Vous êtes sur la page 1sur 10

~ Bénéfices ~

Le questionnement intérieur des 7 clés a permis d’approfondir la


connaissance de notre monde intérieur. Ainsi, nous sommes de plus en plus
conscients de qui nous sommes, de notre système de croyances, des
blessures qui causent des agitations dans notre vibration et des symptômes
associés. Cette conscience élargie permet d’être éveillés et vigilants lorsque
les signaux s’activent en nous. Nos corps d’énergie deviennent de
puissants outils de pilotage.
A présent que nous avons gouté à notre capacité de vivre depuis l’intérieur
les expériences de vie qui nous sont envoyées, une sensation nouvelle de
force et de puissance s’installe en nous en même temps qu’un besoin de
plus en plus profond d’écouter le silence de notre cœur. La porte de notre
carapace est de moins en moins lourde et douloureuse à ouvrir. Notre
connaissance de nous m’aime nous ouvre les yeux sur la réalité de notre
Être : un Être sacré qui se délivre peu à peu de ses souffrances, conscient
de lui-même à un niveau plus élevé.
L’harmonie commence par l’intérieur : ouvrir notre conscience à toutes les
facettes de notre Être, y compris celles que nous jugions inacceptables pour
nous-même, inclues dans notre système de valeur. Ainsi, en nous
réunifiant, en réintégrant toutes les parties de nous souffrantes que nous
rejetions, nous sortons de notre propre dualité, de notre propre rôle de juge
pour nous permettre d’être à chaque instant et de devenir notre version la
plus élevée.
Et c’est ainsi que la magie de l’harmonie s’opère : conscients du
fonctionnement de notre univers énergétique, nous comprenons peu à peu
qu’il en est de même chez les autres. Ils ont été nos miroirs ce que nous
avons été miroirs pour eux. Les infaillibles lois d’attraction et d’unité sont en
action permanente. Nous seuls avons vécu l’illusion de la séparation, de la
dualité de deux forces opposées.
Le monde devient de moins en moins hostile. Ceux qui nous semblaient
être des coupables ou des bourreaux s’avèrent en réalité être des Êtres en
devenir, se libérant à leur rythme de leur carapace pour s’éveiller à une
réalité de leur Être.
C’est là que se trouve la clé d’or : permettre à l’autre de vivre sa vérité selon
son propre système de croyances, de valeurs, de dettes karmiques comme
nous nous le permettons aussi. Tout est juste.
Il ne s’agit plus de remettre en question la raison d’être de qui que ce soit :
nous sommes venus réincarnés nos rôles en improvisation dans des
scènes déjà vécues, dans une interprétation de plus en plus affinée,
éclairée, conscients de notre propre rôle dans l’histoire.
Vivre en harmonie avec son scenario, son rôle et son personnage en
improvisant depuis la vibration du cœur et le permettre à l’autre en dépit
d’interprétations différentes. C’est la richesse de la diversité des missions
d’âme.
Accepter l’infini variété de possibilités de jouer la scène est devenue
évident. Chacun a un rôle à y jouer pour aider l’autre à s’élever.
La compétition, la comparaison, la critique, la destruction de réputation, la
préoccupation du chemin de l’autre sont des notions de moins en moins
nécessaires pour survivre.
Vivre en harmonie, c’est un acte de confiance en la magie transformatrice
de l’expérience pour nous élever chaque jour dans une version plus élevée
de nous m’aime.
Devenir des phares de lumière pour donner envie aux autres d’en faire de
même.
Chaque nouvelle interprétation dans le cœur, l’acceptation, la sagesse, la
conscience transforme une énergie plombée en énergie d’or.
Ainsi notre compte karmique se rééquilibre peu à peu pour devenir
progressivement créditeur : une vie d’abondance, de joie, de gratitude et de
beauté se présente à nous, les voiles de l’illusion se sont peu à peu
dissipés.
Permettre à la Terre Mère de voir ses enfants s’épanouir à nouveau sans
avoir à remettre en question leur Être, leur raison d’Etre. Redevenir ce que
nous avons toujours été : une infime partie de cet univers de perfection.
Merci Gaia d’être la scène de cette improvisation humaine qui peaufine un
peu plus en conscience chaque jour son rôle.
Peu à peu, la nature de nos pensées, paroles et actions s’illumine et nous
donne l’accès au pouvoir infini de créer notre vie depuis notre cœur,
conscient de la nature illusoire des peurs que nous osons traverser de plus
en plus fortifiés.
Alors, les 7 clés peuvent se mettre en action non plus pour libérer nos
dettes mais pour créer une vie d’abondance, de joie et de création
responsable. Ainsi créditer notre compte karmique pour le rééquilibrer :
1. Qu’ai-je la volonté de manifester dans ma vie ?
2. Quels idée, projet puis je mettre en lumière ?
3. A quels besoins, vibration d’amour cela répond en moi ?
4. Mon intention est-elle pure pour le matérialiser ?
5. Suis-je concentré sur la vision de la mise en œuvre de ce projet ?
6. Quels capacités & potentiels puis je mettre en œuvre pour faire vibrer
ce désir ?
7. Comment transformer ce désir vibrant qui répond à un besoin de mon
âme, de mon être en un projet en or dans la matière ?
Et si un point bloquant se manifeste, les 7 clés de libération karmique
serviront de décodage.
L’alchimie est en action.

