Vous êtes sur la page 1sur 18

Discours du 19/07/2020

THEME : Comment rester spirituellement éveillé ?

 Les chrétiens sont exhortés à rester éveillé

(w91 1/5 21) Des visions passionnantes qui fortifient notre foi
Points intéressants du livre de la Révélation
JEAN, serviteur de Jéhovah, se trouve sur la petite île de Patmos, au large de la
côte ouest de l’Asie Mineure. C’est là que cet apôtre maintenant âgé voit de
merveilleuses choses, symboliques, souvent surprenantes et, ô combien! lourdes
de sens. Il en vient à se trouver au jour du Seigneur, qui débute par l’intronisation
de Jésus en 1914 et s’achève à la fin de Son Règne millénaire. Il est vrai que
Jean voit des événements qui se dérouleront durant la période la plus sombre de
l’Histoire, mais quelle splendeur dans sa vision du Règne millénaire de Christ!
Que de bénédictions l’humanité obéissante va recevoir! Jean a consigné ces
visions dans le livre biblique de l’Apocalypse ou Révélation. Rédigé aux environs
de 96, ce livre fortifie notre foi en Jéhovah, le Dieu des prophéties, et en son Fils,
Jésus Christ. — Pour plus de détails, voir le livre La Révélation: le grand
dénouement est proche! publié par la Watchtower Bible and Tract Society of New
York.
(w79 15/6 28-9)  Ne continuons donc pas à dormir comme les
autres”

