doit être effectué sur des plaques sans
utilisation de latte support, ni reprise envers (conditions de soudage en
homologation et réalisation sur site identiques).
 Dans le cas où la reprise envers serait accessible, un contrôle visuel sera
fait pour détecter tout défaut, et réparation effectuée si nécessaire.
 Le soudage bout à bout d’un seul côté ne sera exécuté que par les soudeurs
homologués.

3. 7 Préchauffage et température interpasse

Les conditions d’application et la mise en œuvre de préchauffage et de


respect de la température interpasse devront être conformes aux
dispositions prévues dans les codes et standards.

La température de préchauffage spécifiée doit être maintenue pendant toute


la durée du soudage.

Le préchauffage devra être uniforme et il devra intéresser la totalité de la


préparation de soudage à une distance minimum du joint égale à 25 mm
des extrémités.

La température maximale entre les passes pour les aciers Austénitiques


Devra être de 175° C.

La température maximum entre les passes à respecter pour les aciers au


carbone devra être de 300° C. en l’absence de toute indication particulière
Fournie par le client.

4 CONTROLES DES SOUDURES

4.1 Généralités

D’une façon générale, il appartient au Constructeur d’organiser son


propre contrôle à tous les stades qu’il estime nécessaire et d’en assurer
l’exécution et l’interprétation, en particulier en ce qui concerne-le
Contrôle radiographique.
Le Client se réserve seulement la possibilité de contrôler la bonne
exécution de ce contrôle et la validité de son interprétation.

Aussi, le Constructeur devra pour toutes les opérations de contrôle pré-


Vues, prévenir le Client en temps voulu afin qu’il puisse éventuellement
déléguer un ( 01 ) représentant .

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -5-
Lorsque le contrôle spécifié (radiographie, ultrasons …etc.…) sera seule-
ment un contrôle par sondage, le Client se réserve le droit d’effectuer des
contrôles complémentaires, non imputés au Constructeur, sauf cas de
quantités importantes de défauts constatés ( voir § 4.3 ) .
Cependant, les réparations correspondantes ainsi que les contrôles après
Réparations, seront à la charge du Constructeur.

Dans le cas du soudage de très fortes épaisseurs, il est recommandé


d’effectuer un contrôle au 1/3 de l’épaisseur afin d’éviter des réparations
trop importantes pour des défauts susceptibles d’affecter les premières
Passes.

Dans le cas d’éléments préfabriqués (par exemple âmes et semelles de


Portiques, de poutres de roulement …etc.… ) les contrôles des soudures de
raboutage devront être terminés et les résultats jugés satisfaisants avant de
procéder aux assemblages suivants, tels que âmes/semelles.

Tous les Certificats d’essais ou d’analyses, ainsi que les Diagrammes de


Traitement Thermiques doivent être fournis au Client.

4.2 Préparation des joints

La qualité de la soudure dépendant pour une grande part de la qualité


des préparations, le Client se réserve la possibilité d’interdire l’exécution
des soudures si les préparations ne sont pas satisfaisantes (tant en ce
qui concerne la forme des chanfreins que l’état de surface des parties à
assembler ).

4.3 Examen visuel

Les soudures seront examinées visuellement sur la base des critères


d’acceptabilité des défauts prévus à l’annexe  2

4.4 Contrôle radiographique

4.4.1 Dispositions pratiques :

Le contrôle sera effectué soit aux rayons X, soit aux rayons Gamma.
Il sera entrepris le plus rapidement possible après début de la
Construction, afin de permettre de palier aux défauts éventuels
Systématiquement.

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -6-
4.4.2 ETENDUE

Il est demandé :
 Pour les poutres de roulement :

- Semelles tendues et comprimées : radiographie totale des joints.


- âmes : radiographie totale de tous les joints verticaux et de 10% de la
longueur des joints horizontaux, y compris radiographie des
Croisements.
- soudures bout à bout des raidisseurs d’appui des poutres de roulement :
une radiographie par joint.

 Pour les poteaux, éléments de portiques et poutres (béquilles, baïonnettes,


traverses, stabilités )

- semelles : une radiographie par mètre de soudure avec, au minimum, une


Radiographie par joint de semelle.
Le nombre de films sera déterminé en prenant comme base le nombre entier de
mètres immédiatement supérieur à la longueur réelle de la soudure.
- âmes : radiographie des croisements et des extrémités des cordons de
soudure.
-
4.4.2 Mise en œuvre

L’emplacement des radiographies sera fixé par le contrôleur qui devra être
prévenu une semaine avant la prise des clichés.
La technique de simple film sera utilisée avec des films à grain fin du type AGFA
GEVAERT D7 ou équivalent.
Les dimensions du film seront de 10 x 40 cm.
Les dimensions du film seront de 10 x 40 cm.

4.4.3 Critères d’acceptabilité des défauts

Ils seront conformes à ceux à l’annexe 2


En ce qui concerne les soufflures, on se référera au code ASME section VIII.

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -7-
ANNEXE1
NUANCE DES MATERIAUX DE BASE

Les nuances des matériaux de base approuvés par ANSI/AWS D1.1

Groupe I Groupe II

ASTM A 36 ASTM A 588


A 53 Grade B A 595 Grades A, B, C
A 106 Grade B A 606
A 131 Grade A, B, CS, D, DS, E A 607 Grade 45, 50, 55
A 139 Grade B A 618
A 381 Grade Y35 A 633 Grade A
A 500 Grade A & B A 709 Grade 50, 50 W
A 501 A 131 Grades AH32, DH32, EH32
A 516 Grade 55 & 60 AH36, DH36, EH36,
A 524 Grade I & II A 242
A 529 A 516 Grades 65 & 70
A 570 Grades 30, 33, 36, 40, 45, 50 A 537 Classe 1
A 573 Grade 65 A 572 Grade 42, 50
A 709 Grade 36 A 710 Grade classe 2
API 5L Grades B & X42 API 5L Grade X52

Groupe III

ASTM A 572 Grades 60 & 65


A 537 Classe2
A 633 Grade E
A 710 Grade A Classe 2 & 3

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -8-
ANNEXE 2

EXAMEN VISUEL DES SOUDURES

Dénivellement < 1 ou e/5 e : épaisseur


Surépaisseur 1/20 < S < 1/10 maximum 3 mm
Caniveaux < 0,5 mm
Manque de pénétration < 0,5 ou e/20 maximum 1 mm

EXAMEN RADIOGRAPHIQUE

CRITERES D’ACCEPTATION DES DEFAUTS

Nature des défauts Longueurs maximales

Fissures ou criques non toléré


Manque de fusion non toléré
Manque de pénétration degré a
Inclusion de laitier degré b
Caniveaux degré a
Soufflures, porosités suivant code ASME section VIII

DEFINITION DES DEGRES

TOLERANCES DEGRE A DEGRE B DEGRE C

1. Longueur maximale d’un


défaut continu 20 mm 40 mm 60 mm

2. Deux défauts voisins formant


défaut continu si l’intervalle 6 mm 6 mm 3 mm
Qui les sépare est inférieure
à :

3. Sur une longueur de 300 mm 40 mm 60 mm 80 mm


de soudure . Longueur
cumulée de défauts supérieure
à :

TARSI Spa UMMI HAMIZ


Spécification de soudage des structures
Projet centrale électrique HBNSE
Hamiz le, 15/12/99 -9-