Vous êtes sur la page 1sur 6

PALIER 2  COMPÉTENCE 1  LA MAÎTRISE DE LA LANGUE FRANÇAISE

LIRE
L1  Lire avec aisance, (à haute voix, silencieusement) un texte
L2  Lire seul des textes du patrimoine et des œuvres intégrales de la littérature de jeunesse, adaptés à son âge
L3  Lire seul et comprendre un énoncé, une consigne
L4  Dégager le thème d'un texte
L5  Repérer dans un texte des informations explicites
L6  Inférer des informations nouvelles (implicites)
L7  Repérer les effets de choix formels (emploi de certains mots, utilisation d'un niveau de langue)
L8  Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte, mieux le comprendre
L9  Effectuer, seul, des recherches dans des ouvrages documentaires (livres, produits multimédia)
L10 Se repérer dans une bibliothèque, une médiathèque

ÉCRIRE
E1  Copier sans erreur un texte d'au moins quinze lignes en lui donnant une présentation adaptée
E2  Utiliser ses connaissances pour réfléchir sur un texte, mieux l’écrire
E3  Répondre à une question par une phrase complète à l’écrit
E4  Rédiger un texte d'une quinzaine de lignes (récit, description, dialogue, texte poétique, compte rendu) en
utilisant ses connaissances en vocabulaire et en grammaire

La 4 CV noire.
Éric est un enfant unique. Ses parents tiennent une boutique d'électro-ménager située en face
de la place du village, à côté de la pâtisserie "La Marquisette". Un dimanche matin, sa mère lui
propose de l'accompagner pour acheter des pâtisseries.

Ma mère sortit tant bien que mal du garage la 4 CV noire achetée trois jours après avoir
passé, avec succès, le permis de conduire. Mon père qui ne voulait pas que ma mère conduise,
autant pour garder sa suprématie que par souci de la préserver d'un accident, lui avait dit, sur un ton
sans réplique et pour la décourager :
- Puisque tu as le permis, tu dois réussir à sortir la voiture du garage.
Ce qu'elle fit, touchant ici, raflant là, calant une ou deux fois, sous le regard furibond,
compatissant ou moqueur de mon père qui, par des gestes désespérés, lui indiquait dans quel sens
tourner le volant en ajoutant des tas de noms d'oiseaux divers. Arrivés en ville, nous nous garâmes.
Devinez où ? Oui, oui, sur le parking pentu, devant sa boutique, à quelques pas de "La Marquisette".
Nos achats effectués, nous remontâmes rapidement dans la voiture afin d'éviter l'affluence de la sortie
de la grand-messe. Ma mère déposa avec précaution à mes côtés la boîte à gâteaux, oublia
d'enclencher la marche arrière et d'un grand bond saccadé, la 4 CV franchit le trottoir, pulvérisa la
vitrine dans un bruit fracassant et écrasa rasoirs électriques, lampes de chevet, fers à repasser qui ne
s'y attendaient pas. Je poussai un cri. Ma mère aussi. Elle était devenue aussi rouge que le coussin
de coton calé sous ses fesses pour la rehausser. Elle n'avait pas eu le temps d'avoir peur, mais elle
avait honte. Elle aurait voulu disparaître dans la seconde pour éviter les regards moqueurs, les
questions idiotes, les reproches. Pétrifiée dans sa voiture, les larmes lui montaient aux yeux tandis
qu'elle mesurait l'ampleur des dégâts et bredouillait :
- Comment vais-je annoncer cette catastrophe à papa ?
J'étais désemparé. Maman allait se faire gronder par papa et ça me rendait malade comme
chaque fois qu'ils se disputaient. Souvent, c'était à propos de bêtises sans conséquence. Les adultes
sont pire que nous. D'une sauce trop salée ou d'un retard injustifié découlent les pires engueulades.
Papa criait, maman pleurait. Papa quittait la cuisine en claquant la porte, maman ajoutait : "Éric finis
ton fromage et va te coucher." Le lendemain matin, la maison voguait dans le calme. Ça me rassurait
un peu. Cette fois, papa aurait un motif valable pour se mettre en colère : la vitrine neuve ! Cependant,
le bruit avait attiré les badauds et les fidèles qui, sortant d'une heure de silence, de prières, de
recueillement étaient heureux de ce divertissement qui ferait une croustillante anecdote à commenter
pendant le repas dominical.
- Mais oui, elle a percuté sa propre vitrine avec son permis tout frais en poche ! C'est bien une
femme !
Ma mère se fit copieusement enguirlander. Mon père sortit tous les gros mots de sa
connaissance et même de nouveaux inventés pour la circonstance. Ma mère pleura. Je déteste voir
pleurer ma mère.
A.M. Desplat-Duc, Le minus, "Zanzibar", Milan.

