Vous êtes sur la page 1sur 34

Contrôle de gestion

Master Administration des Entreprises


Olivier de La Villarmois
21 septembre 2020
Sommaire

1. Déroulement du cours / questions pratiques


2. Synthèse de la vidéo
3. Questions / réponses

2
Déroulement du cours
1. Déroulement du cours

Objectifs du cours :
• Grande organisation : interagir efficacement avec son
contrôleur de gestion
• Petite organisation : être en mesure de mettre en place les
principaux outils de contrôle

4
1. Déroulement du cours

Boîte à outils :
• EPI
• Enoncés des cas (avec les renvois au manuel)
• Manuel

Les corrections des cas ne sont pas mises en ligne


Vous avez des exercices et des examens corrigés (EPI et manuel)

5
1. Déroulement du cours

Amphi1 Introduction au contrôle de gestion - principes fondamentaux de


l’analyse des coûts
TD1 Enjeux de la connaissance des coûts et arbitrage coût/valeur
TD2 Le modèle coût / volume / profit
TD3 Les coûts complets
TD4 La décentralisation par le recours aux prix de cession interne (PCI)
TD5 Le processus budgétaire
TD6 Analyse d'écarts et évaluation intermédiaire
TD7 Contrôle de gestion et revenue management
Amphi2 La gestion stratégique des coûts et l’évolution du métier de
contrôleur de gestion
TD8 Tableaux de bord et business model

Il est impératif de faire les cas, en s’appuyant sur le manuel de


référence, avant de venir en TD
6
Synthèse de la vidéo
Partie 1 – Introduction au
contrôle de gestion

Contrôler n’est pas… contrôler

1. Définition : Influencer les comportements pour mettre en


œuvre la stratégie
2. Apparu avec la grande entreprise (GM) – la place centrale
du budget et de la délégation de responsabilités
3. Des leviers multiples (même si une place centrale est
donnée au « pilotage de la performance ») page suivante
4. Une relation stratégie / contrôle complexe

8
Les cadres théoriques… …et le pilotage de la
performance
Contrôle/Contrôle
organisationnel

Contrôleur Contrôle de
de gestion gestion

… au service d’un contrôle


de gestion plus efficace 9
Partie 1 – Introduction au contrôle de gestion

Contrôler n’est pas… contrôler

1. Définition : Influencer les comportements pour mettre en


œuvre la stratégie
2. Apparu avec la grande entreprise (GM) – la place centrale
du budget
3. Des leviers multiples (même si une place centrale est
donnée au « pilotage de la performance »)
4. Une relation stratégie / contrôle complexe page suivante
10
Contrôle de gestion et stratégie

Vision Vision rénovée


traditionnelle

Stratégie Stratégie

Piloter/ Piloter/
Missions stratégiques Formuler
Mettre en oeuvre Mettre en oeuvre
du contrôle de gestion

Opérations Opérations

11
Partie 2 – Analyse des coûts:
principe fondamentaux
1. Définitions : coût/prix, fixe/variable, direct/indirect,
marge/résultat
2. Méthodes :
• Simples : coûts partiels
• Complexes : coûts complets
3. Des perspectives différentes :
• Coûts partiels : court terme
• Coûts complets : long terme

12
Cas Lucky Duck

Q1. : la difficulté de traiter les charges indirectes (360 000


euros de coûts administratifs)
Q2. : le calcul des marges sur coûts variables (comparaison des
performance des produits et calcul des seuils de rentabilité)
Q3. : le calcul des marges sur coûts spécifiques
Q4. : les seuils de rentabilité (par produit et global)
Q5. : la commande supplémentaire
Q6. : l’arrêt de l’activité tondeuses

13
Question 1 : (1/3) Déterminer un
coût complet
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Coûts unit. Coûts totaux Quantités Coûts unit. Coûts totaux Total
Moteur 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres pièces 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
Administration 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500

Pour les charges administratives :


