Vous êtes sur la page 1sur 4

Pr.

Balla Moussa DAFFE


(Professeur agrégé de Pharmacie)
(Ancien Ministre - Ancien Député Maire de Sédhiou)

Parcours de vie
SEDHIOU
SENEGAL

BIENVENUE
à la Cérémonie de Baptême du Lycée Balla Moussa DAFFÉ
Vendredi 03 et Samedi 04 Janvier 2020
***
“J’ai eu l’insigne honneur d’avoir été distingué par décret présidentiel
n°2019_1370 du 09 Septembre 2019, qui donne mon nom à un lycée de SEDHIOU.
C’est un très grand hommage qui m’est ainsi rendu, d’autant plus exceptionnel qu’il m’a été
décerné de mon vivant. Mais cela constitue pour moi un défi, celui d’apporter mon concours
dans le développement et la promotion vers l’excellence de cet
établissement d’enseignement secondaire”.
RECONNAISSANCE D’UN PARCOURS AU SERVICE DU TERROIR

Cette distinction est certainement le fruit de mon attachement


quasi-viscéral pour le dévellopement de mon terroir Sédhiou
que je conceptualise comme un “patriotisme de terroir”.

privé. Entre temps, j’avais réussi le Concours d’in-


ternat en Pharmacie des Hôpitaux de Dakar. Ce
concours très sélectif m’ouvrait les perspectives
Ma Biographie : d’enseignant-chercheur hospitalo-unitaire.

C’est ainsi qu’après mon stage d’internat, j’ai été


Cursus scolaire et universitaire recruté comme Assistant en Chimie Pharmaceu-
tique à la Faculté de Médecine et de Pharmacie
Né le 29 octobre 1940 à Sédhiou, inscrit à l’école pri- de Dakar.
maire communale en 1947 où j’ai réussi le CEPE et le
Concours d’entrée en 6ème, très sélectif en 1954 avec En 1969, j’ai été sélectionné, au titre de la Coopé-
une promotion de cinq autres élèves dans l’ensemble ration Universitaire Franco-Sénégalaise comme
de l’ancien Cercle de Sédhiou. Assistant à la Faculté de Médecine et de Pharma-
cie de Bordeaux. Cela m’a permis d’y poursuivre
Admis au lycée Van Vollenhoren de Dakar (actuel La- mes recherches de 3ème Cycle sur les plantes mé-
mine Guèye) alors que je n’avais jamais quitté mon Sé- dicinales africaines.
dhiou natal, et n’ayant aucune relation parentale à Dakar,
j’ai eu l’avantage de bénéficier du système d’internat, Parcours professionnel
sans lequel je n’aurais probablement pas pu réussir mes
études secondaires sanctionnées positivement par l’ob- Après l’obtention de 4 diplômes d’Etudes Supé-
tention du Baccalauréat Série Sciences Expérimentales rieures, j’y ai soutenu en 1973 mon Doctorat d’Etat
en 1961. es Sciences Pharmaceutiques avec mention très
honorable, félicitations du jury et proposition au prix
De surcroit, avec les nombreux prix d’excellence obte- de thèse.
nus en terminale, j’ai eu le très grand honneur de rece-
voir ces prix des mains du Président Senghor à De retour à l’Université de Dakar, j’ai été promu par
l’occasion d’une cérémonie solennelle organisée pour la le CAMES comme Maître Assistant Chargé d’en-
première fois au Sénégal indépendant dans l’enceinte seignement de Pharmacognosie.
du lycée.
Il faut cependant noter que mes activités profes-
C’était là une forte source de motivation pour entamer sionnelles privées, mes fonctions ministérielles,
les études supérieures à l’Université de Dakar (actuelle mais surtout politiques à Sédhiou ont fortement
Cheikh Anta Diop). handicapé et retardé ma promotion dans la carrière
universitaire.
J’ai opté pour mon inscription en faculté de Médecine et
de Pharmacie où j’ai obtenu en 1966 mon diplôme d’Etat Ainsi, je n’ai pu soutenir mon Concours d’Agréga-
de Pharmacien (équivalent du diplôme français) permet- tion en Pharmacie du CAMES à Madagascar qu’en
tant d’exercer la fonction de pharmacien en public ou en 1990 pour devenir Maitre de Conférences Agrégé.
Avec l’option du Gouvernement de favoriser l’ac- Mais ce sont les fonctions politiques électives à la
cessibilité des médicaments sur tout le territoire na- base qui ont dominé voire masqué tout le reste de
tional et, par la même occasion, l’installation des mon parcours professionnel.
pharmaciens nationaux pour la dispensation des
médicaments par des professionnels à l’intérieur Elu Maire de Sédhiou pour 3 mandats successifs
du pays, j’ai été sollicité avec d’autres confrères de 1990 à 2009, j’ai également été Conseiller Ré-
pour fonder en 1975 la première société pharma- gional de Kolda, puis de Sédhiou de 2005 à 2014.
ceutique de grossiste répartiteur “SENEPHARMA J’ai exercé également deux mandats de député,
SA.” dont j’étais le PDG avec siège à Dakar et élu sur la liste départementale de Sédhiou pour les
deux succursales à Kaolack et Saint-Louis. législatures de 1988-1993 et 2007-2012. Depuis
2014, je suis Conseiller départemental de Sé-
Entrée en politique au service de mon pays dhiou.

