Vous êtes sur la page 1sur 17

Fascicule de TP

Méthode des Eléments Finis

TP 1
Initiation au logiciel Abaqus
(Application essai de Flexion)

2018/2019
TP 1 : Initiation au logiciel Abaqus (Application essai de Flexion)
Dans la première partie de ce premier travail pratique (TP), on commencera par une initiation au
logiciel Abaqus 6.10.1. Cette initiation comporte deux étapes:
1. Présentation des différents modules du logiciel;
2. Réalisera d'une première application: un essai de flexion d'une poutre plane.

Introduction à Abaqus/CAE
Le logiciel d'éléments finis Abaqus se compose généralement de trois étapes distinctes : prétraitement
(preprocessing), de simulation (processing) et de post-traitement (postprocessing). Ces trois étapes
sont liées ensemble par les fichiers comme indiqué ci-dessous

Prétraitement
(preprocessing)

Fichier donnée:
Job.inp

Simulation
Abaqus/Standard
Ou Abaqus/Explicit

Fichier résultats
(sorties):
Job.odb; Job.dat;
Job.res; Job.fil

post-traitement
(postprocessing)
Abaqus/CAE
Prétraitement (Abaqus/CAE)
Dans cette étape de prétraitement (Abaqus/CAE), vous devez définir le modèle du problème physique
et créer un fichier d'entrée Abaqus. Le modèle est habituellement créé graphiquement à l'aide de
Abaqus/CAE ou un autre de préprocesseur, bien que le fichier d'entrée Abaqus pour une simple
analyse peut être créé directement en utilisant un texte éditeur.

Simulation (Abaqus /Standard ou Abaqus /Explicit)


La simulation, qui normalement est exécutée comme un processus en arrière-plan, est le stade
dans lequel Abaqus/Standard ou Abaqus/Explicit résout le problème numérique défini dans le
modèle. Selon la complexité du problème analysé et la puissance de l'ordinateur utilisé, cette
étape peut prendre un temps variant de quelques secondes à des jours pour compléter l'analyse
exécutée.
Post-traitement (Abaqus /CAE)
Vous pouvez évaluer les résultats une fois que la simulation a été achevée et les
déplacements, les contraintes ou autres variables fondamentales ont été calculées.
L'évaluation est généralement faite interactivement à l'aide du module de visualisation
d'Abaqus/CAE. Le module de visualisation, qui lit le fichier de base de données de sortie
binaire, a une variété d'options pour l'affichage des résultats, y compris les isovaleurs des
résultats, des animations, la déformée, et des graphes Y-X.

Interface Abaqus/CAE

Présentation des différents modules du logiciel

Abaqus/CAE est divisé en modules, où chaque module définit un aspect logique du processus de
modélisation ; par exemple, définir la géométrie, en définissant les propriétés des matériaux et de
générer un maillage. Lorsque le modèle est complet, Abaqus/CAE génère un fichier d'entrée (jod.inp).
Le fichier d'entrée peut-être également être créé manuellement.

1. Le module « PART ».
Le module Part permet de créer tous les objets géométriques nécessaires à notre
problème, soit en les dessinant dans Abaqus/CAE, soit en les important d’un logiciel
de dessin tiers.
2. Le module « PROPERTY ».
Le module Property permet, comme son nom l’indique, de définir toutes les propriétés
d’un objet géométrique ou d’une partie de ces objets.
3. Le module « ASSEMBLY ».
Ce module permet d’assembler les différents objets géométriques créés dans un même
repère de coordonnées global. Un modèle Abaqus contient un seul assemblage.
4. Le module « STEP ».
Ce module permet de définir toutes les étapes et les requêtes pour le post traitement,
c’est à dire le moment (temps) à partir duquel une force est appliquée et jusqu’à
quand, il est aussi possible de créer des forces ou des conditions limites qui s’activent
à des moments donnés.
5. Le module « INTERACTION ».
Grâce ce module, il est possible de spécifier toutes les interactions entre les différentes
parties et régions du modèle, qu’elles soient mécaniques, thermiques ou autres. Il faut
savoir qu’Abaqus ne prend en compte que les interactions explicitement définies, la
proximité géométrique n’étant pas suffisante.
6. Le module « LOAD ».
Le module Load permet de spécifier tous les chargements, conditions limites et
champs. Il faut savoir que les chargements et les conditions limites sont dépendants
des steps, par exemple une force est appliquée au step 1 mais inactive au step 2.
7. Le module « MESH ».
Ce module contient tous les outils nécessaires pour générer un maillage éléments finis
sur un assemblage.
8. Le module « JOB ».
Une fois que toutes les tâches de définition du modèle ont été réalisées, il faut utiliser
le module Job pour analyser ce modèle. Abaqus va alors réaliser tous les calculs
nécessaires et en tirer des résultats.
9. Le module « VISUALIZATION ».
Ce module permet de visualiser le modèle et les résultats, les courbes de charges, les
déformations…
10. Le module « SKETCH ».
Ce module permet de créer des formes bidimensionnelles qui ne sont pas associés à un
objet. Il peut être utilisé pour des extrusions par exemple.

