Vous êtes sur la page 1sur 12

Fiche pratique

FICHE PRATIQUE

La maîtrise d’oeuvre

dans les marchés publics

Octobre 2020

www.francemarches.com
Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP, du
Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000 sites d’acheteurs publics.
Table des matières

La maîtrise d’oeuvre
dans les marchés publics

Quel est l’intervenant qualifié de « maître d’œuvre » ? 3

Les textes initiaux régissant la désignation du MOE et les missions associées 4

La codification de la réglementation « MOP » et les textes applicables 5

Les autres textes applicables aux relations MOA - MOE 6

Les missions de MOE normalisées au sein du CCP 7

Les missions de MOE : Exemple de la construction neuve d’un bâtiment 8

Les éléments de mission « complémentaires » pouvant être confiés au MOE 10

Les éléments de mission « alternatifs » pouvant être confiés au MOE 11

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


3

Quel est l’intervenant qualifié de « maître d’œuvre » ?

Dans le cadre d’un chantier, qu’il s’agisse de Parmi eux, le maître d’œuvre, c’est-à-dire
travaux de bâtiment (création, réhabilitation, ré principalement l’architecte (et les bureaux
agencement de l’existant) ou d’infrastructures d’études auxquels il peut faire appel) est
(voiries, réseaux…), l’acheteur public (que nous l’interlocuteur privilégié du MOA, son « bras
appellerons « Maître d’ouvrage » ou « MOA » - en
droit », pour concevoir et faire réaliser l’ouvrage, à
qualité de donneur d’ordres) doit faire appel à de
partir d’un programme générique et d’une
nombreux intervenants :
enveloppe financière définis par le MOA lui-même
• Soit que la réglementation le lui impose, (ces deux éléments restant des prérogatives dont il
ne peut se défaire ou se démettre).
• Soit que ces prestataires lui soient indis-
pensables pour la bonne conduite de son
opération. Le maître d’œuvre, ou « MOE », est ainsi retenu
pour ses compétences techniques, afin d’assurer la
Que ces intervenants soient appelés à intervenir bonne mise en œuvre des objectifs définis par le
« matériellement » sur l’ouvrage (les entreprises de MOA, sur lesquels il s’engage.
travaux), le MOA doit s’adjoindre les services et
les compétences de différents corps de
métier quant à leur savoir-faire technique : bureaux
de contrôle, coordonnateur «  SPS  » (Sécurité Il n’en reste pas moins que le MOE
Protection Santé), «  AMO  » (Assistant à Maîtrise est un prestataire sous contrat,
d’Ouvrage) … « recruté » via les principes de la
commande publique et de
procédures précisément définies.

Avec potentiellement d’éventuelles


difficultés rencontrées lors de
l’exécution du marché, comme
avec tout autre prestataire…

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


4

Premier panorama : Les textes initiaux régissant la désignation


du MOE et les missions associées
Jusqu’à l’entrée en vigueur du code de la
commande publique (le 1er avril 2019), les rapports
entre les MOA et les MOE étaient régis par une
législation dite « MOP » (« Maîtrise d’Ouvrage
Publique »). Cette législation n’est pas « morte »,
simplement : ses dispositions ont été intégrées et
mises à jour dans le code de la commande
publique (dit « CCP »).

Initialement, cette réglementation se déclinait ainsi :

Une loi avec : Trois décrets d’application :

• Un préambule : Champ d’application • Le décret n° 93-1268 du 29 novembre 1993


organique (personnes soumises) + champ relatif aux missions de MOE confiées par des
d’application matériel (types d’ouvrages maîtres d'ouvrage publics à des prestataires de
échappant à son champ d’application) droit privé → Définissant les missions que devra
accomplir le maître d’œuvre
• Un Titre I « De la Maîtrise d’ouvrage » (art 2
à 6) : Identification du MOA dans une • Le décret n° 93-1269 du 29 novembre 1993
opération + Attributs de la MOA + relatif aux concours d'architecture et d'ingénierie
Hypothèses de transfert de MOA + organisés par les maîtres d'ouvrage publics →
Identification du mandataire et attributs de Précisant l’organisation de la procédure du
MOA pouvant être délégués concours de maîtrise d'œuvre