“QUELLE joie d’être en vie!” Vous est-il arrivé de vous exprimer


ainsi en vous réveillant après une bonne nuit de sommeil, frais et
dispos, prêt à reprendre votre activité? Ou bien vous êtes-vous
jamais réfugié dans le sommeil pour vous aider à surmonter vos
peines et vos déceptions? Et qui, avant de prendre une importante
décision, n’a jamais dit en substance: ‘J’y verrai plus clair demain.’
De récentes études scientifiques ont montré que le sommeil jouait
probablement un rôle dans les processus d’acquisition et de
mémorisation des connaissances. En vérité, le sommeil est un don
de Jéhovah, le Créateur de l’homme.
L’Encyclopédie britannique définit le sommeil comme “un état
d’inactivité périodique, une diminution de la conscience et des
réactions vis-à-vis de l’environnement”. Il est évident qu’un “état
d’inactivité” n’est pas toujours souhaitable, de même qu’une
“diminution de la conscience et des réactions”. Comme pour ce qui
est des autres dons de Jéhovah Dieu, nous pourrions faire un
mauvais usage du sommeil, à notre détriment. Proverbes 20:13
nous avertit en ces termes: “N’aime pas le sommeil, pour ne pas
être réduit à la pauvreté.”
Les chrétiens devraient donc s’efforcer d’être équilibrés dans
leur façon de considérer le sommeil. Nous voudrons certainement
prendre suffisamment de repos, afin d’être en mesure d’assumer
convenablement nos responsabilités chrétiennes. Par contre, il ne
faudrait pas ‘aimer le sommeil’, par paresse, au point de négliger
des questions vitales.
Jésus nous laissa un excellent exemple à suivre. Il était disposé
à travailler dur et il lui arriva de guérir les malades et d’expulser des
démons “le soir venu”. Mais le lendemain, “de grand matin, alors
qu’il faisait encore sombre”, il était déjà levé, afin de pouvoir, en la
circonstance, se retirer pour prier son Père. — Marc 1:32, 35.
L’apôtre Paul, qui exerçait les fonctions d’ancien dans la
congrégation chrétienne primitive, est un modèle pour les aînés
chrétiens d’aujourd’hui. Il s’adressa aux aînés de la congrégation
d’Éphèse en ces termes: “Souvenez-vous que pendant trois ans,
nuit et jour, je n’ai cessé d’avertir chacun avec larmes.” (Actes
20:31). Oui, “nuit et jour”. En outre, il parla dans ses écrits des “nuits
sans sommeil” que représentaient ses efforts consciencieux pour
aider la congrégation. — II Cor. 6:5; 11:27.
LE SOMMEIL SPIRITUEL
Toutefois, il existe également un sommeil d’ordre spirituel, et
c’est à celui-ci que Paul faisait allusion en I Thessaloniciens 5:6,
lorsqu’il déclara: “Ne continuons donc pas à dormir comme les
autres.”
Il est évident que l’apôtre Paul s’adressait ici aux véritables
chrétiens, à ceux dont la foi est active, qui réagissent favorablement
aux instructions de Jéhovah et qui sont conscients du déroulement
progressif des desseins de Dieu. Il faut qu’ils soient spirituellement
éveillés. L’expression “les autres” s’appliquerait donc à ceux, dont
certains prétendus chrétiens font peut-être partie, qui sont
spirituellement endormis et qui ne se soucient nullement de la
“présence” de Jésus ni de la “destruction soudaine” des méchants
qui s’ensuivra. — I Thess. 4:15; 5:1-3.
Aujourd’hui, ce genre de sommeil ou apathie spirituelle affecte
bien plus de personnes qu’à l’époque de Paul. Même certains
membres du clergé de la chrétienté s’en rendent compte. Le fait
qu’on parle beaucoup actuellement de l’espoir d’“un nouveau ‘réveil’
religieux” démontre à lui seul que c’est bien le sommeil spirituel qui
règne. Un journal américain (The Detroit News) commentait ce
phénomène dans un numéro d’avril 1978 et disait que “les rapports
faisant état d’un renouveau religieux aux États-Unis sont peut-être
légèrement prématurés, sinon nettement exagérés”. L’article citait
également la remarque suivante du doyen d’un séminaire protestant
de l’Oklahoma: “À mon avis, l’Église traverse des temps difficiles,
parce que, lentement, mais sûrement, elle est devenue illettrée
dans la foi.” Qu’en est-il dans les autres pays? Le journal religieux
autrichien das gespräch (la conversation) déclarait: “Le cardinal
[autrichien] König révéla également qui porte la responsabilité de la
triste situation du monde présent. (...) ‘Les soi-disant “nations
chrétiennes” qui, jadis, ont colonisé la quasi-totalité du monde et ont
ensuite entrepris de la “christianiser” portent une lourde part de
responsabilité. En fait, elles n’ont pas véritablement apporté l’esprit
du Christ, mais seulement le nom. Pour ce qui est de vivre
l’Évangile, elles ont échoué.’” — Septembre 1976, p. 2.
UN DANGER POUR LES VRAIS CHRÉTIENS
L’avertissement de Paul: “Ne continuons donc pas à dormir”,
montre que même les vrais chrétiens doivent rester sur leurs gardes
pour ne pas se laisser endormir. Souvenez-vous de la dernière nuit
que Jésus passa avec ses disciples; ces derniers s’endormirent,
alors qu’il les avait maintes fois exhortés à rester vigilants. Bien que
d’ordre physique, leur sommeil était l’indice d’une tendance à
l’assoupissement spirituel. Jésus leur dit: “En un moment pareil,
vous, vous dormez!” (Mat. 26:40-45; Marc 14:37-41). Pensez un
peu à tout ce qui était en jeu: la véracité de la Parole de Dieu, la
fidélité de son Fils ainsi que la destinée de la race humaine.
Pleinement conscient de tout cela, Jésus était spirituellement éveillé
et priait son Père de lui accorder l’aide nécessaire. Ses disciples
auraient mieux fait de suivre son exemple.
“Restez aux aguets et priez sans cesse, pour ne pas entrer en
tentation”, leur dit Jésus (Mat. 26:41). Cet avertissement était ô
combien opportun et approprié! Peu de temps après, lorsqu’il fut
trahi, “tous les disciples l’abandonnèrent et s’enfuirent”, et Pierre
alla même jusqu’à le renier trois fois (Mat. 26:56, 69-75). Il est
dangereux de s’assoupir spirituellement.
Cela se comprend aisément quand on pense que même un
sommeil physique inopportun peut conduire au désastre. On se
souvient du juge Samson qui, trahi par Dalila, ne “se réveilla de son
sommeil” que pour constater que “c’est Jéhovah qui s’était retiré de
lui”. — Juges 16:19-21.
Si un sommeil physique inopportun peut conduire au malheur, à
combien plus forte raison le sommeil spirituel. Ce dernier n’est
jamais approprié. Révélation 16:15 déclare à ce sujet: “Heureux
celui qui reste éveillé et qui garde ses vêtements de dessus, pour
qu’il ne marche pas nu et qu’on ne regarde pas sa honte.” Oui, un
chrétien qui s’endort spirituellement peut être amené à perdre les
vêtements qui l’identifient comme tel. — Voir aussi Proverbes 23:21.
IL EST VITAL DE S’EXAMINER
Mais, à votre avis, de quelle façon les chrétiens peuvent-ils
rester éveillés? Pour mieux saisir ce point, nous considérerons
certains parallèles entre le sommeil physique et le sommeil spirituel.
Cela nous aidera également à nous examiner personnellement, afin
d’être en mesure d’enrayer jusqu’à la moindre tendance à
l’assoupissement spirituel.
Le sommeil, nous l’avons vu, est un “état d’inactivité”. Qu’en est-
il donc de notre activité chrétienne qui consiste, entre autres, à
proclamer la “bonne nouvelle” que Jésus est présent dans la
puissance du Royaume et qu’il fera venir une “destruction soudaine”
sur les méchants? Il ne s’agit pas pour nous de comparer notre
activité avec celle de nos compagnons, car ce serait manquer non
seulement de sagesse, mais aussi d’amour (Gal. 6:4, 5). Mais, en
tenant compte de sa situation personnelle, de sa santé, de ses
responsabilités familiales, de ses capacités et aussi de ses limites,
chacun d’entre nous peut déterminer individuellement dans quelle
mesure il est vigilant sous ce rapport. Pour ce qui est de nos
activités spirituelles en cette période de moisson, nous ferons bien
de prendre à cœur ce que dit Proverbes 10:5, savoir: “Le fils qui agit
avec perspicacité amasse durant l’été; le fils qui agit honteusement
dort profondément pendant la moisson.”
Le sommeil se définit encore comme une “diminution de la
conscience”. Sommes-nous par conséquent toujours conscients de
nos besoins spirituels, comme il convient à des chrétiens qui croient
réellement que la fin de ce système de choses est proche? Le
démontrons-nous par notre régularité dans l’étude et la
fréquentation des réunions? Sommes-nous impatients de lire les
dernières publications conçues pour nous aider à comprendre la
Bible? Combien il est préférable d’utiliser ainsi notre temps, plutôt
que de le gaspiller dans les divertissements et la recherche
constante du plaisir qui caractérisent beaucoup de ceux qui sont
endormis spirituellement! — I Thess. 5:7.
Le sommeil se manifeste aussi par une “diminution des
réactions”. Posons-nous alors les questions suivantes: ‘Quelle est
ma réaction lorsqu’on m’encourage à prendre part à une activité
chrétienne spéciale? Ma réponse est-elle immédiate et
enthousiaste? Est-ce que je réagis favorablement en mettant en
pratique les nouvelles choses apprises comme je le faisais à
l’époque où je commençais à étudier la vérité de la Parole de Dieu?’
Poussons un peu plus loin la comparaison avec le sommeil
proprement dit. Il se caractérise par une baisse de la température
du corps et par un ralentissement du rythme cardiaque. Sentons-
nous donc notre amour du prochain se refroidir? Ou bien sommes-
nous toujours “enflammés de l’esprit” et faisons-nous connaître
avec zèle le message chrétien? Pouvons-nous dire, à l’exemple de
Jérémie, que la vérité est au-dedans de nous “comme un feu
brûlant” que nous ne pouvons contenir? — Rom. 12:11; Jér. 20:9.
Mat 16 :2,3Bien plus important que le temps qu’il fera

