Vous êtes sur la page 1sur 5

Chapitre V : Dimensionnement Des corps des Chaussées

Dimensionnement Des corps des Chaussées


1 Règles de base de dimensionnement
Les règles de dimensionnement sont basées à la fois sur les méthodes de la mécanique rationnel (c'est-à-dire que les
contraintes et les déformations calculés doivent restés inférieur a des limites fixés) et sur des connaissances
expérimentales (qui permettent de fixer les limites de contraintes et déformation qu’on ne doit pas les dépassés).
Toutes les méthodes de dimensionnement tient compte de :
- des qualités mécaniques et de sensibilité à l’eau du sol support ;
- des qualités mécanique et des couches de chaussées on ce qui concerne leurs aptitude à supporter les charges et
les répartir ;
- du trafic c'est-à-dire de valeur des charges et leurs fréquences d’application.
Ensuite chaque méthode comporte évidemment des abaques, ou tableaux fixant les épaisseurs en fonction de la charge
maximum prévue et la pression de gonflage des pneus.
2 Méthode de dimensionnement des chaussées
2.1 Méthode CBR
C’est à l’ingénieur PORTER qui revient le mérite de la mise au point de la méthode CBR (Californie Béring Ratio)
« Indice de Portance Californien ». Cette méthode est liée à l’utilisation de matériau non cohérons a granularité continue
(Grave Propre). Elle considère la résistance au poinçonnement du sol de plate-forme et la transmission des charges selon
la méthode de Boussinesq.
La méthode utilise un abaque, qui est un jeu de courbes comportant en abscisse l’indice CBR et en ordonnée l’épaisseur
de la chaussée, chaque courbe correspond à une charge par roue. L’ingénieur R.PELTIER a remarqué que les abaques
peuvent être exprimés avec une approximation très satisfaisante par la formule :

100  150 P
e  ………. (1) Avec
I  5
e : épaisseur de la chaussée en cm
P : charge maximale par roue en Tonne
I : indice CBR
Cette formule et valable pour un trafic faible T0 = 105
tonne/mettre de longueur par ans.
Pour un trafic intense T, PETTIER a recommandé de
majorer la charge P par le rapport
(T/ T0)1/5 alors la formule (1) devienne :
1
T
100  150 P( )5
T0
e  …………. (2)
I  5
Les abaques anglais (Transport and Road Research
Laboratory « TRRL ») font entrée dans la formule (1) les
devisés intensité de trafic pour tenir en compte du trafic
réel :
N
100  P ( 75  50 log )
e 
10 ……. (3) Avec : N est le nombre moyen journalier de camion de plus de 1.5tonne a vide. Log
I  5
est le logarithme décimal
Remarque :
cette méthode suppose que la durée de vie d’une chaussée souple est de 10ans
Pour calculer le trafic à l’horizon n (duré de vie de chassée) en utilise la formule suivante :
n
(T ) n  (1  ) ( T 0 ) Avec :
(T)n : est le trafic à l’horizon « n »
n : est la durée de vie de la chaussée
τ : est le taux d’augmentation de trafic par ans
(T)0 : est le trafic à l’horizon 0 ou trafic a la première année de mise en service
D’autre matériaux permettent de réduire l’épaisseur de la couche calculée en grave propre on divise cette dernière par
le coefficient d’équivalence résultant de tableau suivant :

U.F.A. de Sétif 1
Chapitre V : Dimensionnement Des corps des Chaussées

Matériaux Coeff d’équivalence


Béton Bitumineux (Bb) 2
Grave Ciment (GC) 1,5
Laitier 0/60
Grave Bitume (GB) 1,2 a 1,7
Sable Ciment 1 a 1,2
Grave Propre (grave concassée) 1
Grave Roulée (TVO) 0,75
Tuf 0,6
Sable 0,5