~ Exemple ~

1. J’ai le désire d’animer des conférences


2. Je souhaite devenir animatrice d’une école de développement
personnel
3. Ce projet vibre dans mon cœur et répond à mon besoin de me sentir
utile, enthousiaste, active
4. Ce projet émane d’une pure intention de m’épanouir
professionnellement et de transmettre aux autres ce qui m’a servi
5. Je me vois sur la scène d’un palais des congrès, sous les projecteurs,
la foule assise devant moi, je me sens joyeuse, ajustée
6. J’ai déjà animé dans le passé des conférences en amphithéâtre,
j’anime des stages, je reconnais ces capacités en moi
7. Je décide de m’inscrire au module de la dite Ecole pour me former.
Ça vibre fort en moi, le doute n’a pas de place.
Résumé

Pour chaque expérience qui vient perturber votre harmonie intérieure, voici
les 7 questions clés qui peuvent vous aider à conscientiser et à libérer les
énergies inharmonieuses :
1. Qu’est ce qui me semble inacceptable ?
2. Qu’est ce qui a attiré à moi cette expérience ? Que vient elle
m’apprendre sur moi ?
3. A quels traumatismes, croyances, attentes, jugements cette expérience
vient-elle faire écho en moi ?
4. Quelle facette inacceptée en moi vient-elle mettre en lumière ?
5. Que puis-je réparer en moi en acceptant de la vivre ?
6. Quelles peurs m’amène-t-elle à traverser ?
7. Qu’est-ce que cette expérience est venue rééquilibrer dans mon
compte karmique ?
8. Quelle est ma part de responsabilité, laissant à l’autre la sienne ?
Exemple

Je me suis sentie contrariée, énervée, agacée quand un conducteur a


klaxonné car il trouvait que je ne passais pas assez vite pour lui.
1. Je n’accepte pas de me sentir contrôlée par l’autre, je me sens jugée
lente par cette personne
2. Cette expérience vient m’apprendre que selon certaines personnes, je
peux être lente. Cela vient toucher en moi la part de moi qui ne
s’accepte pas ainsi.
3. Depuis petite, j’ai toujours eu le sentiment de devoir agir vite pour faire
le maximum de choses afin que ma maman soit satisfaite de moi.
Souvent, j’ai eu le sentiment que ce n’était pas suffisant.
4. Cette expérience vient mettre en lumière la partie de moi qui est lente
et que j’ai refoulée par peur de ne pas être reconnue si je n’en faisais
pas assez et vite. C’était souffrant de me sentir imparfaite.
5. Cette expérience vient réparer en moi la part de moi qui en fait
beaucoup, vite et qui a cru qu’être lente c’était être imparfaite et non
aimable.
6. Cela m’amène à traverser ma peur d’être limitée, imparfaite en
acceptant d’être jugée lente.
7. Cette expérience vient rééquilibrer toutes les expériences au cours
desquelles je m’en suis demandée beaucoup par peur, elle m’invite à
lâcher prise sur cette croyance qu’être lente c’est être imparfaite et à
me pardonner de m’en être tant demandé.
8. Je reconnais la part lente qui est souffrante en moi et j’ai de la
compassion pour la part contrôlante en l’autre qui doit certainement
avoir la même croyance sur la lenteur.