Remarque:

Pour plus de détails, voire le fichier "Abaqus Tutorial.pdf" (en anglais).


Essai de flexion d'une poutre plane
Nous allons tout d’abord commencer avec un petit tutorial simple afin de se familiariser avec le
logiciel.
Buts de cet exercice :
• Créer un objet simple
• Créer un matériau
• Définir et affecter les propriétés de section
• Assembler le modèle
• Définir des pas d’analyse
• Appliquer des conditions limites et des chargements sur le modèle
• Mailler le modèle
• Créer et soumettre un travail d’analyse
• Visualiser les résultats

Ce premier exemple se fera sous la forme d’une poutre encastrée :


P=0.5 MPa

20 mm

25 mm
200 mm

• Créer un objet simple


Dans Abaqus, pour créer un objet 3D, il est nécessaire de créer tout d’abord le profil de l’objet.
Ensuite ce profil générera l’objet 3D par extrusion, révolution ou balayage (on crée un profil puis un
chemin sur lequel propager ce profil.
1. Ouvrir la boîte de dialogue créer un objet. Pour cela double-cliquer sur l’onglet PART
dans l’arbre. (ou à partir du menu principal PartCreate)
Dans la boîte de dialogue, il nous faut aussi définir l’approximative taille du dessin, s’il
s’agit d’un objet 3D, 2D ou 1D et certaines caractéristiques :
 Objet Deformable : objet qui peut être soumis à des forces (pression, thermique
ou électrique.
 Objet Discrete rigid : objet rigide qui ne peut pas être soumis à des chargements
mais qui peut être de n’importe quelle forme. Utilisé pour les contacts.
 Objet Analytical rigid : Similaire aux objets Discrete rigid car rigide mais ne
peut être constitué que de formes simples.
2. Ici nous voulons créer une poutre déformable, nous allons choisir objet 3D par extrusion,
de taille approximative 300, et deformable. Nommons le Poutre.
Lorsque l’objet est défini, Abaqus entre automatiquement dans la table à dessin (sketcher).
3. Nous voulons créer une poutre de section rectangulaire, choisissons l’onglet rectangle
et définissons notre section.
Pour créer une forme, il existe deux possibilités : soit en entrant les coordonnées des points ou les
longueurs dans la bande de dialogue en bas de l’interface, soit en cliquant sur des points directement
sur le dessin. On utilisera l’un ou l’autre suivant nos besoins.
4. Placer un coin du rectangle aux coordonnées (-100,-10) par l’une ou l’autre méthode et le
coin opposé à (100,10). Désactiver l'outil rectangle ou Appuyez arrêter la procédure .

Il vous sera souvent demander dans Abaqus de valider votre travail ou vos choix, dans ce cas, il vous
faut cliquer sur Done dans la bande de dialogue. Ce bouton sert aussi à désélectionner les outils
lorsque vous n’en avez plus besoin. En effet, par défaut Abaqus garde en actif le dernier outil utilisé.

5. Lorsque votre profil est bon, appuyez sur Done pour faire apparaître la boîte de dialogue
Edit Base Extrusion qui permet de donner les caractéristiques de l’extrusion. Dans le
champ Depht (profondeur) entrez 25.0 puis appuier so OK.

Votre pièce principale est créée. Vous pouvez la sauvegarder maintenant.