• Un Titre II « De la maîtrise d’œuvre » (article • Le décret n° 93 - 1270 du 29 novembre 1993


7 à 16) : Identification du MOE + Définition portant application du I de l'article 18 de la loi
générique des éléments de mission de MOE MOP → Précisant les missions de conception-
(renvoi aux décrets d’application pour réalisation susceptibles d'être accomplie par le
précision de ces éléments de mission) MOE

• Un Titre III « Dispositions diverses et Un arrêté du 21 décembre 1993 précisant les


transitoires » (articles 17 à 29) : Notamment, modalités techniques d’exécution des éléments de
définition de la conception-réalisation comme mission de maîtrise d’œuvre confiés par des
exception au principe de la séparation de maîtres d’ouvrage publics à des prestataires de
l’établissement des études et de l’exécution droit privé
des travaux.
Une ordonnance du 17 juin 2004, dont l’objectif a
été de répondre aux exigences de la Communauté
Européenne (Mises en demeure / Avis motivés /
Recours pour manquements… de la République
Française) ainsi qu’à certaines situations complexes
non traitées par le texte initial.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


5

Second panorama : La codification de la réglementation


« MOP » et les textes applicables
Les textes initiaux ont fait l’objet de nombreuses Pour davantage de détails quant à la codification et
années de remise en question, étant souvent aux évolutions de la réglementation initiale, vous
perçus comme source de complexité et un frein au pouvez consulter :
développement d’un secteur économique à forts
• La fiche concernant la codification des
enjeux.
dispositions relatives à la maîtrise d’ouvrage
Dans le cadre de l’exercice de codification, les publique réalisée par la Mission Interministérielle
dispositions de la loi MOP et de ses textes pour la Qualité des Constructions Publiques
d’application ont été répartis entre les parties (MIQCP)
législatives et règlementaires du CCP.
• Le tableau de correspondance entre
La partie législative du CCP définit ainsi : « l’ancienne » réglementation et les articles
dédiés du code de la commande publique,
• Le champ d’application de la loi MOP proposé par l’Ordre des architectes
• Les attributions du MOA
• Le code de la commande publique « lui-même »
• L’organisation de la MOA dans sa version exhaustive
• Les missions du MOE privé (plus exactement,
de l’architecte et de ses co traitants
spécialisés)

• Le contenu du marché public de MOE

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


6

Les autres textes applicables aux relations MOA - MOE

D’autres textes (soit législatifs donc d’application


obligatoire, soit des documents pouvant être À noter qu’une refonte de ces deux
rendus contractuels – ou non en fonction du
derniers documents (CCAG PI et
souhait de la MOA concernée) sont à connaître :
CCAG Travaux) fait l’objet de
• La loi du 3 janvier 1977 sur l’architecture : sa discussions très avancées,
vocation est de «  protéger  » les architectes en lesquelles devraient certainement
obligeant les MOA à « faire appel à un architecte
aboutir à l’avènement de nouvelles
pour établir le projet architectural faisant l'objet
de la demande de permis de construire »
versions dès 2021 et notamment,
d’un CCAG propre aux marchés de
• La loi relative à la liberté de création, à
MOE
l’architecture et au patrimoine (dite « LCAP ») du
7 juillet 2016, venant modifier la loi de 1977 Voir un article de l’Ordre des architectes

• La loi du 23 novembre 2018 portant évolution du


logement, de l’aménagement et du numérique
(dite «  loi ELAN  »)  : décriée par l’Ordre des
architectes car venant notamment supprimer
l’obligation de concours pour certains MOA (les
bailleurs sociaux et les CROUS), d’où le risque
pour les bâtiments édifiés par ces organismes de
ne plus avoir de «  parti pris architectural  » et de
revenir au «  tout béton  » des années 60-70…
Voir un article de l’Ordre à ce sujet

• Le Cahier des Charges Administratives Générales


applicable aux prestations intellectuelles (dit
«  CCAG PI  ») dans sa version du 16 septembre
2009 : sa vocation est de régler les relations
contractuelles directes entre le MOA et le MOE –
lorsqu’il est visé et donc intégré au contrat de
MOE, ce qui est très majoritairement le cas.