LA PLUPART des pays ont leurs dictons sur la prévision du


temps. “ Ciel rouge le soir laisse bon espoir ; ciel rouge le matin,
pluie en chemin. ” Les météorologistes expliquent pourquoi certains
phénomènes physiques font que le temps a de fortes chances
d’évoluer conformément à ce que dit le proverbe.
À l’époque de Jésus aussi, les gens avaient l’habitude
d’observer le ciel et d’interpréter son aspect. Jésus a dit à des
Juifs : “ Quand vient le soir, vous avez l’habitude de dire : ‘ Il va faire
beau temps, car le ciel est rouge feu ’ ; et le matin : ‘ Aujourd’hui il
va faire un temps hivernal, pluvieux, car le ciel est rouge feu, mais
sombre. ’ Vous savez interpréter l’aspect du ciel. ” Puis Jésus a fait
une remarque étonnante : “ Mais les signes des temps, vous n’êtes
pas capables de les interpréter. ” — Matthieu 16:2, 3.
Qu’étaient ces “ signes des temps ” ? Les preuves nombreuses
et évidentes que Jésus était véritablement le Messie que Dieu avait
envoyé. Ses actions étaient aussi facilement identifiables que la
rougeur du ciel. Pourtant, la majorité des Juifs n’ont pas tenu
compte des signes qui indiquaient que le Messie était venu ; or, sa
venue avait certainement plus d’importance que le temps qu’il allait
faire
Les adversaires religieux de Jésus Christ lui ont demandé “un
signe du ciel”, une manifestation exceptionnelle pour prouver qu’il
était le Messie. “Quand le soir tombe, a-t-il déclaré, vous avez
l’habitude de dire: ‘Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu’;
et au matin: ‘Aujourd’hui il va faire un temps hivernal, pluvieux, car
le ciel est rouge feu, mais il a un aspect sinistre.’ Vous savez
interpréter l’apparence du ciel, mais vous n’êtes pas capables
d’interpréter les signes des temps. Une génération méchante et
adultère continue à rechercher un signe, mais il ne lui sera donné
de signe que le signe de Jonas.” — Matthieu 16:1-4.
Les ennemis de Jésus pouvaient prévoir le temps, mais ils
étaient incapables de saisir les choses spirituelles. Par exemple,
qu’est-ce que “le signe de Jonas”? Après avoir passé environ trois
jours dans le ventre d’un gros poisson, Jonas, prophète de Dieu, a
prêché à Ninive et est devenu de cette façon un signe pour cette
ville, capitale de l’Assyrie. La génération de Jésus a eu “le signe de
Jonas” quand Christ a passé trois jours dans la tombe et a été
ressuscité. Ses disciples ont témoigné de cet événement, et Jésus
a été un signe pour cette génération. — Matthieu 12:39-41.
Des signes bien plus importants
Lorsque Jésus Christ était sur la terre, il a un jour parlé de
l’observation de signes et de la nécessité d’agir en conséquence. Le
sujet était grave. La Bible rapporte : “ Les Pharisiens et les
Sadducéens s’avancèrent vers lui et, pour le tenter, ils lui
demandèrent de leur montrer un signe qui vienne du ciel. En
réponse il leur dit : ‘ Quand vient le soir, vous avez l’habitude de
dire : “ Il va faire beau temps, car le ciel est rouge feu ” ; et le matin :
“ Aujourd’hui il va faire un temps hivernal, pluvieux, car le ciel est
rouge feu, mais sombre. ” Vous savez interpréter l’aspect du ciel,
mais les signes des temps, vous n’êtes pas capables de les
interpréter. ’ ” — Matthieu 16:1-3.
En mentionnant “ les signes des temps ”, Jésus laissait entendre
que ses auditeurs juifs auraient dû être conscients de l’époque
décisive qu’ils vivaient.
Rm 13 :11-14Spirituellement éveillés. Encourageant les chrétiens
de Rome à ne pas s’endormir, c’est-à-dire à ne pas devenir
inactifs et indifférents quant à leurs responsabilités, l’apôtre Paul
écrivit : “ C’est déjà l’heure de vous réveiller du sommeil, car
maintenant notre salut est plus proche qu’au temps où nous
sommes devenus croyants. La nuit est avancée ; le jour s’est
approché. Débarrassons-nous donc des œuvres des ténèbres et
revêtons les armes de la lumière. Comme en plein jour,
marchons avec décence : non pas dans les orgies ni dans les
soûleries, non pas dans les relations sexuelles illicites ni dans le
dérèglement, non pas dans la querelle ni dans la jalousie. ” (Rm
13:11-13 ; voir aussi Ép 5:6-14 ; 1Th 5:6-8 ; Ré 16:15). Ceux qui
pratiquent ce qui est mauvais ou propagent de faux
enseignements sont endormis relativement à la justice et ont
besoin de se réveiller s’ils veulent obtenir l’approbation de Dieu.
TENONS-NOUS ÉVEILLÉS
6
Si nous voulons réveiller les autres, il nous faut nous-mêmes
être éveillés. La Parole de Dieu associe le sommeil spirituel aux
“ œuvres des ténèbres ”, qui englobent les orgies, les soûleries, les
relations sexuelles illicites, le dérèglement, les querelles et la
jalousie. (Lire Romains 13:11-14.) Il peut être particulièrement
difficile de ne pas se laisser aller à de tels comportements. La
vigilance est vitale. Tout comme un automobiliste ne doit jamais
oublier que s’endormir au volant, c’est mettre sa vie en danger, le
chrétien ne doit jamais perdre de vue que la somnolence spirituelle
peut être mortelle !
It 2 PAGE1003 Spirituellement éveillés. Encourageant les
chrétiens de Rome à ne pas s’endormir, c’est-à-dire à ne pas
devenir inactifs et indifférents quant à leurs responsabilités,
l’apôtre Paul écrivit : “ C’est déjà l’heure de vous réveiller du
sommeil, car maintenant notre salut est plus proche qu’au temps
où nous sommes devenus croyants. La nuit est avancée ; le jour
s’est approché. Débarrassons-nous donc des œuvres des
ténèbres et revêtons les armes de la lumière. Comme en plein
jour, marchons avec décence : non pas dans les orgies ni dans
les soûleries, non pas dans les relations sexuelles illicites ni dans
le dérèglement, non pas dans la querelle ni dans la jalousie. ”
(Rm 13:11-13 ; voir aussi Ép 5:6-14 ; 1Th 5:6-8 ; Ré 16:15). Ceux
qui pratiquent ce qui est mauvais ou propagent de faux
enseignements sont endormis relativement à la justice et ont
besoin de se réveiller s’ils veulent obtenir l’approbation de Dieu.