360.000 euros / 6.800 unités = 52,94 euros/unité
Autre possibilité coûts des composants :
360.000 euros / 2.605.000 euros = 0,1382 euro/euro de
composants
Pour un motoculteur : 800 × 0,1382 = 110,56
Pour une tondeuse : 170 × 0,1382 = 23,49
14
Question 1 : (2/3) Une illustration
de la subjectivité des coûts
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Coûts unit. Coûts totaux Quantités Coûts unit. Coûts totaux Total
Moteur 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres pièces 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
Administration 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500

Motoculteurs Tondeuses
Quantités Coûts unit. Coûts totaux Quantités Coûts unit. Coûts totaux Total
Moteur 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres pièces 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
Administration 2 300 110,56 254 280 4 500 23,49 105 720 360 000
Total 2 300 1 210,56 2 784 280 4 500 298,49 1 343 220 4 127 500

15
Question 1 : (3/3) Le calcul du
résultat par produit
Motoculteurs Tondeuses
Q P ou CU Total Q P ou CU Total Total
Moteur 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres pièces 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
Administration 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Résultat 2 300 97,06 223 235 4 500 -37,94 -170 735 52 500

Quelle que soit la méthode employée, le résultat total sera


toujours le même. La méthode induit par contre une
modification de sa répartition entre les produits.

16
Question 2 : (1/1) Les marges sur
coûts variables
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Moteur CV 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres piècesCV 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 CF 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 CF 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution CV 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
AdministrationCF 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Résultat 2 300 97,06 223 235 4 500 -37,94 -170 735 52 500

Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8%
17
Rappel : définition de la marge sur
coûts spécifiques

Chiffre d'affaires 860


- Coûts variables -550
= Marge sur coûts variables 310
- Coûts fixes directs -170
= Marge sur coûts spécifiques 140
- Coûts fixes indirects -50
Résultat 90

18
Question 3 : (1/2) Les marges sur
coûts spécifiques
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Moteur CV 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres piècesCV 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 CF 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 CF 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution CV 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
AdministrationCF 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Résultat 2 300 97,06 223 235 4 500 -37,94 -170 735 52 500

Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes directs 2 300 200,00 460 000 4 500 80,00 360 000 820 000
Marge sur coûts spécifiques 2 300 150,00 345 000 4 500 15,00 67 500 412 500
Coûts fixes indirects 360 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts spécifiques 12,0% 5,2% 19
Question 3 : (2/2) Analyse

Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes directs 2 300 200,00 460 000 4 500 80,00 360 000 820 000
Marge sur coûts spécifiques 2 300 150,00 345 000 4 500 15,00 67 500 412 500
Coûts fixes indirects 360 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts spécifiques 12,0% 5,2%

Analyse des coûts de capacité (coûts fixes directs) :


• Motoculteurs : 200 / 1 250 = 16% du CA
• Tondeuses : 80 / 290 = 27,6% du CA

Il existe des techniques pour traiter plus finement ces coûts de


capacité telle la méthode de l’imputation rationnelle. 20
L’analyse de la sous-activité:
Complément
l’imputation rationnelle
L’objectif de la méthode est de :
• Neutraliser l’effet du niveau d’activité sur les coûts ;
• Proposer une analyse de la sous-activité