Réponds aux questions ou souligne la bonne réponse.

1- Que vient d’obtenir la mère d’Eric ? L5


_________________________________________________________________________________

1 – Quel « test » lui fait passer son mari ?


_________________________________________________________________________________

3 - La mère conduit :
 avec assurance  avec maladresse  avec imprudence

4 - Où gare t-elle la voiture ?


_________________________________________________________________________________

5 - À quoi est dû l'accident ?


_________________________________________________________________________________

6 - Qu'a percuté la voiture ?


_________________________________________________________________________________

7 – Quelle est la réaction de la mère d'Éric :


_________________________________________________________________________________

9 – Relève la phrase complète qui montre comment réagissent les passants :


_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________
_________________________________________________________________________________

10 – D’après Eric, comment va réagir son père ?


________________________________________________________________________________

11- Que signifie « le repas dominical » L6


________________________________________________________________________________

12- Dans quel type d’écrit va-t-on retrouver cette histoire le lendemain ?
________________________________________________________________________________
Réponds oralement aux questions.

DIRE
 S'exprimer à l'oral comme à l'écrit dans un vocabulaire approprié et précis
 Prendre la parole en respectant le niveau de langue adapté
 Répondre à une question par une phrase complète à l’oral
 Prendre part à un dialogue : prendre la parole devant les autres, écouter autrui, formuler et justifier un point de vue
 Dire de mémoire, de façon expressive une dizaine de poèmes et de textes en prose

Exercices sur la langue :

ÉTUDE DE LA LANGUE : VOCABULAIRE


V1  Comprendre des mots nouveaux et les utiliser à bon escient
V2  Maîtriser quelques relations de sens entre les mots
V3  Maîtriser quelques relations concernant la forme et le sens des mots
V4  Savoir utiliser un dictionnaire papier ou numérique

12 - Que vend-on dans une boutique d'électro-ménager ? V1


_________________________________________________________________________________

13- Ecris le nom de ces appareils. V2

Les électroménagers
ÉTUDE DE LA LANGUE : GRAMMAIRE
G1  Distinguer les mots selon leur nature
G2  Identifier les fonctions des mots dans la phrase
G3  Conjuguer les verbes, utiliser les temps à bon escient

1) Relève les mots dans le texte et complète le tableau suivant : G1

Deux noms communs

Deux adjectifs
qualificatifs
Deux verbes d’état

2) Met une croix dans la bonne colonne


3) Transforme comme dans l’exemple ; utilise les verbes d ’état suivants : être,
sembler, avoir l’air, devenir, paraître G2

ÉTUDE DE LA LANGUE : ORTHOGRAPHE


O1  Maîtriser l'orthographe grammaticale
O2  Maîtriser l'orthographe lexicale
O3  Orthographier correctement un texte simple de dix lignes - lors de sa rédaction ou de sa dictée - en se
référant aux règles connues d'orthographe et de grammaire ainsi qu'à la connaissance du vocabulaire

1) Complète avec le bon déterminant : O1