Lire 1 Thessaloniciens 5:4-8. Dans ce passage, Paul


recommande à ses compagnons de ‘ ne pas dormir comme les
autres ’. Nous serions de ceux qui dorment spirituellement si
nous ne respections pas les normes divines, ou si nous ne
tenions pas compte du fait que Jéhovah est sur le point de
détruire les impies. Prenons bien garde de ne pas nous laisser
influencer par les raisonnements et les façons d’agir de ces
individus méchants.
13
Dans sa première lettre aux chrétiens de Thessalonique, Paul
également mentionne la nécessité de demeurer éveillé. Il
recommande : “ Ne dormons pas comme les autres, mais
demeurons éveillés et restons dans notre bon sens. ”
(1 Thessaloniciens 5:2, 6). N’est-ce pas indispensable
aujourd’hui, alors que la destruction d’un système de choses
mondial est en vue ? Les adorateurs de Jéhovah vivent dans un
monde souvent indifférent aux questions spirituelles, ce qui
risque de déteindre sur eux. C’est pourquoi Paul déclare :
“ Restons dans notre bon sens et portons la cuirasse de la foi et
de l’amour, et pour casque l’espérance du salut. ”
(1 Thessaloniciens 5:8). L’étude régulière de la Parole de Dieu et
la fréquentation tout aussi régulière de nos frères et sœurs aux
réunions nous aideront à suivre la recommandation de Paul et à
ne pas relâcher notre vigilance. — Matthieu 16:1-3.
Ne continuons donc pas à dormir comme les autres, mais
restons éveillés et gardons notre équilibre.” (1 Thessaloniciens 5:1,
2, 6). Certains de ces chrétiens oints de l’esprit pensaient que ces
paroles signifiaient que la présence de Jésus (ainsi que le jour où
Jéhovah détruirait les méchants) allait survenir sur-le-champ.
Mais il n’en était rien. Paul leur a en effet écrit dans une seconde
lettre: “À propos de la présence de notre Seigneur Jésus Christ et
de notre rassemblement auprès de lui, nous vous demandons,
frères, de ne pas vous laisser rapidement ébranler dans votre bon
sens ni de vous laisser exciter par une parole inspirée ou par un
message verbal ou par une lettre donnée comme venant de nous,
comme quoi le jour de Jéhovah est là. Que personne ne vous
séduise d’aucune manière, car ce jour-là ne viendra pas à moins
que d’abord ne vienne l’apostasie et que ne se révèle l’homme qui
méprise la loi.” — 2 Thessaloniciens 2:1-3.
Ces paroles ne signifiaient pas que les chrétiens pouvaient
considérer avec désinvolture la présence de Jésus et la fin du
système de choses. Au fil des ans, l’avertissement de Jésus
devenait plus pressant: “Restez donc aux aguets, car vous ne savez
pas quel jour votre Seigneur vient.”
Du reste, cinq ans environ après avoir rédigé sa seconde lettre
aux Thessaloniciens, Paul a écrit: “Déjà il est l’heure de vous
réveiller du sommeil, car maintenant notre salut est plus proche
qu’au temps où nous sommes devenus croyants. La nuit est
avancée; le jour s’est approché. Rejetons donc les œuvres qui
appartiennent aux ténèbres et revêtons les armes de la lumière.”
(Romains 13:11, 12).