Quand l’activité augmente, le coût unitaire…


Cas 1 Cas 2 Cas 3
Unités produites 900,00 1 010,00 1 150,00
Charges fixes 10 000,00 10 000,00 10 000,00
Charges variables 9 900,00 11 110,00 12 650,00
Coût total 19 900,00 21 110,00 22 650,00
Coût unitaire 22,11 20,90 19,70
CV unitaires 11,00 11,00 11,00
CF unitaires 11,11 9,90 8,70
… baisse
L’imputation rationnelle va permettre de neutraliser cet effet.
21
La définition d’un « niveau
Complément
d’activité normale »
Considérons que le cas 2 corresponde au niveau d’activité
normal, les coefficients d’activité sont :
Cas 1 Cas 2 Cas 3
Unités produites 900,00 1 010,00 1 150,00
Activité normale 1 010,00 1 010,00 1 010,00
Coeff. D'activité 89,11% 100,00% 113,86%
Cas 1 Cas 2 Cas 3
Quantités (1) 900 1 010 1 150
Coeff. D'activité (2) 89,11% 100,00% 113,86%
Charges fixes (3) 10 000 10 000 10 000
CF imputées (4)=(3)*(2) 8 911 10 000 11 386
Charges variables (5)=(8)*(1) 9 900 11 110 12 650
Coût rationnel total (6)=(4)+(5) 18 811 21 110 24 036
Coût unitaire (7)=(6)/(1) 20,90 20,90 20,90
CV unitaires (8) 11,00 11,00 11,00
CF unitaires (9)=(4)/(1) 9,90 9,90 9,90
22
Mise en évidence du bonus ou
Complément
du malus
Avec cette méthode, le résultat de la comptabilité de gestion
diffère de celui de la comptabilité financière. La différence est
appelé bonus de sur-activité ou malus de sous-activité.

Cas 1 Cas 2 Cas 3


Charges fixes (3) 10 000 10 000 10 000
CF imputées (4)=(3)*(2) 8 911 10 000 11 386
Bonus/malus -1 089 0 1 386

23
Bilan des forces et des faiblesses
Complément
de l’imputation retionnelle
Avantages :
• permet de neutraliser l’effet du niveau d’activité sur les
coûts calculés;
• permet de sensibiliser les équipes à l’ampleur de la sous-
activité.

Inconvénients :
• repose sur la notion d’activité normale;
• la distinction charges fixes/variables est également
délicate à faire;
• les calculs doivent être effectués pour l’ensemble des
centres d’analyse.
24
Question 4 : (1/2) Seuil de
rentabilité par produit
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes directs 2 300 200,00 460 000 4 500 80,00 360 000 820 000
Marge sur coûts spécifiques 2 300 150,00 345 000 4 500 15,00 67 500 412 500
Coûts fixes indirects 260 000 100 000 360 000
Résultat 85 000 -32 500 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8% 29,5%

Motoculteurs :
• Coûts fixes : 720.000 MCVunitaire : 350
• Seuil de rentabilité : 720.000/350=2.057 unités

Tondeuses :
• Coûts fixes : 460.000 MCVunitaire : 95
• Seuil de rentabilité : 460.000/95=4.842 unités 25
Question 4 : (2/2) Seuil de
rentabilité et entreprise multi-
produits / services
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes directs 2 300 200,00 460 000 4 500 80,00 360 000 820 000
Marge sur coûts spécifiques 2 300 150,00 345 000 4 500 15,00 67 500 412 500
Coûts fixes indirects 260 000 100 000 360 000
Résultat 85 000 -32 500 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8% 29,5%

On utilisera le taux de MCV :


1.180.000/0,295=4.000.000 de CA

Attention : son interprétation est délicate


26
Définitions : coefficient et marge
de sécurité et levier opérationnel
• La marge de sécurité est la différence entre le chiffre
d’affaires réalisé ou prévisionnel et le seuil de rentabilité.
• Le coefficient de sécurité est égal au rapport entre le chiffre
d’affaires réalisé ou prévisionnel et le seuil de rentabilité
moins un.
• Levier opérationnel ou d’exploitation : sensibilité du résultat
à la variation de chiffre d’affaires.
𝑑𝑅
𝑅 𝑀𝐶𝑉 Levier opérationnel en fonction du chiffre
𝐿𝑂 = 𝑑𝐶𝐴 ou 𝐿𝑂 = 50 d'affaires
𝑅 40
𝐶𝐴
30
20
10
0
0 1 000 000 2 000 000 3 000 000 4 000 000 5 000 000 6 000 000 7 000 000
-10
-20
-30
-40
-50 27
Question 5 : (1/2) Faut-il accepter
la commande supplémentaire ?
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûtsTotal Quantités Prix/coûtsTotal Total
Moteur CV 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres piècesCV 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 CF 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 CF 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution CV 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
AdministrationCF 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Résultat 2 300 97,06 223 235 4 500 -37,94 -170 735 52 500
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8%