• Le Cahier des Charges Administratives Générales


applicable aux marchés de travaux (dit «  CCAG
Travaux  ») dans sa version du 3 mars 2014 : il
«  peut  » être rendu contractuel et donc rendu
obligatoire par le MOA pour garantir la bonne
gestion des chantiers et la régulation des
entreprises par le MOE. À défaut de clause
particulière dans le contrat, les éléments
d’intervention de chantier du MOE précisés par le
CCAG Travaux ne seront pas opposables.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


7

Les missions de MOE normalisées au sein du CCP

Une annexe du code de la commande publique – Nous vous proposons de vous reporter à cette
dit CCP (l’annexe 20, issue d’un arrêté du 22 mars annexe pour prendre connaissance du contenu
2019) détaille en substance les éléments de exhaustif de chacun des éléments de mission.
mission concernés, en fonction de chaque type
Un autre moyen vous est offert : le guide la
d’opération.
MIQCP (pages 36 à 43)
La déclinaison en est la suivante – et elle n’a pas
changé du fait de la codification des textes
« MOP » de 1985 :

• Les opérations de construction neuve de


bâtiment

• Les opérations de réhabilitation de bâtiment

• Les opérations de construction neuve ou de


réhabilitation d’ouvrages d’infrastructures

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


8

Les missions de MOE : Exemple concernant la construction


neuve d’un bâtiment (Phase Conception)
En phase conception et donc, avant le c. Avant-projet définitif (APD)
commencement-même des travaux :
Sur la base de l’APS : établissement de « l’avant-
a. Etudes préliminaires - Esquisse (ESQ) projet définitif » arrêtant définitivement le
programme, produit initialement par la MOA et
• Analyse du programme proposé par le MOA
détaillant les aspects et dimensions de l’ouvrage
• Reconnaissance du terrain et visite des avec le système constructif (sur la base de plans au
bâtiments existants 1/100 et au 1/50 pour les détails significatifs), les
• matériaux préconisés ainsi que les solutions
Etablissement des premières esquisses sur la
base des études préliminaires fournies par le techniques et d’équipement retenues, le respect
MOA des différentes réglementations (hygiène et la
sécurité tous les aspects du programme) et
b. Avant-projet sommaire (APS)
établissant une estimation définitive du coût
À partir des esquisses, établissement de « l’avant- prévisionnel des travaux en lots séparés.
projet sommaire » exposant en plan (au 1/200 et
d. Dossier de consultation des entreprises
1/100 pour les détails significatifs) et en volume
(ACT)
(intérieur et extérieur), la conception générale, les
dimensions et l’aspect de l’ouvrage, une évaluation Après obtention du permis de construire, le MOE
globale des coûts, un calendrier d’exécution. établit le Cahier des Charges Techniques
Particulières (le « CCTP ») afin de permettre aux
entreprises de travaux consultées de remettre une
offre en connaissance de cause – et assiste le MOA
pour l’élection des entreprises candidates et
l’analyse de leurs offres.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


9

Les missions de MOE : Exemple concernant la construction


neuve d’un bâtiment (Phase Chantier)
e. Direction de l’exécution des travaux (EXE) f. Assistance au MOA pour la réception des
travaux (AOR)
• Rédaction des ordres de service
Cette phase a pour objet :
• Emission des directives au titulaire pour assurer
le respect des conditions prévues au marché • D’organiser les opérations préalables à la
réception de travaux
• Direction des réunions d’études et de chantier
et établissement des comptes rendus • D’assurer le suivi des réserves formulées lors de
la réception des travaux jusqu’à leur levée
• Vérification de l’état d’avancement des travaux
• De procéder à l’examen des désordres
• Vérification que les prestations réalisées par
désignés par le Maître d’Ouvrage
le(s) titulaire(s) du (des) marché(s) de travaux
sont conformes aux prescriptions techniques • De constituer le dossier des ouvrages exécutés
prévues au marché nécessaires à leur exploitation
• Vérification des demandes de paiement établies • D’assister le MOA pendant la période de parfait
par les entreprises et proposition au MOA de achèvement
paiement d’acomptes