POURQUOI CERTAINS

Jésus établit un parallèle entre les événements qui eurent lieu


aux jours de Noé et ce qui devait se produire à partir de 1914,
durant Sa présence dans la puissance du Royaume. Il dit: “Comme
ont été les jours de Noé, ainsi sera la présence du Fils de l’homme
[Jésus]. Comme ils étaient, en effet, en ces jours d’avant le déluge:
ils mangeaient et buvaient, les hommes se mariaient et les femmes
étaient données en mariage, jusqu’au jour où Noé entra dans
l’arche; et ils ne s’aperçurent de rien jusqu’à ce que le déluge vînt et
les emportât tous, ainsi sera la présence du Fils de l’homme.” —
Matthieu 24:37-39.
10
Effectivement, comme aux jours de Noé, à notre époque les
gens ne s’aperçoivent de rien. Tout à leurs tâches quotidiennes et à
leurs visées égoïstes, ils refusent de reconnaître que les conditions
actuelles sont fort différentes de celles qui existaient jadis et
correspondent exactement à celles qui, d’après Jésus, devaient
marquer le temps de la fin. Depuis des années, les Témoins de
Jéhovah font savoir à la génération actuelle que la présence de
Jésus en tant que Roi messianique dans le ciel a débuté en 1914 et
coïncide avec “la conclusion du système de choses”. (Matthieu
24:3.) La plupart des gens se moquent du message du Royaume,
mais même cette attitude a été annoncée. En effet, l’apôtre Pierre a
écrit: “Vous savez d’abord ceci: que dans les derniers jours il
viendra des moqueurs avec leur moquerie, marchant selon leurs
propres désirs et disant: ‘Où est sa présence promise? Car depuis
le jour où nos ancêtres se sont endormis dans la mort, toutes
choses demeurent exactement comme dès le commencement de la
création.’” — 2 Pierre 3:3, 4.
‘Courons’ à Jéhovah
17
Proverbes 18:10 indique: “Le nom de Jéhovah est une tour
forte. Le juste y court et reçoit protection.” Vous-même, ‘courez-
vous’ à Jéhovah? Souvenez-vous de ce que Jésus a dit des gens
qui vivaient au temps de Noé. “Ils mangeaient et buvaient, les
hommes se mariaient et les femmes étaient données en mariage,
jusqu’au jour où Noé entra dans l’arche; et ils ne s’aperçurent de
rien jusqu’à ce que le déluge vînt et les emportât tous.” (Matthieu
24:38, 39). Les gens agissaient mal en ce qu’ils se livraient à toute
sorte d’activités, mais n’écoutaient pas Dieu lorsqu’il leur parlait par
l’intermédiaire de son représentant, Noé, “prédicateur de justice”.
(II Pierre 2:5.) Parce qu’ils n’écoutèrent pas, quand le déluge vint, il
‘les emporta tous’ à la destruction.
18
Nombre de ceux qui sont morts lors du déluge se
considéraient sans doute comme des gens “convenables”, qui ne se
mêlaient pas à la violence dont la société était remplie à cette
époque. Cependant, le seul fait d’être convenables ne les a pas
sauvés. Ils étaient indifférents et fermaient les yeux sur le mal qui
était pratiqué. Plus grave encore, ils n’ont pas ‘couru’ à Jéhovah; ils
n’ont pas écouté quand le représentant de Dieu a parlé. Ils n’ont
donc pas fait ce qu’il fallait pour être sauvés. Ceux qui ont écouté,
quant à eux, ont survécu.
19
Aujourd’hui, Dieu parle de paix à ceux qui l’écoutent. Quels
bienfaits en retirent-ils? Ésaïe 54:13 déclare: “Tous tes fils seront
des personnes enseignées par Jéhovah, et la paix de tes fils sera
abondante.” Oui, “Jéhovah lui-même bénira son peuple par la paix”.
(Psaume 29:11.) C’est pourquoi, bien qu’ils vivent dans un monde
violent, les Témoins de Jéhovah connaissent une paix véritable et
que rien ne peut troubler. Il règne entre eux une fraternité
internationale empreinte d’amour, que les dirigeants du monde,
leurs nations et leurs religions sont incapables d’atteindre. Pourquoi
cela? Parce qu’ils n’écoutent pas vraiment lorsque Dieu parle. Ils ne
font donc pas ce qu’il dit. Les Témoins de Jéhovah, pour leur part,
écoutent Dieu. Ils prennent au sérieux les paroles d’Ecclésiaste
12:13: “Crains le vrai Dieu et garde ses commandements. Car c’est
là toute l’obligation de l’homme.”
20
Voilà ce que toute personne — oui, tous ceux qui veulent vivre
dans le monde nouveau promis par Dieu — doit faire. Tous doivent
sans tarder ‘courir’ à Jéhovah. En effet, ils doivent être guidés par la
sagesse qui vient de Dieu, et cette sagesse nous dit: “Écoutez-moi;
oui, heureux ceux qui gardent mes voies! Écoutez la discipline et
devenez sages, et ne montrez aucune négligence. Heureux
l’homme qui m’écoute (...). Car celui qui me trouve trouvera
assurément la vie.” — Proverbes 8:32-35.
Même lorsque l’œuvre de prédication publique est interdite et
que les Témoins de Jéhovah sont persécutés, l’“esclave fidèle”
considère comme sacrée la responsabilité de pourvoir à la
nourriture spirituelle des humains (Actes 5:29, 41, 42; 14:19-22).
Quand survient une catastrophe, telle qu’une tempête, une
inondation ou un tremblement de terre, l’“esclave” veille à ce que
soient satisfaits les besoins à la fois physiques et spirituels des
membres de la maison de Dieu. Même ceux qui ont été enfermés
dans des camps de concentration ont reçu régulièrement la parole
imprimée. Les frontières nationales ne peuvent endiguer le flot de
nourriture spirituelle acheminée vers les personnes qui en ont
besoin. Pour continuer à fournir ainsi cette nourriture, il faut du
courage, de la foi et, souvent, beaucoup d’ingéniosité. Pour la seule
année 1986, l’“esclave” a produit dans le monde une surabondance
de 43 958 303 Bibles et livres cartonnés ainsi que de
550 216 455 périodiques. Il s’agit là véritablement d’une “très
grande quantité, comme le sable de la mer”.
Vengeance, punition ou miséricorde?
6
 La famine en vint à se faire sentir dans le pays de Canaan.
Jacob envoya alors les dix demi-frères de Joseph en Égypte pour
qu’ils y achètent du grain. Cependant, il garda auprès de lui
Benjamin, le seul véritable frère de Joseph, car, comme il le dit, ‘il
pouvait lui arriver un accident mortel’. Joseph s’occupant
personnellement de la vente des céréales, c’est à lui que ses frères
se présentèrent et devant lui qu’ils se prosternèrent. Ils ne savaient
pas qui il était, mais lui les reconnut. — Genèse 42:1-7.
Un serviteur qui est sourd et aveugle ’
26
Jésus Christ, le Serviteur choisi par Dieu, resta fidèle jusqu’à
la mort. Le peuple de Dieu, Israël, quant à lui, est un serviteur
infidèle, sourd et aveugle au sens spirituel. Jéhovah déclare à son
adresse : “ Entendez, sourds, et vous, aveugles, regardez et
voyez.