500 tondeuses à 250 euros l’unité 28


Question 5 : (2/2) Quel serait
l’impact sur le résultat ?
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8%

250 – 195 (CVun) = 55 MCVun


Augmentation du résultat : 55 * 500 = 27.500 euros
Vérification :
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Chiffre d'affaires additionnel 500 250,00 125 000 125 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 5 000 195,00 975 000 3 045 000
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 5 000 91,00 455 000 1 260 000
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 80 000
29
Question 6 : (1/2) Le maintien de
l’activité tondeuse est-il opportun?
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûts Total Total
Moteur CV 2 300 300,00 690 000 4 500 100,00 450 000 1 140 000
Autres pièces CV 2 300 500,00 1 150 000 4 500 70,00 315 000 1 465 000
Ass A1 CF 2 300 200,00 460 000 4 500 0 460 000
Ass A2 CF 2 300 0 4 500 80,00 360 000 360 000
Distribution CV 2 300 100,00 230 000 4 500 25,00 112 500 342 500
AdministrationCF 2 300 52,94 121 765 4 500 52,94 238 235 360 000
Total 2 300 1 152,94 2 651 765 4 500 327,94 1 475 735 4 127 500
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Résultat 2 300 97,06 223 235 4 500 -37,94 -170 735 52 500

Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8%

Tout produit/service ayant une MCV positive contribue à la


couverture des frais fixes de l’entreprise. Au surplus, la marge
sur coûts spécifiques est positive. 30
Question 6 : (2/2) Nouveau
résultat en cas de suppression de
l’activité tondeuse
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 4 500 290,00 1 305 000 4 180 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 4 500 195,00 877 500 2 947 500
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 4 500 95,00 427 500 1 232 500
Coûts fixes 1 180 000
Résultat 52 500
Taux de marge sur coûts variables 28,0% 32,8%
Motoculteurs Tondeuses
Quantités Prix/coûts Total Quantités Prix/coûtsTotal Total
Chiffre d'affaires 2 300 1 250,00 2 875 000 2 875 000
Coûts variables 2 300 900,00 2 070 000 2 070 000
Marge sur coûts variables 2 300 350,00 805 000 0 #DIV/0! 0 805 000
Coûts fixes 1 180 000
Résultat -375 000
Taux de marge sur coûts variables 28,0% #DIV/0!

Dégradation du résultat : 95 * 4 500 = 427 500


Vérification : -375 000 – 52 500 = 427 500 31
Discussion : coûts partiels / coûts
complets

Coûts partiels : faciles à mettre en place et orienté vers la prise


de décision à court terme.
Coûts complets : complexes à mettre en place et plus orienté
vers la prise de décision à long terme.

Une analyse plus fine des coûts de capacité (ou fixes) permet,
dans une certaine mesure, de rapprocher les deux méthodes
(sera vu ultérieurement).

32
Rappel : déroulement du cours

Amphi1 Introduction au contrôle de gestion - principes fondamentaux de


l’analyse des coûts
TD1 Enjeux de la connaissance des coûts et arbitrage coût/valeur
TD2 Le modèle coût / volume / profit
TD3 Analyse des coûts – cas de synthèse
TD4 La décentralisation par le recours aux prix de cession interne (PCI)
TD5 Le processus budgétaire
TD6 Analyse d'écarts et évaluation intermédiaire
TD7 Contrôle de gestion et revenue management
Amphi2 La gestion stratégique des coûts et l’évolution du métier de
contrôleur de gestion
TD8 Tableaux de bord et business model

33
Questions / réponses