Vous êtes sur la page 1sur 36

La connaissance de

la loi de darcy et
l’équation de
Hawkins est
essentielle pour
comprendre Les
essais des puits
Pour un puits d’huile :
L’équation d’IPR :
kh pr  pwf 
q
 re 
141.2 B  ln S 
 rw 
 q : débit d’huile conditions de fond (bbl/j).
 k : perméabilité (md).
 h : hauteur du réservoir (ft).
 µ : viscosité d’huile (cp).
 Pr : pression de gisement(psi)
 Pwf : pression de fond dynamique (psi)
 re : rayon de drainage (ft)
 rw : rayon du puits (ft)
 S: skin total
Démonstration

2  h k Pg - Pf
Q
 Ln R
rw

réelement on ajoute l’effet de skin et


FVF
La relation devient :
2  h k Pg - Pf
Q
B  Ln R  S
rw
FORMULES EN UNITÉS PRATIQUES

h (m) k (mD) Pg (bar) - Pf (bar)


Q sto (sto m 3 /d) 
18,7 B o  (cP) Ln
R (m)
rw (m)

h (ft) k (mD) Pr (psi) - Pf (psi)


Qsto (sto bbl/d) 
141 Bo  (cP) R (ft)
Ln
rw (ft)

Très souvent valeur forfaitaire pour Ln (R/rw) :


entre 7,4 et 7,8
exemple : 7,6 (si rw = 0,1 m et R = 200 m)
o L’effet du skin sur la perméabilité :
L’équation de Hawkins relie la
perméabilité de la zone
endommagée et le rayon
d’endommagement au skin pour un
puits vertical :
 k  rs
S  1 ln
 s 
k rw
 S : skin
 k : perméabilité du
réservoir.
 ks : perméabilité
de la zone
endommagée.
 rs : rayon de la
zone endommagée
 rw : rayon du puits
PERFORATIONS
PERFORATIONS
Les différents types de tests

 Le test draw down ;

 Le test build up: (la remontée de pression) ;

 Le test fall off: (test d’un puits injecteur) ;

 Les tests d’interférences ;


Généralité sur les
essais du puits

Les Les
le but
principes méthodes

Déterminer la nature et les caractéristiques de l’effluent (fluide produit).


L’efficacité des opérations de mise en production.
De déterminer le taux de production efficace de chaque puits;
De déduire les règles d’une exploitation optimale du gisement, à
partir des résultats confrontés avec les conditions économiques.
Mesurer les pressions en cours de production.
Evaluer la capacité de production ou potentiel de chaque puits.
Mesurer la pression supérieur dans le gisement.
Généralité sur
les essais du
puits

Les Les
le but principes méthodes

Capacité(WBS) Skin L’écoulement

Presion

Derive de la presion

Ecoulement
Généralité sur
les essais du
puits

Les
le but
méthodes
Les
principes

Capacité(WBS) Skin L’écoulement


Généralité sur
les essais du
puits

Les Les
le but principes méthodes

Capacité(WBS) Skin L’écoulement

C’est un facteur d’endommagement et


Traduit la liaison entre le réservoir et le puits

Si le skin< 0 Stimulé Si le skin > 0 Endommagé

S=0 : la roche vierge.


Généralité sur
les essais du
puits
Les
le but méthodes
Les
principes

Capacité(WBS) Skin L’écoulement

P u its P erfo s

Écoulement Sphérique
S p h é riq u e S e m i S p h é riq u e s

Écoulement linéaire
Ecoulement linéaire dans la fracture Ecoulement linéaire de la fracture

L’écoulement vers le puits suit un chemin radial


Écoulement radial: aux alentours de puits et le gradient de pression
augmente aux abords de puits
Généralité sur
les essais du
puits

Les Les
le but
principes méthodes

Build up :

C’est la technique d'essai transitoire de pression la plus utilisée. Il fonction du temps de


fermeture. Mais, avant l’enregistrement de cette remontée, Il nécessite la fermeture de puits et la
mesure de la remontée de pression il faut stabiliser le débit c’est à dire : q = constant
Les avantages Les inconvénients
pas de contrôle de débit après la fermeture. une perte de production due à la fermeture de
puits.

L’effet de capacité de puits peut être diminué par la Le test nécessite un débit constant (avant la
fermeture de puits au fond. fermeture) pour une période du temps .

On peut réaliser ce test sur un puits produisant Perte de la production au cours le test.
par gas-lift.
Généralité sur
les essais du
puits

Les
le but
principes
Les
méthodes
Multi cycle sut in valve

shut in valve avec un dispositive d’ègalisation


dèclancheur Programmable
ensemble Batterie

MHT
Gauges en quartz
Généralité sur
les essais du
puits

Les
le but
principes
Les
méthodes

Les avantages Les inconvénients

très bonne qualités de données de build up


Plus chère que le build up (fermeture en
surface).
pas d’effet de wellbore Storage

minimise la perte de production Manque des spécialistes de BEST.

pas de risque d’effondrement de la


formation
la vanne s’ouvre avant de l’enlever

test en surface avant de mettre dans le puits


une interprétation très simple
Généralité sur
les essais du
puits

Les Les
le but
principes méthodes

Le test draw down :


C’est un test pour un puits qui produit à un débit constant.

Les avantages
Le but de ce test est de déterminer : Les inconvénients
La perméabilité effective moyenne des Impossible de maintenir le débit constant.
fluides mobiles dans le réservoir.

Facteur de skin total et Efficacité Impossible d’éliminer l’effet de capacité.


d’écoulement.

L’aire de drainage ( les limites de réservoir ). Les résultats de test ne sont pas efficace.
q Run gauges

Test flow period

t
Les objectifs du test
d’un puits injecteur :
Cinq paramètres peuvent être déterminés par
l’interprétation du test d’un puits injecteur .
 La capacité du puits c .

 La perméabilité dans la zone d’injection kw .

 La perméabilité dans la zone à huile ko .

 Le skin du puits S .

 Le rayent d’injection ri .
Les tests d’interférences
Les tests d'interférence concernent plusieurs puits; le puits
dont on fait varier le débit est appelé puits émetteur. Le
puits où est mesuré la pression est appelé puits
d'observation.
Avantages:
- Ces tests permettent d'établir s'il y a ou non
communication entre les deux puits et de caractériser cette
communication.
- Ils sont aussi les seuls tests permettent de déterminer
l'anisotropie de perméabilité horizontale d'un réservoir.
Mesurer la pression dans un puits autre que le puits
émetteur a deux conséquences pratiques :
- Le signal mesuré est faible.
- Le signal est observé avec retard.