2.2 Méthode Asphalt Institute

Cette méthode est issue des résultats des essais de L’AASHO (Américain Association State High Way Officials) et tient
compte de l’expérience tiré des anciennes méthodes publiées par Asphalt Institute.
Elle est basé sur la prise en considération du trafic composite par une échelle de facteur des déverses couches. Les
étapes à suivre sont les suivantes :
A- Le Trafic :
Le trafic est représenté par un nombre appelé DTN (Désign Trafic Number) qui est le nombre moyen journalier de
passage d’essieu équivalant de 1800 livres sur la voie la plus chargée durant la vie de la chaussée (pour cette méthode la
durée de vie d’une route est posé égale a 20ans).
Pour DTN ≤ 10 le trafic est léger
Pour DTN≤100 le trafic est moyen
Pour DTN>100 le trafic est lourd
Donc on commence à la recherche de nombre moyen journalier de véhicules de diverses catégories dans les deux sens,
et on applique à chaque charge d’essieu un coefficient d’équivalence donnée dans le tableau de la méthode suivant :

Essieu Simple Facteur d’Equivalence Essieux Tandems Facteur


Kip (Ki) Kip d’Equivalence (Ki)

0–8 − 0 – 14 −
8 – 12 0,11 14 – 20 0,11
12 – 16 0,34 20 – 26 0,27
16 – 18 0,76 26 – 30 0,57
18 – 20 1,31 30 – 32 0,92
20 – 22 2,26 32 – 34 1,25
22 – 24 3,91 34 – 36 1,70
24 - 26 6,74 36 – 38 2,33
38 – 40 3,15
40 – 42 4,35
42 – 44 5,88
44 – 46 8,15

U.F.A. de Sétif 2
Chapitre V : Dimensionnement Des corps des Chaussées

1 Pound = 1livre = 453,592 gramme = 0,453592 Kg 1Kip = 1000 Pound = 453,592 Kg = 0,453592 Tonne
On calcul ensuite le trafic équivalant : TE = ∑ ei Ki tel que :
ei : Essieu (simple ou tandem) Ki : Coefficient d’équivalence correspond a ei
Puis en calcul le Truck (Camion) Facteur : TF = (TE / 1000)
On adopte pour la répartition de trafic entre les voies de la route les pourcentages suivants :
Nombre de Voies Coeff de Répartition « C »

2 0,5
4 0,45
6 et Plus 0,40

On calcul el coeff d’accroissement K de la circulation sur une période de 20 ans.


n 1
(1  )  1
K  Avec :
n .

n : nombre d’année de durée de vie de la route


τ : taux d’accroissement
Finalement on détermine le design trafic number DTN = TF . C . K . N d’où
N : nbr de poids lourd tel que le poids total ≥ 5 tonne dans les deux sens de circulation par jours
C : Coeff de répartition
B- Calcul de l’épaisseur de la chaussée
La méthode Asphalt Institute détermine l’épaisseur total d’une chaussée entièrement réalisé en béton bitumineux a
l’aide de l’abaque de la méthode.
C- Utilisation de l’abaque
 L’intersection de la droite correspondant au DTN avec la verticale correspondante au CBR donne la valeur « TA »
qui est l’épaisseur totale de la chaussée entièrement en Béton Bitumineux (Bb).
 L’intersection de la droite DTN avec la ligne A donné la valeur « tA » qui est l’épaisseur minimum de l’enrobé de la
couche de surface.
 Si le point « tA » tend a gauche d la ligne B alors l’épaisseur de la chaussée peut être le suivant :
1) épaisseur de la couche de surface est « tA »
2) épaisseur de la couche de base sera : a1(tB - tA) et c’est la valeur minimal
3) épaisseur de la couche de fondation est : a2(TA – tB) c’est la valeur maximal a adopté
Tel que :
a1= (coeff d’équivalence de Bb / Coeff d’équivalence des matériaux de la couche de base)
a2= (coeff d’équivalence de Bb / Coeff d’équivalence des matériaux de la couche de fondation)