Je mets cette expérience dans une bulle arc en ciel pour permettre sa
libération à tous niveaux.
J’ouvre mon chakra de la gorge pour permettre l’expérience initiatique de
m’élever, sous la protection de la lumière bleue.
Je fais un pas un arrière pour prendre de la hauteur et intégrer que cela
m’apprend quelque chose sur moi, la sagesse jaune est en action.
Je me centre pour accueillir la croyance souffrante en moi, je me mets dans
une bulle de lumière de compassion rose.
Je regarde en moi la facette de moi qui parfois juge les autres lents quand
je suis pressée, je la mets dans la lumière blanche de la neutralité pour
éviter de tomber dans l’accusation ou la culpabilité.
Je prends une douche verte de guérison de cette souffrance en moi.
J’accepte de traverser cette peur d’être lente, consciente que c’est elle qui a
attiré le coup de klaxon, comme un message de l’univers qu’il est l’heure de
la libérer. Je suis parfois lente, parfois rapide et je suis aimable ainsi. Je
resurgis
Je me mets dans la lumière violette pour lâcher prise, me pardonner,
pardonner l’autre, ou plutôt le remercier de m’avoir fait connaitre une autre
facette refoulée de moi-même. Je transmute cette peur en or et je remercie
chaque personne sur mon chemin qui a accepté le rôle de miroir pour me
permettre d’être un enfant de la source qui parfois peut être lent. Cette
lenteur est une qualité en or dans ce monde qui va de plus en plus vite.
Merci Merci Merci.
Conclusion

Les 7 clés de la libération karmique pour vibrer vers la version de soi-


m’aime la plus lumineuse est une façon, parmi d’autres, de se libérer du
fardeau que nous portons depuis des éons pour renouer avec une vie de
joie, d’abondance et d’harmonie.
Donner le signal à l’univers de notre disposition à tirer les enseignements
des expériences que nous offre la vie, en libérant notre cœur des mémoires
souffrantes grâce à la mise en lumière de toutes nos facettes, en permettant
leur cicatrisation afin de restaurer nos capacités et reprendre le chemin de
la liberté d’être soi-m’aime.
Chaque expérience de vie que nous avons permis de nous traverser opère
par magie pour, tel l’alchimiste, transformer notre plomb en or et le mettre
au service en devenant un phare de lumière pour cette terre.
Peu à peu notre univers intérieur n’est plus blanc ou noir, il se remplit de la
palette de couleurs de l’arc-en-ciel.
La nature de notre relation aux personnes et aux circonstances
s’harmonise, conscient que le monde n’est pas un terrain hostile mais le
terreau qui nous permet de nous élever en conscience pour vibrer plus fort.
Peu à peu, chaque nouvelle journée se vit depuis l’ouverture de notre cœur
qui retourne peu à peu vers sa version immaculée.
Les relations se transforment, notre référentiel mental se déchargeant des
jugements, accusations, peurs et émotions.
Le cœur s’ouvre à la magie de la vie. Il retrouve son rôle de carrefour entre
les énergies célestes et terrestres, en leur permettant de circuler de plus en
plus librement en nous grâce à la libération des pollutions et nœuds de
stress & de contrôle dans nos corps d’énergie.
Ainsi en permettant à la source de vie de s’incarner en nous, notre âme,
notre cœur et notre corps coopèrent de plus en plus en harmonie.
Nous renouons & vibrons avec notre niveau d’énergie & de conscience,
nous permettant d’être qui nous sommes sans attente, en expérimentant de
notre mieux chaque expérience de vie pour en apprendre quelque chose