Remarque:
Abaqus, par défaut, sauvegarde les fichiers dans un répertoire temporel définit pendant l'étape de
l'installation du logiciel. Pour sauvegarder votre travail dans un répertoire bien définit, vous devez
choisir un répertoire de travail personnel:
 A partir du menu principal : File Set Work Directory
Bouton pour
sélectionner le
répertoire de
travail

• Créer un matériau
Après avoir créé notre pièce, il faut définir le matériau dont est faite cette pièce. Dans Abaqus, il
n’existe pas de base de données de matériau, il faut donc créer nos matériaux nous même.
Dans notre cas nous voulons que notre poutre soit en acier, nous allons créer le matériau acier.

1. Double cliquez sur Materials pour ouvrir Edit Material. Nommez le matériau Acier.
2. Ensuite, il va falloir donner les caractéristiques de notre matériau. Vous pouvez regarder
toutes les caractéristiques que nous pouvons donner (plasticité, conductivité…).
Sélectionnez Mechanical  Elasticity Elastic. Vous pouvez alors entre les propriétés
d’élasticité du matériau, ici le module d’Young et le coefficient de Poisson,
respectivement à 209 000 et à 0.3. Cliquer sur OK pour valider et sortir.

• Définir et affecter les propriétés de section


Les propriétés des objets (Parts) sont définies au travers de sections. Un objet peut comporter une ou
plusieurs sections qui vont définir le matériau affecté au solide. Pour notre poutre, nous allons créer
une section homogène solide que nous allons ensuite affecter à notre poutre. Cette section contiendra
une référence au matériau que nous avons créé.

1. Double cliquez sur Sections dans l’arbre afin de créer une section.
2. Dans la boîte de dialogue Create Section, nommez la section : SectionPoutre. Elle devra
être de catégorie solide et de type homogène (ceci étant les paramètres par défaut, vous
n’avez qu’à appuyer sur Continue).

3. Dans la fenêtre qui s’ouvre alors, sélectionnez Acier comme matériau et acceptez la valeur
1 pour Plane stress/strain thickness. Cliquez sur OK pour valider.

4. Ensuite, il faut affecter la section à notre poutre. Pour cela, dans l’arbre ouvrez
l’arborescence du Part en cliquant sur « + » puis celle de la Poutre. Double-cliquez sur
Section Assignement. Des instructions sont alors données dans la bande de dialogue.
Sélectionnez la poutre en cliquant sur n’importe quelle partie de la poutre. Validez votre
choix Done.

5. La boîte de dialogue Edit Section Assignement s’ouvre alors, choisissez SectionPoutre


puis acceptez (OK) et fermez la boîte de dialogue.

Lorsque vous avez affecté une section à un objet, Abaqus colorie l’objet en bleu pour signifier qu’il est
défini. De plus, le matériau défini dans la section est affecté à l’objet.
• Assembler le modèle
Chaque objet que vous créez est orienté dans son propre repère d’orientation. Même si un modèle peut
contenir plusieurs objets, il ne peut contenir qu’un seul assemblage. Le module Assembly permet donc
de créer des instances et de positionner ces instances dans un repère global les unes par rapport aux
autres. Une instance peut être indépendante ou dépendante. Les instances indépendantes sont maillées
individuellement alors que les dépendantes sont maillées en association avec le maillage de la pièce
originale.
1. Dans l’arbre, développez l’icône Assembly et double cliquez sur Instances pour ouvrir
l’outil Create Instance.
2. Choisissez Poutre puis OK.

Abaqus crée alors une instance à partir de la poutre. Dans cet exemple, il y a une seule instance à créer
qui définit l’assemblage.

• Définir des pas d’analyse


Une fois que l’objet est créé, il faut définir les analyses à effectuer. Dans ce tutorial nous allons définir
deux pas :
• Un pas initial dans lequel seront appliquées les conditions limites
• Un pas général, statique dans lequel on appliquera une force de pression sur la
poutre.
1. Double cliquez sur Steps pour créer un pas d’analyse. Nommer ce pas Chargement.
Choisir un pas Static, General et Continue. Apparaît alors la boîte de dialogue Edit Step.

2. Faites un petit tour dans les différents menus, dans Basic Description entrez
Chargement sur le dessus de la poutre. Ensuite validez par OK.
Quand on lance le travail, Abaqus écrit les résultats dans un fichier de sortie. Pour chaque pas créé,
vous pouvez utiliser le Field Output Requests Manager et le History Output Requests Manager pour
faire ce qui suit :
 Sélectionner la région pour laquelle Abaqus va générer les données
 Sélectionner les variables à écrire dans le fichier de sortie
 Et choisir toutes sortes de paramètres pour générer des données de sortie.
Dans ce tutorial, il sera seulement nécessaire de regarder ces options et d’accepter les valeurs par
défaut.