*** ip-2 chap. 3 p. 44 § 26 “ Celui que j’ai choisi et que mon âme
a agréé ! ” ***
Isaïe 42:18

*** ip-2 chap. 3 p. 45 § 27 “ Celui que j’ai choisi et que mon âme
a agréé ! ” ***
27
Le peuple d’Israël est bien lamentable. À maintes reprises, il
s’abandonne à adorer les dieux-démons des nations. Maintes et
maintes fois, Jéhovah lui envoie ses messagers, mais il n’en tient
aucun compte (2 Chroniques 36:14-16).
Satan voudrait en particulier que les Témoins de Jéhovah
cessent d’annoncer la bonne nouvelle du Royaume. Cependant, il
ne peut les en empêcher, car Jéhovah a fait cette promesse à son
peuple: “Toute arme qui sera formée contre toi sera vouée à
l’insuccès.” (Ésaïe 54:17). Ceux qui s’opposent à ses serviteurs
seront trouvés “en train de combattre contre Dieu”. (Actes 5:38, 39.)
Donc, puissamment soutenue par l’esprit de Jéhovah, par Christ
Jésus et par la multitude des forces angéliques, la proclamation du
Royaume prend chaque année plus d’extension. Pour conserver
l’appui de Jéhovah, ses serviteurs veillent à obéir au conseil formulé
en Jacques 4:7, 8: “Soumettez-vous donc à Dieu; mais opposez-
vous au Diable, et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu, et il
s’approchera de vous.”
9
Ne sous-estimons pas le pouvoir qu’a Satan de tromper et de
causer du mal. La Parole de Dieu donne cet avertissement: “Gardez
votre équilibre, soyez vigilants. Votre adversaire, le Diable, comme
un lion rugissant, circule cherchant à dévorer quelqu’un. Mais tenez-
lui tête, solides dans la foi.” (I Pierre 5:8, 9). Si vous appreniez qu’un
lion en furie rôde dans votre quartier, vous prendriez des
précautions pour vous protéger, vous et votre famille. S’agissant de
Satan, nous devons être encore plus vigilants, car il peut nous
causer un préjudice éternel. Malheureusement, la plupart des gens
sont sans défense devant lui, car ils ne reconnaissent même pas
son existence. En effet, ils ont choisi de ne pas écouter la Parole de
Jéhovah. Quelles conséquences ce mauvais choix aura-t-il? “Quoi
que l’homme sème, déclare Galates 6:7, c’est aussi ce qu’il
moissonnera.”
Lorsqu’ils crieront “Paix et sécurité!”
10
 Ne nous laissons pas tromper par un éventuel succès des
nations en vue d’instaurer la paix. N’oublions pas que Jéhovah
n’utilise à cette fin aucune des organisations du monde. Il n’existe
qu’un seul moyen prévu par Dieu pour établir la paix véritable: son
Royaume sous la direction de Christ. Dès lors, quel que soit le
succès remporté par les nations dans l’établissement de la paix,
celui-ci sera de courte durée et ne sera qu’apparence. Rien n’aura
véritablement changé. Le crime, la violence, la guerre, la famine, la
misère, la faillite de la famille, l’immoralité sexuelle, la maladie, la
mort, ainsi que Satan et ses démons seront là tant que Jéhovah ne
les aura pas tous fait disparaître. “Si Jéhovah lui-même ne bâtit la
maison, c’est inutilement que ses bâtisseurs y ont travaillé dur.” —
Psaume 127:1.
11
La Bible, il est vrai, a prophétisé qu’à notre époque les nations
fourniraient un effort concerté en vue de la paix. Elle déclare: “Vous
savez fort bien vous-mêmes que le jour de Jéhovah vient
exactement comme un voleur dans la nuit. Quand ils diront: ‘Paix et
sécurité!’, alors une destruction soudaine doit être tout de suite sur
eux, comme les affres de l’angoisse sur la femme enceinte; et ils
n’échapperont absolument pas.” (I Thessaloniciens 5:2, 3). Ce cri,
“Paix et sécurité!”, ne signifiera pas que la décadence du monde
aura été conjurée. Comme II Timothée 3:13 l’a annoncé, “les
hommes méchants et les imposteurs progresseront toujours plus
vers le pire”. La réalité sera toujours conforme à ce qu’a déclaré le
responsable d’une organisation écologique: “Le problème central de
notre société est qu’elle est devenue ingouvernable.”
12
Quand le cri “Paix et sécurité!” sera lancé, prochainement,
beaucoup de personnes dans le monde seront abusées par de
vains espoirs. Toutefois, ce ne sera pas le cas des Témoins de
Jéhovah, car ils écoutent lorsque Dieu parle. Ainsi, grâce à sa
Parole, ils savent que cette déclaration n’apportera pas la paix et la
sécurité véritables. Au contraire, elle sera le dernier signal
annonçant qu’une “destruction soudaine doit être tout de suite sur
eux” et que la “grande tribulation” prédite par Jésus pour notre
époque est imminente. Celui-ci a dit: “Car il y aura alors une grande
tribulation, telle qu’il n’en est pas survenu depuis le commencement
du monde jusqu’à présent, non, et qu’il n’en surviendra plus.” —
Matthieu 24:21.
13
Pendant la “grande tribulation”, la domination humaine sera
réduite à néant. Psaume 2:2-6 déclare: “Les rois de la terre
prennent position et les dignitaires se sont massés comme un seul
contre Jéhovah et contre son oint, en disant: ‘Rompons leurs liens
et rejetons leurs cordes loin de nous!’ Celui-là même qui est assis
dans les cieux se mettra à rire; Jéhovah lui-même les tournera en
dérision. En ce temps-là, il leur parlera dans sa colère et dans son
ardent courroux il les troublera, en disant: ‘Moi, oui, j’ai installé mon
roi sur [la] Sion [céleste], ma montagne sainte.’” Psaume 110:5, 6
ajoute: “Jéhovah lui-même (...) brisera assurément des rois au jour
de sa colère. Il exécutera le jugement parmi les nations.” Tous les