2.3 Méthode Provisoire du LCPC (Laboratoire Centrale


des Ponts et Chaussée)
Dans la pratique les charges qui circulent sur la chaussée ne
sont pas uniformes, on sait que ce sont surtout les lourdes charges
qui interviennent et d’autant plus qu’elles sont plus lourdes elle
introduit la fatigue de la chaussée. On peut tenir compte de la
nature et de l’intensité du trafic on calcule le nombre d’essieu
équivalant devons être supporté par la chaussée pendant sa durée
de vie (généralement 20 ans) au moyen du tableau suivant :

U.F.A. de Sétif 3
Chapitre V : Dimensionnement Des corps des Chaussées

Essieu Simple (Tonne) Coeff d’équivalence (Ki) Essieu Tandem (Tonne) Coeff d’équivalence (Ki)

5 0,008 8 0,008
8 0,05 10 0,017
10 0,16 12 0,033
12 0,55 14 0,066
13 1 15 0,092
14 1,85 16 0,13
15 3,30 18 0,25
16 6,50 20 0,50

Le trafic équivalent est : TE = ∑ ei Ki


Une fois le trafic est calculer (trafic cumulé) et connaissant le CBR de sol support, on lit sur l’abaque de la méthode, la
valeur de l’épaisseur d’une chaussée entièrement réalisé en grave propre.
n 1
(1  )  1
Le trafic cumulé est calculé par la formule suivante : ( T E ) cumulé  (T 0 ) avec :
(1  ) 1
τ : taux d’accroissement
(T0) : est le trafic a l’horizon 0 ou trafic a la première année de mise en service

Remarque
 Béton Bitumineux Bb et Enrobée Dense ED :
Les enrobés denses sont des matériaux à faible pourcentage de vides, largement utilisés en revêtement de chaussée
supportant des trafics de 300 véhicules/jour à 6000 véhicules/jour). Les granulats devront avoir un Los Angeles inférieur
à 30. Le pourcentage de bitume utiliser pour les enrobées dense varie entre 4 a 5%. Quant aux bétons bitumineux ils sont
des enrobés bitumineux hautement élaborés que l'on utilisera surtout pour le revêtement des chaussées supportant les
trafics de plus de 6000 véhicules/jour. Ils ne seront mis en œuvre que si l’on est assuré de disposer d’un excellent support
couche de base en matériau traité peu déformable, chaussée réalisée dans l'optique d’un aménagement progressif et ayant
acquis une certaine maturité sous le trafic. Les granulats doivent être de bonne qualité Los Angeles inférieur à 20 et la
composition du mélange est bien étudiée. Les bétons bitumineux contiennent habituellement 5 à 8% de bitume, les
granulats entrant dans leur composition sont des gravillons concassés de taille maximale 8 à 14 mm et des sables dont
l’équivalent de sable (ES) devra être supérieur à 40 dans le cas de s sables concassés, et supérieur à 70 pour les sables
roulés.

 Le Grave – Bitume GB :
Le grave bitume est un béton bitumineux dense structurant pour couche de base supportant tous types de trafic y
compris les trafics exceptionnels sur autoroute. En travaux neufs, le grave bitume constitue la couche déterminante pour
un dimensionnement de chaussée flexible. La teneur en liant et de 3% a 4% de bitume (c'est-à-dire 96% a 97% de la
grave).
 Grave – Ciment GC :
Grave - Ciment est un mélange de gravier et ciment, le taux de ciment ajouté est le plus souvent entre 3 à 6%. L’ajout de
ciment augmente considérablement la rigidité et diminue la sensibilité à l’eau. Le principal inconvénient est que sous l’effet
des contraintes hydro thermiques se fissure souvent ce qui pourrait conduire à une dégradation précoce. Le sur dosage en
ciment rend le grave ciment plus rigide ce qui provoque un comportement fragile de celle-ci. Le grave ciment peut être
utilisé en couche de base.
 Grave – Laitier GL :
Généralement utiliser dans la couche de base, il comporte de 80% a 90% de gravier, et de 10% a 20% de laitier granulé.
 Grave – Emulsion GE :
Généralement utiliser dans la couche de base, il comporte de 96% a 97% de gravier, et de 3% a 4% de d’émulsion de
bitume.
 Grave – Cendre :
Généralement utiliser dans la couche de base, il comporte de 75% a 85% de gravier, et de 15% a 25% de cendre
volante, et de 1% a 2% de la chaux.
 Enduit Superficiel ES :
Utiliser dans la couche de surface, il comporte de 93% a 95% de gravier, et de 5% a 7% de bitume.