• Etablissement du décompte final et l’état du


solde des travaux

• Analyse des mémoires de réclamation établis


par les entreprises

• Proposition de règlement pour le solde

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


10

Les éléments de mission « complémentaires » pouvant être


confiés au MOE
Outre les éléments de la « mission de base », le 2. Des prestations relatives à la protection
MOA peut choisir de vous confier des prestations des installations à édifier, dites
dites « complémentaires » - mais relevant toujours « SSI » (Système de Sécurité Incendie),
lesquelles sont obligatoires s’agissant des
de la vocation de la maîtrise d’œuvre. opérations relevant :
Il s’agit de deux types de prestations • Des ERP (établissements recevant du public)

1. Des prestations de gestion logistique du • Des IGH (immeubles de grande hauteur)


chantier, lorsque différentes entreprises sont
• Des établissements soumis à la législation du
appelées à y intervenir. Il s’agit de la mission travail, recevant plus de 50 personnes
complémentaire dite
« OPC » (Ordonnancement-Pilotage-
Coordination), laquelle se décline de la façon S’agissant de l’adjonction – ou non – de ces
suivante : deux éléments « complémentaires », deux choix
• « L’ordonnancement » : analyser les tâches s’offrent au MOA :
élémentaires portant sur les études d'exécution • Soit l’une et / ou l’autre de ces missions
et les travaux, de déterminer leurs sont intégrées à votre contrat de MOE
enchaînements ainsi que leur chemin critique chargé principalement de la mission « de
par des documents graphiques base ». Vous serez alors en charge de
• « La Coordination » : harmoniser dans le l’ensemble de ces missions
temps et dans l'espace les actions des complémentaires.
différents intervenants au stade des travaux • Soit l’une et / ou l’autre de ces missions
• « Le Pilotage » : au stade des travaux et sont confiées à un autre(d’autres)
intervenant(s) via la passation de marchés
jusqu'à la levée des réserves dans les délais
impartis, mettre en application les diverses distincts par le MOA. Vous devrez alors vous
mesures d'organisation arrêtées au titre de coordonner avec ces différents
l'ordonnancement et de la coordination. interlocuteurs.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


11

Les éléments de mission « alternatifs » pouvant être confiés au


MOE
Outrent les prestations « complémentaires », le
MOA a également la possibilité de vous confier des Conseil : Nous vous
missions sortant du cadre « MOP », qu’il lui recommandons de bien lire les
appartient de définir mais et / qu’il vous appartient
dispositions des documents de
d’honorer dès lors qu’elles vous ont été
communiquées et que vous avez produit une offre
consultation qui vous sont fournis,
en connaissance de cause !... principalement au regard des
missions telles qu’elles y sont
Ces missions pourraient être celles-ci :
définies. Nous restons associés à
• L’assistance au MOA pour mettre en œuvre la vos questions en la matière.
consultation et l’information des usagers ou du
public.

• La réalisation du dossier d’études d’impact,


voire de dossiers administratifs particuliers
(établissements classés …)

• L’assistance pour la détermination des coûts


d’exploitation et de maintenance, la
justification des choix architecturaux et
techniques par l’analyse du coût global de
l’ouvrage (proposition éventuelle de mise en
place d’un système de gestion)

• La définition des équipements mobiliers, le


traitement de la signalétique particulière propre
au chantier…

• L’assistance pour l’insertion des arts


plastiques dans l’opération - et la définition et
l’insertion des projets particuliers de paysage.

France Marchés - Portail d’appels d’offres publics : www.francemarches.com


Chaque jour, France Marchés publie les appels d’offres publics de
plus de 300 journaux de presse régionale (PQR, PHR), du BOAMP,
du Journal officiel de l’union européenne (JOUE) et de plus de 1000
sites d’acheteurs publics.

www.francemarches.com