projets politiques prendront fin, car Ésaïe 8:9, 10 annonce:
“Ceignez-vous et soyez mis en pièces! Ceignez-vous et soyez mis
en pièces! Arrêtez un projet, et il sera rompu! Prononcez une
parole, et elle ne tiendra pas, car Dieu est avec nous!”
Confiants pour la survie
14
Nous sommes confiants sur ce point, Jéhovah fera en sorte
que ses serviteurs soient bien informés et agissent de façon à
survivre à la “grande tribulation” à venir. Comment pouvons-nous en
être aussi certains? Eh bien, la prophétie rapportée en Révélation
7:9, 14 montre qu’effectivement une “grande foule” d’humains
survivront, ceci parce qu’ils écoutent Jéhovah lorsqu’il parle et qu’ils
sont convenablement instruits dans ses voies. Ainsi peuvent-ils faire
ce que rapporte Révélation 7:15: “Ils le servent par un service
sacré, jour et nuit.” Ils accomplissent donc la volonté de Dieu,
jouissent de son approbation et bénéficient de sa protection, ce qui
leur permettra de survivre à la fin de ce monde. — I Jean 2:15-17.
15
Joël 3:13-16 fait lui aussi allusion à la survie des serviteurs de
Dieu lorsque ce système de choses sera écrasé comme le raisin
dans le pressoir. Il déclare: “Mettez une faucille, car la moisson a
mûri. (...) Les cuves débordent; car leur malice est devenue
abondante. Des multitudes, des multitudes sont dans la basse
plaine de la décision, car il est proche, le jour de Jéhovah dans la
basse plaine de la décision. Le soleil et la lune s’assombriront, et
les étoiles retireront leur éclat. Et Jéhovah lui-même rugira de [la]
Sion [céleste]. (...) Et, à coup sûr, le ciel et la terre oscilleront; mais
Jéhovah sera un refuge pour son peuple.”
16
Pareillement, en Ésaïe 26:20, 21, Jéhovah nous parle de cette
époque à venir, disant: “Va, mon peuple, entre dans tes chambres
intérieures, et ferme tes portes sur toi. Cache-toi pour juste un
instant, jusqu’à ce que soient passées les invectives. Car voici que
Jéhovah sort de son lieu pour faire que la faute de l’habitant du
pays témoigne contre lui.” C’est pourquoi Sophonie 2:2, 3 adresse
cette exhortation: “Avant que ne vienne sur vous le jour de la colère
de Jéhovah, cherchez Jéhovah, vous tous, humbles de la terre, qui
avez exécuté Sa décision judiciaire. Cherchez la justice, cherchez
l’humilité. Probablement vous serez cachés au jour de la colère de
Jéhovah.”
Toutefois, il ne serait pas raisonnable de concentrer toute notre
attention sur une date et de négliger des choses courantes dont
s’occupent ordinairement les chrétiens, par exemple de choses dont
nous-mêmes et notre famille avons réellement besoin. Peut-être
oublions-nous que lorsque le “jour” viendra, il ne changera rien au
principe qui veut qu’en tout temps les chrétiens assument leurs
responsabilités. Si quelqu’un a été déçu en ne suivant pas cette
manière de penser, il devrait maintenant veiller particulièrement à
redresser son point de vue, tout en reconnaissant que ce n’est pas
la parole de Dieu qui a manqué son but ou qui l’a trompé et déçu,
mais que son raisonnement était fondé sur de fausses conceptions.
16
Mais supposons que vous soyez de ceux qui se sont attachés
à une date et qui, attitude louable, ont accordé une attention
d’autant plus grande au caractère décisif de notre époque et au
besoin des hommes d’entendre le message. Supposons encore que
maintenant vous soyez un peu déçu, peut-être temporairement.
Êtes-vous vraiment perdant ? Avez-vous subi un tort ? À notre avis,
vous pouvez dire que vous avez gagné quelque chose, que vous
avez retiré des bienfaits de votre attitude consciencieuse. En outre,
vous avez pu développer un point de vue réellement mûr et plus
raisonnable. — Éph. 5:1-17.
17
Plusieurs textes des Écritures nous disent que lorsque la fin
viendra, elle surprendra complètement le monde. L’apôtre déclara :
“Vous savez fort bien vous-mêmes que le jour de Jéhovah [pour le
jugement] vient exactement comme un voleur dans la nuit.”
(I Thess. 5:2). Afin que les vrais chrétiens ne soient pas ‘surpris
comme des voleurs’, Jésus déclara à l’intention de ses disciples du
premier siècle et de nous-mêmes : “Restez donc aux aguets, car
vous ne savez pas quel jour votre Seigneur vient.” “Soyez prêts, car
c’est à une heure que vous ne pensez pas que le Fils de l’homme
vient.” (Mat. 24:42-44). Ces paroles très claires de Jésus montrent
que les serviteurs de Dieu ne connaîtront pas la date de la ‘venue’
du Christ pour le jugement avant qu’il n’arrive. En fait, c’est à une
heure où ses disciples n’y penseront pas que viendra Jésus. — Luc
12:39, 40.
NE SOYONS PAS TROMPÉS PARCE QUE LES NATIONS
‘SURVIVENT’ AUX CRISES
18
Comprenez bien le sens réel de la mise en garde de Jésus.
Ses propos ne laissent pas entendre qu’à la veille de la “grande
tribulation” la situation sera telle que tous les humains, quels qu’ils
soient et où qu’ils vivent, seront près de mourir de faim. S’il devait
en être ainsi, comment les disciples de Jésus risqueraient-ils alors
de ‘s’alourdir dans les excès de table et de boisson’ ? N’oubliez pas
non plus que Jésus cita en exemples les conditions qui existaient au
temps de Noé avant le déluge et aux jours de Lot avant la
destruction de Sodome et Gomorrhe. Il montra qu’à ces deux
époques les humains paraissaient mener une vie normale. ‘Ils
mangeaient, buvaient, se mariaient, donnaient en mariage,