En 1983, j’ai été convié par le Président Abdou Parmi les réalisations et initiatives les plus remar-
Diouf pour intégrer le Gouvernement comme Mi- quables de mon engagement politique au service
nistre de la Recherche Scientifique et Technique. de mon terroir, on peut mentionner :
J’ai été rappelé au Gouvernement et aux mêmes - La réalisation de l’hôtel de Ville de Sédhiou;
fonctions de Ministre de la Recherche Scientifique
et de la Technologie de 1998 à 2000. - L’organisation de quatre éditions des Journées
Culturelles Mandingues de Sédhiou;
A l’actif de mes fonctions ministérielles, on pourrait - Mon combat pour la régionalisation de l’ancien
mentionner quelques initiatives majeures et actions département de Sédhiou
phares :
C’est probablement cet attachement quasi-viscéral
- Valorisation du Statut de chercheur; à mon terroir, que je conceptualise comme un “pa-
- Financement par la Banque Mondiale d’un impor- triotisme de terroir” qui me vaut l’honneur d’avoir
tant “Programme Spécial de Recherche Agricole”; été distingué comme parrain du “Lycée Balla
Moussa Daffé”.
- Mise à disposition par le Ministère de l’Enseigne-
ment Supérieur d’un quota de bourses pour les J’en rends Grâce à Dieu, à mes parents, à tous
chercheurs dans les domaines prioritaires en vue ceux qui ont contribué aux succès de ce parcours
de leur prise en charge dans des Universités Eu- de vie de ma naissance jusqu’à ce jour à l’aube de
ropéennes et Américaines; mes 80 ans.
- Investissements dans la Recherche Agroalimen-
taire et la promotion des Nouvelles Technologies Distinctions honorifiques
de l’Information et de la Communication;
 Chevalier de l’Ordre National
- Reconnaissance par décret et installation en 1999 du Mérite Sénégalais.
de la 1ère Académie nationale des Sciences et  Officier de l’Ordre National Sénégalais
Techniques du Sénégal; des Arts et Lettres.
- Mise à disposition à la Coopérative d’habitat des  Commandeur des Palmes
chercheurs de terrains d’habitation par rétrocession Académiques Françaises.
gratuite d’une partie du foncier des anciens instituts
français de recherche.
FICHE SYNOPTIQUE
DU LYCÉE BALLA MOUSSA DAFFÉ

EFFECTIF ELEVES ET SALLES DE CLASSES


Le Lycée a démarré en octobre 2012 . Son effectif est actuellement de (938) élèves.
L’établissement compte six bâtiments de salles de classes compartimentés de A à F
avec un total de vingt-huit salles (28) dont vingt-deux (22)
réparties comme suit en salles pédagogiques :
- Seconde : (07) classes / (05) Classes/Série “L” - (02) Classes/Série “S”
- Première : (08) classes / - (06) Classes/Série “L” - (01) Classe/Série “S” - (01) Classe/Série “S2”
- Terminale : (07) classes / - (03) Classes/Série “TL1” - (03) Classes/Série “TL2” - (01) Classe/Série “TS2”

LE PERSONNEL ADMINISTRATIF DU LYCÉE DEPUIS 2012


Les chefs d’établissements (les Proviseurs) qui se sont succédés :
- 2012/2016 : Monsieur Sadibou DJIBA (Spécialité SVT);
- 2016/2019 : Monsieur Sébastien Edmond. CORREA (Spécialité Philosophie);
Depuis 2019: Monsieur Djibril BADJI (Spécialité Lettres Modernes).

LES RESULTATS SCOLAIRES

Mise en page réalisée par marem.kante@gmail.com.


Statistiques, Performances / Année scolaire 2018-2019
Séries Ont composé Nombre d’admis Taux de réussite Nombre de mentions
L’1 165 53 31,12% 02 Assez bien
L2 125 51 40,80% 02 Assez bien

S1 00 00 00 00
S2 32 19 59,38% 00

Taux de réussite au Bac 2019 : 38,20 % avec quatre (04) mentions Assez Bien

Vous aimerez peut-être aussi