3. Dans l’arbre, M3 sur Field Output Requests et sélectionnez Manager. Dans cette fenêtre,
il vous est possible de vérifier les différentes options pour tous les pas d’analyse.

Avec bouton droit


de la souris

4. Pour accéder à plus d’options, cliquez sur Edit, une boîte de dialogue apparaît alors dans
laquelle il est possible de choisir toutes les variables possibles que vous puissiez vouloir
visualiser.

Ici il n’y a rien de spécial à faire mais il vous est utile de savoir comment accéder à ses données. Pour
chaque action possible, vous pouvez revoir les différentes options que vous avez choisies grâce au
Manager et les modifier si besoin est.
• Appliquer des conditions limites et des chargements sur le modèle
Toutes les conditions sont dépendantes du pas d’analyse, c’est-à-dire qu’elles s’activeront à un pas
donné et qu’elles dureront jusqu’à un autre pas.
1. Dans l’arbre double cliquez sur BCs pour ouvrir la boîte de création de condition limite.
Nommez la Fixe. Dans la liste des Step, choisissez Initial pour définir le pas où la
condition sera active.


2. Dans la liste des catégories choisissez Mechanical et dans Types for Selected Step,
choisissez Symmetry/Antisymetry/Encastre et enfin Continue.
3. Il faut maintenant choisir la face à fixer, ici nous voulons choisir la face gauche de la
poutre, il suffit de cliquer dessus :

Remarque :
Vous pouvez tourner, déplacer ou zoomer en utilisant la barre suivante

4. Validez votre choix Done. La boîte de dialogue Edit Boundary Conditions apparaît alors.
5. Dans cette boîte, cliquez sur Encastre, en effet nous voulons que la poutre soit encastrée,
puis OK pour accepter.

La condition limite est créée. Pour visualiser tout ça, allez dans le Boundary Condition Manager, on
voit que la condition limite est créée dans le pas initial puis est propagée dans le pas suivant
(Chargement)


Nous voulons une force de pression sur le dessus de la poutre.
6. Dans un premier temps, double cliquez sur Loads pour créer un chargement. Nommez le
Pression. Choisissez le pas Chargement comme pas de création du chargement.
7. Dans le menu Category, sélectionnez Mechanical et dans le Types for Selected Step,
choisissez Pressure et enfin Continue.
8. Il vous faut choisir la face sur laquelle appliquer la force, en l’occurrence la face de
dessus :

9. Validez vos choix, en appuyant sur Done, et la boîte de dialogue Edit Load apparaît.
10. Dans cette boîte entrez une magnitude de 0.5. Acceptez Amplitude puis OK pour créer le
chargement.

Vous pouvez examiner le Load Manager pour vérifier les options. Maintenant que les chargements et
les conditions limites sont créés, il faut mailler notre modèle.


• Mailler le modèle
A ce stade vous allez générer le maillage éléments finis. Il est possible de choisir la technique de
maillage, le type d’éléments et leur forme. Il faut savoir que dans le module Mesh, Abaqus montre s’il
est possible ou non de mailler notre pièce. Si la pièce est en vert, pas de problèmes, sinon, il y aura
quelques ajustements à faire, mais cela nous le verrons pas dans ce tutorial.

Tout d’abord nous allons choisir la technique de maillage :


1. Dans le modèle sous Parts, Poutre, double cliquez sur Mesh pour atteindre le module de
maillage. Dans la barre de menu, allez dans Mesh Controls. Les couleurs permettent de
voir quelle technique Abaqus va utiliser pour mailler chaque région.