U.F.A. de Sétif 4
Chapitre V : Dimensionnement Des corps des Chaussées

 Gravier Non Traité GNT :


Généralement utiliser dans la couche de base, souvent comme couche de fondation. Il comporte de 100% gravier par
fois mélangé d’une faible quantité d’un liant pour améliorer ces caractéristiques mécaniques.
Le TVO, TVN, TVC et le Sable (tout venant d’oued, tout venant naturel, tout venant de carrière) sont le plus souvent
utilisés en couche de fondation.
3 Applications
3.1 Application 1 (méthode CBR)
Déterminer l’épaisseur d’une chaussée posée sur un sol support d’indice CBR (I = 5), et le trafic moyen journalier TMJA
= 2000 véhicule. A l’année d’horizon zéro, le pourcentage de poids lourd est 20%, la largeur de la chaussée est de 7m
(2x3,5), le taux d’accroissement de la circulation τ = 4% par ans. Le pourcentage des véhicules légers est 80% véhicule de
tourisme et 20% véhicule utilitaire. Le pourcentage des véhicules lourds est 35% camions lourds et 65% camions légers.

Véhicules Poids Poids par Essieu


Tourisme 1 tonne 0,5 tonne
Véhicules légers
Utilitaire 1,5 t 0,5 a 1 t

Légers 5t 1,5 a 3,5 t


Véhicules lourds
Lourds 20 t 7 a 13 t

Si la chaussée est composée par trois couches tel que :


La couche de surface est en Bb, es = 6cm
La couche de base en GB, eb = 15cm
Déterminer la structure de la chaussée si en utilise la grave roulée (TVO) ef ?
3.2 Application 2 (Méthode Asphalt Institute)
On projette une route sur un sol de CBR = 6 pour supporter un trafic de 600 véhicule par jours a la première année de mise
en service, le pourcentage de chaque catégorie :
- 40% des véhicules composées d’un essieu simple de 7Kip et un essieu tandem de 11Kip
- 35% des véhicules composées d’un essieu simple de 15Kip et un essieu tandem de 25Kip
- 25% des véhicules composées d’un essieu simple de 19Kip et un essieu tandem de 31Kip
Déterminer l’épaisseur de la chaussée si la chaussée et composée par deux voies de circulation en utilisant la méthode
d’asphalt institute avec τ = 5% (les matériaux utilisés sont : Bb pour couche de surface, GC pour couche de base et Sable
pour couche de fondation).
3.3 Application 3 (Méthode LCPC)
Sur un sol qui a un indice portant CBR, I = 8, on va construire une chaussée de deux voies de circulation, le trafic est de
1200 véhicules par jours en 2006 avec un taux de croissement τ = 5%, ce trafic est repartie selon le tableau suivant :

% de véhicules Essieu simple Essieu Tandem

40% 6 tonnes 10 tonnes


35% 8t 14 t
25% 10t 20t

Calculer par la méthode LCPC l’épaisseur de la chaussée si la première année de mise en service est l’année 2013. On
donne : L’épaisseur de la couche de surface en Bb est 6cm
L’épaisseur de la couche de base en GC est 12cm. Le matériau utilisé dans la couche de fondation est le sable.

U.F.A. de Sétif 5

Vous aimerez peut-être aussi