achetaient, vendaient, plantaient et bâtissaient’, et cela jusqu’au
jour où la destruction les surprit. — Luc 17:26-30.
19
Nous ne devons donc pas nous attendre à ce que juste avant
la “grande tribulation” les systèmes du présent monde soient
nécessairement paralysés ou ruinés. Nous ne serons pas déçus si
ces systèmes semblent renaître après des crises très graves,
comme si leur renaissance apparente allait retarder la venue du jour
de jugement de Dieu. Nous ne nous mettrons pas à ‘reconstruire’
avec le monde, comme si ce système allait durer indéfiniment. Les
paroles inspirées de l’apôtre Paul rapportées dans
I Thessaloniciens 5:3, indiquent que les hommes du présent monde
proclameront : “Paix et sécurité !” juste avant qu’‘une destruction
soudaine soit tout de suite sur eux, comme les affres de l’angoisse
sur la femme enceinte’. Toute possibilité de salut leur sera alors
enlevée.
20
Il n’y a rien de mal à manger, à boire, à se marier, à élever des
enfants, à vendre, à acheter, à planter ou à bâtir. Ce qui serait mal,
ce serait d’imiter les hommes qui vivaient au temps de Noé et de
Lot, c’est-à-dire de se laisser tellement accaparer par ces choses
qu’on en viendrait à perdre de vue le dessein de Dieu ainsi que ses
principes justes et à accorder aux choses de la chair la première
place dans sa vie. Celui qui agirait ainsi s’endormirait
spirituellement. L’apôtre Paul nous exhorte à agir tout à fait
autrement. Il écrit : “Mais vous, frères, vous n’êtes pas dans les
ténèbres, pour que ce jour vous surprenne comme il surprendrait
des voleurs, car vous êtes tous fils de la lumière et fils du jour. Nous
n’appartenons ni à la nuit ni aux ténèbres. Ne continuons donc pas
à dormir comme les autres, mais restons éveillés et gardons notre
équilibre.” — I Thess. 5:4-6.
21
Pour expliquer ce que signifie être éveillé et démontrer que
l’on est “fils du jour” et non fils des ténèbres, Paul écrit en Romains
13:11-14: “Vous reconnaissez l’époque, que déjà il est l’heure de
vous réveiller du sommeil, car maintenant notre salut est plus
proche qu’au temps où nous sommes devenus croyants. La nuit est
avancée ; le jour s’est approché. Rejetons donc les œuvres qui
appartiennent aux ténèbres et revêtons les armes de la lumière.
Marchons avec décence, comme en plein jour, non pas dans les
orgies ni dans les beuveries, non pas dans le commerce charnel
illicite ni dans l’inconduite, non pas dans les querelles ni dans les
jalousies. Mais revêtez le Seigneur Jésus Christ, et ne combinez
rien d’avance pour satisfaire les désirs de la chair.”
22
Nous ne savons pas exactement quand éclatera la “grande
tribulation” ni quand commencera le règne millénaire du Fils de
Dieu. Mais il est évident que nous ne devons pas être moins
vigilants pour autant. Au contraire, cette ignorance augmente
considérablement la nécessité de rester éveillé, vigilant et prompt à
agir. Si nous connaissions la date exacte de la “grande tribulation”,
nous pourrions être tentés de relâcher notre vigilance et de nous
dire que lorsque le moment approchera nous commencerons à
nous préparer. Au contraire, du fait de notre ignorance nous devons
rester constamment prêts. La Parole de Dieu, et plus
particulièrement les conseils de son Fils, nous incite à agir ainsi.
23
Le conseil suivant de l’apôtre Paul est donc très approprié
pour nous aujourd’hui. Il dit : “C’est pourquoi continuez à vous
consoler mutuellement et à vous édifier l’un l’autre, comme
d’ailleurs vous le faites.” (I Thess. 5:11). Nous ferons tout notre
possible pour aider non seulement nos frères, mais aussi les
personnes à l’extérieur de la congrégation à faire ce qu’il faut pour
‘parvenir à échapper à toutes ces choses qui sont destinées à
arriver’. (Luc 21:36.) Quant aux parents, ils s’efforceront de donner
le bon exemple à leurs enfants en appréciant les choses spirituelles
et en restant vigilants, de manière à ce que ceux-ci puissent, eux
aussi, rester éveillés et aux aguets.
ALLONS DE L’AVANT AVEC UNE CONFIANCE ACCRUE
24
Ce n’est pas sans raison que la Bible nous permet d’établir
une chronologie. Grâce à celle-ci, nous savons que nous sommes
arrivés au terme de six mille ans d’histoire humaine. Bien qu’il ne
nous révèle pas à quel moment précis le jour du jugement divin
commencera pour le présent système méchant, ce fait
chronologique vient s’ajouter aux nombreuses autres raisons pour
lesquelles nous sommes déjà convaincus que le temps qui reste est
très court. Venant s’ajouter à toutes ces raisons, ce fait nous permet
d’avoir une confiance totale dans la parole de Dieu, d’être
convaincus qu’elle est vivante et puissante et qu’elle nous guidera
jusque dans le nouveau système de choses juste.
25
Par amour pour Dieu, pour son Fils, pour la vérité et pour la
justice, oui, par amour pour la vie même, restons constamment
éveillés et montrons jour après jour que nous sommes
spirituellement vivants et actifs. Alors nous parviendrons à échapper
à toutes ces choses qui sont destinées à arriver. Jéhovah, le Dieu
de vérité, nous l’a juré, il a donné sa “parole”. Or, “quiconque fonde
sa foi sur lui ne sera pas déçu”. (Rom. 10:11.) Que Jéhovah et son
Fils vous bénissent, tandis que vous continuez à les servir
fidèlement, dès maintenant et à toujours !

Vous aimerez peut-être aussi