 
2. Choisissez des mailles Hex (hexaédrique) et une technique Structured.

Il existe 3 techniques de maillage dans Abaqus :


 Le maillage Structured, méthode qui utilise un maillage par défaut de pièces de
topologie particulière (ex : cube, pavé, sphère…).
 Le maillage Swept permet de mailler un côté ou une surface puis de copier ce maillage
le long d’un chemin, c’est-à-dire balayer (sweep) le modèle avec un maillage de base.
 Le maillage Free est le maillage le plus souple, en effet il permet de mailler notre
modèle de la manière que l’on veut.
3. Cliquez sur OK pour valider vos choix
4. Dans la barre de menu, sélectionnez Mesh Element Type pour ouvrir la boîte de
dialogue. Dans cette boîte, choisissez Standard pour la bibliothèque d’éléments, Linear
comme ordre géométrique et 3D Stress comme famille d’éléments.


5. Dans la partie du dessous, visitez un peu les différents types de mailles Hex pour
hexaédriques, Wedge pour triangulaires, Tet pour tétraédriques. Nous voulons des mailles
Hex, choisissez Incompatible mode au dessus de Element Controls.

Abaqus va choisir le type de mailles C3D8I et donner quelques informations dans le bas de la boîte de
dialogue.

6. Et enfin validez avec OK.

Les éléments sont alors choisis, il suffira alors de créer le maillage. Pour créer le maillage il faut tout
d’abord choisir le nombre de nœuds sur chaque arrête puis mailler réellement la pièce.

7. Dans la barre de menu, choisissez SeedPart (ou ). Dans Global Seed, vous allez
choisir la taille approximative des éléments ici 10.0 puis OK.

Abaqus va alors donner comme taille de maille pour tout l’objet la taille 10, mais il est possible de
choisir le nombre ou la taille de mailles individuellement sur chaque arrête.

8. Sélectionnez MeshPart ( ou )pour mailler la pièce et cliquez sur Yes pour valider.
Le résultat sera alors comme suit :

• Créer et soumettre un travail d’analyse


Une fois que toutes les analyses ont été créées il faut créer et soumettre le travail :
1. Double cliquez sur Jobs pour ouvrir la boîte de dialogue Create Job et créer un nouveau
travail. Nommez le Deformation. Ensuite Continue pour créer le travail. L’Edit Job
apparaît alors, et dans Description, notez Tutorial de la poutre.

 
Il est possible de choisir plusieurs paramètres et options pour le travail :
Full Analysis : Faire une analyse complète (option par défaut).
Data Check : Vérifier que le modèle est consistant.
Continue Analysis : Continuer le modèle après une vérification.
Restart : Lancer un job qui est la continuation d’une analyse précédente du modèle.
2. Cliquez OK pour valider;
3. Pour soumettre le travail, cliquer avec la souris droite sur le nom du travail (Deformation)
dans l’arbre puis Submit

ou à partir du menu principal


4. Pour suivre les évolutions du calcul du travail, cliquer avec la souris droite sur le nom du
travail (Deformation) dans l’arbre puis Monitor. Une boite de dialogue apparaît:

Dismiss sert pour


fermer la boite de
Dialogue

5. A la fin de l’analyse du modèle (Abaqus marque Completed à côté du travail demandé),


vous pouvez visualiser les résultats : cliquer avec la souris droite sur le nom du travail
(Deformation) dans l’arbre puis Results. Abaqus rentre alors dans le module de
visualisation.

ou à partir du menu principal

• Visualiser les résultats


Il est possible de visualiser toutes sortes de choses dans ce module.

1. Par exemple on peut visualiser la forme extérieur non déformée en allant dans la barre de
menu : Plot Undeformed Shape ou alors la déformée du modèle grâce à Plot
Deformed Shape.
2. Ensuite il est possible de visualiser les efforts de Von Mises grâce à Plot Contour.

3. Pour choisir différentes options de visualisation allez dans Contour Options.


4. Pour regarder toutes les options possibles pour le contour, allez dans Result Field
Output.

Voila, le premier tutorial d’apprentissage est fini, vous avez donc appris à créer des choses simples
sous Abaqus.

Découvertes:
1. Essayer de créer un chemin (path) pour tracer le déplacement U2 avec Create X-Y Data.

 


Avec Excel on obtient:
Comparaison de la fleche Théorique et EF
0
0 25 50 75 100 125 150 175 200
-0.1
-0.2
-0.3

f(x) (mm) -0.4 f(x)


-0.5 f_EF
-0.6
-0.7
-0.8
x (mm)

Rappel:
Cas d'une charge uniformément répartie:

Effort tranchant: ( ) ( )
Moment: ( ) ( )
Fleche: ( ) (( ) )